BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:
-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez

 meaningless. (eva)

meaningless. (eva) 1454767179-princeton
Oz Akkermans
Oz Akkermans
"It's a place I made up" - Princeton
Messages : 892
Age : 31
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo internet : Arsinoé
Arrivé le : 22/11/2015
(#) Lun 18 Jan - 23:15

Quand le soir tombe, le monde change. Y'a un temps pour le jour, et un temps pour la nuit. Et lui, Oz, il préfère la nuit de toute façon. Le jour, il est vulnérable ; obligé de s'acquitter de ses tâches sans (trop) râler, jouer au gentil petit vendeur, donner des sourires pas (trop) effrayants aux gens. Tout ça, c'est dur, bordel. Sérieux, qui a dit que c'était normal d'être un bon petit gars ? certainement pas lui. Pourtant, il fait pas si peur aux gens. Avec des manches longues, personne ne voit comment il est habillé, et il donne bien le change. Il a cette gueule d'ange qui fait qu'on lui donnerait volontiers le bon dieu sans confession. Alors que la nuit, au moins, il est sincère. Il se comporte comme la vraie petite pourriture qu'il est vraiment. C'est peut-être le seul temps où il est un peu honnête, le charlatan. Oz, c'est de la poudre jetée aux yeux.

Mais il y a aussi ces situations de crépuscule. Car le monde n'est pas binaire et ne peut se diviser entre noir et blanc. Oswald a une attitude manichéenne ; incapable de se penser bon, il se croit mauvais. Et sans doute l'est-il du coup. Toutefois, tout est plus compliqué. Prenez ce début de soirée. Oswald se situe dans les vestiaires, en train d'ôter l'uniforme de sa boutique pour adopter des vêtements plus conventionnels : chemisier d'un blanc pur, jean d'un noir impeccable et des baskets grises. Un blouson anthracite vient compléter l'ensemble. Aucune touche de couleur ; et surtout, cette classe que l'on associe parfois aux malfrats qui veulent délivrer une bonne impression à leur cible. Oswald referme son casier et, au passage, vérifie si ceux de ses collègues sont bien fermés. Non qu'il volerait quelque chose chez eux alors que ce serait évident que ce serait lui le coupable. Juste... pour savoir. Noter les habitudes des uns et des autres est une mesure de prudence. Et oui, même une tête aussi vide que celle d'Oswald peut réfléchir à de telles choses.

De retour dans la boutique, Oz aboie un salut décontracté à son boss avant de prendre la sortie. En plein janvier, il fait plutôt froid, mais l'autre con ne ressent rien. Il est détraqué. Sur le seuil, il aperçoit une meuf familière. La jolie brune s'appelle Eva ; comment il le sait... bah, il s'en souvient pas vraiment, peut-être qu'elle le lui a dit, ou peut-être qu'elle l'a juste mentionné une fois et qu'il l'a retenu. Ce qui est déjà pas mal. Normalement, Oz aurait juste retenu qu'elle avait un beau cul, c'est que ses centres d'intérêt vont habituellement pas plus loin. Ouais, mais Eva, c'est une flic, et elle est toujours très... enfin, il sait pas, mais elle a un regard bizarre sur lui, c'tout ce qu'il peut dire. Il saurait pas le qualifier, ce serait comme de demander à un singe de mettre un mot sur quelque chose, il pourrait juste pas. « Hé, t'rentres chez toi ? » : lance-t-il en essayant d'être à peu près poli. A peu près. Pour un mec comme lui, ça relève de l'exploit de ne pas lancer une grossièreté à chaque phrase, c'est déjà pas mal non, non ? « Genre, toute seule ? t'as pas peur des mecs louches ? » Oz, c'est toi le mec louche, mais avant que tu percutes ça, les dents auront des dents. En fait, c'est même plus probable que les poules en aient un jour que toi, tu te rendes compte des conneries que tu peux sortir en toute innocence.
https://theothersidenew.forumactif.org/t134-oz http://otherside.forumactif.org/t168-oz http://otherside.forumactif.org/t971-repertoire-d-oz http://otherside.forumactif.org/t166-oz-akkermans-609-412-7381 http://otherside.forumactif.org/t978-oz-akkermans-l-effronte
meaningless. (eva) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : meaningless. (eva) 1457473679-02 meaningless. (eva) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
meaningless. (eva) GHlfGoQ meaningless. (eva) ZJTJTzf

meaningless. (eva) 1452519168-dd
meaningless. (eva) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 meaningless. (eva) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

meaningless. (eva) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Mer 20 Jan - 19:58


meaningless.

Un léger désespoir, une légère tristesse. Voilà ce qui me parcourt en ce moment même, marchant sur les trottoirs de Princeton. J’aimerais être à l’Hôpital de New York à l’heure qu’il est. J’aimerais serrer mon père dans mes bras et entendre sa voix me dire que tout va bien. Parce que c’est ce qu’on dit continuellement, à chaque fois, même lorsque ça ne va pas. Ce dont des mots qui soulagent, des mots qui ne veulent rien dire mais qui à la fois signifient tout. Il faut simplement être capable de les déchiffrer, de déchiffrer le message. Moi, je ne sais pas encore. Je suis bien trop impliqué, bien trop touché par la santé dévasté de mon père pour y réfléchir. Je pense avec mes yeux, et avec mes oreilles. J’attends de voir, j’attends de savoir.

J’avais alors ressentis le besoin de fumer, de libérer mon stress tout en libérant les vapeurs de fumé d’entre mes lèvres. Je ne fume pas, pas beaucoup du moins. Mais parfois, ça fait du bien, surtout lorsqu'on vit seul. Il est tard, mais j’ai rapidement filé au tabac. J’avais rapidement enfilé mes bottes noires à talons et ma veste en cuire pour accompagner mon jean slim noir et mon pull blanc de la journée. Avec tout ça j’avais oublié à quel point les nuits étaient froides en ce mois de Janvier. Autant dire, que je me les caille. Chaque inspiration que je prends est suivit d’une expiration dégageant autant de fumée froide que mes poumons peuvent en extraire. En route jusqu’à chez moi, je prends mon courage à deux mains et sort de ma poche, le paquet de clope fraîchement acheté. J’apporte la barre de nicotine à mes lèvres. Au moment même où la flamme vivante de mon briquet touche la cigarette, une voix s’adressant à moi m’interpelle. Perplexe, je me suis stoppée net et me suis retourné rapidement. C’est lui qui me parle, le mec qui bosse dans la supérette. Je reste stable, le fixant tout en tirant pour la première fois. La fumée s’évapore dans les airs tandis que je me rapproche d’un pas. C’est lui qui me dit ça ? Ce mec. Je ne peux pas m’empêcher de le regarder du coin de l’œil dès que je le vois, loin de moi d’avoir des intentions particulières envers lui. Seulement certains signes ne trompent pas. Je le suspecte d’être ce genre de type ignoble qui se cache derrière des sourires hypocrites. D’ailleurs, la manière dont il s’est adressé à moi ce soir, ce n’est pas la manière douce. C’est… étrange. Ma réponse est alors spontanée et évidente. « Si j'survis à celui qui est devant moi, j'survivrais aux autres. » Oui, il est louche, il faut dire ce qu’y est. Autrement je ne le suspecterais pas de mille et une chose. « T’en fais pas, je sais très bien m’défendre toute seule ! » C’est à ses mots que j’esquisse enfin un sourire, lui jetant un regard presque provocateur. C’est la phrase typique et clichée de la femme entreprenante, de la guerrière qui se dit sans peur. Mais c’est la vérité. Et aucune autre réplique ne fait autant d’effet que celle là. J’ai appris à me défendre, et j’apprends toujours. Dans ma profession c’est important, mais surtout, j’y tenais. Je rêvais de devenir une véritable Natasha Romanoff fut un temps. Enfin, vous voyez le genre ? Puis je lui tourne enfin le dos, prête à m’en aller, prête à rentrer chez moi, loin de ce froid qui vous gèle les cervicales.


