BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:

Partagez | 

 † it's okey. i'm fine. (eva)


avatar
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Bizut
Messages : 274
Age : 25
Célébrité : « h.n.h le mec parfait zéro défaut. »
Pseudo internet : « love disaster. »
Arrivé le : 21/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi :

ella + eva + toi + taken!

(#) Lun 8 Fév - 21:59

† it's okey. i'm fine.
eva & kaidan

i put my heart into your hands, here's my soul to keep. i let you in with all that i can, you're not hard to reach and you bless me with the best gift that i've ever known ✻✻✻La liberté. Un sentiment que Kaidan avait encore du mal à s’habituer. Se réveiller le matin sans entendre crier, insulter ou voir du sang au sol ce qui était beaucoup plus agréable pour le beau brun. Certes il avait été en prison comme la plupart des mauvais garçons de la ville, mais il n’en était pas forcément un. Il avait tué son père, un acte impardonnable dans certaine situation et pourtant dans la sienne les choses étaient limites légitimes.  Kaidan avait fait preuve de sang-froid pour sauver sa mère battue durant des années. Quoi qu’il en soit le beau brun avait réussi à se trouver une occupation pour tuer le temps et surtout éviter les problèmes. Le dessin. Ça avait été une véritable échappatoire pour kaidan qui n’avait pas arrêté de dessiner durant des mois et des mois en attendant la sortie.   Il ne parlerait sûrement jamais de toutes les horreurs qu’il avait pu voir durant sa détention, il ne pourra jamais nier que la prison n’était pas un endroit sécuritaire bien au contraire. Chacun pour sa peau était la loi ici. Kaidan qui n’avait jamais été le genre de mec qui cherchait les problèmes il avait dû pourtant devenir un mec assez violent pour se protéger des attaques de gang qu’il pouvait y avoir dans les prisons.  Le beau brun se sentait plutôt chanceux d’avoir réussi à n’avoir que quelques marques sur son corps, des gens mourraient carrément dans les cours ouvertes de la prison tous les jours. Kaidan était très certainement devenu un homme plus froid qu’auparavant et surtout beaucoup plus mature. La prison l’avait changé quoi qu’il puisse dire en bien ou en mal ça dépendait des avis. Le beau brun essayait tant bien que mal de changer les choses sauf que c’était trop tard. Kaidan ne savait pas trop si enfaite les gens allaient en prison uniquement pour purger leurs peines ou aussi pour finir leurs histoires. Il a souvent été surpris de voir autant de personne se connaitre dans une prison ou en finir totalement jusqu’à la mort. L’américain avait clairement vu la mort devant ses yeux plus d’une fois, son père en tout premier puis les gens qu’il côtoyait à la prison.  Il faut croire qu’il était presque devenu indolore à la mort et surtout sans rien ressentir face à ce genre de situation. L’habitude de la mort, sordide il faut bien l’avouer et pourtant désormais c’était la vie de kaidan maintenant.  Il  n’en parlait pas préférant voir le bon côté de sa sortie. Il allait pouvoir profiter de sa vie maintenant sans retomber dans la dictature de son père qui l’avait épuisé pendant toutes ces années. Kaidan avait été aussi heureux de voir sa mère avec le sourire, ça faisait tellement longtemps qu’il ne l’avait pas vu dans un état de rayonnement total qu’il en était heureux. Sa petite sœur poursuivait son chemin plus sereinement ce qui rendrait kaidan rassuré. Finalement il avait peut-être passé quatre ans derrière les barreaux, mais cela n’avait pas servi à rien, bien au contraire. Grâce à ça, il pouvait désormais profiter d’une maman sereine et d’une sœur épanouie. Un monde parfait pour le beau brun à vrai dire. Quoi qu’on puisse dire son geste envers son père n’avait pas été si mauvais que ça, il avait juste voulu que le calvaire familial se termine et malheureusement il n’y avait eu que cette solution plus que radical.  Kaidan profitait vraiment de sa liberté, son inscription à l’université était de nouveau d’actualité et surtout il sortait à nouveau.  Mais quelque chose lui manquait. Eva. Rien était plus comme avant qu’elle ne le voit derrière les barreaux en tant que policière. Kaidan ne lui en voulait en rien du tout, il avait d’ailleurs été content de pouvoir la voir de temps en temps même si elle de son côté son comportement avait changé. Une certaine gêne c’était installé ce qui ne plaisait pas vraiment au beau brun qui adorait plus que tout la jolie brune.  Il marchait tranquillement dans le parc profitant de l’air frais et de la neige qui était tombé durant la nuit. Kaidan n’avait pas vu ce spectacle depuis maintenant quatre ans et autant dire qu’il en profitait. Il marchait tranquillement avant d’apercevoir une silhouette qu’il connaissait parfaitement bien, eva. Il s’approchait discrètement de la silhouette féminine qui marchait devant lui, il ne savait pas vraiment comment l’aborder. L’appeler ? lui sauter dessus ? non rien de bien intéressant pour le beau brun. Son regard tombait sur la neige puis revenait sur eva. Une boule de neige. Parfaite idée. Il roulait rapidement une boule l’a lançant en direction d’eva. «  oops pardon » Un large sourire amusé sur ses lèvres il s’approchait d’elle les mains dans les poches. Il n’y avait qu’avec elle qu’il était ainsi.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
all i need is your body heat right next to me burning up burning up, so give it up give it up i'm restless, i'm craving your attention my red lips have found a new obsession let's go all night, just you and me.
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 25
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +




▲LA MASCOTTE.Mushu.



Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Mar 9 Fév - 19:31

It's okey. I'm fine.
….
Kava✧

L’hiver du mois de Février me gèle les joues aux tendances rosâtres. La neige de la saison s’étend à l’horizon. Le sol est recouvert d’une épaisse couche blanche presque trop pure pour ressentir une quelconque envie de la piétiner. Enrobée de ma plus belle veste, la tête couverte d'un petit bonnet à Pompom, j’ignore encore ce que je fais dans le froid glacial du State Park de Princeton. Pressé de rentrer, j’ai voulu couper par le parc. Plutôt perdu dans mes pensés face à une telle vue, je n’ai fais attention à rien. Une pensée à Papa sur son lit d’Hôpital, une autre à Jorden, ma frustration, sans oublier Enzo avec qui je me suis encore embrouillée. Mais vous connaissez la bonne ? Le dernier à avoir hanté mes pensés durant cette balade de retour n’est autre que celui qui m’envoie une boule de neige en plein dessus. En effet, un impact fort et froid s’est soudainement écrasé contre mon dos. J’ai eu le réflexe soudain de me retourner, un visage perplexe et inattendu. Et c’est là que je l’ai vu, lui. Kaidan dans toute sa splendeur, un sourire fière et amusé jusqu’aux oreilles, sans oublier son air innocent et ses mains dans les poches. On ne me l'a fait pas à moi. Je me stoppe net et le laisse s’approcher de moi. Mon visage prend un air dépité, mais tout aussi amusée que le sien. Seulement au fond de moi, j’ai envie de me cacher sous terre, de recoudre son sourire parfait qui m’avait tant manqué. Pourquoi je ne peux tout simplement pas être comme avant, comme je suis vraiment ? De quoi est-ce que j’ai peur ? De ne plus pouvoir vivre ce que nous vivions auparavant ? C’est ridicule. Notre fusion est toujours existante, c’est moi qui suis entrain de l’a détruire. Vous me croyez si je vous dis que je ne lui ai même pas fais de câlin depuis son retour ? Quelle honte putain. Un sourire mesquin se dessine sur mon visage tandis que je me penche avec lenteur provocatrice vers le sol. Pas question de prendre mes distances, pas question de me comporter comme une enfant et ne rien dire. Soi toi-même, Eva, celle que tu étais. Je ramasse une poignée de neige, juste devant ses yeux. Mon regard ne le quitte pas. Je le cherche, mais à l'intérieur de moi-même c'est limite si je ne tremble pas de nervosité. C'est long 4 ans vous savez. Nous avons beaucoup changé. Je suis devenue une femme, il est devenu un homme. Le voir derrière ses barreaux n'était pas le meilleur moyen de s'en rendre compte. Maintenant je dois effacer cette image là de lui, et me remémorer les bons souvenirs. Et pour ça, quoi de mieux que d’en créer de nouveaux en répondant bêtement à sa connerie ? « Moi aussi je suis désolé... » Dis-je d’un faux air triste en ne lâchant pas son regard océan des yeux. Je lance un suspens. Je fais ça comme pour attirer son regard dans le mien, histoire de le distraire pendant que ma propre boule de neige prend forme. Je me rapproche un peu plus de lui afin que la portée de mon bras puisse l'atteindre. Puis après quelques secondes de suspens suivants mes mots, ma petite boule de neige, tout sauf ronde, finit éclaté contre son visage. Je me mets à pousser un rire légèrement sadique sur les bords, tout sauf sexy. Oh quoique, ça peut ! Je me mets juste à l'aise, voilà tout. « Han mon dieu ! Mais ! Elle est partit toute seule, c’est dingue ! » Dis-je d’un air innocent sur-joué. Ça m'avait manqué. Tout ça. J'en avais carrément pleuré de son départ. Mais mon entrée dans la police m'a endurcit. Il m'a permit de prendre les choses de la vie comme elles viennent et de les affronter. J'ai depuis toujours une constante pression sur mes épaules, une responsabilité de dingue. Alors oui, je devais m'endurcir, je devais pouvoir tout supporter.


copyright acidbrain

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
Voir le profil de l'utilisateur
 Sujets similaires
-
» Tarte fine abricots/frangipane
» Caaat powaaaaaaaa! /ZBAF/ Prèz' de Fine Patte :
» Fine fleur et fine lame, un détonnant mélange !
» {fini} I've been doing just fine - Kiran ft. Haileen
» everything will be fine ▲ GEMVEN

 :: Coxs corner :: Battlefield state park