BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:
-41%
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount Mobile : offre 60Go à 9,99€/mois Pendant 12 mois
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

Partagez

 Un être manque et tout est différent - Pv Maria

Un être manque et tout est différent - Pv Maria 1454767179-princeton
Adam Parker
Adam Parker
"It's a place I made up" - Princeton
Messages : 25
Age : 39
Célébrité : Joshua Jackson
Pseudo internet : Lilou
Arrivé le : 07/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : Un être manque et tout est différent - Pv Maria 1601081138483777113882462
(#) Lun 18 Jan - 18:38

Un être manque et tout est différent

feat. Maria & Adam

Adam se trouvait derrière le comptoir. Il essuyait les quelques verres qu'il venait de laver. Enfournant doucement le torchon dans son verre et le faisant tournoyer, il ne pouvait quitter la salle du regard. Il ne cherchait personne précisément. En faite, il était ainsi depuis plusieurs jours. Il fixait ainsi la salle, son regard passant de la porte au piano, s'arrêtant parfois aux différentes tables qui parsemaient les deux salles qui composaient son pub. Il n'arrivait pas à expliquer l'état dans lequel il se trouvait. Mais ... c'était comme si ... quelque chose manquait. Ou quelqu'un peut-être ? Mais quoi ou qui ? Il ne saurait le dire.

Tu vas finir par le casser à force. Qu'est-ce qui t'arrive en ce moment ?

Cette voix masculine qui venait de le tirer de sa contemplation était celle d'un client, un très bon client qui venait depuis l'ouverture du pub il y a de cela deux ans et au fil du temps. De client régulier il était devenu comme un ami. Ils leur arrivaient très souvent de discuter de tout et parfois de rien. Adam appréciait ce gars et si ce dernier ne venait pas et bien le pub lui semblait bien différent. Tient c'était tout à fait comme il se sentait ces derniers temps mais que voulait-il lui manquer autant. Et si ça lui manquait tant pourquoi n'arrivait-il pas à mettre le doigt dessus.

Rhaaa j'en sais rien !

Il posa le verre qu'il avait si bien essuyé et en prit un autre.
Je sais pas comment l'expliquer mais j'ai l'impression que ça ne va pas. Comme si quelque chose manque ici ! Tu ne saurais pas de quoi je parle toi ?
Puis soudain, son regard fut attiré par la clochette de la porte qui s'ouvrit et un sourire se dessina sur ses lèvres. Une jolie blonde venait de pénétrer dans le pub. Il la connaissait. Enfin pas vraiment. Il ne savait d'elle que son prénom et qu'elle jouait formidablement du piano. Peter, le client au bar, se retourna en voyant le sourire de son ami et dit alors.
Ce n'est pas la chose qui te manquait ? Adam le regarda et son sourire avait disparu. Ne sois pas idi... Il ne termina pas sa phrase. Après tout, se serait surprenant mais peut-être si erroné que ça. Il reposa le regard sur la demoiselle. Attendant qu'elle s'installe pour aller la saluer et lui demander ce qu'elle souhaitait.

made by guerlain for bazzart

_________________
Ne rien laisser au hasard Adam Parker
Une vie est faite de détails. Mais un détail peut changer une vie ! × by lizzou.
https://theothersidenew.forumactif.org/t813-adam-pourquoi-s-excus http://otherside.forumactif.org/t867-adam-you-and-me
Un être manque et tout est différent - Pv Maria 1455404853-president-ivy
Maria Cassaro
Maria Cassaro
"I'm over here doing what I like" - Présidente
Messages : 490
Age : 26
Célébrité : Margot Robbie
Pseudo internet : Lumos
Arrivé le : 09/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
Un être manque et tout est différent - Pv Maria Tumblr_n9ujbnp6W61tqoojmo2_500

Year Book

Ella: C'est sa colocataire, sa meilleure amie, son petit bout de femme pour qui elle pourrait surement faire tout et n'importe quoi.

Cosima: Ensemble, elles jouent. Joue à joue et contre tout. Maria, elle l'aime mais pas assez, l'observe sans réellement la regarder. Elles s'attisent mais ne s'appartiennent pas. C'est un peu plus et rien que ça.

Liam: Son sex friend, compagnon de ses soirées délurés comme de ses instants les plus désespéré. Liam, ça fait bientôt trois ans qu'elle le connait et il lui serait maintenant bien difficile d'imaginer son quotidien sans lui.

Jo: Entre elles ça ne passe. Elles n'y peuvent rien, c'est presque physique. Il suffit d'une remarque plus haute que l'autre, d'un regard, d'un rire pour que le ton ne monte et que la conversation n'implose.

Soren: Soren est son échappatoire, son refuge, celui chez qui elle ira toujours lorsqu'elle voudra s'échapper de la vie elle même. Et peut être bien qu'il déteste ça, peut être bien qu'il en a marre de cette blonde toujours assise dans son salon. Mais pour l'instant, il n'a jamais tenté de la repousser.