copyright acidbrain

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
meaningless. (eva) 1452627896-popo
meaningless. (eva) 1454767179-princeton
Oz Akkermans
Oz Akkermans
"It's a place I made up" - Princeton
Messages : 892
Age : 31
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo internet : Arsinoé
Arrivé le : 22/11/2015
(#) Jeu 21 Jan - 11:49

Oz, il est un peu con sur les bords. Et c'est dommage parce que sinon, il aurait pu faire de grandes choses. Genre trouver une véritable utilité à ses études - parce que ouais, il a un diplôme universitaire, même si en le voyant, on a plutôt l'impression qu'il a fui la fac dès qu'il a pu quitter le lycée. Mais être intelligent sur le plan scolaire ne veut pas dire qu'on est intelligent tout court. Oz, il a juste trouvé une matière où il était bon. Et le reste, ça lui passe au dessus de la tête. S'il y réfléchissait un peu, il comprendrait sans doute pourquoi survivre à lui ça veut dire survivre aux autres. Parce qu'il y a un manque en Oswald, un vide sur le pan de la morale qui l'empêche de s'épanouir totalement, et qui le pousse vers la voie de la destruction. Parce qu'il se refuse à employer son cerveau dans un but utilitaire si cela n'a pas pour but de l'enrichir. Déchiffrer une insulte voilée ? Voilà qui constituerait une dépense d'énergie bien inutile. Oswald ne veut pas y consentir. Il préfère la laisser dire ce qu'elle veut, et faire semblant d'avoir compris, quitte à passer pour un idiot. Parfois, la stupidité est la meilleure des armes.

Elle lui jette un regard de défi, et Oz se sent sourire comme un gamin. C'est comme ça, mais lui, quand on lui dit : « t'es pas cap », bah, il veut prouver que si, justement. Et quand on lui dit : « je peux me défendre » avec des yeux pareils, on peut être sûr qu'Oz ne va pas lâcher l'affaire. D'ailleurs, le voilà qui la suit sans une seule hésitation. Si elle l'avait regardé normalement, il l'aurait sans doute laissé tranquille. Mais là, il ne peut pas s'empêcher de l'imiter. Oh, mais il ne se porte pas à son niveau, non. Ça n'en vaut pas la peine. Il a une bien meilleure vue de là où il est - c'est p'tet pas un obsédé, Oz, mais lui, il croit au cliché selon lequel les hommes sont des prédateurs et ça le dérange pas de se rincer l'œil. Eva serait dérangée ? bah elle avait qu'à ne pas être une meuf, voilà tout. « Nan mais j'connais le quartier. J'te jure, même toi, tu vas morfler si tu continues seule. » Non, Oz, tu n'te cherches absolument pas d'excuses là. « J'te raccompagne, c'est décidé. On sait jamais, j'm'en voudrais autrement. » Et là, t'essaies absolument pas de savoir où elle habite. Ton insistance est un peu lourde, là, tu sais ? Comme si ça pouvait déranger Oz. L'altruisme est un mot totalement inconnu pour lui ; il aime bien penser à lui, et c'est tout.
https://theothersidenew.forumactif.org/t134-oz http://otherside.forumactif.org/t168-oz http://otherside.forumactif.org/t971-repertoire-d-oz http://otherside.forumactif.org/t166-oz-akkermans-609-412-7381 http://otherside.forumactif.org/t978-oz-akkermans-l-effronte
meaningless. (eva) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : meaningless. (eva) 1457473679-02 meaningless. (eva) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
meaningless. (eva) GHlfGoQ meaningless. (eva) ZJTJTzf

meaningless. (eva) 1452519168-dd
meaningless. (eva) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 meaningless. (eva) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

meaningless. (eva) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Mer 27 Jan - 20:37


meaningless.

C'est drôle, je m'attendais à rencontrer quelqu'un. Peu importe qui, j'avais eu ce sentiment qu'une personne allait croiser mon chemin et qu'elle ne me serait pas inconnue. Si j'avais pensé que je verrais Oz', si c'est bien comme ça qu'il s'appel, le type suspect de la supérette ? Pas le moins du monde. Mais il est bien là, m'adressant la parole comme si on se connaissait depuis des siècles, comme s'il avait une quelconque responsabilité envers moi. Parce que oui, j'avais commencé à m'en aller, à le laisser là où il était, dans sa bizarrerie et dans ses belles paroles à deux balles. Ma clope une nouvelle fois rapporter à mes lèvres, je m'arrête tandis qu’il me rejoinds, convaincu de devoir m'accompagner. C'est presque un comportement de psychopathe, mais j'apprécie de voir qu'il est du genre mec louche à porter ses couilles. Ça prouve certains de mes soupçons. Et si c’était lui le mec louche dont je devrais me méfier ? Ce n’est pas parce que je porte une plaque que je vois le mal partout, mais je peux en effet constater que ce soir, il est adepte aux excuses bidons suspectes. Je fronce les sourcils, souriante, tout en me tournant au garçon derrière moi. Je commence alors à déclarer d’une légère ironie : « Monsieur s'ennuie c’est ça ?! Il a besoin d’faire une p’tite balade ? » Je hausse finalement les sourcils, un air de chieuse sur les bords. Parfois je suis chiante et je cherche, mais la plus part du temps c’est involontaire, ça fait parti de moi. Seulement j’ai froid, et je veux rentrer, alors je n’ai aucune envie de m’éterniser à parler sympathiquement avec lui. Je suis une fille sympa, sérieusement, mais par moments on est confronté à de nombreuses choses nous imposants des limites. Il a dit qu’il m’accompagne, et bien qu’il le face, moi, je trace ma route. En effet, à peine cette pensée me traverse la tête, que je lui tourne à nouveau le dos et continue ma route. Je sais qu’il m’entend, qu’il n’est pas loin, alors je déclare à nouveau, les yeux rivés sur l’embout brûlant de ma clope. « Ah et au fait !..Lève les yeux. » C’est sorti tout naturellement, et d’une spontanéité incroyable, comme si c’était normale, comme si j’avais des yeux dans le dos. Je suis pas débile, voilà tout. Je ne me justifierais pas. Mais je ne peux pas m’empêcher de sourire. Pourquoi je sourie ? Sérieusement, je ne réussis pas à m’en défaire, comme si malgré tout, ce type m’amuse. Est-ce que je le trouve fun ? Non, il a l’air triste comme mec pourtant. Je ne vois pas. Puis je glisse une main dans ma poche afin d'en sortir mon briquet. Allumant la flamme à présent confronté à l'embout cendré de la cigarette, je ralentis involontairement le pas. Je me demande bien dans quoi je m'embarque, avec ce type collé aux basques. Je ne risque rien, ça j'en suis certaine. Alors qu'est ce qu'il veut ? Il ne fait que confirmer toutes les choses que je pensais de lui. Il est définitivement mystérieux.

