BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:

Partagez | 

 ✲ BREAK THE SILENCE (jorden)


avatar
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 1518
Age : 25
Célébrité : La sublime Daisy Ridley.
Pseudo internet : Jane.
Arrivé le : 21/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi :




lorenzo ✲ c'est le seul frère de la fratrie, celui qui a dû supporter les caprices sœurs aînées et de la plus jeune que je suis. c'est celui avec qui je pourrais partir en guerre contre les deux grandes sœurs, et surtout celui avec qui je me chamaille le moins. parce que les buchanan, ça consiste à la bataille constante et incessante entre les membres de la fratrie pour atteindre la première place dans le cœur de papa et maman. mais avec lui, c'est différent.


ziajillcalliopegemma ✲ c'est un peu la fille que je ne peux pas encadrer. bordel, elle me fout les nerfs avec une simple œillade. c'est celle qui se rapproche un peu trop de gale, celle qui entretient une relation bizarre avec mon frère. j'ai l'impression qu'elle a tout bonnement mis la main sur les personnes qui me sont le plus chères. opera ✲ la confidente, celle à qui je peux tout dire sans avoir de quelconques appréhensions. elle me ressemble quelque peu pour ne pas dire totalement, et je m'entends un peu trop bien avec elle ce qui n'est pas pour me déplaire. constance


aël ✲ c'est le fiancé. on s'est connu il y a près de quatre ans, et ça fait un an et demi qu'on vit ensemble. puis depuis mi-décembre que je suis finalement partie de l'appartement pour aller chez lorenzo. pourquoi ? parce qu'on se détruit aussi bien physiquement que mentalement. j'ai besoin de cette pause même si ça me tue à petit feu, d'être loin de lui. je sais pas si on va survivre à tout ça, nous. à cette relation. gale ✲ lui, il est primordial dans ma vie. un pilier, une base solide. c'est certainement la personne avec qui je m'entends le mieux malgré nos quelques divergences. la personne avec qui je suis la plus tactile (après le fiancé), avec qui je n'ai honte de rien. ou presque. gale, je l'aime plus que tout au monde. mais ça, c'est dur à avouer quand on est fiancé. c'est peut-être même un frein, cette bague au doigt. parce que parfois (pour ne pas dire souvent), je me dis que gale, il est quand même mieux. le meilleur de tous. et un jour, je vais chuter. je vais perdre prise et je ne vais plus vouloir résister. miranda ✲ un bout de femme qui me serait insupportable de perdre. une meilleure amie que j'ai rencontré quand elle a posé ses valises dans l'agglomération. c'est la voisine de pallier, celle qui doit m'entendre gueuler quand je me dispute avec mon fiancé. celle qui est douce et chaleureuse, à qui je ne dis malheureusement pas tout. parce que j'appréhende son regard, sa façon de me voir et que je ne veux pas la décevoir. meadow


nathaniel ✲ des années que je le fréquente. les parents se sont connus, bons amis, peut-être dans l'hypocrisie, on ne sait pas trop. puis les parents de nate ont voulu divorcer, et lui, il a voulu donner des crasses à mon paternel pour qu'il les publie. il était à côté de ses pompes, et moi j'étais là, à lui tendre la main, à lui donner mon épaule s'il en avait besoin. et encore aujourd'hui, je garde un œil sur lui, protectrice que je suis. tommy ✲ lui, il l'a contacté via les courriers du cœur. des problèmes, des tracas qui le tourmentaient, sur l'amour, l'approche de la gent féminine. pas simple d'aider à travers des écrits quand on ne connaît pas bien la personne, qu'on ne l'a jamais vu. alors j'ai cherché. puis je l'ai trouvé. mignon, charmant, il a toute ses chances avec les femmes, faut juste lui apprendre. timéo ✲ pauvre gosse à qui j'ai bousillé sa soirée avec ses colocataires. belle villa dans laquelle je me suis introduite quand je me faisais pourchasser par des malfrats (encore). j'ai fracassé sa porte d'entrée, puis je me suis immiscée dans le salon alors qu'il pensait avoir à faire à une fan en chaleur. gabriel ✲ elle lui a demandé de l'aide parce qu'elle avait du retard dans ses matières de psychologie, son choix mineur. elle avait peur, de faire appel à lui. elle n'aime pas demander de l'aide, anakin. alors elle se courba, elle supplia presque en lui donnant toutes les raisons possibles et inimaginables. puis ils se sont bien entendus, dans la finalité. il est sympa, il est drôle, c'est de la bonne compagnie et elle ne se plaint pas de sa présence. charlieoz


isaaceliottleo


looks like crazy (timéo) bas les masques (tommy) white like a diamond (cercle des héritières) don't try me, i bet i'll win (nate) drink me, drown your sorrows (gale) winter solstice (everyone) taste of my fists (isaac) like a fish without fins to swim (eliott)


lovers that went wrong (aël) the benefits of alcohol (ezekiel) break the silence (jorden)
(#) Dim 3 Jan - 20:33