Ezraël: En mettant ces deux là ensemble on n'obtient jamais rien de bon. Non sérieusement, à ce stade là c'est presque un don. Ils pourraient vous retourner une soirée par esprit de contradiction, entrée dans une maison abandonné par défi ou se promener déguisé dans une galerie bondé.

Anwar: Anwar est son parrain, celui qui a guidé la jeune femme lorsqu'elle est arrivée sur le campus et lui a permit de s'intégrer plus facilement. Elle le voit moins à cause de son emploi du temps charger mais le considère toujours comme son mentor.

Camélia: Camélia, c'est cette jeune mère que la vie n'a pas épargné. Celle qui lui ressemble un peu, celle que Maria s'amuse à faire rire et à sourire et qu'elle visite régulièrement. Car Camélia c'est un peu elle, avec ses sourires et ses secrets.

Tamsin: Cette amie sportive qui répond toujours présente pour les entrainement. Celle que l'on retrouve de temps à autres avec plaisir pour prendre des nouvelles de nos récentes expériences.

Hazel: Hazel c'est cet fille rencontrée à New York avec ses pancartes militantes et ses lunettes sur le nez. Celle que Maria qu'elle avant renversée de son empressement avant de lui offrir un café pour se faire pardonner. Depuis elles sont amies et ont décidé d'aller à Princeton ensemble.

Riley: Riley, c'est cette fille qui la défis constamment, son coups de coeur émotionnel, celle avec qui elle adore sortir et qui la pousse toujours à s'amuser. Son amie qui jamais ne s'aventure à lui poser trop de question. Une amie proche, bien qu'elle ne sache pas grand chose sur elle.

Madeline: La demoiselle Seymour, jeune aristocrate de son état et compagne des pauses passés à se détendre au sein de la maison du club. Une jeune femme agréable avec qui il est toujours bon de se détendre.

Raphaël: Raph est le colocataire de Liam et un ami d'Ella, ils ne se sont jamais vraiment parler mais se croisent assez souvent.

Braxton: Stone, c'est cette fille à laquelle rien ne la lie, au premier abord. Le genre de nana qu'elle aurait évité comme la peste avant son arrivé à Princeton, l'incarnation faite femme de tout ce que sa caste sociale arborait au plus haut point. Pourtant Maria se surprend à l'appeler, parfois, souvent, pour lui raconter tout et surtout pour n'importe quoi. A se disputer lorsqu'elle ne sont pas d'accord pour tout oublier dès que l'autre à besoin de son aide. Une bonne amie en somme, une de celle dont elle est certaine de pouvoir trouver lorsque rien n'irait.

Juliet: Juliet avait d'avantage été une connaissance qu'une véritable amie, un visage familier, cette fille qu'elle croisait souvent en soirée sans qu'elles n'aient l'occasion de se rapprocher. Enfin, jusqu'à la dernière fois. Jusqu'à leur dernière cuite commune qui leur a valut une expulsion du bar. Et depuis, elles ne se parlent plus, regard en chien de faïence et remarques méprisantes. Ironie du sort, elles ne se souviennent même pas de l'objet de leur différent.

Zélie: Jeune femme rencontrée dans les rues de Manhattan. Maria se souvient à peine de son nom mais n'a aucun mal à se remémorer ses bégaiements et ses rougissements. La jeune femme lui a d'ailleurs laissée son numéro. Comme ça, sur un simple coup de tête, sait-on jamais.

Priam: Priam c'est cet "ami" disparut pendant deux ans qui est réapparut du jour au lendemain. Ce type avec qui elle s'était disputé tellement fort qu'elle était persuadé qu'ils ne se parleraient plus jamais. Le mec qui ne répondait plus à ses messages et qu'elle avait d'hors et déjà relégué au rang des amitiés passés. Priam qui revient comme une fleur et reste égal à lui même. Priam qui lui donne sans cesse envie de lui arracher la tête. Priam quoi.

Adam: Propriétaire du bar que la jeune femme fréquente régulièrement, entre eux le courant passe bien. Tant et si bien que l'italienne s'y rend de plus en plus souvent.

Houna: Houna est sa louve, celle avec qui elle a fuit au court d'un été brûlant. Mais Houna elle a peur de Maria, peur de ce je ne sais trop quoi grandit et s'installe, peur de découvrir que, peut-être, elle compte un peu plus que ça. Alors elle la blesse, puis elle l'aime, puis la blesse. Et elles se déchirent et elles s'affrontent. Et elles se rapprochent. Encore, encore et encore.

Zia: Zia est une vielle connaissance. Une de ces riches héritières qu'elle avait eu l'occasion de fréquenter durant son adolescence. Un pale visage, poli et certainement faussé, rien qui ne valait la peine de pleinement s'y attarder. Mais aujourd'hui Zia est différente. Un peu distante, pas vraiment présente. Elle l'observe parfois de loin et Maria ne sait jamais pourquoi.