copyright acidbrain


ps:
 

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
meaningless. (eva) 1452627896-popo
meaningless. (eva) 1454767179-princeton
Oz Akkermans
Oz Akkermans
"It's a place I made up" - Princeton
Messages : 892
Age : 31
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo internet : Arsinoé
Arrivé le : 22/11/2015
(#) Jeu 28 Jan - 19:32

Il essaie de faire genre, Oz. Genre, c'est quelqu'un de bien. Genre, il a jamais eu la moindre pensée impure en regardant Eva. Genre, il est un ange. Mais personne n'y croit, sérieux ; il pourrait bien faire illusion tant qu'il la ferme, mais dès qu'il la ramène, on l'comprend de suite, qu'il est pas désintéressé. On se demande même comment il a fait pour convaincre le patron de la supérette de l'embaucher, franchement. En réalité, le CV d'Oswald est plutôt intéressant, et dénote une certaine intelligence que l'on ne soupçonne guère en le voyant. Même si ses études de littérature ne lui ont strictement servi à rien - mais il ne les a pas faites pour obtenir un métier, simplement par passion et curiosité intellectuelle -, il a accumulé un certain nombre d'expériences professionnelles, et par on ne sait quel miracle, ses patrons ont toujours été très attachés à lui, le considérant comme un bon élément qui peut apporter quelque chose à une boîte ou une boutique. Oswald n'est pas si bête que cela, et si on lui demande de faire preuve de sérieux, il parlera normalement, et sortira des pensées assez intéressantes. Bien sûr, encore faut-il qu'il ait besoin d'agir ainsi. Autrement, il préfère s'enfoncer un peu plus dans la spirale de la médiocrité, par pure flemme. Il capte pas l'ironie derrière les propos d'Eva ; c'est qu'il n'y réfléchit tout simplement pas, son cerveau étant en pause. Il ne peut s'empêcher de répliquer : « Putain, tu pourrais être un peu plus reconnaissante, j'viens de finir le taff et j'suis crevé, tu crois que j'fais ça par envie ou quoi ? » Ouais, enfin, Oz, ton regard, il est pas un peu bas, là ? Enfin, elle continue sa route et comme elle ne semble pas lui dire de pas la suivre, bah, il le fait, tout simplement. Même s'il la regarde plus que les alentours, alors que bon, théoriquement, s'il veut jouer au garde du corps, il ferait mieux de surveiller les environs. Mais rien à foutre, Oz, il préfère le spectacle devant lui.

Elle lui dit de lever les yeux, et d'instinct, Oz regarde le ciel, perplexe. Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt ; pas étonnant, dès lors, qu'il ne voit rien du tout. Plissant les yeux, il essaie de deviner ce qui a bien pu l'interpeller. Si encore y'avait un nuage avec une forme drôle - mais même pas, on dirait juste de gros amas cotonneux qui viennent déchirer le tissu cyan du ciel. Rien d'intéressant, et Oz finit par baisser à nouveau le regard en soupirant. « Qu'est-ce que j'devais voir ? Y'a rien du tout, même pas un ovni ou quoi. T'es pas un peu bizarre, toi ? » Mais son pas s'est calqué sur celui de la jeune femme, ils sont côte à côte à présent ; par conséquent, il peut plus mater tranquillement. Enfin, il peut toujours tourner la tête, ça va pas lui donner un torticolis quand même. Il la regarde fumer. Lui, il fume pas. Enfin, pas du tabac quoi. D'autres choses, plutôt. Quand il sort, ou dans le genre. Alors ça la gêne pas qu'elle fume, franchement, même s'il va pas le faire lui-même. « J'aurais jamais pensé qu't'aimais les clopes, fait-il remarquer sur le ton de la discussion. T'as l'air, genre, trop sérieuse et tout, ça colle pas. » Bravo, Oz, tu viens d'apprendre que l'image qu'on se fait des gens ne les reflète pas toujours, tu mérites qu'on t'applaudisse pour cette incroyable découverte.
https://theothersidenew.forumactif.org/t134-oz http://otherside.forumactif.org/t168-oz http://otherside.forumactif.org/t971-repertoire-d-oz http://otherside.forumactif.org/t166-oz-akkermans-609-412-7381 http://otherside.forumactif.org/t978-oz-akkermans-l-effronte
meaningless. (eva) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : meaningless. (eva) 1457473679-02 meaningless. (eva) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
meaningless. (eva) GHlfGoQ meaningless. (eva) ZJTJTzf

meaningless. (eva) 1452519168-dd
meaningless. (eva) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 meaningless. (eva) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

meaningless. (eva) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Lun 1 Fév - 13:57


meaningless.

