BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:
-57%
Le deal à ne pas rater :
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, SD/Micro SD Lecteur de Carte ...
5.59 € 12.99 €
Voir le deal

Partagez

 They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing

They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767178-sholars
B. Caesar Seymour
B. Caesar Seymour
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 193
Age : 27
Célébrité : Sean O'Pry
Pseudo internet : Union Jack.
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Tumblr_inline_nf2thpgAhb1rwymna
BLAIR Δ Celle qui a réussi à briser ce qu'il ne pensait pas posséder, son coeur
EDWARD, SILAS, EZRAËL Δ Squad
EZRAËL Δ Il aurait pu être son jumeau pour un peu
NATE Δ Pote de connerie
ZIA Δ J'adore prétendre te détester

(#) Sam 16 Jan - 23:58

hello, it's me.
Hello, can you hear me ? I'm in California dreaming about who we used to be when we were younger and free. I've forgotten how it felt before the world fell at our feet. There's such a difference between us and a million miles Δ Adèle.

Tu soupires. Cet homme est d’un ennui mortel mais pire que tout, il est à deux doigts de t’obliger à le faire taire de force. Ce qui serait une mauvaise idée, étant donné que cet homme était ton client. Une banale affaire de divorce un peu corsée. Sauf que ce type est un crétin patenté et arrogant, bon à rien de surcroît. Si cela ne tenait qu’à toi, tu aurais torpillé cette affaire mais tu ne pouvais pas te le permettre. L’image de la boîte en dépendait et on attendait de toi que tu fasses tes preuves. Forcément, si tu voulais conserver ton stage ou décrocher un poste à la fin de l’année il fallait bien que tu leur montres que tu étais le plus qualifié qu’ils aient sous la main. Cela passait donc par devoir supporter cet abruti.
Mais voilà qu’il parait enfin. Dieu merci. Tu jettes un coup d’œil à ta Rolex. 16h. L’heure de mettre les voiles. L’heure de boire un café bien mérité. Oh oui. Tu attrapes ton long manteau Burberry et tu te glisses dans la cage métallique de l’ascenseur.

Tu franchis la porte du coffee shop à quelques blocs de chez toi avec une heure d’avance par rapport à d’habitude. C’est la charmante petite serveuse qui te le fait remarquer en se mordant la lèvre. Craquante. Tu lui adresses un sourire énigmatique en lui disant que tu as du temps devant toi, une fois n’est pas coutume. Elle te tend ta commande en bredouillant tant dis que tu ris sous cap. C’est vraiment trop facile, cette fille est tellement… innocente. Tu t’éloignes en direction de la sortie lorsque ce grand type bouscule une femme qui te rentre ensuite dedans, reversant ton précis breuvage. Voyant qu’en plus, le type monte sur ses grands chevaux, tu pètes littéralement les plombs. Tu t’approches dangereusement du type et tu l’attrapes par le col. Ta voix s’élève, basse et menaçante.

« Tu ferais mieux de la bloquer et vite. Non seulement t’es en tort sur toute la ligne mais en plus t’emmerdes le monde comme si t’étais le roi du pétrole. Tu vas me faire le plaisir de t’excuser auprès de la jeune femme et de virer ton cul de ce café. Compris ? »

Le mec hoche vigoureusement la tête, choqué par ta réaction. Il marmonne des excuses et part sans demander son dû. La serveuse vient te voir, marmottant qu’elle va t’apporter un nouveau café. Tu la remercies d’un sourire… mais celui-ci se fige lorsque ton regard se pose sur la jeune femme impliquée dans l’incident. Ton regard est aussitôt capturé par le sien et ton sourire se fane pour de bon. Non… non, ce n’était pas possible. Devant toi se tient un fantôme, un douloureux fantôme de ton passé. Blair. Blair est ici. Blair est devant toi. Tu serres les mâchoires, tout ton corps se contracte malgré toi, comme une réminiscence de la douleur occasionnée par sa disparition soudaine. La rancœur te remonte violemment dans la gorge, comme un acide brûlant.

« C’est une sinistre blague. S’il y a bien un visage que je ne souhaitais pas revoir un jour, c’est bien le tien. Risible. »
© GASMASK
http://www.theothersiderpg.org/t808-caesar-morituri-te-salutant http://www.theothersiderpg.org/t851-caesar-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-touche-a-sa-fin http://www.theothersiderpg.org/t1035-benedict-caesar-seymour-609-134-8923 http://www.theothersiderpg.org/t1038-benedict-caesar-seymour-mieux-vaut-etre-indifferent-et-digne-que-malheureux-et-pathetique
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767176-ny
Blair McGrath
Blair McGrath
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : emilia clarke
Pseudo internet : roaroflion
Arrivé le : 16/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Giphy
histoire:
 


caesar ~ père de son fils, connard briseur de cœur
brooke ~ comme une sœur
zoey ~ une amitié débutée grâce à leurs enfants
camélia ~ très bonne amie
lindsey ~ copine de sensations fortes, c'est la fille qu'elle aurait aimé être
lysandre ~ l'ami qui vient squatter à la maison quand il est trop bourré

les rps en cours
caesar ~ lindsey ~ lysandre
(#) Dim 17 Jan - 14:00


« They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing »
AVEC B. CAESAR SEYMOUR

Journée terminée. Enfin. C'est de loin la pire journée que tu aies passé depuis bien longtemps. Tu ne sais pas ce qui a pris tes clients, mais aujourd'hui ils avaient tous décidé d'être plus énervants les uns que les autres. Ils se croient décidément tout permis ces riches, c'est insupportable. Tu n'as qu'une hâte, pouvoir rentrer et enlever ces saletés de talons qui te font horriblement mal. Mais c'est le prix à payer pour travailler dans un tel magasin : tenue classe, talons et sourire obligés. Faut dire aussi, qu'avec ton petit mètre 57, les talons ne sont pas de trop. Tu salues tes collègues qui s'occupent de la fermeture et tu attrapes ton manteau et ton sac pour quitter le magasin. C'est l'heure de ton habituelle pause café, et après, tu iras chercher Finn à l'école. Tous les jours c'est la même rengaine, mais tu aimes ça, l'ordre et pouvoir tout prévoir. Bon, c'est vrai que tu n'es pas très organisée, mais tu essayes de l'être de plus en plus. Après tout, devoir gérer ton fils et ta sœur, ce n'est pas de tout repos, alors il vaut mieux un minimum d'organisation.

Tu entres dans le coffee shop quelques minutes après avoir quitté ton travail, et un homme te bouscule violemment, te faisant à ton tour bousculer un homme qui souhaitait visiblement sortir. Son café se renverse sur le sol et tu te confonds en excuses sans oser le regarder. Tu te tournes vers l'homme qui t'as bousculé, un espèce de géant faisant à peu près deux têtes de plus que toi. Il commence à s'énerver après toi et tu le considères d'un œil hautain. Non mais pour qui il se prend celui-là ? Alors que tu allais le remettre à sa place, l'homme que tu as bousculé s'en chargea, et de manière assez violente. Faut dire qu'il était beaucoup plus impressionnant que toi. Le géant commence alors à s'excuser et un sourire s'affiche sur tes lèvres, il faisait moins le malin à présent. Il quitte le coffee shop tandis que tu te tournes vers ton sauveur... Vos regards restent figés et tu sens ton sourire disparaître instantanément. Tu as l'impression que le destin se fout de ta gueule.
Caesar. Ici à New York. Tu as parcouru plus de 5000 km pour t'éloigner de lui, et le voici juste devant toi. « C'est une sinistre blague. S'il y a bien un visage que je ne souhaitais pas revoir un jour, c'est bien le tien. Risible. » Apparemment, il partage ton opinion. Mais quel connard ! C'est lui qui t'as complètement laissé tomber, qui s'est juste enfui comme un lâche et c'est lui qui ne souhaitait pas te revoir? Tu ris jaune. Tu sens toute la colère que tu as réussie à dissimuler ces dernières années remonter dans tout ton corps, jusqu'à ta gorge. Tu prends une brève inspiration avant de lui répliquer, le plus froidement possible : «  On est deux comme ça. Je crois bien que le destin se fout de ma gueule. » Caesar à New York, c'était tout bonnement impossible. Il n'y avait pas plus britannique que lui !  « Qu'est-ce que tu fouts ici ? »
Les fantômes de ton passé avaient décidé de ressurgir tout simplement lorsque tu étais enfin heureuse. C'était décidément une véritable journée de merde.

© EKKINOX
http://www.theothersiderpg.org/t1016-take-control-of-who-you-ar http://www.theothersiderpg.org/t1027-parce-que-moi-j-aime-toujours-trop-fort-des-gens-pour-qui-mon-existence-n-a-que-trop-peu-d-importance http://www.theothersiderpg.org/t1028-blair-mcgrath-609-507-819 http://www.theothersiderpg.org/t1029-blair-mcgrath-demons
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767178-sholars
B. Caesar Seymour
B. Caesar Seymour
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 193
Age : 27
Célébrité : Sean O'Pry
Pseudo internet : Union Jack.
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Tumblr_inline_nf2thpgAhb1rwymna
BLAIR Δ Celle qui a réussi à briser ce qu'il ne pensait pas posséder, son coeur
EDWARD, SILAS, EZRAËL Δ Squad
EZRAËL Δ Il aurait pu être son jumeau pour un peu
NATE Δ Pote de connerie
ZIA Δ J'adore prétendre te détester

(#) Dim 17 Jan - 15:02

hello, it's me.
Hello, can you hear me ? I'm in California dreaming about who we used to be when we were younger and free. I've forgotten how it felt before the world fell at our feet. There's such a difference between us and a million miles Δ Adèle.

« On est deux comme ça. Je crois bien que le destin se fout de ma gueule. Qu'est-ce que tu fous ici ?»

Toujours aussi direct, évidemment. C’était une des choses qui t’avaient tant plu chez elle. Tant de détermination chez ce si petit bout de femme… Mais ce n’était pas le moment de replonger dans ces travers. Tu ne voulais pas faire ressurgir toute cette masse de noirceur, de douleur, de rancœur que tu avais enfoui pêle-mêle au fond de toi, tous les vestiges d’elle, bon ou mauvais qui avaient menacé de t’étouffer lorsqu’elle avait disparu. Pas question de laisser une chose pareille se reproduire un jour. Cette fille était toxique, vraiment toxique. Tu ne pouvais pas la laisser entrer à nouveau dans ta vie.

« Je vis ici. Je bosse ici. Qu’est-ce que toi tu viens foutre ici ? Laisse-moi deviner : un nouveau blaireau à plumer ? C’est un business lucratif à ce que j’ai cru comprendre. »

Tu lui jettes un regard mauvais, venimeux. Tu te croyais mettre dans l’art de jouer mais elle s’était jouée de toi alors que tu avais 17 ans. Elle t’avait fait connaître l’amour pour mieux te planter dans le cœur. Mais à n’en pas douter, elle avait éradiqué cet organe atrophié pour de bon. Elle avait été la source de tant de choses chez toi et elle avait tout obscurci avec son égoïsme vénal. Elle était arrivée chez toi, prétendument enceinte et s’était tirée avec un beau paquet de fric en échange de la disparition de l’enfant prodigue.
Tu chasses ces souvenirs de ta tête, distraie par la jolie serveuse qui t’apporte un nouveau café. Elle jette un regard incrédule et peu amène vers Blair. Un sourire en coin fleurit sur tes lèvres. Prenant ton café, tu emprisonnes sa main de tienne avant de fixer tes yeux dans son regard.

