BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:

Partagez | 

 ✲ BAS LES MASQUES (tommy)


avatar
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 1518
Age : 25
Célébrité : La sublime Daisy Ridley.
Pseudo internet : Jane.
Arrivé le : 21/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi :




lorenzo ✲ c'est le seul frère de la fratrie, celui qui a dû supporter les caprices sœurs aînées et de la plus jeune que je suis. c'est celui avec qui je pourrais partir en guerre contre les deux grandes sœurs, et surtout celui avec qui je me chamaille le moins. parce que les buchanan, ça consiste à la bataille constante et incessante entre les membres de la fratrie pour atteindre la première place dans le cœur de papa et maman. mais avec lui, c'est différent.


ziajillcalliopegemma ✲ c'est un peu la fille que je ne peux pas encadrer. bordel, elle me fout les nerfs avec une simple œillade. c'est celle qui se rapproche un peu trop de gale, celle qui entretient une relation bizarre avec mon frère. j'ai l'impression qu'elle a tout bonnement mis la main sur les personnes qui me sont le plus chères. opera ✲ la confidente, celle à qui je peux tout dire sans avoir de quelconques appréhensions. elle me ressemble quelque peu pour ne pas dire totalement, et je m'entends un peu trop bien avec elle ce qui n'est pas pour me déplaire. constance


aël ✲ c'est le fiancé. on s'est connu il y a près de quatre ans, et ça fait un an et demi qu'on vit ensemble. puis depuis mi-décembre que je suis finalement partie de l'appartement pour aller chez lorenzo. pourquoi ? parce qu'on se détruit aussi bien physiquement que mentalement. j'ai besoin de cette pause même si ça me tue à petit feu, d'être loin de lui. je sais pas si on va survivre à tout ça, nous. à cette relation. gale ✲ lui, il est primordial dans ma vie. un pilier, une base solide. c'est certainement la personne avec qui je m'entends le mieux malgré nos quelques divergences. la personne avec qui je suis la plus tactile (après le fiancé), avec qui je n'ai honte de rien. ou presque. gale, je l'aime plus que tout au monde. mais ça, c'est dur à avouer quand on est fiancé. c'est peut-être même un frein, cette bague au doigt. parce que parfois (pour ne pas dire souvent), je me dis que gale, il est quand même mieux. le meilleur de tous. et un jour, je vais chuter. je vais perdre prise et je ne vais plus vouloir résister. miranda ✲ un bout de femme qui me serait insupportable de perdre. une meilleure amie que j'ai rencontré quand elle a posé ses valises dans l'agglomération. c'est la voisine de pallier, celle qui doit m'entendre gueuler quand je me dispute avec mon fiancé. celle qui est douce et chaleureuse, à qui je ne dis malheureusement pas tout. parce que j'appréhende son regard, sa façon de me voir et que je ne veux pas la décevoir. meadow


nathaniel ✲ des années que je le fréquente. les parents se sont connus, bons amis, peut-être dans l'hypocrisie, on ne sait pas trop. puis les parents de nate ont voulu divorcer, et lui, il a voulu donner des crasses à mon paternel pour qu'il les publie. il était à côté de ses pompes, et moi j'étais là, à lui tendre la main, à lui donner mon épaule s'il en avait besoin. et encore aujourd'hui, je garde un œil sur lui, protectrice que je suis. tommy ✲ lui, il l'a contacté via les courriers du cœur. des problèmes, des tracas qui le tourmentaient, sur l'amour, l'approche de la gent féminine. pas simple d'aider à travers des écrits quand on ne connaît pas bien la personne, qu'on ne l'a jamais vu. alors j'ai cherché. puis je l'ai trouvé. mignon, charmant, il a toute ses chances avec les femmes, faut juste lui apprendre. timéo ✲ pauvre gosse à qui j'ai bousillé sa soirée avec ses colocataires. belle villa dans laquelle je me suis introduite quand je me faisais pourchasser par des malfrats (encore). j'ai fracassé sa porte d'entrée, puis je me suis immiscée dans le salon alors qu'il pensait avoir à faire à une fan en chaleur. gabriel ✲ elle lui a demandé de l'aide parce qu'elle avait du retard dans ses matières de psychologie, son choix mineur. elle avait peur, de faire appel à lui. elle n'aime pas demander de l'aide, anakin. alors elle se courba, elle supplia presque en lui donnant toutes les raisons possibles et inimaginables. puis ils se sont bien entendus, dans la finalité. il est sympa, il est drôle, c'est de la bonne compagnie et elle ne se plaint pas de sa présence. charlieoz


isaaceliottleo


looks like crazy (timéo) bas les masques (tommy) white like a diamond (cercle des héritières) don't try me, i bet i'll win (nate) drink me, drown your sorrows (gale) winter solstice (everyone) taste of my fists (isaac) like a fish without fins to swim (eliott)


lovers that went wrong (aël) the benefits of alcohol (ezekiel) break the silence (jorden)
(#) Lun 28 Déc - 15:01


BAS LES MASQUES

Anakin était cette femme qui avait besoin de tout savoir sur n'importe qui. Même sur les silhouettes qui ne la connaissaient pas, pas même de nom ou de vue, elle avait cette manie de vouloir être consciente des affaires des autres. Fouineuse, curieuse, l'investigatrice qu'elle n'était qu'officieusement avait plus d'un tour dans son sac, au plus grand damne des proies qu'elle se surprenait à pourchasser quand elle découvrait leur identité. C'était notamment à cause des lettres qu'elle recevait qu'elle souhaitait découvrir les identités cachées, anonymes qui souhaitaient que ça en reste certainement ainsi mais qu'elle ne pouvait pas pleinement aider quand elle ne les connaissait pas directement. Et elle, elle avait besoin de toujours veiller sur les autres quand bien même on aurait parfois aimé qu'elle s'occupe d'elle avant tout. Si elle était douée pour résoudre les problèmes de cœur ou simplement panser les blessures et les égratignures subies par des relations amoureuses, elle était moins apte à en faire de même dans son propre couple. On pensait qu'elle filait le parfait amour et c'est ce qu'elle aimait clamer haut et fort quand on lui demandait des nouvelles. Pour elle, c'était un amour passionnel mais destructeur et elle ne pouvait nier qu'elle l'aimait bien plus qu'au premier jour où elle a découvert qu'elle avait des sentiments pour cet homme qui n'était qu'une façade à sa vraie personnalité. Approchant du complexe sportif alors que c'était bien là un endroit où elle n'avait pas l'habitude de s'aventurer, elle observait ses carrures imposantes aussi bien masculines que féminines. Anakin se perdait entre les discussions certainement trop techniques pour celle qui ne pratiquait que des sports hors club à cause d'une mauvaise expérience antérieure quand elle faisait des exercices en groupe. Après moult recherches concernant l'auteur des écrits qui avait demandé conseils et astuces, après ces mots touchants qui avait réussi à pénétrer sa carapace, elle l'avait trouvé. Elle avait demandé, avait observé, ici et là, les recoins et les connaissances à qui elle pouvait demander de plus amples informations, dans une subtilité qu'elle savait désormais maîtriser. Elle aperçut la silhouette qui semblait être celle dont elle avait besoin pour aujourd'hui, le regarda de haut en bas non pas dans un air dédaigneux mais plus dans le cadre de l'analyse pour voir s'il s'agissait bien de lui. Elle s'approcha, pas de loup, discrète parmi les bavardages alors qu'il était certainement avec deux ou trois amis lesquels elle attendit qu'ils s'en aillent. Lui attrapant doucement le poignet alors qu'elle se trouvait derrière lui, elle fronça les sourcils en se penchant au creux de l'oreille et en se mettant légèrement sur la pointe des pieds. « L'élément perturbateur ? » Elle daigna lâcher un léger rire, l'arrivée plutôt flippante qu'elle aimait mettre en œuvre quand elle retrouvait ceux qui lui envoyaient lettres ou emails. Parfois on la giflait instinctivement quand elle attrapait le poignet, parfois on se figeait sur place en se demandant qui était le détraqué qui nous avait pris pour cible. Elle le relâcha finalement, sourire qui creusait toujours son visage. « Anakin. » qu'elle se contenta de souffler, sachant que ce prénom ne disait pas grand chose si on ne savait pas qu'elle était celle qui se cachait derrière son pseudonyme de Peggy quand elle répondait aux lettres.

_________________

cause we're young and we're reckless, we'll take this way too far. it'll leave you breathless or with a nasty scar. got a long list of ex-lovers, they'll tell you i'm insane. but i got a blank space baby and i'll write your name. ••• BLANK SPACE.
Voir le profil de l'utilisateur http://theothersidenew.forumactif.org/t137-briseuse-de-coeur-a-l http://otherside.forumactif.org/t391-daydream http://otherside.forumactif.org/t400-it-will-go-on http://otherside.forumactif.org/t402-anakin-buchanan-609-235-5124 http://otherside.forumactif.org/t403-anakin-buchanan-don-t-be-afraid
avatar
Invité
Invité
(#) Lun 28 Déc - 18:28

BAS LES MASQUES.