Je me mets sur la défensive, et il se pourrait bien que ça l'agace. Ou alors c'est simplement lui qui cherche à m'agacer. Il n'est pas comme j'avais la chance de le voir; aussi adorable qu'un petit cochon débarquant à l'abattoir, pensant que son air angélique le sauverait. Il fait ça pour moi, soi disant. Ça, je veux bien le croire. Pour moi ou pour mon cul ? Pour ma sécurité ou pour s'amuser ? Moi même je me surprends à lui parler comme si un jeu de rôle avait commencé, comme si mon but était de le provoquer. Je suis trop taquine. Mais à la fois je m'en fiche de ce qu'il peut bien me dire. Je ne crois que ce que je vois, et uniquement ce que suis en mesure de prouver avec certitude. Alors je suis sur la défensive, loin de vouloir me laissé embarquer dans son délire. Mais je n'en suis pas pour autant désagréable. Bien que malgré son air irréprochable et ses belles paroles, il n'en soit pas moins suspect. J'ai toujours des doutes envers lui, même encore plus qu'auparavant, comme s'il était entrain de me prouver que j'avais raison. Il répond bêtement à ma remarque pleine de certitude au sujet de son regard posé sur mon déhanché. Je ne trouve qu'une chose à dire, une chose qui répond à tout. « Merci pour tes efforts. » Sarcasme quand tu nous tiens. Oz est à présent à mon niveau, et les choses vont de plus belles. Ne sait il pas qu'il faut se méfier des apparences ? C'est d’ailleurs ce que je fais, et principalement avec lui. Mais je ne vais pas chercher la grosse bête, ce n'est pas dans mes habitudes, alors je réponds honnêtement comme si j'avais une conversation normale avec le plus anodins de mes amis. « Je ne fume qu'occasionnellement, quand je suis stressé par exemple. » La barre de nicotine quittant délicatement le touché de mes lèvres, je tourne ma tête vers lui. Le froid de l'hiver du soir me gèle les cervicales. Mes joues sont rouges d'irritation. Les vapeurs de fumées sont associés à la buée s'échappant de ma bouche à chacune de mes paroles. Je cherche quoi dire, quoi ajouter de plus à ce mec que je connais à peine. Il me perturbe tant il est indéchiffrable. Pourtant je maintiens cette idée que je me suis faite de lui, idée qui se fait d'ailleurs de plus en plus intense. Alors je suis obligé de le titiller. Je craque. Je me dois de dire cette chose de trop qui ne demande qu'à sortir. « Mais tu sais, je n'suis pas du genre à m'arrêter sur les apparences. J'aime savoir ce qui s'cache en chacun de nous. On est rarement déçu..! » Je le regarde avec insistance, un sourire narquois au bord des lèvres. Par ses mots je le vise en premier. S'il est trop con pour comprendre, tant pis pour lui. Après tout il ne doit sûrement pas se douter que j'ai des doutes envers lui, a moins que ce soit justement pour ça qu'il m'a prise pour cible ce soir. Aucune option n'est à écarter. Je pense même qu'il est particulièrement flippant. Il me suit sans la rue, insiste pour m'accompagner. Je connais par cœur le comportement de ses mecs qui abordent une femme dans la rue, aussi innocemment que possible, avant de trouver le moment parfait pour la déshabiller. Je pars un peu loin, je l'admets, mais en tant que flic je me méfie. Et avouez quand même que son comportement est psychopathe. Ça semble intelligent, comme si derrière ses manies débiles il savait exactement ce qu'il faisait. Nous continuons de marcher côte à côte dans ce froid insupportable. Je viens enfin à bout de cette cigarette que je n’aurais jamais du fumer, et l’a balance au sol avant de mette mes mains dans les poches. Je sens que la soirée va continuer à me réserver quelques surprises.

copyright acidbrain

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
meaningless. (eva) 1452627896-popo
meaningless. (eva) 1454767179-princeton
Oz Akkermans
Oz Akkermans
"It's a place I made up" - Princeton
Messages : 892
Age : 31
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo internet : Arsinoé
Arrivé le : 22/11/2015
(#) Lun 1 Fév - 18:12

Tout ceci n'est peut-être qu'une illusion. Peut-être s'agit-il du plus brillant jeu d'acteur qui ait été jamais réalisé, tant la couverture est parfaite - le beau visage qui sous-entend que tout est dans l'apparence, le style vestimentaire toujours clean qui cache quelques tatouages dont la signification est nébuleuse, cette stupidité des mots qui s'échappent de ses lèvres, comme s'il n'était pas possible pour Oswald de sortir quoique ce soit d'intelligent ; voilà peut-être les ingrédients d'une immense supercherie, un mécanisme bien rôdé destiné à faire de lui un homme qu'il n'est pas, vulgaire, violent, stupide. Peut-être Oswald ment-il à tout le monde, à commencer par lui-même.
Inutile de s'interroger sur ses motivations. Lui-même n'est pas capable de les comprendre. Tout ce qui lui importe, c'est d'échapper à la douleur de pensée. Ne pas sentir ces raisonnements délicats se construire dans son esprit, et dont l'effondrement est à peine moins douloureux que leur fondement. Ne pas être contredit pour ce qu'il pense vraiment - voilà, peut-être, ce qui retient Oswald et l'enferme dans cette comédie. Cela n'est toutefois qu'une hypothèse, impossible à vérifier. Une possibilité parmi tant d'autres, recelant autant de preuves la confirmant et l'infirmant. Oswald reste ce mystère que l'on ne parvient pas à résoudre. Car lorsqu'on croit adhérer enfin à son apparence (se disant qu'il n'y a pas d'autre solution de toute façon, que cette énigme ne saurait être résolue car elle n'existe tout simplement pas), on se rend compte d'une subtile distorsion. Et le doute revient en force, car cette incertitude est en réalité bien trop forte pour être tue aussi aisément.


Ainsi, elle fume quand elle est stressée. Et Oz, bien sûr, ne saura pas retenir la question qui lui brûle des lèvres : « Pourquoi t'es stressée ? T'peux te détendre avec moi, t'sais. » Aucune subtilité ; elle a pourtant dit que c'était une des raisons possibles, pas la seule. Mais allez expliquer à cela à Oz. Son regard glisse vers le visage de la fille. Elle a de beaux traits, c'est indéniable ; comment ça se fait qu'il s'en est pas rendu compte plus tôt ? Ah ouais, autre chose avait attiré ses yeux jusque là ; ça explique des choses. Ça pourrait en rester là, mais elle lui fait alors comprendre qu'elle voit au delà des apparences. Et allez savoir pourquoi, mais Oz, il se braque.
Qu'est-ce qu'il fait, si jamais elle se rend compte de... ?
Du calme, Oswald. Ce n'est qu'un jeu, n'est-ce-pas ? Même si tu perds, l'enjeu n'est pas si grand. Il ne cesse de se le répéter, mais n'en a guère envie. Si elle comprend qu'il est moins bête qu'il en a l'air, alors elle saura qu'il a l'intelligence nécessaire pour mettre en place un plan relativement intelligent. Qu'il est parfaitement capable de monter un braquage avec son meilleur ami en limitant tous les risques de se faire prendre. Oswald n'a pas particulièrement envie de montrer qu'il est un manipulateur. Voilà un secret qu'il se jure d'emporter jusque dans sa tombe.
Mais Oz fait le con, parce que ça vaut toujours mieux que de montrer la vérité, pas vrai ? « Ouais, si tu le dis. T'as des choses à cacher, ptet ? » Le tout avec un grand sourire. Les yeux d'Oz commencent à quitter le visage d'Eva, baissant lentement, lentement, jusqu'à atteindre un certain point. Aucun respect pour les meufs, bien sûr, l'enfoiré. Quand est-ce qu'il va se calmer, on s'le demande. Peut-être que si elle lui dit clairement qu'elle voit dans son jeu, elle pourra réveiller Oswald. Rien n'est impossible, quand on joue.
https://theothersidenew.forumactif.org/t134-oz http://otherside.forumactif.org/t168-oz http://otherside.forumactif.org/t971-repertoire-d-oz http://otherside.forumactif.org/t166-oz-akkermans-609-412-7381 http://otherside.forumactif.org/t978-oz-akkermans-l-effronte
meaningless. (eva) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : meaningless. (eva) 1457473679-02 meaningless. (eva) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
meaningless. (eva) GHlfGoQ meaningless. (eva) ZJTJTzf