« Peut-être que puisque j’ai du temps, vous pourriez m’aider à le meubler agréablement ? Notez donc votre numéro sur mon gobelet. Vous finissez tard ce soir ? »

Elle rougit, bredouille en sortant un stylo de sa poche et griffonne en affirmant qu’elle finit dans moins d’une heure. Tu lui rétorques que tu l’attendras dans ce cas puis, une main dans une proche, tu portes le gobelet à ta bouche et le regard vers Blair. Cette boisson a une amertume réconfortante qui achève de désobstruer ta gorge. Qu’on ne s’y trompe pas, tu aimes le thé mais le café a quelque chose de galvanisant, de caractériel qui te fait du bien.
© GASMASK
http://www.theothersiderpg.org/t808-caesar-morituri-te-salutant http://www.theothersiderpg.org/t851-caesar-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-touche-a-sa-fin http://www.theothersiderpg.org/t1035-benedict-caesar-seymour-609-134-8923 http://www.theothersiderpg.org/t1038-benedict-caesar-seymour-mieux-vaut-etre-indifferent-et-digne-que-malheureux-et-pathetique
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767176-ny
Blair McGrath
Blair McGrath
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : emilia clarke
Pseudo internet : roaroflion
Arrivé le : 16/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Giphy
histoire:
 


caesar ~ père de son fils, connard briseur de cœur
brooke ~ comme une sœur
zoey ~ une amitié débutée grâce à leurs enfants
camélia ~ très bonne amie
lindsey ~ copine de sensations fortes, c'est la fille qu'elle aurait aimé être
lysandre ~ l'ami qui vient squatter à la maison quand il est trop bourré

les rps en cours
caesar ~ lindsey ~ lysandre
(#) Dim 17 Jan - 16:15


« They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing »
AVEC B. CAESAR SEYMOUR

C'était vraiment le pire des enfoirés qu'il t'ai arrivé de rencontrer. Hautain, venimeux, méchant. Mais à l'époque où vous vous êtes rencontrés, tu étais jeune, et tu l'avais aimé plus que personne. Et aujourd'hui, il te prenait pour une de ces prostituées, quelle blague. Alors c'est vrai, tu n'as pas toujours été honnête. Tu ne t'es intéressée qu'à son argent au début, mais ça a bien vite changé. Et puis désormais, tu n'es plus comme ça. Avec un enfant à charge, on ne peut pas être comme ça, mais ça il ne le sait pas.
Il te déteste, ça se voit sur son visage, s'entend dans sa voix. Pourtant tu n'as rien à te reprocher. C'est lui qui t'a brisé le cœur en mille morceaux, c'est lui qui t'a laissé tomber et qui est parti comme un lâche, c'est lui qui pouvait s'amuser tandis que Finn t'empêchait de dormir pendant deux ans. Et tu n'allais quand même pas l'obliger à assumer son enfant ! Mais il ne te connaît plus, il ne se souvient que de la fille que tu étais à l'époque, la fille qui se jouait des hommes pour obtenir un peu d'amour. « J'habite ici depuis cinq ans, depuis qu'un certain connard m'a laissé tomber, enceinte et seule. » Tu craches ces mots, comme s'ils te brûlaient les lèvres. Il ne faut pas que tu repenses à cette époque. Tu as réussi à l'évincer de ta mémoire durant un bon bout de temps, ce n'est pas aujourd'hui qu'il va ressurgir et pourrir ta vie. Quand tu es arrivée à New York, tu étais complètement perdue mentalement, tu avais le cœur brisé, et tu ne savais même pas comment t'occuper de ton bébé et de ta sœur. Tu avais tout abandonné, l'école, ton père, ton pays. Mais tu n'as pas eu le choix que de grandir plus tôt que prévu et gérer une famille. Mais ça bien sûr, il ne le sait pas vu qu'il a refusé d'assumer sa responsabilité de père. Mais tu ne comptes pas le lui dire, s'il n'a pas assumé à l'époque, ce n'est sûrement pas pour le faire maintenant.

Tu l'observes discuter avec cette serveuse, flirter en réalité. Apparemment, il a les même goûts qu'à l'époque, elle est jeune, jolie et innocente. Pauvre fille, elle ne sait pas dans quoi elle s'embarque. Il n'a vraiment pas changé en réalité. Toujours le même séducteur qu'il y a six ans, avec son sourire enjôleur et ses beaux yeux. Mais désormais ça ne te fait plus rien. Auparavant, en le voyant sourire, des papillons s'éveillaient dans ton ventre et tu souriais comme l'idiote que tu étais. Mais aujourd'hui il ne t'inspire que de la pitié. Pauvre mec. Tu interpelles la serveuse avant qu'elle ne parte : « Je veux bien un café aussi s'il vous plaît, serré, sans sucre. » Elle te jette un regard, que tu soutiens, avant de tourner le dos. Puis, tu jettes un regard mauvais à Caesar qui porte son gobelet à sa bouche. « Je vois que t'as pas tellement changé. Toujours en train de draguer pour t'envoyer en l'air, c'est tellement pathétique. Préviens là qu'il ne faut pas trop s'attacher au risque d'être déçue. »

© EKKINOX
http://www.theothersiderpg.org/t1016-take-control-of-who-you-ar http://www.theothersiderpg.org/t1027-parce-que-moi-j-aime-toujours-trop-fort-des-gens-pour-qui-mon-existence-n-a-que-trop-peu-d-importance http://www.theothersiderpg.org/t1028-blair-mcgrath-609-507-819 http://www.theothersiderpg.org/t1029-blair-mcgrath-demons
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767178-sholars
B. Caesar Seymour
B. Caesar Seymour
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 193
Age : 27
Célébrité : Sean O'Pry
Pseudo internet : Union Jack.
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Tumblr_inline_nf2thpgAhb1rwymna
BLAIR Δ Celle qui a réussi à briser ce qu'il ne pensait pas posséder, son coeur
EDWARD, SILAS, EZRAËL Δ Squad
EZRAËL Δ Il aurait pu être son jumeau pour un peu
NATE Δ Pote de connerie
ZIA Δ J'adore prétendre te détester

(#) Dim 17 Jan - 16:35

hello, it's me.
Hello, can you hear me ? I'm in California dreaming about who we used to be when we were younger and free. I've forgotten how it felt before the world fell at our feet. There's such a difference between us and a million miles Δ Adèle.

« J'habite ici depuis cinq ans, depuis qu'un certain connard m'a laissé tomber, enceinte et seule. »

Tu tiques, clignes des yeux une fois. Laissé tomber ? Tu l’avais laissée tomber ? Elle ne manquait vraiment pas de culot mais tu ne la savais pas menteuse. Voilà qui la faisait encore descendre dans ton estime, bien que tu ne l’auras pas cru possible. Tu laisses échapper un bruit dédaigneux.

« Tu t’es pointée chez mes parents qui ne te connaissaient ni d’Adam, ni d’Eve pour réclamer de l’argent, prétextant que tu étais enceinte. Quand je suis revenu après m’être aéré les neuronnes – parce que quand on te balance ça à 17 ans, t’as besoin d’encaisser pour pas surchauffer – t’avais pris l’argent et tu t’étais tirée pour avorter ! Et tu vas me dire que c’est moi qui t’ai laissée tomber ? »

Tu es à deux doigts d’élever la voix mais tu te retiens. Réalisant que les gens commencent à vous regarder – en partie parce que vous êtes toujours dans le chemin – tu la prends par le coude et tu la traines à la table la plus proche. Tu te glisses sur ta chaise et pose ton gobelet d’un air excédé. Tu ne voulais pas lui avouer qu’elle t’avait crevé le cœur, qu’elle avait plus de dommages que jamais personne à par elle n’en aurait été capable et n’en sera jamais capable. Tu ne voulais pas qu’elle sache que quand tu étais revenu dans la grande maison Seymour, tu étais prêt à accepter la vérité et faire ce qu’il fallait ni comment ton cœur avait chuté quand tu avais compris qu’il n’y aurait ni bébé ni Blair, jamais. Nouvelle gorgée pour ne pas t’emporter mais la caféine ne fait que galvaniser ton agitation intérieure, tu aurais mieux fait de prendre un thé cette fois.

« Toutes ces filles sont consentantes et savent que ce que j’ai à leur offrir ne comporte aucun engagement. Elles me font les yeux doux, je ne fais qu’exaucer leurs souhaits. Je suis respectueux et je ne trompe jamais personne. Je ne me moque pas des gens, contrairement à toi. »

Voilà que la jeune fille revient avec la commode de Blair. Tu lui adresses un nouveau sourire et la remercie, allant jusqu’à lui faire un baisemain. Tu ne mentais pas, tu étais toujours galant et respectueux mais incapable d’offrir le moindre engagement, jamais. En grande partie à cause de cette fille aux lèvres purpurines et aux yeux tentateurs. Comment un fantôme pouvait-il encore avoir tant d’emprise sur toi ? Elle provoquait ta colère et déclenchait cette mortelle nostalgie qui ne faisait qu’attiser le feu de ta mauvaise humeur.

« Tu seras bien gentille de m’éviter tes jugements. Ton avis n’a aucun crédit à mes yeux. »

Nouvelle gorgée.
© GASMASK
http://www.theothersiderpg.org/t808-caesar-morituri-te-salutant http://www.theothersiderpg.org/t851-caesar-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-touche-a-sa-fin http://www.theothersiderpg.org/t1035-benedict-caesar-seymour-609-134-8923 http://www.theothersiderpg.org/t1038-benedict-caesar-seymour-mieux-vaut-etre-indifferent-et-digne-que-malheureux-et-pathetique
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767176-ny
Blair McGrath
Blair McGrath
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : emilia clarke
Pseudo internet : roaroflion
Arrivé le : 16/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Giphy
histoire:
 


caesar ~ père de son fils, connard briseur de cœur
brooke ~ comme une sœur
zoey ~ une amitié débutée grâce à leurs enfants
camélia ~ très bonne amie
lindsey ~ copine de sensations fortes, c'est la fille qu'elle aurait aimé être
lysandre ~ l'ami qui vient squatter à la maison quand il est trop bourré

les rps en cours
caesar ~ lindsey ~ lysandre
(#) Dim 17 Jan - 17:33


« They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing »
AVEC B. CAESAR SEYMOUR