Caesar: Maria s'amuse des sautes d'humeur du duc anglais. Elle l'adore le contre dire, le faire tourner en bourrique et l'agacer de son rire. Et elle l'agace oh oui qu'elle l'agace, et pourtant il lui semble que parfois il ne déteste pas vraiment ça.

Nathaniel: Pezzo di merda.

Road Book

Joellaria #1 Adam #1 Liam #1 Sage #1 Houna #1 Storm of love (event) #1 Tamsin #1 Nathan #1
(#) Lun 25 Jan - 1:09



❝Un être manque et tout est différent❞
Joshua
Il y avait un endroit où Maria aimait bien se rendre, parfois, car elle y mettait ses nerfs bouillonnant en veille, et la vie lui paraissait bien plus simple - les femmes ne sont pas différentes des hommes après tout, et il n'y avait rien de plus universel que cette paix éphémère que l'on ressentait face à un verre. C'était, vous l'aurez sans doute devinez, un bar. Mais celui-ci était différent, il y régnait une tranquillité cotonneuse, une ambiance chaleureuse de secret qu'on se murmure au creux de l'oreille, un endroit où il fait bon de s'enivrer, où l'on s'assoit derrière un piano pour le simple plaisir d'entendre la musique éclore sous la caresse des doigts. Et puis, elle en avait marre parfois de toujours courir Maria, de mordre la vie comme un fruit mûre sans même en apprécier le jus. Et, se sentant particulièrement en forme ce jour là, c'est d'un pas léger et le sourire aux lèvres que l'italienne s'y était rendue, en pleine forme. Et au fond, elle n'avait pas besoin d'être dans cet endroit  clos pour se sentir bien - l'idée s'était implanté dans son esprit jusqu'à se muer en un besoin irrépressible, un énième caprice - mais elle appréciait ces petits tours de l'esprit, ces désirs soudains de petites filles qui toujours la poussaient à connaitre les rencontre les plus exquises. Et elle poussait déjà la porte du bar Maria. D'un simple geste du poignet, désinvolte. Après tout, il était rare que la demoiselle agisse autrement qu'avec cette aisance inconsciente des êtres nonchalants.

Maria, elle se fait pensive.
Ses grands yeux ciels glissent sur la foule, effleurent les courbes des sourires, survolent les rires et autres marquent de connivence pour s'encrer sous le feu bleuté d'un regard familier. Et c'est comme une piqure de rappel, une mise en route de ce corps anesthésié qui se glisse jusqu'au comptoir pour simplement s'y accouder. Elle lui sourit Maria, un léger étirement des lèvres qui allume ce "je ne sais trop quoi" dans le regard et dévoile la blancheur de ses dents, avec cette moue de chat mutin qu'elle emmène toujours sur l'arrondie de sa bouche. Elle ne lui demande même pas s'il se souvient d'elle, ni si sa présence à ses côtés pourrait l'importuner, elle se permet juste ce léger regard chaleureux qui sans cesse vous donnait l'impression que vous vous connaissiez depuis toujours. Oh, cette familiarité lui jouera des tours un jour, elle le sait. De ces écarts de femmes enfants qui vous assaille toute entière pour vous ensevelir. Un de ces courants d'airs subtils de l'humanité, un de ceux qui s'implante dans votre existence pour ne plus jamais vous quitter.

▬ Bonsoir Adam, comment vas-tu depuis la dernière fois?  

Adam, il s'en offusquera peut-être.
De cette petite blonde qui sans aucune gêne envahissait son espace personnel. Mais Maria ne songeait à rien d'autres qu'aux conversations passés, aux rires et aux récits esquissés. A ces bouts d'eux mêmes qu'ils s'étaient exposés en filigrane jusqu'à tard le soir. Maria, elle ne songeait à rien d'autre qu'au plaisir simple qu'avait put lui apporter cet instant volé. De ces interludes graciées où les mots s'emballent, frénésie syntaxique qui s'étale sur la partition de leurs conversations, entre échange d'opinion et simple plaisanterie du bout du monde. Elle prit donc place sur l'un des hauts tabourets, avec une souplesse qui trahissait un geste trop souvent répété. Sans le moindre remord, elle inclina sa tête sur le côté, un sourire joueur sur le bout des lèvres.
Ah, Maria.

▬ Mais peut-être que j'interromps votre conversation?

© Pando

_________________

And all I am is a bird in the storm
Ce sont les temps de quiétude rêveuse où, contemplant la splendide peau luisante, de l'océan, on oublie le cœur du tigre qui halète sous sa surface, et où l'on choisit consciemment de ne pas se rappeler que cette patte de velours ne dissimule rien d'autre qu'un croc impitoyable. ©️.mad love
http://www.theothersiderpg.org/t841-i-ve-got-thick-skin-and-an- http://www.theothersiderpg.org/t868-on-s-embrassera-en-veritable-perverties-maria#16289 http://www.theothersiderpg.org/t903-carnet-de-bord-maria http://www.theothersiderpg.org/t870-maria-carasso-609-328-x825 http://www.theothersiderpg.org/t960-maria-i-have-made-every-single-mistake#18233
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

 :: Borough center