meaningless. (eva) 1452519168-dd
meaningless. (eva) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 meaningless. (eva) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

meaningless. (eva) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Dim 7 Fév - 13:12


meaningless.

Il me demande pourquoi je suis stressé. Je ne lui dirais rien. Il me demande de me détendre avec lui. Je n’en ferais rien. Ce n’est pas avec lui que je vais parvenir à me détendre. Je ne lui donne qu’un sourire forcé en signe de ‘non merci'. Sa bouille d’ange me déstabilise, comme si chacune de ses paroles étaient faîtes de poison. Nous continuons de marcher. Mes yeux se plissent. Ce mec est trop con pour être vrai. Chaque chose un tantinet intelligente que j’ai pu dire se retrouve tout à coup noyée dans une situation de débilité. On se croirait dans un sketch, une mauvaise blague. Est-ce que c’est pour ça qu’il est si mystérieux ? Est-ce que je sentirais en lui une once d’intelligence qui ne se révèle de loin pas par ses mots ? Seulement, j’ai une théorie. Je pars du principe que pour réussir à rendre une situation aussi idiote que celle-là, il faut avoir bien plus qu’un petit poids dans le cerveau. Comment être capable de manipuler les mots et de répondre subtilement à l’inverse des subtilités si on est complètement con ? Pour moi la folie, la connerie, c’est une forme d’intelligence. Parce qu’on réussit à trouver ce qui fait rire, on réussit à utiliser des mots et à les manier à volonté. Les paroles d’Oz, elles ne sonnent pas idiotes à mes oreilles, elles sont juste joueuses. Alors pour moi il joue au con. Et d’autant plus lorsque ses yeux descendent vers ma poitrine. Il est sérieusement entrain de me mater encore une fois ? Je suis sympa, mais y’a des limites. Je ne sourie plus. Je ne suis pas une poupée. Je m’arrête net et me tourne vers lui tout en levant les yeux au ciel. « On a tous des choses à cacher. » Puis j’en profite pour enchaîner, afin de lui dire le fond de ma pensée. « Je sais pas à quoi tu joues mec, mais j’crois que j’me sentirais mieux si je rentrais toute seule. J’ai pas envie d’jouer. Parce que là t’es clairement entrain de te faire passer pour un con, et disons que ça m’donne pas spécialement envie de causer avec toi. Les cons c’est pas tout à fait ma tasse de thé. » Mon regard sérieux et perçant jusqu’à maintenant vient accompagner mon visage d’une expression à présent bien plus sarcastique. « Et puis j’imagine que si tu pouvais éviter de te faire crever les yeux, tu l’ferais. » Je prends un ton stricte et sûr de moi. Le stress de tout à l’heure, et la pression du au fait que ne puisse pas contacter mon père, me rendent dingues. J’ai perdu le goût du jeu, j’ai perdu ma patience. Je n'ai pas été méchante. Je veux juste le faire réagir, lui faire comprendre que je ne suis pas amusée; pas ce soir. Au début j’essayais de positiver, de rendre les choses amusantes. Mais après coup, lorsque le couteau s’enfonce, lorsqu’on perd patience, plus rien ne va. On casse tout. Alors oui, j’ai essayé de casser son délire. Je suis à présent prête à repartir, sans lui. Quasiment lancé, je lui jette un dernier faux regard déçu. Je me doutais que derrière ses produits de supérette il est était bizarre. Quand je vous dis qu'on est jamais déçu. On se doute toujours. Toujours.

copyright acidbrain

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
meaningless. (eva) 1452627896-popo
meaningless. (eva) 1454767179-princeton
Oz Akkermans
Oz Akkermans
"It's a place I made up" - Princeton
Messages : 892
Age : 31
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo internet : Arsinoé
Arrivé le : 22/11/2015
(#) Mar 9 Fév - 12:11