Personne ne t'as blessé comme lui a pu le faire, et encore aujourd'hui tu lui en veux. Et il ose te traiter de menteuse en t'accusant d'avoir menti sur ta grossesse ? Tu te retiens de lui mettre sous les yeux ton fond d'écran de téléphone, sur lequel se trouve une photo de Finn. Mais tu ne peux pas lui dire que tu as gardé le bébé, tu ne te sens pas prête à lui avouer, parce que tu es trop énervée. Tu fermes les yeux quelques secondes, pour éviter de lui balancer toute ta rancœur et toute ta colère. Tu décides alors de prendre ton porte-monnaie dans ton sac et tu en sors une petite photo, ton échographie du premier mois. Tu les as toutes gardés, mais celle-ci en particulier, parce qu'elle représente tout pour toi. Tu lui mets sous les yeux, en le regardant sans aucune pitié. « Voilà ma prétendu grossesse, tu peux vérifier la date, c'était bien il y a six ans. » Tu acceptes toutes les choses infâmes qu'on peut penser sur toi, mais penser que tu as menti à propos de ton fils est une chose que tu ne peux pas accepter. Tu te mords la lèvre inférieure puis réplique, la voix vibrante de colère : «  Et comment j'étais censé deviner que tu ne voulais juste pas du bébé hein? Tu crois que j'ai réagis comment quand je t'ai vu te casser sans absolument rien dire ? J'avais dix-sept ans, je venais d'apprendre que j'attendais un bébé, j'étais complètement immature, et surtout complètement perdue, tu voulais que j'en parle à qui ? Alors ouais, c'était pas la bonne solution de venir t'en parler devant tes parents, j'm'en suis bien rendu compte. » Tu ne te rends compte des gens autour de toi que lorsqu'il te prend par le coude pour t'emmener vers une table. Tu détestes te donner en spectacle comme ça. Avant, ça ne te dérangeait pas, au contraire, tu faisais tout pour te faire remarquer. Mais tu as changé, aujourd'hui tu fais tout pour être discrète et vivre une vie tranquille. Faut croire que sa réapparition change beaucoup de choses.
Tu laisses sortir un rire mauvais, il a tellement confiance en lui, et ça te dégoûte. « Elles savent ce que tu as à leur offrir ? Bah ça a bien changé. Parce que moi je pensais que tu tenais assez à moi pour juste me soutenir moralement, j'te demandais juste un soutient moral. Mais faut croire que j'ai été stupide. » T'étais jeune à l'époque, et tu avais vraiment besoin de lui, de son amour. Lui il ne connaissait pas ça, le manque d'amour, il avait toujours eu tout ce qu'il voulait, et surtout une famille unie. Mais tu t'es accrochée à lui, pour essayer de connaître ça. Mais il ne t'aimait pas et avait tout simplement laissé son empreinte sur ton cœur brisé. Et à cause de lui, tu n'as jamais pu donner de l'amour à aucun homme.

Tu remercies la serveuse, et regarde le petit jeu de Caesar avec une mine dégoûtée. Tu bois une gorgée de ta boisson, profitant du goût délicieux de la caféine. « Ravie de le savoir. » Tu es en colère contre lui, tu aurais voulu ne jamais le revoir. Surtout maintenant que tu te rends compte de sa ressemblance frappante avec ton fils. C'est son portrait craché, et ça te fait beaucoup de mal de l'admettre.

© EKKINOX
http://www.theothersiderpg.org/t1016-take-control-of-who-you-ar http://www.theothersiderpg.org/t1027-parce-que-moi-j-aime-toujours-trop-fort-des-gens-pour-qui-mon-existence-n-a-que-trop-peu-d-importance http://www.theothersiderpg.org/t1028-blair-mcgrath-609-507-819 http://www.theothersiderpg.org/t1029-blair-mcgrath-demons
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767178-sholars
B. Caesar Seymour
B. Caesar Seymour
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 193
Age : 27
Célébrité : Sean O'Pry
Pseudo internet : Union Jack.
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Tumblr_inline_nf2thpgAhb1rwymna
BLAIR Δ Celle qui a réussi à briser ce qu'il ne pensait pas posséder, son coeur
EDWARD, SILAS, EZRAËL Δ Squad
EZRAËL Δ Il aurait pu être son jumeau pour un peu
NATE Δ Pote de connerie
ZIA Δ J'adore prétendre te détester

(#) Dim 17 Jan - 18:03

hello, it's me.
Hello, can you hear me ? I'm in California dreaming about who we used to be when we were younger and free. I've forgotten how it felt before the world fell at our feet. There's such a difference between us and a million miles Δ Adèle.

« J'habite ici depuis cinq ans, depuis qu'un certain connard m'a laissé tomber, enceinte et seule. »

Tu saisis le cliché du bout des doigts, soudainement silencieux, priant pour qu’elle ne remarque pas le faible tremblement qui a brièvement agité ta main. Cette chose minuscule avait été votre bébé. Une certaine mélancolie te serre le ventre, tu regretterais toujours de n’avoir jamais connu ce petit bonhomme et tu lui en voulais d’autant plus d’avoir pu se débarrasser de lui sans autre forme de procès.
Tu lui rends le cliché et ta main se crispe sur ton gobelet qui commence à refroidir dangereusement. Toi, au contraire, tu continues à t’échauffer. La colère continuait de pulser dans tes veines, plus ardemment que ton sang ne l’avait fait depuis longtemps. Tu pousses un soupir laborieux, te passes une main dans les cheveux. Tu voulais bien admettre que son raisonnement avait été logique au vu de sa réaction à lui mais comment avait-elle pu ne pas lui adresser le bénéfice du doute ? Elle, qui était censée le connaître mieux que personne…

« Alors pourquoi tu n’es pas venu me voir ? Pourquoi tu ne me l’as pas dit avant ? On aurait décidé ensemble et on aurait été voir mes parents ensemble ! Au lieu de quoi, tu m’as juste pris en otage pour mieux te faire du fric sur mon dos ! Pour mieux te débarrasser de mon bébé ! Je n’ai même pas eu mon mot à dire dans cette satané histoire ! »

Tu commences à vraiment t’emporter, tu n’as jamais été doué pour gérer ta colère. Non pas que tu aies jamais levé la main sur elle, et même aujourd’hui cette idée ne te traverserait même pas l’esprit mais ton corps se tendait de plus en plus et s’agitait parfois de tics nerveux. A nouveau, tu plongeais tes yeux dans les siens. Tu n’avais jamais été du genre à fuir, son regard ou quoique ce soit. Comment avait-elle pu croire que tu étais parti pour de bon ? Sans un mot, sans une explication ? Elle aurait dû savoir que tu avais toujours été très peu adepte des surprises, surtout de ce genre-là. Tu aimais contrôler tous les compartiments de ta vie, anticiper, prévoir et assurer le meilleur chemin possible. Mais ça, tu ne l’avais vraiment pas vu venir.

« J’avais 17 ans, je savais même pas où je foutais les pieds. Si j’avais su que tu étais une telle actrice avec un tel besoin d’apport matériel… Si j’avais su que tu allais te jouer de moi à ce point. C’est moi qui t’es roulé ? Alors que j’ai cru à tes yeux doux, à tes baisers, à tes caresses enjôleuses. On a eu une relation chaotique mais je n’ai jamais douté une seule seconde que…» Que tu m’aimais. Voilà ce que tu allais dire mais tu te retiens. Elle ne t’avait pas aimé, la suite l’avait prouvé. « Je croyais te connaître, j’ai eu tort. Je n’ai jamais eu aussi tort de toute ma vie. La leçon a été rude, crois-moi. »
Tu as un goût amer dans la bouche mais tu n’esquisses pas un mouvement vers ton café. Il est froid.
© GASMASK
http://www.theothersiderpg.org/t808-caesar-morituri-te-salutant http://www.theothersiderpg.org/t851-caesar-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-touche-a-sa-fin http://www.theothersiderpg.org/t1035-benedict-caesar-seymour-609-134-8923 http://www.theothersiderpg.org/t1038-benedict-caesar-seymour-mieux-vaut-etre-indifferent-et-digne-que-malheureux-et-pathetique
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767176-ny
Blair McGrath
Blair McGrath
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : emilia clarke
Pseudo internet : roaroflion
Arrivé le : 16/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Giphy
histoire:
 


caesar ~ père de son fils, connard briseur de cœur
brooke ~ comme une sœur
zoey ~ une amitié débutée grâce à leurs enfants
camélia ~ très bonne amie
lindsey ~ copine de sensations fortes, c'est la fille qu'elle aurait aimé être
lysandre ~ l'ami qui vient squatter à la maison quand il est trop bourré

les rps en cours
caesar ~ lindsey ~ lysandre
(#) Dim 17 Jan - 18:39


« They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing »
AVEC B. CAESAR SEYMOUR

En apprenant ta grossesse, tu n'as pensé à l'avortement qu'une brève seconde, avant de te rendre compte que tu ne pourrais jamais faire une chose pareille, jamais. Tu aimais déjà ce petit bout qui grandissait dans ton ventre. Après tout, tu ne pouvais pas faire pire que ta mère. Toi tu n'allais pas l'abandonner, oh non, jamais.
Tu souris pendant une petite seconde en revoyant la photo de ton échographie. A cette époque, tu avais beau avoir le cœur brisé, la naissance de ton fils fut le plus beau moment de ta vie. Tu étais seule à l'hôpital, complètement abandonnée, mais avoir ton bébé dans les bras t'avait réconforté comme jamais. Tu n'as jamais dit à ton père que tu attendais un bébé, mais il ne l'a même pas remarqué durant ta grossesse. C'est pourquoi dès la naissance de Finn, tu as foutu le camp du domicile familial, quittant ce pays où trop de gens t'avaient fait souffrir. Tu ranges la photo dans ton sac et l'observes. Tu acceptes ses paroles, il n'a pas tort, tu aurais dû y réfléchir. Mais il te connaissait, tu n'as jamais été du genre à réfléchir avant de faire quelque chose, t'étais plutôt une fonceuse, et tu l'es encore malheureusement. « Je sais que c'était complètement stupide, je le reconnais. Et je refuse que tu dises ça. Je voulais pas de ton fric, je voulais juste... Je sais pas, un peu de considération. » Tu voulais juste de l'amour en réalité. Tu pousses un long soupir, tu n'avais pas voulu lui avouer la vérité parce que c'est trop dur pour toi de le dire. Tu as l'impression qu'il ne le mérite pas, qu'il t'a juste laissé tomber. Mais tu n'étais certainement pas allé le voir pour l'argent. Tu n'aurais jamais pu penser que ses parents t'offriraient une somme pareille afin que tu avortes, c'était impensable ! « Je n'ai pas joué avec toi. Tu crois que moi j'y ai pas cru ? Je... Je t'aimais putain !» Ta voix trembla. C'était la première fois que tu le disais, à voix haute. «  C'est pour ça que je me suis cassée quand tu es partie, parce que j'avais beau te connaître, je pensais juste à ce moment-là que tu t'en foutais en réalité de moi. Que j'étais juste une aventure, et qu'au final t'assumerait pas. » Tu avais tellement pleuré ce jour-là, tu t'en souviens encore, comme si c'était hier. Et puis il faut dire aussi que les hormones ne t'aidait pas à se calmer. « Tu vois, je vais te dire quelque chose, après t'en fait ce que tu veux, je m'en fous. » C'était faux, tu était loin de t'en foutre. Au contraire, tu sentais déjà ta voix faiblir et ton cœur accélérer à mesure que tu t'apprêtait à lui révéler la vérité. « J'vais te prouver que je n'étais pas qu'une salope vénale. L'argent que j'ai gardé, tu sais ce que j'en ai fais ? Je l'ai mis sur un compte pour pouvoir payer les études de mon fils tu vois. Je peux te montrer tous les papiers si ça te fais plaisr. » La bombe était lâchée.  