On ne pas dire que ce petit Tommy est le plus intelligent et on ne peut pas dire aussi qu'il est un grand séducteur, mais il y a bien une chose qu'on peut dire... C'est que ce jeune homme est de loin un des meilleurs sportifs de l'université. Aujourd'hui alors que les cours de matière générale son terminé Tommy par au complexe sportif de l'université. Il était temps de montrer qu'il n'était pas que stupide... Il a d'autres qualité bien cacher. Comme à son habitude ce jeune homme ne fait pas une arrivée très discrète. Le casque sur les oreilles il arrive devant ses collègues en fessent une petite glissade et en parlent fort à cause de la musique il dit.

-Alors les filles ! On s’entraîne ou on prend le thé .

ses deux carmèrent de sourit et lui tape sur l'épaule. Tommy enlève son casque et commence à s’entraîner durement avec eux. Il s’entraîne pendant deux bonnes heures. Il se vide la tête et essaye de m'être ses problèmes de côté. Il est rare de voir Tommy avec une tête sérieuse, mais quand il est seul il est plutôt nostalgique. Il descend de son tapis de course et prend une bonne douche. Il met des affaires propres et rejoint ses collègues qui parlent entre eux. Toujours du même sujet. Ils parlent constamment de fille. Ce n'est pas que ça n’intéresse pas Tommy, mais niveau relation il est plutôt nul. Il n'a eu qu'une vraie copine quand il était plus jeune et il couche actuellement deux temps à autre avec une certaine Rachelle. Elle l'appelle et comme le bon chien qu'il est-il rapplique. Niveau sentimental il n'a pas vraiment de mal, mais juste du mal à trouver la bonne. Il faut dire qu'il met rarement toutes les chances de son côté a raconté des conneries toute la journée. Ses deux camarades partent plus loin et Tommy observe son portable quelques instants. Il sent une main sur son poignée et se retourne quand il attend... L’élément perturbateur. Il fait les gros yeux et regarde un peu autour de lui... Son sourire apparaît légèrement et il dit a cette demoiselle brune...

- Ta entendue ça où ?

Personne ne l'appelle comme ça..enfin... Le sourire de Tommy disparaît quand il comprend que dans c'est lettre au courrier du coeur il se fait appeler l'élément prédateur. La demoiselle ses présente, mais il ne la connaît pas. Il regarde autour de lui et chuchote fort.

- Je ne vois absolument pas...de quoi tu parles.

Tommy comment ça à rougir et essaye d'éviter le regard de la jeune femme... Oh mon Dieu comment a-t-elle pu savoir que c'était lui en plus il a absolument tout raconté dans ses lettres anonyme ! Qui ne s'avais  si prendre avec les femmes, que sa première fois était catastrophique... ou même qu'il avait des vues sur une demoiselle méga riche ... Bref il avait tout raconté. Un de ses camarades au loin lui fait un signe de main et crie.

-Oh le rigolo a pécho !

Un autre reprend.

-Arréte Tommy c'est surement ta soeur !

Tommy léve les yeux au ciel et finit par décrocher un sourire et leur répons.

-Je croyais que c'étais la tienne de soeur ? Non.

L'un des deux homme léve son majeur en direction de Tommy se qui le fait rire. Il faut dire que au complexe sportif toute le monde aime bien se charié. il revient sur cette jeune femme inconnue et finie par dire imprudemment.

-Il on jamais vue une fille..excuse les et de toute façon tout n'est pas vrais sur mes..... lettres....

Il se tape lui-même sa main sur sa tête. Il viens de se rendre compte qu'il sait démasquer lui-même. Le rigolo de service fait d'un coup moins le fière et il finit par dire.

-Tu veux me faire chanter . C'est ça . C'est le gardien de l'épicerie qui t’envoie ? Depuis que je lui ai mis des laxatif dans son café il m'en veut à mort.

© 2981 12289 0

avatar
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 1518
Age : 25
Célébrité : La sublime Daisy Ridley.
Pseudo internet : Jane.
Arrivé le : 21/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi :




lorenzo ✲ c'est le seul frère de la fratrie, celui qui a dû supporter les caprices sœurs aînées et de la plus jeune que je suis. c'est celui avec qui je pourrais partir en guerre contre les deux grandes sœurs, et surtout celui avec qui je me chamaille le moins. parce que les buchanan, ça consiste à la bataille constante et incessante entre les membres de la fratrie pour atteindre la première place dans le cœur de papa et maman. mais avec lui, c'est différent.


ziajillcalliopegemma ✲ c'est un peu la fille que je ne peux pas encadrer. bordel, elle me fout les nerfs avec une simple œillade. c'est celle qui se rapproche un peu trop de gale, celle qui entretient une relation bizarre avec mon frère. j'ai l'impression qu'elle a tout bonnement mis la main sur les personnes qui me sont le plus chères. opera ✲ la confidente, celle à qui je peux tout dire sans avoir de quelconques appréhensions. elle me ressemble quelque peu pour ne pas dire totalement, et je m'entends un peu trop bien avec elle ce qui n'est pas pour me déplaire. constance


aël ✲ c'est le fiancé. on s'est connu il y a près de quatre ans, et ça fait un an et demi qu'on vit ensemble. puis depuis mi-décembre que je suis finalement partie de l'appartement pour aller chez lorenzo. pourquoi ? parce qu'on se détruit aussi bien physiquement que mentalement. j'ai besoin de cette pause même si ça me tue à petit feu, d'être loin de lui. je sais pas si on va survivre à tout ça, nous. à cette relation. gale ✲ lui, il est primordial dans ma vie. un pilier, une base solide. c'est certainement la personne avec qui je m'entends le mieux malgré nos quelques divergences. la personne avec qui je suis la plus tactile (après le fiancé), avec qui je n'ai honte de rien. ou presque. gale, je l'aime plus que tout au monde. mais ça, c'est dur à avouer quand on est fiancé. c'est peut-être même un frein, cette bague au doigt. parce que parfois (pour ne pas dire souvent), je me dis que gale, il est quand même mieux. le meilleur de tous. et un jour, je vais chuter. je vais perdre prise et je ne vais plus vouloir résister. miranda ✲ un bout de femme qui me serait insupportable de perdre. une meilleure amie que j'ai rencontré quand elle a posé ses valises dans l'agglomération. c'est la voisine de pallier, celle qui doit m'entendre gueuler quand je me dispute avec mon fiancé. celle qui est douce et chaleureuse, à qui je ne dis malheureusement pas tout. parce que j'appréhende son regard, sa façon de me voir et que je ne veux pas la décevoir. meadow


nathaniel ✲ des années que je le fréquente. les parents se sont connus, bons amis, peut-être dans l'hypocrisie, on ne sait pas trop. puis les parents de nate ont voulu divorcer, et lui, il a voulu donner des crasses à mon paternel pour qu'il les publie. il était à côté de ses pompes, et moi j'étais là, à lui tendre la main, à lui donner mon épaule s'il en avait besoin. et encore aujourd'hui, je garde un œil sur lui, protectrice que je suis. tommy ✲ lui, il l'a contacté via les courriers du cœur. des problèmes, des tracas qui le tourmentaient, sur l'amour, l'approche de la gent féminine. pas simple d'aider à travers des écrits quand on ne connaît pas bien la personne, qu'on ne l'a jamais vu. alors j'ai cherché. puis je l'ai trouvé. mignon, charmant, il a toute ses chances avec les femmes, faut juste lui apprendre. timéo ✲ pauvre gosse à qui j'ai bousillé sa soirée avec ses colocataires. belle villa dans laquelle je me suis introduite quand je me faisais pourchasser par des malfrats (encore). j'ai fracassé sa porte d'entrée, puis je me suis immiscée dans le salon alors qu'il pensait avoir à faire à une fan en chaleur. gabriel ✲ elle lui a demandé de l'aide parce qu'elle avait du retard dans ses matières de psychologie, son choix mineur. elle avait peur, de faire appel à lui. elle n'aime pas demander de l'aide, anakin. alors elle se courba, elle supplia presque en lui donnant toutes les raisons possibles et inimaginables. puis ils se sont bien entendus, dans la finalité. il est sympa, il est drôle, c'est de la bonne compagnie et elle ne se plaint pas de sa présence. charlieoz


isaaceliottleo


looks like crazy (timéo) bas les masques (tommy) white like a diamond (cercle des héritières) don't try me, i bet i'll win (nate) drink me, drown your sorrows (gale) winter solstice (everyone) taste of my fists (isaac) like a fish without fins to swim (eliott)


lovers that went wrong (aël) the benefits of alcohol (ezekiel) break the silence (jorden)
(#) Lun 28 Déc - 22:42