Oz est persuadé que tout se passe bien avec Eva. Non, mais c'est vrai ; il est pas dégueu, comme mec, et sa façon de le rejeter en faisant sa fière, ça peut aussi être un flirt. C'est pas pour lui déplaire. De toute façon, c'est pas pour l'amour qu'il fait ça ; il en aime une autre, c'est pas nouveau, et avec elle, Oz n'est pas du tout comme ça. Y'a peut-être un peu de l'affecté dans sa façon d'être avec Eva, non ? Bah, quand on essaie de « séduire » quelqu'un, on fait ce qu'on peut. Et Oz, il est (censé être) comme ça ; il fait pas trop attention au consentement, il joue avec les limites, il s'impose et tant qu'il se prend pas une baffe en pleine gueule, il continue. Et tant pis s'il s'aventure en terrain dangereux ; Oz, il aime prendre des risques, il voit pas à quoi ça sert de vivre sinon. Et tant pis s'il menace de se dévoiler ; Oz, il est déjà prêt à tout perdre de toute façon. Et tant pis s'il la laisse comprendre ; Oz, il est parfois un peu fatiguer de jouer.
Parce que c'est un jeu, de toute façon.
Oh oui, on a tous des choses à cacher ; mais ça, Oz le savait déjà ; ce qu'il veut savoir, c'est toi, Eva, ce sont tes secrets et tes hontes et tes défaillances. Okay, tu vas peut-être les lui sortir comme ça pour lui faire plaisir, mais c'est juste que. Il a envie de savoir. Pas de tout se prendre dans la gueule sous prétexte que mademoiselle n'a pas envie de jouer. L'humeur d'Oz s'assombrit.
Oh, vraiment ? Mais Oswald n'est pas un ange, même s'il n'est pas aussi stupide qu'il le prétend. S'il se comporte ainsi, c'est qu'il y a une raison. C'est qu'il n'a pas l'âme pure et ressent le besoin d'extérioriser ses haines primaires en toute impunité. Il est toujours plus facile de prétendre ensuite : non, ce n'est pas moi. Ne peut-elle pas le comprendre ? Il ne peut pas arrêter de jouer. C'est impossible pour lui ; il a besoin de ne pas être lui-même, ou il en souffrira. Besoin d'être innocent, de rester pur dans le fond. Quand bien même ce n'est qu'une illusion ; une fausse dissociation pour ne pas assumer ses responsabilités. C'est sa vie qui est en jeu. Le fondement même de son existence.
Le regard soudain noir, Oz frappe du poing le mur de la maison devant laquelle ils sont en train de passer. Dans les films, le mur s'abîme et le héros a la classe ; mais en vrai, Oz réprime un cri parce que ça lui fait un mal de chien. Et en plus, ça le décharge pas du tout de sa colère. Il ferait mieux de s'calmer, là ; ça va mal se finir, et en plus, elle est flic, c'est pas comme si elle savait pas se défendre, elle. Oz a tendance à trouver les femmes faibles, mais c'est son côté macho qui parle - et il mérite des baffes pour ça, de toute façon. Il la rattrape, il lui prend le bras. Et il serre fort. C'est à moitié voulu. Y'a aussi une part irrationnelle de lui qui a envie de faire mal, juste là, alors sa prise est sans doute plus forte qu'il ne le voudrait. Et il s'en fout, Oz ; à force, c'est devenu naturel, comme une façon de dire que c'est lui le plus fort et que c'est lui qui distribue les coups ; si on n'est pas contents, on lui fout un coup de poing et on se bat avec lui, sachant qu'en baston, Oz, il est plutôt bon.
« Fais chier, Eva. Tu pourrais faire gaffe à mes sentiments, putain. J'suis pas con, bordel, alors arrête de faire ta meuf et regarde-moi dans les yeux, si t'oses. »
Parce qu'elle commence à te saouler grave avec ses insinuations à la con et ses manières de princesse - mais elle te prend pour qui, sérieux, elle croit vraiment qu'on peut jouer avec toi comme ça ? On voit qu'elle sait pas tout ce que t'as fait ; et t'as assez de jugeote pour ne pas commencer à lui débiter la liste de tous les délits pour te faire mousser mais. Là, elle sait vraiment pas sur quel terrain glissant elle s'aventure. Et toi non plus, ailleurs. Oz pense qu'elle le sous-estime, mais en fait, il pourrait bien en faire de même.
https://theothersidenew.forumactif.org/t134-oz http://otherside.forumactif.org/t168-oz http://otherside.forumactif.org/t971-repertoire-d-oz http://otherside.forumactif.org/t166-oz-akkermans-609-412-7381 http://otherside.forumactif.org/t978-oz-akkermans-l-effronte
meaningless. (eva) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : meaningless. (eva) 1457473679-02 meaningless. (eva) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
meaningless. (eva) GHlfGoQ meaningless. (eva) ZJTJTzf

meaningless. (eva) 1452519168-dd
meaningless. (eva) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 meaningless. (eva) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

meaningless. (eva) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Ven 12 Fév - 20:33


meaningless.

J’ai déclaré chaque mot qui ne demandait qu’à sortir d’entre mes lèvres. Je l’ai énervé je crois. Son poing à frappé contre le mur, ce qui m’a véritablement surprise. Mes lèvres se sont entre-ouvertes, persuadé qu’il s’est fait mal. L’abrutit. Pourquoi il a fait ça ? Puis cette fameuse main, cette main ferme s'enroule autour de mon bras. Je m'étais à peine en allé, j'avais à peine fais un pas que j’ai été stoppé dans mon élan. J'ai été cash, honnête, sans me vouloir méchante. Si je l'ai été, alors j'en suis désolé. Il a entièrement changé de comportement. Il me parle de ses sentiments, serrant toujours autant mon bras. Mes sourcils se froncent, mon regard ne quitte pas le sien. Je n'ai pas bougé d'un poil depuis qu'il m'a arrêté. Je suis resté figé. Mon attention est bloquée sur la pression exercée sur mon bras. Il me sert fort, beaucoup trop fort. Alors je retire violemment mon bras de son emprise, me faisant mal à moi-même. Je ne comprends rien, rien à ce qu’il a voulu dire par là. Il joue au con, il fait le malin depuis tout à l’heure avec ses paroles en l’air et ses regards insistants. Qui ne se serait pas rebellé ? Et à quel moment ai-je fuis son regard ? Lorsque je lui ai tourné le dos ? Oui, j’ai commencé à fuir, je me suis retourné et j’ai tenté d’abandonner Oz sur de dernières paroles. C’était nul, très certainement. Mais je ne pouvais pas faire autrement. J’ai alors forcé la libération de l’emprisonnement insupportable de mon bras. Et suite à ses paroles, je ne peux baisser les yeux. Mon regard fixe le sien, comme pour aller à l’encontre de sa remarque. Ma colère naissante se transforme en incompréhension éperdu. Le froid me gèle les joues et les doigts. « Mais.. à quoi tu joues ? » Je ne sais plus quoi dire, plus quoi faire. J’aimerais à la fois en savoir plus sur les fameux sentiments de ce mec, mais à la fois rentrer chez moi et passé outre cette étrange soirée. J’essaie de me rassurer et de comprendre. « Je peux savoir de quels sentiments tu parles ? Tu as des choses à dire, dis les, et arrête de tourner autour du pot avec des réflexions idiotes. Je suis certaine que tu vaux mieux que ça. » Mes sourcils se défroncent et prennent une courbe qui se veut bien plus rassurante. J’enchaîne avec de dernières paroles, claires et nettes. « Dis-moi c'que tu veux, Oz. » Nous ne nous connaissons pas vraiment, et j’ai le sentiment étrange de le connaître depuis des siècles, comme si sa vraie nature perçait à travers mes propres yeux. Dis moi tout mec, qu’on en finisse. J’en ai marre de me prendre la tête avec des conneries. Si tu ne veux rien me dire, ne me dis rien, et je m'en irais.


copyright acidbrain

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
meaningless. (eva) 1452627896-popo
meaningless. (eva) 1454767179-princeton
Oz Akkermans
Oz Akkermans
"It's a place I made up" - Princeton
Messages : 892
Age : 31
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo internet : Arsinoé
Arrivé le : 22/11/2015
(#) Mar 16 Fév - 22:41