© EKKINOX
http://www.theothersiderpg.org/t1016-take-control-of-who-you-ar http://www.theothersiderpg.org/t1027-parce-que-moi-j-aime-toujours-trop-fort-des-gens-pour-qui-mon-existence-n-a-que-trop-peu-d-importance http://www.theothersiderpg.org/t1028-blair-mcgrath-609-507-819 http://www.theothersiderpg.org/t1029-blair-mcgrath-demons
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767178-sholars
B. Caesar Seymour
B. Caesar Seymour
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 193
Age : 27
Célébrité : Sean O'Pry
Pseudo internet : Union Jack.
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Tumblr_inline_nf2thpgAhb1rwymna
BLAIR Δ Celle qui a réussi à briser ce qu'il ne pensait pas posséder, son coeur
EDWARD, SILAS, EZRAËL Δ Squad
EZRAËL Δ Il aurait pu être son jumeau pour un peu
NATE Δ Pote de connerie
ZIA Δ J'adore prétendre te détester

(#) Dim 17 Jan - 19:09

hello, it's me.
Hello, can you hear me ? I'm in California dreaming about who we used to be when we were younger and free. I've forgotten how it felt before the world fell at our feet. There's such a difference between us and a million miles Δ Adèle.

Elle… elle t’avait aimé. Tu la fixes, étonnée d’un tel aveu après tant de colère, de rancœur, de non-dits… Tu ne t’y attendais pas. Ça t’apaise étonnamment, un poids étrange semble disparaître de tes épaules et avec lui un peu de ta colère et de ton amertume. Instinctivement tu as envie de faire un mouvement vers elle mais tu te retiens, elle pourrait prendre ça pour de l’opportunisme. Et ton égo également. Mais le regard dans le sien, tu t’autorises à laisser remonter des choses que tu avais enfoui au plus profond de ton être. Tu desserres un peu, juste un peu, les chaînes dont tu as bardé cette période de ta vie.

« Je t’aimais aussi. Je ne le comprenais pas mais c’était le cas. Mais s’il y a bien une chose que je n’ai pas faite c’est te considérer comme une passade. Je ne peux pas te laisser dire ça. »

Du bout du doigt, tu effleures les siens avec un geste que tu veux doux et rassurant, pour apporter plus de poids à tes mots puis très vite tu te racles la gorge et tu retires ta main. D’un signe, tu commandes un nouveau café, avec un petit sourire, mais c’est tout. Tu n’as pas très envie que la fille vienne ici. Ce n’était pas le moment. Tu avais le sentiment que quelque chose d’important était en train de se jouer à cet instant précis et, si tu avais besoin du soutien de la caféine, tu n’avais pas besoin de l’interférence de la jeune serveuse.
Avec toute cette sincérité retrouvée, tu as l’impression de voir l’ancienne Blair affleurer à la surface. Fragile et forte à la fois, franche et authentique. Celle que tu as appris à aimer, celle qui tu as possédé corps et âme autant qu’elle t’a possédée. A nouveau, ça te monte dans la gorge. Mais ce n’est pas le goût caractéristique de l’amertume, c’est celui du chagrin.

« J'vais te prouver que je n'étais pas qu'une salope vénale. L'argent que j'ai gardé, tu sais ce que j'en ai fait ? Je l'ai mis sur un compte pour pouvoir payer les études de mon fils tu vois. Je peux te montrer tous les papiers si ça te fait plaisir. »

Tu fermes les yeux sur le coup, son aveu te fouettant en pleine face. Elle avait un fils… Alors elle avait eu un autre enfant. Logique. Elle avait refait sa vie avec quelqu’un qui la méritait, elle était heureuse, elle avait fondé une famille. Une famille différente de la sienne, bien meilleure. Puis quelque chose t’avait frappé, tu avais rouvert les yeux d’un coup. Se pouvait-il que… non… non, ça ne pouvait pas…

« Ton… fils ? Tu… mais… est-ce… que c’est… »

Cela ne voulait pas sortir. Toi si franc, si direct, tu n’arrivais pas à lâcher les mots, ils restaient étouffés dans la gorge mais finalement tu les forçais à franchir le seuil de tes lèvres.

« Est-ce que c’est mon fils ? »

Tu retiens ton souffle.
© GASMASK
http://www.theothersiderpg.org/t808-caesar-morituri-te-salutant http://www.theothersiderpg.org/t851-caesar-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-touche-a-sa-fin http://www.theothersiderpg.org/t1035-benedict-caesar-seymour-609-134-8923 http://www.theothersiderpg.org/t1038-benedict-caesar-seymour-mieux-vaut-etre-indifferent-et-digne-que-malheureux-et-pathetique
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767176-ny
Blair McGrath
Blair McGrath
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : emilia clarke
Pseudo internet : roaroflion
Arrivé le : 16/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Giphy
histoire:
 


caesar ~ père de son fils, connard briseur de cœur
brooke ~ comme une sœur
zoey ~ une amitié débutée grâce à leurs enfants
camélia ~ très bonne amie
lindsey ~ copine de sensations fortes, c'est la fille qu'elle aurait aimé être
lysandre ~ l'ami qui vient squatter à la maison quand il est trop bourré

les rps en cours
caesar ~ lindsey ~ lysandre
(#) Dim 17 Jan - 20:36


« They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing »
AVEC B. CAESAR SEYMOUR

Il effleure tes doigts et ça te fait autant de mal que de bien. Tu as l'impression de revoir le Caesar que tu as connu. Mais tu ne peux pas penser ça. Ça fait bien trop longtemps que vous vous êtes quittés, tu ne sais même plus qui il est désormais. Tu sais que tu as beaucoup changé, et en six ans, il a eu le temps de changer aussi après tout. Mais ses mots t'apaisent étrangement. C'est comme si toute la tension que tu as accumulée depuis votre rencontre s'était presque envolée. « Merci, de me dire ça. » Tu es rassurée d'apprendre qu'un jour, il t'a réellement aimé. Vous étiez jeunes, ça n'a peut-être pas de sens de dire que c'était de l'amour, mais tu sais que ça l'était. C'est le seul homme que tu as réussis à aimer d'une telle façon. C'était peut-être d'une façon destructrice, mais c'est le seul moyen que vous aviez trouvé à l'époque.
Tu guettes sa réaction avec appréhension. C'est la première fois que tu te montres aussi sincère depuis très longtemps et tu regrettes déjà ton aveu. Tu ne sais vraiment pas comment il va le prendre. Sa réaction te fait sourire, il a l'air totalement perdu. Mais c'est normal après tout, il était persuadé que tu avais avorté, et tu n'as rien fait jusque là pour lui laisser penser le contraire. Et, désormais, il se retrouve là, devant toi, et il ne sait pas si ton fils est le sien ou non. « Oui... Je ne pouvais pas avorter...» Tu as décidé d'être juste sincère avec lui, après tout il le mérite. Pour le moment, tu ne sais pas trop s'il souhaite le rencontrer, savoir des choses sur lui, et tu ne sais même pas si tu es prête à le laisser entrer dans la vie de Finn.
Ton fils t'as déjà posé des questions sur son père, et tu lui as toujours dit une vérité quelque peu déformée, pour qu'il ne crois pas que son père ne voulait pas de lui. Tu as vécu ça toi-même, et ne voulais pas qu'il connaisse cette sensation d'être abandonné, et mal-aimé par quelqu'un de sa propre famille. Tu lui as donc toujours raconté que son père n'avait pas pu s'occuper de lui, mais que s'il avait pu, il l'aurait fait. Tu observes quelques secondes Caesar, hésitante, puis déclare, doucement : « Il... il s'appelle Finn. » Ce n'était qu'une petite information, mais au moins cela te permettrait de savoir s'il y avait une chance ou non qu'il veuille le rencontrer. Tu n'arrives même pas à savoir ce qu'il en pense pour le moment. Mais tu es également perdue. Pendant cinq ans, tu t'es occupé de ton fils seule, sans l'aide de personne, mis-à-part celle de ta sœur. Et désormais tu te trouves devant ton amour de jeunesse, son père, qui comprend à peine ce qui lui arrive.
 

© EKKINOX
http://www.theothersiderpg.org/t1016-take-control-of-who-you-ar http://www.theothersiderpg.org/t1027-parce-que-moi-j-aime-toujours-trop-fort-des-gens-pour-qui-mon-existence-n-a-que-trop-peu-d-importance http://www.theothersiderpg.org/t1028-blair-mcgrath-609-507-819 http://www.theothersiderpg.org/t1029-blair-mcgrath-demons
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767178-sholars
B. Caesar Seymour
B. Caesar Seymour
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 193
Age : 27
Célébrité : Sean O'Pry
Pseudo internet : Union Jack.
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Tumblr_inline_nf2thpgAhb1rwymna
BLAIR Δ Celle qui a réussi à briser ce qu'il ne pensait pas posséder, son coeur
EDWARD, SILAS, EZRAËL Δ Squad
EZRAËL Δ Il aurait pu être son jumeau pour un peu
NATE Δ Pote de connerie
ZIA Δ J'adore prétendre te détester

(#) Dim 17 Jan - 21:34

hello, it's me.
Hello, can you hear me ? I'm in California dreaming about who we used to be when we were younger and free. I've forgotten how it felt before the world fell at our feet. There's such a difference between us and a million miles Δ Adèle.

« Wow…»

Cette révélation te coupe le souffle, ton cœur rate un battement. Elle n’a pas avorté. Elle n’a pas avorté. Elle n’a que très peu utilisé l’argent et elle n’a pas avorté. Toutes ces affirmations tournent en boucle dans ta tête alors que tu la fixes sans comprendre et qu’elle te sourit. Oh ce sourire, comme il t’avait manqué… Ta bouche frémit et l’esquisse d’un sourire y apparaît mais tu es toujours incrédule. C’est comme si l’information rebondissait sur ton cerveau sans vouloir y pénétrer.
Et là, tu réalises que toi aussi tu avais douté d’elle, sans lui accorder le bénéfice du doute. Tu avais eu tellement de mal à croire qu’elle soit simplement partie avec l’argent parce que ce n’était pas comme ça que tu la connaissais, jamais tu n’avais pu la croire capable d’une telle chose. Puis elle t’avait laissé sans nouvelles, sans rien. Et tu avais douté de ta version. Mais maintenant tu savais, tu comprenais, toutes les pièces s’imbriquaient doucement les unes dans les autres, la lumière se faisait sur absolument tout.