BAS LES MASQUES

Elle n'avait pas l'habitude de se fondre dans ces allées-là de l'université. Bien au contraire, ces endroits remplis de testostérone n'était pas un des lieux qu'elle fréquentait le plus, les hommes de ces environnements ayant d'habitude plus de facultés à approcher les femmes et donc, n'ayant pas besoin d'envoyer des lettres de détresse à la pauvre rédactrice qu'elle était et qui tentait vigoureusement d'aider les moins chanceux. Les damnés par l'existence, qui avaient généralement ce très bon fond mais qui restaient en retrait à cause d'un blocage à l'intérieur de leur être, quelque chose qui les empêchait d'avancer, de faire le premier pas et même parfois le second, et encore les suivants dans les pires des cas. Elle observait ce faciès qu'elle découvrait sûrement pour la première fois, bel homme ça, elle ne pourrait malheureusement pas le nier. Il ne devrait pas avoir de grandes difficultés à faire fondre des cœurs et des corps dans le sien, mais s'il était atteint de ce côté réservé et même timide, il était clair qu'il n'irait cependant pas bien loin dans les possibles relations plus qu'amicales (sans être amoureuses). Il y eut d'abord le déni qui lui fit lever les yeux vers les cieux. Pourquoi avaient-ils tous aussi honte ? « Faut pas rougir si tu ne te sens pas concerné, voyons. » qu'elle finit par lâcher dans un rire sympathique et des plus honnêtes. Les commentaires au loin ne manquèrent pas de faire sourire la Buchanan qui se contenta de hocher à la tête aux représailles de son propre interlocuteur, geste qui voulait montrer l'appui qu'elle avait envers ses propos. Les autres s'en allèrent finalement après le mouvement injurieux qu'elle ne manqua pas de noter mais qui l'amusa plus qu'autre chose, souvenirs d'un passé qui lui manquait parfois. Des bagarres, des crêpages de chignon et des courses poursuites. « Ah ! Donc tu avoues pour les lettres. » qu'elle articula alors qu'il se tapait le front avec sa paume. Maladroit, elle le nota dans un coin de sa tête car ça restait un détail important si elle voulait lui donner des conseils plus avisés. On lui parla du mec de l'épicerie, de chantage, de laxatif et de café. Elle n'affichait même pas l'esquisse de cette mine perdue et déboussolée qu'elle pouvait dessiner quand elle ne savait pas de quoi on lui parlait, elle rentrait dans ce jeu dans lequel elle avait été invitée sans préavis. « Oui c'est bien ça, il m'envoie pour te faire la peau ! » qu'elle énonça d'une voix grave et assurée, brandissant un poing dans les airs et l'autre qu'elle vint cogner sur l'épaule du pauvre homme. Anakin croisa finalement les bras, décrochant un sourire qui vint fendre son visage dans des traits joyeux et beaucoup moins durs. « Plus sérieusement, je ne connais pas le pauvre homme à qui tu as zigouillé les intestins... » qu'elle avoua en haussant les épaules, petite pensée à cet individu qui l'avait peut-être bien mérité après tout et qu'elle ne devrait pas plaindre aussi rapidement. « Je viens juste pour... » Elle jeta des regards à sa gauche, à sa droite, devant elle mais aussi derrière elle avant de se pencher pour murmurer plus doucement, qu'on ne l'entende pas s'il ne voulait pas qu'elle informe tous les couloirs. « Tu sais... Savoir où t'en es avec... la fille. » Curiosité, quand tu nous tiens. « Mais je peux aussi te faire la morale sur le fait qu'utiliser des laxatifs, c'est vraiment pas sympa. »

_________________

cause we're young and we're reckless, we'll take this way too far. it'll leave you breathless or with a nasty scar. got a long list of ex-lovers, they'll tell you i'm insane. but i got a blank space baby and i'll write your name. ••• BLANK SPACE.
Voir le profil de l'utilisateur http://theothersidenew.forumactif.org/t137-briseuse-de-coeur-a-l http://otherside.forumactif.org/t391-daydream http://otherside.forumactif.org/t400-it-will-go-on http://otherside.forumactif.org/t402-anakin-buchanan-609-235-5124 http://otherside.forumactif.org/t403-anakin-buchanan-don-t-be-afraid
avatar
Invité
Invité
(#) Dim 3 Jan - 17:37

BAS LES MASQUES.

La demoiselle en présence de Tommy avait le don de le mettre malaise et c'était bien normal puisqu'elle avais une jolie carte en main pour fait chanté le rigolo de service. Est-ce que Tommy avait honte d'avoir fait appel ou courrier du coeur ? Bien sur que oui surtout qu'il n'a pas qu'envoyer une lettre. Il décida de prendre les choses en main et attrapa la jeune femme gentiment par le coude pour l'éloigner de ce qu'il appelle sa Team. Le team Tommy... Composer de garçon sportif qui fond la plupart du temps des conneries tout comme Tommy. Il l’emmena dans le vestiaire des garçons qui était vide... Heureusement qu'il était vide. Il dit en chuchotant fort comme pour lui crier dessus, mais pas trop.

-Je ne rougi pas ! C'est ma couleur de peau naturelle. En plus j'ai des origines mexicaines c'est impossible de voir si je rougis ou pas. Et non je n'avoue rien du tout...

Tommy avait en quelque sorte déjà révéler qui les avait bien écrite, mais il fessait encore genre que c'était un mal entendu. La jeune demoiselle plutôt charmante soi dit en passent expliqua que c'était bien l'épicier qui l'envoyais. La tête de tommy se décomposa et il dit.

-L'enfoiré je ne savait pas ! il veut ma mort se pervers !


Au bout de quelque seconde la jeune femme avoua qu'elle n'était pas envoyée par l'épicier. Tommy voulu sourire, mais il comprit vite que cette demoiselle s'amusait bien de cette situation. Les yeux de Tommy se plissent et il regarde la demoiselle d'un air soupçonneux avants de lui expliquer les raisons de laxatif.

-Le pauvre Homme ? ! C'est un gros pervers ... Il mate les filles sur ses vidéos de surveillance. Je le sais par ce que j'ai travaillé pour lui en plus il ne m'a jamais donné ce qu'il me devait... Donc c'est juste un pauvre con qui veut ma mort depuis qu'il est resté une semaine dans les toilettes, car je me suis trompé de dose dans les laxatifs... Bref c'est une histoire un peu compliquée.

Tommy détourna le regarde et la jeune demoiselle pour voir s'il n'y avait réellement personne dans les vestiaires des hommes, car sans vraiment sen rendre compte il a quand même amené Anakin, une fille dans les vestiaires des hommes et par conséquent elle n'a pas réellement le droit d'elle là, mais bon temps que le propriétaire des lieux ou le coach de tommy ne fait pas son apparition il non rien à craindre et c'était soi ça ou soi partager avec ses collègues ses courriers du coeur donc non merci. La conversation reprend de plus belle quand la jeune femme lui demande si avec LA fille ça avais fonctionné. ou s'il y à réussi à l'approcher... Il réfléchit un instant et elle parlait surement @Eleanor H. Montgomery... La jolie princesse qui regarde de loin depuis quelque temps déjà. Il baisse la tête et rougie en dissent.

-Bien sur que j'ai réussi à lui parler. Je discute très souvent avec elle...

Tommy maque un temps de pause et reprend.

-Bon ok ce n'est pas vrai je les mêmes pas encore approcher...mais on n'a rien à voir ensemble... Je ne la connais même pas elle est juste...Joli... Je ne compte pas lui parler de toute façon à chaque fois que je l'aperçois dans les couloirs elle ne m'a jamais adressé un regard. C'est surement le genre de fille à papa qui n'adresse que la parole ou gens de son statut. Genre pas moi. Le rigolo de service et absolument pas intello, qui s'amuse à jouer aux jeux vidéo et qui aimerais avoir le bouclier du capitaine America... Bref tu vois mon genre et tu vois son genre... Putain, mais pourquoi je te dis tout ça moi !

Après ce long monologue il finit par se taper lui-même la tête avec sa main et faire les cent pas. Tommy en a trop dit a cette demoiselle espiègle ... Qui ne connaît même pas en plus de ça ! Mais il trouvais ça facile de lui parler. Aller s'avoir pourquoi ?!