Elle l'énerve un peu, Eva, avec ses beaux principes et sa façon supérieure de le regarder. Même pas capable de le prendre au sérieux une seconde et de l'affronter, vraiment, sans avoir peur de lui. Parce qu'il en a un peu marre qu'elle le regarde de haut sans prendre la peine de lui répondre pour de vrai. Et quand il est énervé, Oz est encore plus con que d'habitude. Sa propension à la connerie est telle qu'il pourrait tout révéler à l'instant ; encore heureux que t'as juste envie de lui montrer que t'es naturellement con, et que tu vas pas sortir des trucs intelligents pour l'éblouir. Parce qu'en plus, tu serais capable de les comprendre, c'est ça qui est le pire. Elle s'efforce de se dégager, et Oz ne résiste pas trop ; du moment qu'elle le regarde, c'est tout ce qu'il veut. Droit dans les yeux.
Mais elle te prend au dépourvu en te demandant ce que tu veux ; et t'as un instant de confusion parce qu'en fait, tu sais pas. Elle te met le doute et tu restes genre deux-trois secondes à la regarder, bouche bée, en te demandant comment tu vas pouvoir te justifier. Puis t'essaies de te sauver :
« Nan, mais j'veux dire. Quand tu parles de me crever les yeux, ou que tu m'traites de con. Tu te doutes bien que ça fait mal, non ? y'a genre jamais personne qui t'a un jour insultée et que t'as pas été contente à cause de ça ? Enfin... »
Nul, Oz. Ce n'est pas comme ça qu'il arrivera à la convaincre, et il le sait. En même temps, essayer de se montrer persuasif sans faire preuve d'intelligence... bah c'est dur. Ça, c'est du challenge. C'est peut-être la preuve d'intelligence d'Oz, finalement. Qu'il essaie d'argumenter sans mettre en avant un certain génie. Mais le plus dur, c'est peut-être de lui dire ce qu'il lui vit. En fait, il ne sait pas. A part quand il la mate, il attend quoi d'elle ? Il se rend compte qu'il a jamais réfléchi à la question, et opte pour une tirade pseudo-romantique :
« J'veux que tu me vois comme je suis vraiment, Eva. J'veux que tu t'intéresses à moi, que tu me vois comme un mec, et pas juste le type qui travaille dans le magasin où tu fais tes courses. J'crois que c'est tout, t'es déçue, t'en voulais plus ? »
Et forcément Oz, après, faut que tu passes à l'attaque, histoire de pas partir sur un échec. Parce que t'es le genre de gars qui attaque quand il se sent menacé. Un peu comme un chien qui montre les dents pour faire peur à un intrus. Sauf que c'est lui qui a commencé, alors il peut encore moins se permettre de perdre.
https://theothersidenew.forumactif.org/t134-oz http://otherside.forumactif.org/t168-oz http://otherside.forumactif.org/t971-repertoire-d-oz http://otherside.forumactif.org/t166-oz-akkermans-609-412-7381 http://otherside.forumactif.org/t978-oz-akkermans-l-effronte
meaningless. (eva) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : meaningless. (eva) 1457473679-02 meaningless. (eva) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
meaningless. (eva) GHlfGoQ meaningless. (eva) ZJTJTzf

meaningless. (eva) 1452519168-dd
meaningless. (eva) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 meaningless. (eva) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

meaningless. (eva) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Dim 21 Fév - 17:39


meaningless.

Je le regarde dans les yeux, comme il me l’a demandé. Je suis la première à vouloir affronter les gens en face, dans le blanc des yeux, car les choses sont toujours bien mieux dites et exprimées de cette façon. Mais là, woaw, c’est inimaginable. Depuis tout à l’heure il est assez cool, c’est vrai, je dois l’admettre. Mais il est étrange, oppressant, et fatiguant. Il se comporte comme le pire des andouilles. Il veut que je le regarde dans les yeux, que je lui dise les choses, et ceci fait, il se dit blessé. Oui, les mots sont des armes, et ce sont bel et bien les siennes, d'armes. Moi, je n'ai fais que le désarmer, voilà tout. Je l’ai désarmé et il n’a pas supporté. Je me défends, je prends la décision de succomber à ce froid d’Hiver et de rentrer, seule. Il n’a pas supporté non plus. Ses mots sont hallucinants, je crois rêver. A aucun moment, je ne l’ai insulté. J’ai simplement essayé de lui faire comprendre que s’il continue comme ça, ses insultes seront ce pour quoi il se fera passer. Mais une fois de plus, il comprend tout de travers. Il a quoi dans la tête ce mec ? Qu’est ce qu’il veut ? Telle est la question que je lui ai posé, mon regard inquiet rivé dans le sien avec insistance. Et j’ai enfin une réponse. Il a pris quelques temps avant de laissé s’échapper les premiers mots d’entre ses lèvres, comme s'il avait eu besoin de réfléchir avant de parler. Parce que ça lui arrive ? Visiblement. Parce que sa réponse, je ne m’y attendais pas, pas une seule seconde. Je ne le connais pas plus que ça. Je ne connais de lui que ce qu’il voulait bien laisser paraître. Malgré mes doutes et mes regards s'engageants constamment à percer à travers son visage d’ange, je n’ai jamais réellement su, avant ce soir. Là, il m’a encore plus perdu. C’est incompréhensible. Je fronce les sourcils, et pourtant, mon corps et les traits de mon visage se détendent, comme si ses mots avaient eu le pouvoir égal à celui d'un calmant. J’expire un coup, baissant les yeux vers le sol, avant de les remmener dans les siens, prête à m'exprimer à mon tour. « C’est drôle que tu dise ça, parce que je me suis toujours demandé qui tu es vraiment. Et c’est pour ça que je t’ai dis toutes ses choses justement; parce que je suis certaine que t’es pas ce voyeur et cet imbécile que tu laisse paraître depuis tout à l’heure. Je suis certaine que t'es pas juste ce type qui bosse dans la Supérette non plus, je pense que t’as des choses à cacher. Si j’ai raison et que tu es vraisemblablement le mec le plus mystérieux que je connaisse, alors tu peux rentrer avec moi. Mais si j'ai tord et que tout ce qu'il y a à voir est devant moi, que tout ça c'est vraiment toi, alors on a plus rien à se dire. » C’est sincère, et légèrement trop sensible sur les bords. C’est vraiment ce qu’il veut depuis le départ ? Ce qu’il veut c’est que je parvienne à voir qui il est ? Il a du remarquer mes regards suspects, mes sourires qui cherchaient à en voir plus, autrement, pourquoi est-ce que ça tomberait sur moi ? Pourquoi moi ? C’est d’ailleurs une autre bonne question à lui poser, et d’autant plus si ça peut me permettre de gagner en avantage. « Dis moi juste... pourquoi moi, Oz ? » A mon tour d’engager son prénom. Il va en avoir marre de mes questions au bout d’un moment, mais si j’en pose pas, je m’en pose trop, et je pète un plomb. Et puis, si je n’en pose pas, comment je peux apprendre à savoir qui il est réellement ?