« Il... il s'appelle Finn. »
« Je peux le voir ? »

Tu lances ça à brûle-point alors que les informations continuent à tourner dans ta tête. C’est un garçon. Il s’appelle Finn. C’est un garçon… L’excitation commence à te gagner alors que tu souris de plus en plus franchement. Des tas de choses tournent confusément dans ta tête. Comment avait-elle pu te le cacher ? En même temps, comment faire autrement ? Ta mère t’avait juré qu’elle avait avorté ! Comment tu avais pu passer 6 ans dans le déni ? Est-ce qu’il savait qui tu étais ? Est-ce que quelqu’un avait joué le rôle de père pour lui pendant que tu faisais n’importe quoi de ta vie ? Tu t’en voulais tellement de ne pas être présent ! Il te fallut quelques secondes pour te rendre compte que tu parlais à voix haute, à toute vitesse. Tu adresses un sourire d’excuse à Blair. Blair. La pauvre ça a dû être tellement dur pour elle. Et toi qui vient de te comporter en parfait connard ces dernières minutes…

« Je suis désolé, tellement désolé. Pour tout. Tu n’imagines pas à quel point je m’en veux. Si j’avais su… Quand je suis revenu ce jour-là, j’avais pris ma décision : je le voulais ce bébé et c’est pour ça que j’étais si en colère. Tu m’avais privée de toi et de lui. Et je t’en voulais tellement pour ça… Je vois maintenant que j’avais eu tort. »
© GASMASK
http://www.theothersiderpg.org/t808-caesar-morituri-te-salutant http://www.theothersiderpg.org/t851-caesar-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-touche-a-sa-fin http://www.theothersiderpg.org/t1035-benedict-caesar-seymour-609-134-8923 http://www.theothersiderpg.org/t1038-benedict-caesar-seymour-mieux-vaut-etre-indifferent-et-digne-que-malheureux-et-pathetique
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767176-ny
Blair McGrath
Blair McGrath
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : emilia clarke
Pseudo internet : roaroflion
Arrivé le : 16/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Giphy
histoire:
 


caesar ~ père de son fils, connard briseur de cœur
brooke ~ comme une sœur
zoey ~ une amitié débutée grâce à leurs enfants
camélia ~ très bonne amie
lindsey ~ copine de sensations fortes, c'est la fille qu'elle aurait aimé être
lysandre ~ l'ami qui vient squatter à la maison quand il est trop bourré

les rps en cours
caesar ~ lindsey ~ lysandre
(#) Dim 17 Jan - 22:01


« They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing »
AVEC B. CAESAR SEYMOUR

Sa réaction te fait rire, il semble... heureux. Tu es surprise, parce que tu ne t'attendais pas à une telle réaction de sa part. Mais en même temps, ça ne t'étonne pas vraiment. Tout ce que tu avais imaginé, était faux. Toute cette situation n'était dû qu'à un quiproquo malsain. En réalité, tout ce que tu pensais savoir de lui était vrai, et tu t'en voulais d'avoir imaginé qu'au fond c'était un connard. « Bien sûr, attends j'ai des photos. » Tu attrapes ton téléphone et le déverrouille pour atteindre la galerie photo. Ton téléphone regorge de photos de Finn, dans presque toutes les situations. Tu le fais glisser jusqu'à lui pour qu'il puisse voir le visage de son fils. C'est son portrait craché, même si les gens trouvent qu'il lui ressemble également beaucoup.
Il parle à toute vitesse, comme s'il réfléchissait à voix haute, et tu ne saisis que quelques bribes d'informations, incompréhensibles. Il s'excuse auprès de toi, et ses paroles te touchent vraiment. Tu aurais été simplement moins butée, tu serais restée un peu plus longtemps chez lui et tout cela ne serait jamais arrivé. Mais en même temps, tu ne pouvais pas savoir, et puis tu étais jeune, totalement irréfléchie. Sa mère te mettais une pression énorme pour ton âge, et tu n'avais jamais eu à prendre une telle décision. Mais tu t'en voulais vraiment. Caesar n'avait pas pu connaître son fils avant à cause de ta stupide décision de partir. « Ne le sois pas. Je m'en veux aussi, je suis désolée d'être partie comme ça.. Je t'en voulais aussi, vraiment beaucoup, et en réalité je me rends compte aujourd'hui que je n'avais aucune raison de t'en vouloir. Je t'ai privé de ton fils pendant toutes ces années, et je m'en veux vraiment.. » Tu lèves les yeux au ciel pour chasser les larmes qui y montent. Qu'est-ce que tu as pu être bête. Penser qu'il n'assumerait pas, qu'il t'abandonnerait... Il t'a offert tout ce dont tu n'avais jamais imaginé à l'époque, un véritable amour, quelqu'un sur qui compter. Et ta putain de fierté t'avais fait tout gâcher. Tu aurais pu passer ces six dernières années en sa compagnie, et il aurait pu voir Finn grandir. Le voir devenir le petit garçon adorable qu'il est aujourd'hui. Mais le passé est le passé. Tu te sens alors obligée de lui offrir une explication, quelque peu bancale, mais une explication tout de même. « Je ne pouvais pas avorter, je pensais que.. Que je pourrais m'occuper de lui, que ça n'aurait pas pu être pire que ce que moi j'avais connu après tout. Et puis je ne me voyais pas perdre ce bébé, après t'avoir perdu... toi. »
 

© EKKINOX
http://www.theothersiderpg.org/t1016-take-control-of-who-you-ar http://www.theothersiderpg.org/t1027-parce-que-moi-j-aime-toujours-trop-fort-des-gens-pour-qui-mon-existence-n-a-que-trop-peu-d-importance http://www.theothersiderpg.org/t1028-blair-mcgrath-609-507-819 http://www.theothersiderpg.org/t1029-blair-mcgrath-demons
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767178-sholars
B. Caesar Seymour
B. Caesar Seymour
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 193
Age : 27
Célébrité : Sean O'Pry
Pseudo internet : Union Jack.
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Tumblr_inline_nf2thpgAhb1rwymna
BLAIR Δ Celle qui a réussi à briser ce qu'il ne pensait pas posséder, son coeur
EDWARD, SILAS, EZRAËL Δ Squad
EZRAËL Δ Il aurait pu être son jumeau pour un peu
NATE Δ Pote de connerie
ZIA Δ J'adore prétendre te détester

(#) Dim 17 Jan - 22:34

hello, it's me.
Hello, can you hear me ? I'm in California dreaming about who we used to be when we were younger and free. I've forgotten how it felt before the world fell at our feet. There's such a difference between us and a million miles Δ Adèle.

Son petit visage apparaît sur l’écran et tu sens ta gorge se nouer. C’est lui, c’est Finn, c’est ton fils. Force t’es d’admettre que tu dois te retenir pour ne pas pleurer sous le coup de l’émotion. Tu te retrouves dans son regard perçant et éclairé dans sa façon de froncer les sourcils, dans son air concentré mais il a dans le visage et dans son sourire la douceur et la beauté de sa mère. Un tout petit être à l’image de vous deux, plus que tu n’aurais jamais pu espérer. Tu te sens dépassé par tout ce que cela implique. Tu regardes Blair qui sourit fièrement devant les photos. Ça lui va tellement bien d’être mère, elle a l’air épanouie, elle est sublime. Tu baisses les yeux un instant alors qu’à son tour, elle se confond en excuses. Tu secoues la tête, tu ne lui en voulais plus, tu comprenais à présent. Toute colère avait déserté ton corps. Alors qu’une larme solitaire glisse sur sa joue, tu la cueilles du bout des doigts et fait glisser ton pouce sur sa joue. Comme sa peau avait pu te manquer…

« Ne pleure pas, ma douce… Trop de larmes ont déjà coulé. »

Tu fermes les yeux un instant, l’abîme était en train de t’entraîner avec lui. Maintenant que la colère n’était plus là pour museler tout le reste, tu étais en train de te perdre à nouveau dans tes sentiments. Tu ne t’étais pas autorisé à être si heureux depuis si longtemps…Voilà l’effet qu’elle avait sur toi. Elle te transformait en girouette. Mais non, il ne fallait pas. Tu ne pouvais pas tout mélanger. Qu’elle t’ait pardonné ne voulait pas dire qu’elle t’aimait toujours ou qu’elle voulait à nouveau de toi dans sa vie. Qu’elle t’ait aimé ne voulait pas dire qu’elle était prête à t’aimer de nouveau. Pour l’instant, tu devais concentrer tes efforts sur ce petit bonhomme. Il devait devenir ta priorité et non pas ton bonheur égoïste. Tout allait changer aujourd’hui, si Blair t’en laissait l’opportunité.

« Est-ce que… tu accepterais que je fasse partie de sa vie ? Je comprendrais que tu aies besoin d’y réfléchir avant de me donner une réponse ou de me laisser le voir mais j’aimerai vraiment faire partie de sa vie, je te le jure. C’est un Seymour, avec tout l’héritage que cela implique. C’est mon fils et j’aimerais avoir la chance de l’aimer comme il se doit. S’il te plaît…

Ta main a quitté sa joue mais tu tiens sa main dans la sienne, comme si à présent, tu étais incapable de te passer du contact de sa peau avec la tienne. Sa chaleur familière t’avait manqué. Mais tu ne voulais pas la bousculer, tu devais prendre les défis les uns après les autres. Tu voulais d’abord avoir une chance de connaître ton fils. Tu avais conscience que Blair était différente de celle qu’elle était et tu te promettais de prendre le temps de réapprendre à la connaître, si seulement elle te laissait mettre le pied dans leur vie à tous les deux. Tu étais terrifié à l’idée qu’elle te le refuse. Tu ne sais pas ce que tu aurais fait dans ce cas-là, sans doute serais-tu victime d’une foudre soudaine qui te tuerait sur le coup car tu n’envisageais pas de ne plus faire partie de leur vie.
© GASMASK
http://www.theothersiderpg.org/t808-caesar-morituri-te-salutant http://www.theothersiderpg.org/t851-caesar-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-touche-a-sa-fin http://www.theothersiderpg.org/t1035-benedict-caesar-seymour-609-134-8923 http://www.theothersiderpg.org/t1038-benedict-caesar-seymour-mieux-vaut-etre-indifferent-et-digne-que-malheureux-et-pathetique
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767176-ny
Blair McGrath
Blair McGrath
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : emilia clarke
Pseudo internet : roaroflion
Arrivé le : 16/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Giphy
histoire:
 


caesar ~ père de son fils, connard briseur de cœur
brooke ~ comme une sœur
zoey ~ une amitié débutée grâce à leurs enfants
camélia ~ très bonne amie
lindsey ~ copine de sensations fortes, c'est la fille qu'elle aurait aimé être
lysandre ~ l'ami qui vient squatter à la maison quand il est trop bourré

les rps en cours
caesar ~ lindsey ~ lysandre
(#) Lun 18 Jan - 11:40


« They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing »
AVEC B. CAESAR SEYMOUR

Tu l'observes silencieuse. Tous ces sentiments enfouis depuis si longtemps ont presque disparu, toute cette rancœur et cette haine, tout ça pour rien en réalité. Tu te sens soulagée en quelque sorte. C'est comme si depuis toutes ces années tu t'étais interdit de vivre vraiment, blessée par des sentiments douloureux enfouis au plus profond de ton être. Des sentiments qui n'avaient, finalement, pas lieu d'être. Mais désormais tu as tout pour être heureuse. Ton fils pourra enfin connaître son père, enfin recevoir tout l'amour qu'il mérite de sa part. Et voir ton fils heureux est le principal à tes yeux. Tu tiens sa main, comme si tu ne l'avais jamais quitté. Tu as l'impression d'être redevenue la gamine de dix-sept ans que tu étais avec lui. Mais ce n'est pas le cas, tu es adulte et responsable désormais, et tu as des décisions à prendre.

Tu veux vraiment que Caesar entre dans la vie de Finn. Tu sais que ça risque d'être difficile au début, et que Finn risque d'être perdu et désorienté. Mais avec vous deux pour l'aimer et le choyer il ne pourra qu'être heureux. Et il n'a pas tort, l'héritage Seymour pourrait lui garantir une belle vie, tu en as parfaitement conscience. Mais tu n'as pas vraiment besoin de son argent, tu as déjà celui de sa mère, mis de côté pour ses études. Et depuis que tu as arrêté les tiennes, tu as travaillé pour en mettre de côté, afin de pouvoir lui offrir une vie correcte et heureuse. « Je ne vois pas comment je pourrais dire non. Tu as parfaitement le droit de le connaître, c'est normal. Mais ne t'inquiètes pas, il ne manque de rien, j'ai de l'argent de côté pour subvenir à ses besoins. Et l'argent de ta mère pourra largement payer ses études s'il décide d'entrer dans une grande université un jour. » Tu lui adresses un sourire. Ce sera peut-être pour vous aussi l'occasion de devenir plus proches. Peut-être pas autant qu'avant, parce que tu es certaine qu'il ne t'aime plus comme avant, mais avoir un fils en commun ça rapproche forcément.