© 2981 12289 0

avatar
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 1518
Age : 25
Célébrité : La sublime Daisy Ridley.
Pseudo internet : Jane.
Arrivé le : 21/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi :




lorenzo ✲ c'est le seul frère de la fratrie, celui qui a dû supporter les caprices sœurs aînées et de la plus jeune que je suis. c'est celui avec qui je pourrais partir en guerre contre les deux grandes sœurs, et surtout celui avec qui je me chamaille le moins. parce que les buchanan, ça consiste à la bataille constante et incessante entre les membres de la fratrie pour atteindre la première place dans le cœur de papa et maman. mais avec lui, c'est différent.


ziajillcalliopegemma ✲ c'est un peu la fille que je ne peux pas encadrer. bordel, elle me fout les nerfs avec une simple œillade. c'est celle qui se rapproche un peu trop de gale, celle qui entretient une relation bizarre avec mon frère. j'ai l'impression qu'elle a tout bonnement mis la main sur les personnes qui me sont le plus chères. opera ✲ la confidente, celle à qui je peux tout dire sans avoir de quelconques appréhensions. elle me ressemble quelque peu pour ne pas dire totalement, et je m'entends un peu trop bien avec elle ce qui n'est pas pour me déplaire. constance


aël ✲ c'est le fiancé. on s'est connu il y a près de quatre ans, et ça fait un an et demi qu'on vit ensemble. puis depuis mi-décembre que je suis finalement partie de l'appartement pour aller chez lorenzo. pourquoi ? parce qu'on se détruit aussi bien physiquement que mentalement. j'ai besoin de cette pause même si ça me tue à petit feu, d'être loin de lui. je sais pas si on va survivre à tout ça, nous. à cette relation. gale ✲ lui, il est primordial dans ma vie. un pilier, une base solide. c'est certainement la personne avec qui je m'entends le mieux malgré nos quelques divergences. la personne avec qui je suis la plus tactile (après le fiancé), avec qui je n'ai honte de rien. ou presque. gale, je l'aime plus que tout au monde. mais ça, c'est dur à avouer quand on est fiancé. c'est peut-être même un frein, cette bague au doigt. parce que parfois (pour ne pas dire souvent), je me dis que gale, il est quand même mieux. le meilleur de tous. et un jour, je vais chuter. je vais perdre prise et je ne vais plus vouloir résister. miranda ✲ un bout de femme qui me serait insupportable de perdre. une meilleure amie que j'ai rencontré quand elle a posé ses valises dans l'agglomération. c'est la voisine de pallier, celle qui doit m'entendre gueuler quand je me dispute avec mon fiancé. celle qui est douce et chaleureuse, à qui je ne dis malheureusement pas tout. parce que j'appréhende son regard, sa façon de me voir et que je ne veux pas la décevoir. meadow


nathaniel ✲ des années que je le fréquente. les parents se sont connus, bons amis, peut-être dans l'hypocrisie, on ne sait pas trop. puis les parents de nate ont voulu divorcer, et lui, il a voulu donner des crasses à mon paternel pour qu'il les publie. il était à côté de ses pompes, et moi j'étais là, à lui tendre la main, à lui donner mon épaule s'il en avait besoin. et encore aujourd'hui, je garde un œil sur lui, protectrice que je suis. tommy ✲ lui, il l'a contacté via les courriers du cœur. des problèmes, des tracas qui le tourmentaient, sur l'amour, l'approche de la gent féminine. pas simple d'aider à travers des écrits quand on ne connaît pas bien la personne, qu'on ne l'a jamais vu. alors j'ai cherché. puis je l'ai trouvé. mignon, charmant, il a toute ses chances avec les femmes, faut juste lui apprendre. timéo ✲ pauvre gosse à qui j'ai bousillé sa soirée avec ses colocataires. belle villa dans laquelle je me suis introduite quand je me faisais pourchasser par des malfrats (encore). j'ai fracassé sa porte d'entrée, puis je me suis immiscée dans le salon alors qu'il pensait avoir à faire à une fan en chaleur. gabriel ✲ elle lui a demandé de l'aide parce qu'elle avait du retard dans ses matières de psychologie, son choix mineur. elle avait peur, de faire appel à lui. elle n'aime pas demander de l'aide, anakin. alors elle se courba, elle supplia presque en lui donnant toutes les raisons possibles et inimaginables. puis ils se sont bien entendus, dans la finalité. il est sympa, il est drôle, c'est de la bonne compagnie et elle ne se plaint pas de sa présence. charlieoz


isaaceliottleo


looks like crazy (timéo) bas les masques (tommy) white like a diamond (cercle des héritières) don't try me, i bet i'll win (nate) drink me, drown your sorrows (gale) winter solstice (everyone) taste of my fists (isaac) like a fish without fins to swim (eliott)


lovers that went wrong (aël) the benefits of alcohol (ezekiel) break the silence (jorden)
(#) Jeu 7 Jan - 0:34


BAS LES MASQUES

Anakin, elle aimait bien trop cette aura qu'elle dégageait. Elle ne savait pas ce qu'elle avait de spécial si ce n'était le fait qu'elle avait apparemment une présence qui pouvait parfois intimider. Ça la faisait intérieurement sourire et elle ne se gênait en aucun cas pour faire usage des atouts qu'elle avait en mains, toutes les cartes à sa disposition étant d'une certaine utilité quand on savait bien s'y prendre. L'homme qu'elle avait en face d'elle ne cessait de lui faire étirer des sourires quand bien même elle le faisait tourner en bourrique pour son pur plaisir personnel, satisfaction de le voir s'emporter et rougir aux quelques mots qu'elle avait pris la peine de prononcer en lui faisant croire qu'elle venait de la part d'une pauvre victime qu'il avait indirectement attaqué aux laxatifs. Il vint alors la prendre par le coude, l'emmenant à l'écart des amis comme si elle était une chose à cacher, à préserver des idiots qui habitaient les couloirs. Elle se laissa faire et arqua un sourcil en voyant qu'on la mettait dans les vestiaires des hommes... Une première pour elle qui s'en amusa. Il avait beau vouloir lui rentrer dans le crâne le fait qu'il ne rougissait pas, elle le voyait d'elle-même quand bien même elle peinait à en percevoir les rougeurs aux pommettes. Peut-être les imaginait elle simplement. Anakin ne pouvait s'empêcher de porter sa propre main à ses lèvres pour étouffer des rires qu'elle essayait de contenir alors que son interlocuteur s'emportait sur l'épicier qui l'avait soit disant envoyé. Puis il se rendit compte de la supercherie et trouva tout de même le temps et une bonne raison de s'expliquer quant à ses actes envers l'homme dont il était question et qu'elle, elle ne connaissait absolument pas. « Effectivement, ça n'a pas l'air bien simple, comme affaire... » qu'elle répondit avec la mesquinerie dans les iris sombres, le demi-sourire accroché aux lippes. Elle balaya rapidement l'endroit du regard, lieu désert et elle devait avouer que c'était tant mieux. Elle n'avait pas envie de faire jaser et ne souhaitait pas être sujette à des rumeurs qui auraient terni sa réputation et ses relations. Anakin voulut intervenir dès lors qu'il lui affirma, non pas sans mentir, qu'il avait finalement pris contact avec la demoiselle dont les lettres faisaient mention, mais elle ne trouva pas le temps, élan coupé par le monologue qu'il entreprenait désormais alors qu'elle hochait soigneusement la tête en fronçant les sourcils, signe qu'elle écoutait d'une oreille attentive. Il se frappa le front en se demandant pourquoi est-ce qu'il en avait dit autant et commença à faire des allés et retours dans la pièce, les cents pas qui montraient la certaine anxiété. Adossée contre des casiers, elle croisa les bras. « Certaines nanas sont comme ça. » qu'elle articule en haussant les épaules. « Elles jouent les indifférentes, donc t'as l'impression qu'elles ne te regardent pas. » Le visage d'Anakin suivait les pas de Tommy, elle en avait presque envie de lui foutre deux baffes pour qu'il se calme, pour qu'il reste droit comme un piquet, mais elle ne le fit pas, ça aurait donné mauvaise impression. « T'sais, je suis aussi une fille à papa, mais ça m'empêche pas de vouloir le bouclier de Cap'. » Fille qui lisait des comics, qui en avait des tonnes et des tonnes chez elle. Mais ça ne se savait pas plus que ça, ne le montrant pas réellement au risque de recevoir des regards jugeurs et condescendants. « C'est peut-être parce que tu n't'affirme pas assez, qu'on ne te regarde pas. » Elle se redressa en décroisant les bras. « Faut montrer que t'es là. Comme tu me le montres présentement. Sans pour autant l'embarquer dans les vestiaires hein, certaines risquent de trouver ça trop rapide... » Petite pique à la fin de la tirade, toujours ce sourire empli de malice collé aux lippes. Elle se tapota le menton avec l'un de ses index, tentant de cogiter un minimum sérieusement. Après tout, n'était-elle pas ici pour l'aider ? « T'as déjà eu des copines, hein ? Tu sais comment t'y prendre ? » Questions sur questions, importantes selon elle pour essayer de voir dans quel cas de figure elle se trouvait. « Parce que j'peux toujours t'apprendre comment gérer des nanas hein, elles vont toutes te dévorer du regard comme j'le fais actuellement, et celle que tu convoites aussi, tu pourras attirer son attention facilement. »

_________________

cause we're young and we're reckless, we'll take this way too far. it'll leave you breathless or with a nasty scar. got a long list of ex-lovers, they'll tell you i'm insane. but i got a blank space baby and i'll write your name. ••• BLANK SPACE.
Voir le profil de l'utilisateur http://theothersidenew.forumactif.org/t137-briseuse-de-coeur-a-l http://otherside.forumactif.org/t391-daydream http://otherside.forumactif.org/t400-it-will-go-on http://otherside.forumactif.org/t402-anakin-buchanan-609-235-5124 http://otherside.forumactif.org/t403-anakin-buchanan-don-t-be-afraid
avatar
Invité
Invité
(#) Lun 11 Jan - 12:23

BAS LES MASQUES.