BREAK THE SILENCE

C'était le zéphyr d'une après-midi hivernale qui venait caresser mes pommettes alors que j'avais les phalanges qui entouraient un gobelet du Starbucks que je venais de quitter il y a une poignée d'instants. J'avais le visage rivé sur l'horizon, aussi court soit-il alors que je ne pouvais qu'observer les buildings qui s'étendaient devant moi, ainsi que les rues, allées et routes qui étaient bondées d'une circulation de piétons et d'automobilistes. Je n'avais qu'une pochette en cuir sous l'un de mes bras et je n'avais pas pour objectif de passer ma journée à la bibliothèque comme l'après-midi précédente où j'avais finalement sommeillé durant une bonne partie de mes révisions, la tête plongée dans les livres, littéralement. Si j'avais aussi des matières à revoir, je ne devais pas oublier le fait qu'à côté j'avais un petit boulot qui ne me bouffait pas l'entièreté de mon temps, mais dont je devais tout de même m'occuper un minimum. Disons que j'aurais fait pâle figure si l'édition de demain matin comportait une page blanche à l'endroit où les courriers du cœur étaient normalement inscrits. Et on m'aurait légèrement remonté les bretelles, de façon subtile car on aurait toujours eu peur du regard pas forcément très amical qui rappelait celui de mon paternel. Car si parfois je ne faisais pas les choses dans les règles et les directives énoncées par l'établissement dans lequel j'étais employée, on passait au-dessus, on faisait comme si j'avais bien fait. On craignait les peut-être représailles et c'était certainement de ma faute après leur avoir fait sous-entendre que mon père pouvait changer le court de leur existence si jamais ils osaient tâcher la quelconque image que je projetais. Alors qu'en réalité, lui, il s'en foutait royalement tout comme il était impensable que j'aille accourir à ses pieds pour lui demander de me secourir d'une merde dans laquelle je me serais enfoncée toute seule. Mes pas m'avaient finalement emmené jusqu'au parc où bancs et tables trônaient sur les quelques pelouses verdâtres. J'avançai en faisant attention aux gamins qui couraient après leur balle, en percutant tout de même d'ailleurs un dans ma maladresse alors que je jetai un coup d'œil à mon chocolat chaud pour voir si je n'en avais pas fait tomber la moitié sur la tête du pauvre garçon qui s'excusa. Un simple signe de tête accompagné d'un sourire, un dernier regard alors qu'il accourait vers sa tutrice qui lui criait de faire plus attention, je me dirigeai finalement sur une table de pique-nique qui n'était pas déjà occupée et y posa mon gobelet ainsi que ma pochette. Je ne pouvais pas travailler à l'appartement de mon frère, je le savais parfois curieux et il trouvait certainement ça stupide de me voir répondre à des courriers d'individus que je ne connaissais pas, à première vue. Ni même à l'Université, car on avait tendance à penser que lorsque j'étudiais les écrits des lecteurs, j'étais aussi libre pour une séance d'échanges sur les différents conseils et astuces que je pouvais refiler entre deux lettres lues. Assise, je bus une gorgée de ma boisson chaude en esquissant une grimace des plus glamours à cause de la chaleur qui vint me brûler la langue puis finalement le gosier. « Purée... » que j'ai articulé en me rendant compte de la température de ma boisson que j'avais pensé refroidie.

_________________

cause we're young and we're reckless, we'll take this way too far. it'll leave you breathless or with a nasty scar. got a long list of ex-lovers, they'll tell you i'm insane. but i got a blank space baby and i'll write your name. ••• BLANK SPACE.
Voir le profil de l'utilisateur http://theothersidenew.forumactif.org/t137-briseuse-de-coeur-a-l http://otherside.forumactif.org/t391-daydream http://otherside.forumactif.org/t400-it-will-go-on http://otherside.forumactif.org/t402-anakin-buchanan-609-235-5124 http://otherside.forumactif.org/t403-anakin-buchanan-don-t-be-afraid
 Sujets similaires
-
» Connaissez-vous Prison Break ?
» .-. I break , I borrow , I live , I lose .-.
» Break It Down [Swann Neige]
» how to break a heart (avery)
» Come, Break Me Down

 :: Coxs corner :: Battlefield state park