Tu penses que Finn sera vraiment heureux de connaître son père.. Tu imagines déjà son sourire ravi d'avoir un homme à la maison, une présence masculine, un modèle. Tu sais que les enfants ont besoin d'une présence masculine, surtout les petits garçons. Et tu t'en étais toujours voulu de ne pas pouvoir lui en offrir. « Je n'ai pas vraiment raconté à Finn ce qu'il s'était passé entre nous. Dès qu'il posait des questions sur toi, je lui disais simplement que tu l'aimais très fort, mais que tu n'avais pas pu t'occuper de lui, mais que si tu en avais eu l'occasion, tu l'aurais fait. Je ne voulais pas détruire ton image à ses yeux. » Et en réalité, ce que tu as raconté à Finn n'es que la vérité, mais tu ne la connaissais pas à cette époque. Tu ne veux pas être l'une de ces mères qui détruisent l'image paternelle aux yeux de son enfant. Tu essayes juste d'être une bonne mère en réalité, même si ce n'est pas tous les jours évident.
 

© EKKINOX
http://www.theothersiderpg.org/t1016-take-control-of-who-you-ar http://www.theothersiderpg.org/t1027-parce-que-moi-j-aime-toujours-trop-fort-des-gens-pour-qui-mon-existence-n-a-que-trop-peu-d-importance http://www.theothersiderpg.org/t1028-blair-mcgrath-609-507-819 http://www.theothersiderpg.org/t1029-blair-mcgrath-demons
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767178-sholars
B. Caesar Seymour
B. Caesar Seymour
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 193
Age : 27
Célébrité : Sean O'Pry
Pseudo internet : Union Jack.
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Tumblr_inline_nf2thpgAhb1rwymna
BLAIR Δ Celle qui a réussi à briser ce qu'il ne pensait pas posséder, son coeur
EDWARD, SILAS, EZRAËL Δ Squad
EZRAËL Δ Il aurait pu être son jumeau pour un peu
NATE Δ Pote de connerie
ZIA Δ J'adore prétendre te détester

(#) Mer 27 Jan - 14:35

hello, it's me.
Hello, can you hear me ? I'm in California dreaming about who we used to be when we were younger and free. I've forgotten how it felt before the world fell at our feet. There's such a difference between us and a million miles Δ Adèle.

Tu souris du bout des lèvres, elle a un peu mal interprété ce que tu as dit, sans mal le prendre bien heureusement. Est-ce que tout ce qui touchait aux enfants relevaient de l’argent ? Est-ce que Blair manque d’argent ? Tu reviens à ses prunelles, les scrutant d’un air interrogateur. Qu’a-t-elle vécu ces dernières années ? Quels sacrifices a-t-elle dû consentir pour la simple et bonne raison que tu n’étais pas là pour assurer ? A quel point avait-elle dû s’oublier pour ce petit bonhomme ? Un sentiment de culpabilité – bien rare – commence à fleurir dans ta poitrine.

« Ce n’est pas tant l’argent Seymour, c’est aussi son histoire, notre histoire. Lui dire, lui faire comprendre que nous descendons des Rois et des Reines d’Angleterre, quel monde a été le nôtre, cet héritage-là… »

Tu t’enflammes un peu et tu lui adresses un sourire d’excuse. Tu as toujours été passionné d’Histoire et c’est un sujet qui te fait partir au quart de tour. Il faut tirer des leçons du passé, proche ou lointain, afin de ne jamais commettre à nouveau les mêmes erreurs. Tu étais bien décidé à ne pas foirer à nouveau, plus jamais. Tu n’étais pas un branleur ou un pauvre type, tu espérais être quelqu’un de bien, même si tu avais failli jusqu’ici. Tu voulais montrer à Blair que tu avais changé, en bien et montrer à ton fils quel genre d’homme tu étais. Un homme bien. Tu voulais être un homme bien.
Quand elle t’expliquait comment tu avais géré le problème, tu lui seras un peu plus fort la main. Elle aurait pu détruire l’image que Finn avait de toi, te dépeindre comme un monstre sanas cœur. Elle en aurait eu le droit. Mais elle ne l’avait pas fait, au contraire. Une bouffée de reconnaissance mêlée d’un puissant sentiment te submergea et te bloqua la gorge, jusqu’à ce que tu parviennes à être assez maître de toi pour parler.

« Je… Je ne sais pas comment te remercier. A cause de moi tu as été seule, livrée à toi-même, effrayée. Tu aurais pu me blâmer devant notre… notre fils et tu ne l’as pas fait. Tu ne sais pas à quel point ça compte pour moi. Je te promets d’être digne de ta confiance. A partir d’aujourd’hui, tu pourras compter sur moi. Je prendrais soin de vous deux, je ne vous laisserai plus tomber. »

C’est comme si le puzzle de ta vie, si fragmenté jusque-là, commençait peu à peu à s’imbriquer correctement, pièces par pièces. Tu te sentais plus entier que lorsque tu avais franchi la porte du café, plus entier que tu ne l’avais jamais été. Et c’était grâce à elle. Au fond de toi, tu avais toujours su qu’elle jouerait un rôle important dans ta vie. Mais à ce moment-là, tu ne savais simplement pas à quel point. Et tu doutais encore de le savoir à l’heure actuelle. Cette femme avait une bonne partie de ton destin entre ses mains, et pas seulement.

« Parle-moi de toi, de ce qu’a été ta vie jusqu’à présent. Tu as l’air d’aller bien… Tu as quelqu’un dans ta vie ? »
© GASMASK
[/quote]
http://www.theothersiderpg.org/t808-caesar-morituri-te-salutant http://www.theothersiderpg.org/t851-caesar-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-touche-a-sa-fin http://www.theothersiderpg.org/t1035-benedict-caesar-seymour-609-134-8923 http://www.theothersiderpg.org/t1038-benedict-caesar-seymour-mieux-vaut-etre-indifferent-et-digne-que-malheureux-et-pathetique
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767176-ny
Blair McGrath
Blair McGrath
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : emilia clarke
Pseudo internet : roaroflion
Arrivé le : 16/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Giphy
histoire:
 


caesar ~ père de son fils, connard briseur de cœur
brooke ~ comme une sœur
zoey ~ une amitié débutée grâce à leurs enfants
camélia ~ très bonne amie
lindsey ~ copine de sensations fortes, c'est la fille qu'elle aurait aimé être
lysandre ~ l'ami qui vient squatter à la maison quand il est trop bourré

les rps en cours
caesar ~ lindsey ~ lysandre
(#) Mer 27 Jan - 17:41


« They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing »
AVEC B. CAESAR SEYMOUR

C'est vrai qu'il descend d'une longue lignée de rois et reines, tu avais oublié. Tu avais également oublié son regard si frappant lorsqu'il te fixe, comme maintenant.
Tu te dis qu'au moins, de son côté, Finn aura un bel héritage familial, une véritable histoire. Alors que toi, tu ne peux pas lui offrir ça. Il n'a jamais rencontré ton père, et celui-ci n'a été mit au courant de l'existence de son petit fils qu'après ton départ, dans une pauvre lettre contenant très peu de mot. « J'avais oublié que tu descendais de cette lignée.. Ça va sûrement beaucoup l'intéressé ! Au moins il se dira qu'il a une véritable famille maintenant. » C'est vrai que c'est un petit bonhomme très curieux, un peu ronchon parfois, mais il tient sûrement ça de toi mais plein de vie. Caesar te sourit, gêné, mais tu lui offres un sourire rassurant. Ça faisait si longtemps que tu ne l'avais pas vu avec cette flamme de passion dans les yeux que c'est rassurant en quelque sorte de la retrouver.
Tu souris à sa réaction. « Tu n'as pas à me remercier, j'ai fait ce qui me semblait le mieux. » Tu as beau être sacrément rancunière, tu n'arrives plus à lui en vouloir. C'est comme s'il avait brisé toutes les barrières que tu t'étais fixé pour le détester depuis toutes ces années. Tu ne sais même pas qui il est aujourd'hui, mais tu ne peux pas t'empêcher de le croire. Son regard paraît tellement sincère que tu ne peux faire autrement. « Je te fais confiance. Et j'ai été responsable aussi de tout ça, si j'avais été moins idiote, tout cela ne serait pas arrivé, alors.. je suis désolée. » Tu l'es vraiment. Tu es responsable de ta situation aussi. Tu n'aurais pas été seule pendant toutes ses années si tu avais fait le bon choix à l'époque. Mais tu ne veux pas vivre dans les regrets, c'est quelque chose que tu détestes même s'ils te bouffent la vie.
Depuis le début de votre conversation, tu es passé par tous les sentiments, la colère et même la haine, la tristesse, et puis désormais le regret mélangé à de la joie. De le retrouver, de comprendre que, maintenant, tu ne seras pas seule pour Finn. Lui raconter ta vie.. Il n'y a rien de bien intéressant à dire. « Je travaille dans un magasin de fringues pas très loin d'ici, et j'ai un appartement dans New York. » Tu n'oses pas lui préciser que c'est dans le Bronx. Ce n'est pas réputé pour être un quartier très accueillant après tout, même si tu n'as jamais été dérangé par quelconque problèmes. « Je vais assez bien oui, mieux qu'au début c'est sur. » Tu émets un petit rire. Tu as eu vraiment du mal au début, entre devoir t'occuper d'un bébé alors que tu n'étais encore qu'une gamine, devoir gérer ta petite sœur, trouver un boulot en prétextant être majeure et tout le reste. « Mais aujourd'hui je gère ma vie du mieux que je le peux. J'ai vite appris à devenir indépendante. Et non, il n'y a personne dans ma vie. » Tu souris, gênée. C'est vrai que depuis Caesar tu n'as pas pris le temps pour rencontrer un garçon qui ferait chavirer ton cœur. Tu as juste eu quelques coups d'un soir, lorsque tu te sentais un peu seul et que tu pouvais sortir. Et puis, t'occuper de ton fils te prend beaucoup de temps, et ce n'est pas tous les jours évident. « Et toi ? » Tu as envie d'apprendre à connaître l'homme qu'il est aujourd'hui, de savoir ce qu'il a fait depuis ton départ, et s'il a trouvé une copine ici peut-être.

© EKKINOX
http://www.theothersiderpg.org/t1016-take-control-of-who-you-ar http://www.theothersiderpg.org/t1027-parce-que-moi-j-aime-toujours-trop-fort-des-gens-pour-qui-mon-existence-n-a-que-trop-peu-d-importance http://www.theothersiderpg.org/t1028-blair-mcgrath-609-507-819 http://www.theothersiderpg.org/t1029-blair-mcgrath-demons
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767178-sholars
B. Caesar Seymour
B. Caesar Seymour
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 193
Age : 27
Célébrité : Sean O'Pry
Pseudo internet : Union Jack.
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Tumblr_inline_nf2thpgAhb1rwymna
BLAIR Δ Celle qui a réussi à briser ce qu'il ne pensait pas posséder, son coeur
EDWARD, SILAS, EZRAËL Δ Squad
EZRAËL Δ Il aurait pu être son jumeau pour un peu
NATE Δ Pote de connerie
ZIA Δ J'adore prétendre te détester

(#) Sam 30 Jan - 12:52

hello, it's me.
Hello, can you hear me ? I'm in California dreaming about who we used to be when we were younger and free. I've forgotten how it felt before the world fell at our feet. There's such a difference between us and a million miles Δ Adèle.