*En général les femmes cherchent une vie stable, avec un homme stable. Elles veulent le genre d'homme qui a un passé, un présent et une future. Moi je suis plus l'homme qui ne se souviens pas de son passé. Qui a un présent plutôt flou et une future inexistante. Je n'arrive pas à me plonger dans ma future. Ma mère va inévitablement mourir et quant à moi... Je ne sais pas... Et c'est pertinent cette phrase "' je ne sais pas " que les filles ne veulent pas entendre*

Tommy n'est pas l'homme qui cherche à impressionner toutes les filles. En écoutent la jeune femme il sent rendit compte... Il n'a pas envie d’être l'homme qu'on regarde il ne veut pas avoir des tas de filles à ses pieds. il veut juste la fille. Une fille qui puise le soutenir. Une fille où il pourra enfin dévoiler ses secrets sans se soucier qu'elle va le laissé tomber. Pourquoi Tommy a fait appel au courrier du coeur ? Peut-être pour se sentir un peu valorisé... Pour se sentir un peu vivant et à travérre les nombreuses lettres qu'il a reçue. Anakin lui avait donné un peu de confiance. Revenons à Nos deux protagonistes qui se trouvent à présents dans les vestiaire . Tommy écouta les paroles de la jeune femme et il ne peut s'empêcher de rire quand elle lui dit que même s'il elle était la fille à papa elle voulait quand même le bouclier du capitaine America. Il se calma et croisa les bras.

- Toi aussi tu veux le bouclier ....Si tu la... Tu m'envoies une photo ... Parce que je les toujours voulu l'avoir.


Dit-il avec un sourire. Tommy se sentait moins stresser. Cette demoiselle avait une certaine aura de confiance qu'elle dégageais. C'était rassurent au moins il s'avait qu'elle n'allait pas tout balancer sur sa vie. Elle lui donna des conseillé et finalement Tommy s'assoie sur le banc des vestiaires en face d'elle.

-Tu sais... Si je t'ai envoyé des lettres pour te dire tout ça pour te parler un peu de ma vie... Ce n'est pas vraiment pour les filles que j'ai fait ça. Comme je te les dis sur mes lettres je te parle un peu de ma vie ...de ma situation financière de ma mère... Je sais par peut-être que c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour parler de mon secret anonymement... Enfin anonymement... Jusqu’au moment ou ta débarquée et on se retrouve dans les vestiaire...

Il se met à sourire timidement. Passent sa main sur sa nuque il était légèrement gêné. Est qu'il a déjà eu des copines . Bien sur ? Il releva immédiatement sa tête et dit.

-Bien sur que j'ai déjà eu des copines... Je suis sorti avec la même fille pendants deux ans et après... Plus rien jusqu'à Rachelle... Enfin Rachelle ce n'est pas ma copine... Je suis plutôt son plan B. Elle couche avec moi et je pars... Je n'ai pas de problème avec les filles... Je crois ...


Il entendit la porte du vestiaire s’ouvrir et attend la voix de son entraîneur. Il regarda la jeune femme d'un air un peu paniqué. Il se releva à une vitesse folle et l'embarqua sous une douche avec lui pour se planquer. Son entraîneur prit la parole.

-Tommy . Tu es la ! ?

Tommy se retrouva en face de la jeune femme dans la douche et il posa sa main sur la bouche de la jeune femme en murmure.

-S'il sait qu'une fille est dans les vestiaires avec moi ... Je suis mort ...je ne vais pas jouer dimanche donc pas un bruit...

-Tommy ?

Tommy se racla la gorge en garde sa main sur la bouche de la demoiselle pour être sûr qu'elle ne dit rien et il reprend à voix haute.

-Oui oui... Je prends ma douche...


de son autre main il activa le bouton de la douche des vestiaires avec un petit sourire il murmura. Trempé avec la demoiselle.

-Je suis désolé...Vraiment

L’entraîneur se plaça au niveau des lavabos. Il était assé loin des deux protagonistes, mais il était toujours dans les vestiaires et il commence à raconter son week-end à Tommy qui leva les yeux au ciel...Il ne pouvais s'empécher de sourir a cause de cette situation gênante.

*Bravo Tommy te voila bloqué avec cette fille sous une douche...*

© 2981 12289 0

avatar
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 1518
Age : 25
Célébrité : La sublime Daisy Ridley.
Pseudo internet : Jane.
Arrivé le : 21/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi :




lorenzo ✲ c'est le seul frère de la fratrie, celui qui a dû supporter les caprices sœurs aînées et de la plus jeune que je suis. c'est celui avec qui je pourrais partir en guerre contre les deux grandes sœurs, et surtout celui avec qui je me chamaille le moins. parce que les buchanan, ça consiste à la bataille constante et incessante entre les membres de la fratrie pour atteindre la première place dans le cœur de papa et maman. mais avec lui, c'est différent.


ziajillcalliopegemma ✲ c'est un peu la fille que je ne peux pas encadrer. bordel, elle me fout les nerfs avec une simple œillade. c'est celle qui se rapproche un peu trop de gale, celle qui entretient une relation bizarre avec mon frère. j'ai l'impression qu'elle a tout bonnement mis la main sur les personnes qui me sont le plus chères. opera ✲ la confidente, celle à qui je peux tout dire sans avoir de quelconques appréhensions. elle me ressemble quelque peu pour ne pas dire totalement, et je m'entends un peu trop bien avec elle ce qui n'est pas pour me déplaire. constance


aël ✲ c'est le fiancé. on s'est connu il y a près de quatre ans, et ça fait un an et demi qu'on vit ensemble. puis depuis mi-décembre que je suis finalement partie de l'appartement pour aller chez lorenzo. pourquoi ? parce qu'on se détruit aussi bien physiquement que mentalement. j'ai besoin de cette pause même si ça me tue à petit feu, d'être loin de lui. je sais pas si on va survivre à tout ça, nous. à cette relation. gale ✲ lui, il est primordial dans ma vie. un pilier, une base solide. c'est certainement la personne avec qui je m'entends le mieux malgré nos quelques divergences. la personne avec qui je suis la plus tactile (après le fiancé), avec qui je n'ai honte de rien. ou presque. gale, je l'aime plus que tout au monde. mais ça, c'est dur à avouer quand on est fiancé. c'est peut-être même un frein, cette bague au doigt. parce que parfois (pour ne pas dire souvent), je me dis que gale, il est quand même mieux. le meilleur de tous. et un jour, je vais chuter. je vais perdre prise et je ne vais plus vouloir résister. miranda ✲ un bout de femme qui me serait insupportable de perdre. une meilleure amie que j'ai rencontré quand elle a posé ses valises dans l'agglomération. c'est la voisine de pallier, celle qui doit m'entendre gueuler quand je me dispute avec mon fiancé. celle qui est douce et chaleureuse, à qui je ne dis malheureusement pas tout. parce que j'appréhende son regard, sa façon de me voir et que je ne veux pas la décevoir. meadow


nathaniel ✲ des années que je le fréquente. les parents se sont connus, bons amis, peut-être dans l'hypocrisie, on ne sait pas trop. puis les parents de nate ont voulu divorcer, et lui, il a voulu donner des crasses à mon paternel pour qu'il les publie. il était à côté de ses pompes, et moi j'étais là, à lui tendre la main, à lui donner mon épaule s'il en avait besoin. et encore aujourd'hui, je garde un œil sur lui, protectrice que je suis. tommy ✲ lui, il l'a contacté via les courriers du cœur. des problèmes, des tracas qui le tourmentaient, sur l'amour, l'approche de la gent féminine. pas simple d'aider à travers des écrits quand on ne connaît pas bien la personne, qu'on ne l'a jamais vu. alors j'ai cherché. puis je l'ai trouvé. mignon, charmant, il a toute ses chances avec les femmes, faut juste lui apprendre. timéo ✲ pauvre gosse à qui j'ai bousillé sa soirée avec ses colocataires. belle villa dans laquelle je me suis introduite quand je me faisais pourchasser par des malfrats (encore). j'ai fracassé sa porte d'entrée, puis je me suis immiscée dans le salon alors qu'il pensait avoir à faire à une fan en chaleur. gabriel ✲ elle lui a demandé de l'aide parce qu'elle avait du retard dans ses matières de psychologie, son choix mineur. elle avait peur, de faire appel à lui. elle n'aime pas demander de l'aide, anakin. alors elle se courba, elle supplia presque en lui donnant toutes les raisons possibles et inimaginables. puis ils se sont bien entendus, dans la finalité. il est sympa, il est drôle, c'est de la bonne compagnie et elle ne se plaint pas de sa présence. charlieoz


isaaceliottleo


looks like crazy (timéo) bas les masques (tommy) white like a diamond (cercle des héritières) don't try me, i bet i'll win (nate) drink me, drown your sorrows (gale) winter solstice (everyone) taste of my fists (isaac) like a fish without fins to swim (eliott)


lovers that went wrong (aël) the benefits of alcohol (ezekiel) break the silence (jorden)
(#) Jeu 14 Jan - 0:00