« Ne nous appesantissons plus sur le passé. Mettons le derrière nous et faisons mieux à présent. »

Tu lui offres un sourire encourageant, plein d’espoirs car tu l’es. Tu n’es pas du genre à devoir te bercer d’illusions pour avancer ou pour tout autre chose en général. Tu es lucide, tu te bases sur les faits, tu es un rationnel, un cartésien. Mais là, tu te prends à être plein d’espoirs pour des jours meilleurs, pour une rencontre avec ton fils, pour un tournant radical dans ta vie qui se veut innovant. Tu ne t’attendais pas à tout ça, tu n’avais pas demandé tout ça mais tu étais prêt à faire face, tu n’avais jamais été du genre à fuir. Mieux, tu le voulais. Tu voulais de tout ça, d’elle, du petit, de tout ce que cette situation avait à t’offrir et ça te faisait aussi peur que cela t’excitait à vrai dire.

Tu comprends pourquoi tu l’as croisée dans ce coffeeshop alors. Elle ne travaille pas loin, comme toi. Pourquoi ne pas vous être rencontré avant ? Pour la simple et bonne raison que tu as fini plus tôt que d’habitude, pied de nez du destin.

« J’imagine à peine à quel point ça n’a pas été évident… Mais je suis là maintenant. Je vais t’aider, de toutes les manières dont tu auras besoin que je t’aide. Je te le promets. Et tes études ? »

Elle est célibataire. Malgré toi, tu ressens un certain soulagement. Merde Caesar, commence pas avec ça. Elle te retourne ta question. Que dire de ta vie ? En bien des aspects, elle n’avait pas changé depuis l’Angleterre, elle avait même empiré. Comment lui avouer qu’après son départ, tu avais passablement pété les plombs et que tu t’étais encore plus enfoncé dans ton caractère autodestructeur. Que tu avais pas mal de choses dont tu n’étais pas fier, que tu t’étais fait viré de Cambridge parce que tu avais couché avec la Doyenne avant d’atterrir aux États-Unis où tu t’étais forcé à plus de calme, mais pas énormément plus.

« Je termine mes études de droit, j’ai un stage dans un grand cabinet. Ils parlent de m’embaucher dès que j’aurais mon diplôme en poche. Il n’y a rien d’autre à dire ni personne d’autre à évoquer. J’ai toujours été un grand solitaire, dans tous les aspects de ma vie, tu le sens bien. »

© GASMASK
http://www.theothersiderpg.org/t808-caesar-morituri-te-salutant http://www.theothersiderpg.org/t851-caesar-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-touche-a-sa-fin http://www.theothersiderpg.org/t1035-benedict-caesar-seymour-609-134-8923 http://www.theothersiderpg.org/t1038-benedict-caesar-seymour-mieux-vaut-etre-indifferent-et-digne-que-malheureux-et-pathetique
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767176-ny
Blair McGrath
Blair McGrath
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : emilia clarke
Pseudo internet : roaroflion
Arrivé le : 16/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Giphy
histoire:
 


caesar ~ père de son fils, connard briseur de cœur
brooke ~ comme une sœur
zoey ~ une amitié débutée grâce à leurs enfants
camélia ~ très bonne amie
lindsey ~ copine de sensations fortes, c'est la fille qu'elle aurait aimé être
lysandre ~ l'ami qui vient squatter à la maison quand il est trop bourré

les rps en cours
caesar ~ lindsey ~ lysandre
(#) Sam 30 Jan - 17:47


« They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing »
AVEC B. CAESAR SEYMOUR

Tu lui adresses un sourire. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu sens au fond de toi que désormais, ce sera plus simple. Que ta vie sera moins compliquée. Tout ça parce que désormais, il sera là. Tu as le sentiment que sa présence va tout changer. Tu es vraiment contente qu'il veuille faire partie de la vie de Finn.. Et de la tienne par la même occasion, même si ce n'est plus comme avant. « Merci. » Un simple pour exprimer toute ta gratitude. Toute ta reconnaissance.
Concernant tes études... Tu émets un léger rire. « J'étudiais le marketing et l'édition, et j'ai du arrêter en B4, après avoir obtenu mon diplôme, pour pouvoir me consacrer à mon travail. » En réalité, tu as du arrêté parce que tu n'avais plus les moyens de payer les frais de l'université, ton appartement et tous les autres frais à côté, comme ceux de la nourrice, de la bouffe, des couches... Tu ne regrettes pas ce choix, loin de là. Tu l'as fait parce que tu voulais offrir une belle vie à ton fils. Et tu penses avoir réussi. Seulement, les études te manquent, surtout que celles-ci t'intéressaient réellement, et tu t'épanouissais vraiment dans ce domaine. Tu as toujours rêvé de devenir éditrice de livres pour enfants après tout. Mais tu es parfaitement heureuse aujourd'hui, même en travaillant dans un simple magasin de vêtements.

Étudiant en droit... C'est vrai que ça lui va plutôt bien, même si tu ne l'aurais jamais imaginé réaliser de telles études, même si tu sais à quel point il peut se révéler intelligent. « Ouah, c'est bien, je suis contente pour toi. Et ça te plaît ?» Tu connais tellement de gens qui ont choisi leurs études pour faire plaisir à leurs parents ou par défaut que tu espères que ce n'est pas son cas.

Oh oui tu sais à quel point il est solitaire. Tu l'étais aussi à une époque, et puis tu l'es toujours un peu, il faut bien l'avouer. Mais d'un côté, tu sens une forme de joie pointer le bout de son nez en toi lorsqu'il révèle qu'il n'y a « personne d'autre à évoquer ». Mais tu ne devrais pas. Tu lui souris et le taquine en t'exclamant : « Oh, personne n'a réussi à s'accaparer et faire fondre ton cœur de pierre ? » Tu sais très bien que son cœur n'est pas en pierre, du moins qu'il ne l'était pas avant ton départ. Mais c'est toi, tu aimes taquiner les gens, les pousser dans leurs retranchements. Tu as toujours été comme ça avec tout le monde, mais avec lui en particulier.

© EKKINOX
http://www.theothersiderpg.org/t1016-take-control-of-who-you-ar http://www.theothersiderpg.org/t1027-parce-que-moi-j-aime-toujours-trop-fort-des-gens-pour-qui-mon-existence-n-a-que-trop-peu-d-importance http://www.theothersiderpg.org/t1028-blair-mcgrath-609-507-819 http://www.theothersiderpg.org/t1029-blair-mcgrath-demons
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767178-sholars
B. Caesar Seymour
B. Caesar Seymour
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 193
Age : 27
Célébrité : Sean O'Pry
Pseudo internet : Union Jack.
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Tumblr_inline_nf2thpgAhb1rwymna
BLAIR Δ Celle qui a réussi à briser ce qu'il ne pensait pas posséder, son coeur
EDWARD, SILAS, EZRAËL Δ Squad
EZRAËL Δ Il aurait pu être son jumeau pour un peu
NATE Δ Pote de connerie
ZIA Δ J'adore prétendre te détester

(#) Mer 3 Fév - 19:27

link rel="stylesheet" type="text/css" href="http://www.aht.li/2563397/fichebazz3.css">
hello, it's me.
Hello, can you hear me ? I'm in California dreaming about who we used to be when we were younger and free. I've forgotten how it felt before the world fell at our feet. There's such a difference between us and a million miles Δ Adèle.

Tu hausses un sourcil. Pour pouvoir se consacrer à son travail ? Elle avait abandonné le marketing pour pouvoir se consacrer à la vente de vêtements ? Tu ne dis rien mais quelque chose clochait clairement dans sa logique. Justement, cela ne l’était pas, logique. Cela impliquait donc un mensonge parce que tu te doutais qu’elle n’était pas une idiote. Mais tu ne voulais pas déclencher une nouvelle dispute tout de suite, pas alors que tout se passait bien entre vous pour la première fois depuis longtemps. Alors tu laissas couler, te focalisant sur la réponse que tu allais lui offrir.

« A vrai dire, le droit n’est que ma mineure. J’étudie les sciences politiques en majeur. Et oui, cela me plait. Les deux me plaisent. C’est le monde dans lequel j’ai toujours baigné et dont j’ai toujours cherché à comprendre les ramifications donc forcément les cours me passionnent. Ca a surpris mon père que je me lance là-dedans et que je m’y tienne. Je suppose qu’il pensait que je dilapiderais surtout sa fortune. Je ne peux pas l’en blâmer. »

Un sourire ironique étira tes lèvres. Tu n’avais pas été le fils le plus facile à vivre ces dernières années en effet, encore moins que celles d’avant. Si tu aimais ta famille et tes parents, tu étais un enfant bien trop conscient du monde et de sa difficulté pour être un enfant agréable et léger. Tu as toujours posé les questions qui dérangeaient à un âge où tu n’aurais pas dû. Puis en grandissant tu avais su faire preuve d’un hédonisme de haute volée comme toi seul en était capable. A quoi servait l’argent sinon à être dépensé ? Alors autant bien le dépenser non ? Et après le départ de Blair, tout avait été de mal en pis. Tu avais sombré plus profondément dans les excès abyssaux. Tu ne voulais pas être sauvé, à croire que tu voulais tout bonnement crevé. Tu as poussé tes limites, et tout le monde, à l’extrême, juste pour voir jusqu’où tu pourrais aller. Il n’y avait de place pour personne à tes côtés, pas même ta famille, encore moins une femme.

« On ne peut pas faire fondre une chose imaginaire j’imagine, même dans les pires fournaises de l’Enfer. »

Tu la fixes du regard, impassible. Assis là, de manière décontracté, le pouce soutenant ton menton, tu l’observes, tu guettes sa réaction. Que veut-elle vraiment savoir ? Est-ce que c’est si important ? Il a tant de choses dont vous devez vous entretenir à propos de Finn, de tout, avant que tu ne commences à vouloir satisfaire ton besoin égoïste de savoir tout ce qu’elle avait dans la tête – dans le cœur ?
Tu changes de position, te redressant et venant joindre tes mains devant toi sur la table. Jusque-là tu n’avais même pas remarqué que tu tenais encore sa main et sa chaleur te manquât aussi, mais tu n’en dis pas un mot.

« Cela te dérangerait si je pouvais le rencontrer ce soir, pour la première fois ? Finn, je veux dire. »

Ton fils. Votre fils. C’était tellement bizarre de te répéter ces mots dans ta tête et ça te faisait sourire comme un gamin. Tu n’osais même pas imaginer tout ce que tu avais raté de sa vie.

© GASMASK
http://www.theothersiderpg.org/t808-caesar-morituri-te-salutant http://www.theothersiderpg.org/t851-caesar-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-touche-a-sa-fin http://www.theothersiderpg.org/t1035-benedict-caesar-seymour-609-134-8923 http://www.theothersiderpg.org/t1038-benedict-caesar-seymour-mieux-vaut-etre-indifferent-et-digne-que-malheureux-et-pathetique
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767176-ny
Blair McGrath
Blair McGrath
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : emilia clarke
Pseudo internet : roaroflion
Arrivé le : 16/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Giphy
histoire:
 


caesar ~ père de son fils, connard briseur de cœur
brooke ~ comme une sœur
zoey ~ une amitié débutée grâce à leurs enfants
camélia ~ très bonne amie
lindsey ~ copine de sensations fortes, c'est la fille qu'elle aurait aimé être
lysandre ~ l'ami qui vient squatter à la maison quand il est trop bourré

les rps en cours
caesar ~ lindsey ~ lysandre
(#) Ven 5 Fév - 17:32


« They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing »
AVEC B. CAESAR SEYMOUR

Son regard s'empreint d'une certaine passion lorsqu'il parle. Tu souris, même s'il ne doit même pas se rendre compte que sa voix est différente lorsqu'il parle de quelque chose qu'il aime. C'est vrai que Caesar a toujours été le genre de garçon qu'on peut penser n'être qu'un beau garçon, idiot, occupé à penser aux filles, aux bagnoles, et au fric. Mais toi, même à l'époque, tu savais qu'il était plus que ça. Qu'il était intelligent. Et tu es plutôt contente qu'il ai mis cette intelligence au profit de ses études pour ne pas devenir un connard simplement occupé à détruire le cœur des filles, sans rien dans la tête, comme il en existe des centaines. « Et bien, monsieur Seymour, vous êtes promis à un brillant avenir, je n'ai aucun de doute là-dessus. » Tu ne doutes pas d'entendre parler de lui dans quelques années, comme un brillant avocat ou homme politique.

Une chose imaginaire ? Ton sourire s'empreint d'un léger voile de mélancolie, difficile à apercevoir. Il n'a pas toujours été imaginaire, loin de là. Mais tout ça, c'est fini. Aujourd'hui, tout est différent. Tu espères seulement que son cœur sera assez solide pour offrir tout l'amour qu'il pourra à Finn, ton fils. Votre fils... L'air évasif, tu souffles à mi-mots : « J'imagine oui. »
Tu as longtemps pensé que tu étais sans cœur, qu'une pauvre fille qui s'amusait avec les garçons, sans véritablement chercher à les aimer, sans même véritablement y arriver. Jusqu'à lui. Mais aujourd'hui, tu ne sais plus faire ça, aimer quelqu'un pour de vrai, pour de bon. Tu ne sais qu'aimer ta famille et tes amis, pas plus. Ou aimer pour une nuit, mais certainement pas pour la vie.
Tu le fixes et il ne te lâche pas des yeux. Et lorsqu'il te pose sa question, tu hésites quelques secondes. Des pensées  confuses martèlent ton cerveau, t'empêchant de pouvoir réellement réfléchir. Mais n'est-ce pas trop tôt ? Finn sera-t-il prête ? Et Caesar ? Et toi ? C'est comme si tu recommençais tout à zéro, comme si tu repartais du début. Tu ne savais pas vraiment comme tout cela allait se passer, et, surtout, comment l'annoncer à Finn.

Tandis que tu réfléchis à tout ce qu'implique le fait que Caesar rencontre Finn, tes dents mordillent ta lèvre inférieure et ta main passe dans tes cheveux, sans même t'en rendre compte. « Je dois bientôt aller le chercher à l'école, donc non, je pense que ça ne posera de problème. Enfin c'est pas que je pense, ça ne pose pas de problème. » Tu lui adresses un léger sourire, empreint du stress que tu ressens intérieurement et que tu n'arrives pas à cacher, cette fois. « Tu préfères venir le chercher avec moi ou plutôt le rencontrer ce soir, à mon appartement ? C'est comme tu veux, selon si t'es prêt maintenant ou... pas. » Il a peut-être besoin de se préparer, t'en sais rien. Tu ne sais plus rien de lui, de sa vie après tout. Et t'es comme une gamine, complètement stressée, à débiter tout un tas de choses sans queue ni tête.


© EKKINOX
http://www.theothersiderpg.org/t1016-take-control-of-who-you-ar http://www.theothersiderpg.org/t1027-parce-que-moi-j-aime-toujours-trop-fort-des-gens-pour-qui-mon-existence-n-a-que-trop-peu-d-importance http://www.theothersiderpg.org/t1028-blair-mcgrath-609-507-819 http://www.theothersiderpg.org/t1029-blair-mcgrath-demons
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767178-sholars
B. Caesar Seymour
B. Caesar Seymour
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 193
Age : 27
Célébrité : Sean O'Pry
Pseudo internet : Union Jack.
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Tumblr_inline_nf2thpgAhb1rwymna
BLAIR Δ Celle qui a réussi à briser ce qu'il ne pensait pas posséder, son coeur
EDWARD, SILAS, EZRAËL Δ Squad
EZRAËL Δ Il aurait pu être son jumeau pour un peu
NATE Δ Pote de connerie
ZIA Δ J'adore prétendre te détester

(#) Lun 15 Fév - 18:19

link rel="stylesheet" type="text/css" href="http://www.aht.li/2563397/fichebazz3.css">
hello, it's me.
Hello, can you hear me ? I'm in California dreaming about who we used to be when we were younger and free. I've forgotten how it felt before the world fell at our feet. There's such a difference between us and a million miles Δ Adèle.

A la vue de ses lèvres qui mordent la chair tendre de ta lèvre, tu es obligé de réprimer le besoin viscéral de t’emparer de sa bouche. Mais tu ne le fais pas, tu détournes les yeux, de peur de flancher. Tu as toujours eu un self control à toute épreuve, sauf avec cette fille. Tu te ressaisis très vite avant qu’elle ne note ton trouble et ne décide que tu n’étais pas prêt à voir ton fils ou autre parce que tu n’étais qu’un homme de luxure.
Quand elle t’annonce que c’est possible, ton cœur palpite et ton sang se rue dans tous les recoins de ton corps. Elle a dit oui, elle a dit oui… A son sourire tu vois qu’elle n’en mène pas beaucoup plus large que toi au final.
Elle te laissait le choix de te devancer ou de te laisser l’accompagner. Si ça n’avait tenu qu’à toi, tu l’aurais accompagné sans tergiverser mais cela ne dépendait pas que de toi. Cela dépendait aussi d’un petit bout que tu ne voulais surtout pas brusquer, ne pas le perturber. Tu voulais entrer dans sa vie mais pas pour en faire un enfer. Alors tu devais faire de ton mieux pour te fondre dans son monde et non pas pour tout remuer. C’était lui la priorité, ta priorité. Mais tu ne pouvais vraiment vraiment pas attendre encore.

« Ma voiture est garée à quelques mètres d’ici. Je peux t’y emmener, vous attendre dans la voiture et on aurait cette discussion ensuite ? Pas devant l’école quoi. Ca te va ?

Tu lèves déjà la main pour demander l’addition. Quelque soit sa réponse, aucun de vous deux n’allait rester ici beaucoup plus longtemps de toute façon. Quand la jolie serveuse vous rejoint, tu ne lui accordes pas plus d’attention que ça, lui signalant simplement que tu réglais toutes les commandes et qu’elle pouvait garder la monnaie. Elle semble vouloir dire quelque chose mais elle s’éloigne finalement, visiblement contrariée. Tu reportes ton attention sur Blair. Tu as encore du mal à appréhender tout ce qu’il s’est passé depuis que tu as franchi la porte du coffee shop.

« Je crois que j’ai été prêt à ce moment toute ma vie, sans l’être vraiment en fait. Honnêtement, je suis pas serein du tout, loin de là. Etonnant non ?»

Tu laisses échapper un rire en secouant la tête.

© GASMASK
http://www.theothersiderpg.org/t808-caesar-morituri-te-salutant http://www.theothersiderpg.org/t851-caesar-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-touche-a-sa-fin http://www.theothersiderpg.org/t1035-benedict-caesar-seymour-609-134-8923 http://www.theothersiderpg.org/t1038-benedict-caesar-seymour-mieux-vaut-etre-indifferent-et-digne-que-malheureux-et-pathetique
They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing 1454767176-ny
Blair McGrath
Blair McGrath
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : emilia clarke
Pseudo internet : roaroflion
Arrivé le : 16/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing Giphy
histoire:
 


caesar ~ père de son fils, connard briseur de cœur
brooke ~ comme une sœur
zoey ~ une amitié débutée grâce à leurs enfants
camélia ~ très bonne amie
lindsey ~ copine de sensations fortes, c'est la fille qu'elle aurait aimé être
lysandre ~ l'ami qui vient squatter à la maison quand il est trop bourré

les rps en cours
caesar ~ lindsey ~ lysandre
(#) Mar 16 Fév - 18:00


« They say the time's supposed to heal you but I ain't done much healing »
AVEC B. CAESAR SEYMOUR

Tu es certaine que vu de l’extérieur, vous êtes drôles. Avec vos airs loin d'être confiant, votre attitude un peu gênée face à cette rencontre qui approche. Dans quelques années, vous rigolerez sûrement de cette situation.
Sa proposition est plutôt bonne, Finn ne serait pas trop brusqué dans ce cas-là. Tu pourras tout lui expliquer, sans qu'il ne se braque et décide de te détester jusqu'à la fin de sa vie. Tu chasses ces idées de ton esprit. Tu ne lui as jamais caché l'existence de son père, alors il ne pourra pas te détester. A moins que Caesar se décide à révéler le pourquoi du comment. Mais non, tu le connais. Il ne ferais pas ça. Enfin, tu le connaissais. « Oui, oui c'est parfait. » Ta voix tremble. Tu n'aurais jamais imaginé ça, même dans tes rêves les plus fous. Et pourtant, tu as souvent rêvé de revoir Caesar, mais votre rencontre finissait toujours mal. Alors qu'aujourd'hui, vous vous souriez, et vous êtes calmes. C'est loin de se passer comme vos retrouvailles un peu plus tôt.
Lorsqu'il paît  l'addition, tu lui adresses un sourire et le remercie. Un vrai gentleman, en plus de ça. Tu te lèves également afin de le suivre.

Il est vraiment adorable, et tu le fixes, te mordant la lèvre inférieure de nouveau. Tu es plus heureuse que tu ne devrais l'être de le revoir, pas seulement pour Finn mais pour toi. Mais tu chasses ces pensées, ta priorité c'est Finn, rien d'autre. Ton objectif est seulement qu'il soit heureux, c'est tout. « Pas tant que ça, rassure-toi. Je ne suis pas du tout sereine non plus. Je crois que je n'ai jamais été autant stressée de ma vie d'ailleurs. » Tes mains tremblent et tu n'arrives pas à rester en place. Mais tu sais que tu as au moins été aussi stressée qu'aujourd'hui un jour, celui où tu lui avais annoncé ta grossesse. T'étais dans le même état, complètement flippé, stressée, inquiète. Mais aujourd'hui, c'est différent, parce que Caesar est dans le même état que toi, et d'un côté, ça te rassure énormément. « Je sais pas comment je vais lui annoncer ça, mon dieu. » Ta voix est faible, et tu fermes les yeux pour pousser un soupir. Calme, ça va aller. L'angoisse monte en toi trop rapidement, et tu tentes de la chasser en pensant à des choses positives, comme le fait que rencontrer son père le rendra heureux. Et rien qu'à cette idée, un léger sourire soulève la commissure de tes lèvres. Mais ce n'est pas assez pour chasser cette boule qui se forme au creux de ton ventre.

© EKKINOX
http://www.theothersiderpg.org/t1016-take-control-of-who-you-ar http://www.theothersiderpg.org/t1027-parce-que-moi-j-aime-toujours-trop-fort-des-gens-pour-qui-mon-existence-n-a-que-trop-peu-d-importance http://www.theothersiderpg.org/t1028-blair-mcgrath-609-507-819 http://www.theothersiderpg.org/t1029-blair-mcgrath-demons
Contenu sponsorisé
(#)

 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

 :: Manhattan