BAS LES MASQUES
Ils étaient tous si différents. Ces individus qu'elle avait pu rencontré par le biais des lettres qui lui étaient envoyés et auxquelles elle se sentait obligée de répondre, avaient tous une personnalité bien distincte. Jamais elle ne pouvait réagir de la même façon aux comportements divers qu'elle avait pu croiser et jamais elle ne pouvait avoir un même fil de discussion, conversations déroutant toujours sur des sujets inédits qui lui étiraient néanmoins l'ombre de sourires et qui, toujours, l'intéressaient même si elle ne voulait pas forcément se mêler plus en profondeur de la vie des autres. Elle savait que certaines informations pouvaient être gênante, même intrigante et qu'on préférait parfois même parler à un individu dont le faciès était inconnu. Elle, derrière les lettres, on ne faisait pas attention à qui elle pouvait être en dehors. Certains étaient au courant de l'identité derrière la plume, d'autres ne cherchaient pas à en savoir plus sur la jeune femme qu'elle était lorsqu'elle ne rédigeait pas les courriers du cœur. Aussi peu qu'ils en connaissaient, une poignée d'individus vivant au fond de leur appartement devait même penser qu'elle pouvait être un homme donnant des conseils amoureux et même bien plus. Cette pensée la faisait toujours sourire et elle secoua doucement la tête pour faire évader ces idées qui lui traversaient l'essence alors que ce n'était tout bonnement pas le moment. Anakin, elle hochait légèrement la tête à chacun des dires que Tommy prononçait et elle y faisait attention en tentant tant bien que mal de faire contenir ces tirades dans son crâne. « Évidemment que je t'enverrai une photo ! Je te le prêterais même, si tu veux. » Elle haussait les épaules, bras croisés avec l'once de malice sur les lèvres. « Et c'est toi qui nous a embarqué dans les vestiaires, c'était absolument pas mon idée ! » Cependant, on devait avouer qu'elle n'avait pas l'air plus perturbée par cette escapade dans un lieu où elle n'avait jamais mis les pieds. Elle se doutait bien du fait qu'il ait déjà eu des petites amies avant, peut-être pas des masses mais au moins une et cela montrait qu'elle n'avait peut-être pas énormément d'efforts à réaliser pour qu'il puisse essayer de charmer celle qu'il convoitait. Deux ans avec une, elle prit une mine des plus sérieuses en voulant montrer que c'était déjà bien, mais l'histoire de plan cul lui fit un arquer un sourcil. Des besoins primaires à assouvir, tout bonnement, elle ne passa pas la majeure partie de son temps sur ces mots prononcés. C'était normal, pour elle, finalement, de partir voir à gauche et à droite quand on n'avait personne à qui s’agripper. Rachelle, Rachelle... Le prénom percuta, froncements de sourcils d'autant plus marqués sur le visage d'Anakin qui ne fit aucun commentaire sur la femme et le laissa ainsi continuer la conversation qui fut interrompit dès lors qu'ils entendirent la porte s'ouvrir. Le regard resta là, à fixer le visage de Tommy alors qu'elle ne savait pas réellement ce qu'elle devait faire ? Se cacher ? Courir à toute vitesse vers la sortie en baissant la tête, tout en risquant qu'il se fasse remonter les bretelles ? Elle n'eut pas le temps de prendre une décision qu'il se leva et l'attrape sans plus attendre, l'avant-bras emprisonné alors qu'on l'emmenait on ne sait où. Elle observa le carrelage, les petits carreaux et vit les pommes de douches accrochées aux murs. La bouche entrouverte, elle voulait lui demander s'il était sûr que ce soit une bonne idée, prenant une petite inspiration. Mais la main de l'individu vint se mettre devant sa bouche alors elle ne tenta rien et resta là, entre le mur et Tommy, à déglutir tout en se demandant ce qu'il pouvait se passer de pire. « Je peux toujours... » Partir en essayant de faire le tour. Non, elle n'eut même pas le temps de termine sa phrase dans le murmure. « Mais si tu lui dis que tu prends ta douche tu vas dev- » Allumer l'eau. Anakin l'observa, elle aurait pu l'étriper en le secouant dans tous les sens comme un prunier mais elle se contenta de se mordre la lèvre inférieure, ne pouvant s'empêcher de dessiner un sourire sur son visage alors qu'elle aurait plutôt eu envie de lâcher un rire qu'elle se contenta d'étouffer dans sa gorge. Puis l'autre. L'autre, il racontait sa vie et Anakin avait qu'une envie, lui dire de se la fermer et de jouer les muets, ou tout bonnement de partir. « Il va nous raconter ses aventures encore longtemps... ? » qu'elle demanda en chuchotant alors qu'elle sentait ses cheveux venir se coller à son propre visage, l'eau perler sur ses joues et le long de sa silhouette. Sa silhouette... Elle ferma les yeux un instant en se tapant le front avec sa paume et en affichant une légère grimace en les rouvrant alors qu'elle s'observait, ses vêtements trempés et... transparents. Elle releva le menton. « Si tu baisses le regard ne serait-ce qu'une seule seconde, je te tue. » qu'elle articula d'une voix basse alors qu'elle cherchait le bon bouton pour essayer de réchauffer l'eau qu'elle ne trouvait pas à la température adéquate. Le tuer, non, c'était une comparaison bien trop forte. Et pourtant elle, Anakin, elle ne se gênait malheureusement pas pour regarder la carrure qu'elle avait devant elle en arquant un sourcil espiègle dans un sourire taquin.

_________________

cause we're young and we're reckless, we'll take this way too far. it'll leave you breathless or with a nasty scar. got a long list of ex-lovers, they'll tell you i'm insane. but i got a blank space baby and i'll write your name. ••• BLANK SPACE.
Voir le profil de l'utilisateur http://theothersidenew.forumactif.org/t137-briseuse-de-coeur-a-l http://otherside.forumactif.org/t391-daydream http://otherside.forumactif.org/t400-it-will-go-on http://otherside.forumactif.org/t402-anakin-buchanan-609-235-5124 http://otherside.forumactif.org/t403-anakin-buchanan-don-t-be-afraid
avatar
Invité
Invité
(#) Jeu 14 Jan - 10:19

BAS LES MASQUES.

Nos deux protagonistes sont piégés... Et c'est belle et bien de la faute à Tommy. Notre jeune homme à tendance à agir et ensuite réfléchir ... En activent l'eau de la douche il s'excuse, mais Anakin...avait vite compris quand fessent croire qu'il prenait sa douche il devrait...activé l'eau... Tommy lui avait compris se point là que quand il a expliqué qu'il prenait sa douche... Et sinon a la place de se cacher ici il aurait pu faire le tour aussi... Bref c'était le plan le plus foireux que Tommy n'avais jamais imaginé et en plus de ça il était trempé. Tremper de la tête aux pieds. Il n'écoutait pas vraiment son entraîneur. Il essayait de trouver une solution à ce plan qui avait mal tourné. Il leva les yeux quand son entraîneur continua à lui raconter la moitié de sa vie et il finit par dire à anakin en chuchotent

-J'espère que ton dû temps devant toi.

Il ne peut s'empêcher de sourire. En même temps une situation comme ça, ça ne lui est jamais au grand jamais arrivé. Les vêtements de Tommy commençaient à devenir lourd avec l'eau...et ceux d'Anakin... Transparent. Il en profita un peu pour regarder, mais très vite Anakin sans rendu compte. Tommy regarda sur le côté avec un petit sourire pincé. Cette situation était peut-être étrange et drôle et il y a aussi le caractère de la jeune femme qui est drôle. Très sur d'elle et femme qui n'hésitera jamais à vous envoyer sur les roses et ça le fait rire, car dans sa famille c'est un peu comme ça c'est les femmes qui ont le pouvoir...
Les secondes paraissent une éternité pour Tommy qui n'est pas du tout à l'aise avec ses vêtements mouillés et en plus être avec une fille sous la douche sa ne le met pas bien à l'aise. Il laissa Anakin monté la température de l'eau parce que c'est vrai qu'elle était froide. Il décida par lui-même d'enlever son T-shert et ses chaussures doucement pour ne pas faire de bruit. Il regarde Anakin qui a l'air un peu surprise ? Et il dit toujours en chuchotent.

-Quoi ? C'est super-désagréable... Ce n'est pas ce que tu crois mais en plus j'ai chaud avec tu s connerie de température.


Il posa ses affaires au sol. Tommy se retrouva en simple jean et il passa sa main dans ses cheveux pour les tirer en arrière. Il dévoila ses quelques tatouages notamment lui qui est a son avants bras en forme de cercle. Il remarqua le regard d'Anakin. Il ne peut que sourire et il reprit avec un petit rire en murmurent.

-Hann tu est en train de me mater là ? si si tu es en train de me mater ?


Il baissa légèrement les yeux et son sourire disparaît par ce qu'il n'a pas écouté anakin et il voit ce qu'il n'avait pas le droit de voir. Il met sa main devant ses yeux et dit.

-Han merde... Pardon pardon je n'ai rien vue.

* Je suis un mauvais menteur... OMG J'ai toute vue... Concentres-toi sur autre chose Tommy... N'importe quoi concentres-toi sur le match de dimanche... Pense à un truc dégueulasse...*

Tommy garda sa main sur ses yeux Toujours avec son petit sourire et il dit toujours dans un murmure.

-C'est de ta faute si on est arrivé la... Si tu m'avais pas parler de ses lettres et tout... On ne serait pas sous la douche avec mon entraîneur à côté.

c'est faux ce n'était pas de la faute à Anakin, mais c'est plus facile à gérer en lui disent que c'est de la sienne. L’entraîneur de Tommy n'était pas encore décider à partir. Tommy Entendis le bruit de la mousse à raser... Il s'avait qu'il allait devoir encore patienter avec la demoiselle. En espèrent qu'elle puise patienté.

© 2981 12289 0

avatar
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 1518
Age : 25
Célébrité : La sublime Daisy Ridley.
Pseudo internet : Jane.
Arrivé le : 21/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi :




lorenzo ✲ c'est le seul frère de la fratrie, celui qui a dû supporter les caprices sœurs aînées et de la plus jeune que je suis. c'est celui avec qui je pourrais partir en guerre contre les deux grandes sœurs, et surtout celui avec qui je me chamaille le moins. parce que les buchanan, ça consiste à la bataille constante et incessante entre les membres de la fratrie pour atteindre la première place dans le cœur de papa et maman. mais avec lui, c'est différent.


ziajillcalliopegemma ✲ c'est un peu la fille que je ne peux pas encadrer. bordel, elle me fout les nerfs avec une simple œillade. c'est celle qui se rapproche un peu trop de gale, celle qui entretient une relation bizarre avec mon frère. j'ai l'impression qu'elle a tout bonnement mis la main sur les personnes qui me sont le plus chères. opera ✲ la confidente, celle à qui je peux tout dire sans avoir de quelconques appréhensions. elle me ressemble quelque peu pour ne pas dire totalement, et je m'entends un peu trop bien avec elle ce qui n'est pas pour me déplaire. constance


aël ✲ c'est le fiancé. on s'est connu il y a près de quatre ans, et ça fait un an et demi qu'on vit ensemble. puis depuis mi-décembre que je suis finalement partie de l'appartement pour aller chez lorenzo. pourquoi ? parce qu'on se détruit aussi bien physiquement que mentalement. j'ai besoin de cette pause même si ça me tue à petit feu, d'être loin de lui. je sais pas si on va survivre à tout ça, nous. à cette relation. gale ✲ lui, il est primordial dans ma vie. un pilier, une base solide. c'est certainement la personne avec qui je m'entends le mieux malgré nos quelques divergences. la personne avec qui je suis la plus tactile (après le fiancé), avec qui je n'ai honte de rien. ou presque. gale, je l'aime plus que tout au monde. mais ça, c'est dur à avouer quand on est fiancé. c'est peut-être même un frein, cette bague au doigt. parce que parfois (pour ne pas dire souvent), je me dis que gale, il est quand même mieux. le meilleur de tous. et un jour, je vais chuter. je vais perdre prise et je ne vais plus vouloir résister. miranda ✲ un bout de femme qui me serait insupportable de perdre. une meilleure amie que j'ai rencontré quand elle a posé ses valises dans l'agglomération. c'est la voisine de pallier, celle qui doit m'entendre gueuler quand je me dispute avec mon fiancé. celle qui est douce et chaleureuse, à qui je ne dis malheureusement pas tout. parce que j'appréhende son regard, sa façon de me voir et que je ne veux pas la décevoir. meadow


nathaniel ✲ des années que je le fréquente. les parents se sont connus, bons amis, peut-être dans l'hypocrisie, on ne sait pas trop. puis les parents de nate ont voulu divorcer, et lui, il a voulu donner des crasses à mon paternel pour qu'il les publie. il était à côté de ses pompes, et moi j'étais là, à lui tendre la main, à lui donner mon épaule s'il en avait besoin. et encore aujourd'hui, je garde un œil sur lui, protectrice que je suis. tommy ✲ lui, il l'a contacté via les courriers du cœur. des problèmes, des tracas qui le tourmentaient, sur l'amour, l'approche de la gent féminine. pas simple d'aider à travers des écrits quand on ne connaît pas bien la personne, qu'on ne l'a jamais vu. alors j'ai cherché. puis je l'ai trouvé. mignon, charmant, il a toute ses chances avec les femmes, faut juste lui apprendre. timéo ✲ pauvre gosse à qui j'ai bousillé sa soirée avec ses colocataires. belle villa dans laquelle je me suis introduite quand je me faisais pourchasser par des malfrats (encore). j'ai fracassé sa porte d'entrée, puis je me suis immiscée dans le salon alors qu'il pensait avoir à faire à une fan en chaleur. gabriel ✲ elle lui a demandé de l'aide parce qu'elle avait du retard dans ses matières de psychologie, son choix mineur. elle avait peur, de faire appel à lui. elle n'aime pas demander de l'aide, anakin. alors elle se courba, elle supplia presque en lui donnant toutes les raisons possibles et inimaginables. puis ils se sont bien entendus, dans la finalité. il est sympa, il est drôle, c'est de la bonne compagnie et elle ne se plaint pas de sa présence. charlieoz


isaaceliottleo


looks like crazy (timéo) bas les masques (tommy) white like a diamond (cercle des héritières) don't try me, i bet i'll win (nate) drink me, drown your sorrows (gale) winter solstice (everyone) taste of my fists (isaac) like a fish without fins to swim (eliott)


lovers that went wrong (aël) the benefits of alcohol (ezekiel) break the silence (jorden)
(#) Dim 24 Jan - 2:04


BAS LES MASQUES
L'eau suintait sur chacun des vêtements qu'elle portait. Comme une cascade, des perles d'eau qui venaient se loger dans des tissus autrefois secs et désormais humides comme jamais. Sensation de sentir chacune des fibre se coller à son épiderme lui était désagréable, l'obligeant parfois à gigoter légèrement sur elle-même pour remettre en place des vêtements qui n'en faisaient qu'à leur tête. Lourds sur les épaules, elle, elle n'avait malheureusement pas l'opportunité de pouvoir les enlever aussi aisément. Ou peut-être que si, sa conscience étant le seul frein à ces mouvements qu'elle aurait pu exercer. Du temps ? Anakin, elle en avait énormément devant elle et quand bien même elle aurait eu d'autres choses de prévues par la suite, elle aurait été dans la capacité de trouver excuses et mensonges, simulacres qu'elle aurait facilement articulé dans un sourire des plus innocents, apparence d'une femme qui a eu l'habitude de mentir pour se sortir des pétrins dans lesquels elle s'était méchamment retrouvée. Par sa faute, ou celle d'autres. « J'ai tout le temps du monde. » qu'elle avait laissé échapper, sourire qui s'esquissait dans les coins des lippes. Elle ne savait pas réellement quelle impression elle laissait échapper, mais s'il y avait une chose qu'elle savait, c'était qu'elle était actuellement dans son authenticité la plus profonde et la plus marquée. Celle qui pourrait s'énerver par une telle situation mais qui restait sereine à cause de l'improbabilité de celle-ci qui la rendait d'autant plus unique. Discussion saccadée, des mots qui peinaient à être trouvés, elle tendait alors l'oreille vers les dires d'un entraîneur qu'elle ne connaissait pas et qu'elle avait pourtant l'impression d'avoir rencontré des mois auparavant. Une vie qui filait sous les tirades énoncées, elle se faisait un profil de l'homme dont le visage lui était inconnu jusqu'au moment où elle vit Tommy ôter son propre tee-shirt ainsi que ses chaussures. Elle avait arqué un sourcil, surprise ou peut-être même un brin faussement choqué par ce qu'il venait de faire. « Eh, je regarde juste, je me plains pas hein. » qu'elle avait articulé comme sous la défensive de celui qui cherchait une explication à son comportement. « Puis quand même, l'eau chaude, ça reste mieux que de se les geler, non ? » Elle ne pût s'empêcher de zieuter les quelques tatouages, presque sous l'envie de les effleurer pour voir s'ils étaient bel et bien réels. Ça, ce n'était malheureusement pas pour. Sentir une aiguille lui abimer la peau, le sang doucettement couler pour voir des fresques se dessiner sur elle. Ça avait beau être magnifique, elle savait qu'elle était incapable de subir le supplice. « Oui oui, je te mate... » qu'elle souffla dans un chuchotement étouffé par le bruit de l'eau qui coulait de la pomme de douche. « Tu t'es déshabillé, donc j'en ai supposé que c'était pour que je puisse en profiter un minimum... » Elle releva le regard et le percuta, lui, la toisant et finalement se cachant les yeux avec ses paumes. Elle ne put s'empêcher de ricaner, doucement cependant, amusée par la tournure qu'avait pris la situation. Elle l'écoutait, jaser et se lamenter sur un sort qu'elle n'avait pas cherché à lui faire endurer. Elle lisait le mensonge, dans le timbre de la voix et même dans la gestuelle. Ça l'amusait, Anakin. Bien trop. « Dis moi ? » Se redressant quelque peu, elle abaissa la main de Tommy qui était devant ses yeux avec l'une de ses propres mains, afin de percevoir ses iris. « Tu sais que tu mens, genre, très mal ? » Ce n'était pas un reproche, juste une simple remarque pour lui montrer que malgré les histoires racontées, elle savait qu'il ne pouvait malheureusement pas lui mentir. « De toute façon, c'est de la faute de personne, c'est le destin, puis voilà. » La réponse qu'elle déballait à tout ce qu'elle ne pouvait pas expliquer. C'était plus facile pour elle, parfois, que de chercher des explications là où il n'y en avait pas. Concrètement, si elle ne s'était pas montrée, elle n'aurait jamais été dans cette posture. Donc on aurait pu dire que c'était de sa faute, à elle. Mais si lui, il n'avait jamais envoyé de lettres, elle n'aurait pas eu à le traquer. Donc ça pouvait aussi être de sa faute, à lui. Elle haussait les épaules avant de se rapprocher, même pas d'un pas car la distance était déjà bien trop réduite pour pouvoir espérer s'avancer d'autant plus. « Et entre toi et moi, je sais que t'as tout vu. » T'as tout vu, alors je vais pas me gêner. Empoignant le bas de son propre haut, elle le releva afin de l'enlever dans une facilité déconcertante. Le bout de tissu, elle le jeta plus loin alors qu'elle se penchait vers le bas afin d'enlever ses chaussures et les mettre elles aussi, dans un coin en frappant doucement dans la paire pour qu'elle aille se loger dans un coin des douches. « Maintenant, on est quitte. » Elle baissa les yeux, observa son soutien-gorge avant de relever le menton. « Enfin, presque quitte. Y a des limites. » Normalement.

_________________

cause we're young and we're reckless, we'll take this way too far. it'll leave you breathless or with a nasty scar. got a long list of ex-lovers, they'll tell you i'm insane. but i got a blank space baby and i'll write your name. ••• BLANK SPACE.
Voir le profil de l'utilisateur http://theothersidenew.forumactif.org/t137-briseuse-de-coeur-a-l http://otherside.forumactif.org/t391-daydream http://otherside.forumactif.org/t400-it-will-go-on http://otherside.forumactif.org/t402-anakin-buchanan-609-235-5124 http://otherside.forumactif.org/t403-anakin-buchanan-don-t-be-afraid
avatar
Invité
Invité
(#) Dim 24 Jan - 13:08

BAS LES MASQUES.

L’entraîneur continuait de plus belle à raconter sa vie. La voix de cet homme grave résonnait dans les vestiaires alors que celle de Tommy était beaucoup plus silencieuse. Notre jeune homme essayait de se remémorer comment tout ça a bien pu commencer mais là il n'en a plus aucune idée. La seule chose qui c'est parfaitement bien c'est qu'il est bloqué sous une douche avec Anakin...cette situation était gênant, mais aussi hilarante. Alors que les vêtements de la jeune femme ne cachaient plus grand-chose en bon gentleman Tommy décida de mettre sa main devant les yeux. De cette façon il essayait en quelque sorte de respecter l'intimité de la jeune femme, mais ça ne marchait pas super bien. Il faut dire que Tommy est un homme alors c'est difficile pour lui de ne pas regarder une jolie demoiselle. C'est avec surprise qu'il constata que la jeune femme le matait bel et bien et sans gêne. Ce bout de femme qu'il y a en face de lui ne fessait que de l'impressionner par ses dires. Elle était vraie et elle l'assumais totalement. Tommy avait l'impression qu'il la connaissait depuis bien plus longtemps que quelques heures et pour temps ce n'est pas le cas. Il répond avec un petit sourire sur le coin de sa lèvre.

-profiter un au minimum . Profité de quoi ? De la vue ?.. Tu es plutôt joli alors je pense que tu as déjà profité de meilleure vue si je peux permet. Sert je suis sportif, mais on remarque très vite que le sport que je pratique ce n'est pas du rugby.

Dit-il-en ricanent. Non Tommy n'est pas le plus musclé... On va dire qu'il a le corps d'un homme qui prend un minimum soin de lui. Pour rire il contracte légèrement les muscles de ses bras et regarde Anakin. Il lui fait un client d’œil toujours avec ce petit sourire au coin de la lèvre.

-Mais je suis sur que je peux largement mettre des rugbymans à terre ... Genre s'il son de dos...

Il se met à rire un peu fort et met sa propre main devant sa bouche. L'espace d'un instant il a oublié l’entraîneur qui se rase la barbe à quelque mettre de eux. La main de anakin vien enlevé celle de Tommy qui essaye de se cacher les yeux pour éviter de regarder la jeune femme. Elle lui explique qu'il ment mal. Il penche légèrement la tête sur le côté et regarde Anakin dans les yeux. Elle a raison.

- C'est vrai je ne suis pas un bon menteur... Mais c'est peut-être par ce que j'aime pas mentir. Je trouve sa un peu inutile en fait... Le mensonge sa nous sort de situation gênante, mais sa nous remai dans une autre situation... Je préfère essayait de mentir que de réussir à mentir...


Tommy parlait un peu plus sérieusement que d'habitude et la jeune femme lui dit une phrase que lui-même a l'habitude de dire "' de toute façon, c'est la faute de personne, c'est le destin, puis voilà.'' Le destin ? Alors comme Tommy elle croit au destin ... Le destin c'est acharner sur Tommy depuis un bon moment et aujourd'hui le destin la peut-être amener dans cette douche à parler à une fille... Tommy se dit que le destin ne lui en veux  peut-être pas tan que ça ... Il sourit et reprend.

-Moi je suis d'accord avec toi c'est le destin... Il doit bien se marrer d'ailleurs le destin en ce moment.

Alors que la distance entre nos deux protagonistes est courte, la jeune femme se rapprocha de Tommy. Ça ne lui déplaît pas bien au contraire. La mâchoire de Tommy se crispa légèrement, mais ce n'est pas de la gène qu'il éprouve non c'est une autre sensation un peu plus masculine allons-nous dire. Bien sur que oui tommy avait tout vu, mais il ne répondit pas a la jeune femme il se contenta de l'observer  et elle commence à son tour à enlever ses vêtements. Tommy ouvris grand les yeux et ouvra légèrement la bouche.

*Bordel... Ne regarde pas TOMMY...OMG je dois pas regarder...ferme les yeux fait quelque chose ! Mets de l'eau froide ça va te calmer... Fait quelque chose n'importe quoi ! Pense à un truc mais pas...*


Tommy n'arrivait pas à détourner le regarde de la jeune femme en même temps c'est un homme de 22 ans dans une douche avec une femme qui surement un peu prêt le même âge donc... C'est très dur de résister. La jeune femme regarda son soutient Gorge et Tommy resta comme figé. Jusqu'au moment où elle redressa la tête pour lui dire qui son quitte... Tommy ne peut s'empêcher de regarder la jeune femme et dans les yeux et leur proximité est assez dangereuse. Il continue de la regarderdans les yeux et penche légèrement la tête sur le côté sans crier gare sans même montrer un signe de ce qu'il s'appète à faire il le fait. Il pose brusquement ses lèvres sur les siennes. Ce qui oblige la jeune femme à coller son dos contre le carrelage froid de la douche sous la pression du baiser...pas très contrôlé à cause de l'impulsivité de son geste. Le baiser qu'il lui dépose n'est pas vraiment calculé ni même penser. Tommy ignorait se qu'il est en train de faire, mais il sait qu'il a juste envie de le faire. Aussi vite qu'il a déposé  se baiser il retire ses lèvres des siennes en se rendent compte de ce qu'il venait de faire il ne dit rien. Les lèvres légèrement ouvertes a quelque centimètre du visage de la jeune femme...Le vestiaire deviens brusquement silencieux. On peu que entendre l’entraîneur et l'eau qui coule, mais le reste semble calme

*J'ai fait quoi... Je la connais même pas ... C'est un rêve et je vais me réveille ... Oh putain j'ai fait quoi !*

© 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
(#)


 :: Powers field