copyright acidbrain

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
meaningless. (eva) 1452627896-popo
meaningless. (eva) 1454767179-princeton
Oz Akkermans
Oz Akkermans
"It's a place I made up" - Princeton
Messages : 892
Age : 31
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo internet : Arsinoé
Arrivé le : 22/11/2015
(#) Mer 24 Fév - 20:35

Oz joue au sérieux, Oz fait semblant de mener le pire combat de son existence - peut-être que c'est un peu le cas, en fait, peut-être, il a jamais rencontré une meuf comme elle, après tout, qui lui résiste avec autant d'aplomb. D'habitude, elles sont plus douces ; ou, quand elles sont sauvages, elles finissent toujours par céder, parce qu'il est trop bogoss le type (hum, hum, bien sûr Oswald, si ça te fait plaisir.). Et le combat, c'est de la forcer à s'intéresser à lui, mais au faux lui. Pas au type bien qui sommeille derrière et qui saurait sans doute mieux la séduire en lui chantonnant quelque poème qu'il a retenu par cœur pour ses exams et qui ne l'ont jamais totalement quitté - love is twain, it is not single, gold and silver mixed to one - mais bien celui qu'il essaie de devenir. Même si Oz n'est que la poudre aux yeux.
Malheureusement pour lui, elle, elle voit. Elle voit au-delà des apparences, et enfin, elle le lui dit.
Le silence accueille la déclaration d'Eva. Il aurait été aisé de la détromper ; le problème, c'est qu'elle lui laisse une ouverture. Qu'elle lui propose de rentrer avec elle, du moment qu'il avoue. Et il hésite, car c'est une opportunité qui ne se refuse pas. N'essaie-t-il pas depuis tout à l'heure de recueillir son assentiment, alors même qu'il joue au forceur ? N'a-t-il pas secrètement rêvé qu'elle lui dise oui, même sous réserve, même s'il devait y perdre quelque chose en retour ? Ce ne serait pas un trop mauvais marché, décide-t-il ; Eva l'intéresse, et dans tous les cas, quand on est un vaurien comme lui, mieux vaut avoir un représentant des forces de l'ordre de son côté. Il n'a pas l'espoir de la corrompre, non ; il n'est pas assez doué pour cela. Il n'est bon manipulateur que lorsqu'il s'agit de se rabaisser. Autrement, il ne vaut rien en la matière. Peut-être, donc, devrait-il accepter cette main tendue.
Ce serait assez inédit que l'on s'intéresse à lui pour celui qu'il est vraiment, non pour l'ombre d'un Oz farceur. Cela lui fait peur, aussi, en même temps. Parce qu'il sait qu'il y a ce mal tapi au fond de lui et qu'il ne trouvera jamais le moyen de s'en défaire. Il a besoin d'un exutoire. Et tant pis si celui-ci n'est nul autre qu'une fausse personnalité.

Oz se racle la gorge.
« Bien, bien. Je suis gradué en littérature, ça te va comme confidence ? » Puis, sur son ton habituel : « Faut que j'te détrompe, quand même. J'suis voyeur. Tous les hommes le sont. J'pense que c'est quand même un motif suffisant, si tu veux mon avis. Et même si tu l'veux pas. J'peux rentrer avec toi, alors ? »
Puis Oz se met à bouder (pour de faux), juste parce qu'il a été forcé de se dévoiler un peu. Et ça, c'est déjà un échec.
https://theothersidenew.forumactif.org/t134-oz http://otherside.forumactif.org/t168-oz http://otherside.forumactif.org/t971-repertoire-d-oz http://otherside.forumactif.org/t166-oz-akkermans-609-412-7381 http://otherside.forumactif.org/t978-oz-akkermans-l-effronte
meaningless. (eva) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 27
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : meaningless. (eva) 1457473679-02 meaningless. (eva) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
meaningless. (eva) GHlfGoQ meaningless. (eva) ZJTJTzf

meaningless. (eva) 1452519168-dd
meaningless. (eva) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 meaningless. (eva) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

meaningless. (eva) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Dim 28 Fév - 22:29


meaningless.

J’essaie, je tente de percer la carapace. Je dis des choses sans même trop savoir ce que je dis, et quels en seront les conséquences. On pourrait penser que je joue avec lui, que je me suis lancé dans une espèce de manipulation accompagnée par du chantage. Seulement, c’est faux. Je suis moi-même, et je veux qu’il le soit d’autant plus. Parce qu’un comportement comme celui-là, ce n’est pas naturel. Ca a toujours quelque chose à cacher. Et avec Oz, j’ai des pressentiments, des impressions. Vous savez, ce genre de choses parfaitement inexplicables. On le sent, c’est tout. L’instinct est bel bien dans la nature de l’homme. C’est notre côté animal. Alors je lui ai dis tout ça, tout ce que je pensais. Puis je lui ai demandé pourquoi moi. Pourquoi il veut que je sois la fille en question. Parce que je suis en mesure de voir au travers ? Je ne sais pas. Je ne saurais sûrement jamais. La seule chose que je vais être sur le point d’apprendre, c’est si j’ai tord ou raison. Je ne quitte toujours pas son regard. C’est assez spécial comme moment. Ca me ferait presque trembler si je ne tremblais pas déjà de froid. Et voilà le moment tant attendu. Après mon long discours et un simple raclement de gorge, Oz m’annonce qu’il est gradué en littérature. Puis que, comme tous les hommes, il est voyeur. Evidemment, pourquoi je n’y ai pas pensé moi-même ? Mais que dois-je conclure de tout ça ? Une part de mystère reste entière. Je sais ce que je dois comprendre par "littérature".C’est très cliché, mais c’est parfaitement dit. Seulement dans ce peu de clarté, il est un mot, un seul, qui me suffit : "Bien." Pour moi, il veut tout dire. Il signifie que j’ai mis dans le mille. Le reste aussi d’ailleurs. Mais je pense qu’il est sincèrement trop fier pour dire clairement les choses. C’est toujours plus simple d’utiliser les mots les plus accessibles, et ce dans une formulation qui demande à ce que la phrase entière soit analysé. Je n’ai pas besoin d’une analyse pour comprendre. Je l’ai suffisamment percé à jour pour ça. Alors je rie. Oui, sa réponse me fait sourire, laissant s’échapper un petit rire d’entre mes dents resserrés. C’était inattendu, peut-être nerveux. Mais vous savez quoi ? Ce rire il est aussi significatif que son unique mot. Ca me sert de réponse, ainsi que mon regard au même moment. C’est très expressif. Je ne veux pas l’enfoncer plus avec des « ça répond pas à ma question » ou « c’est tout ? ». C’est peut-être aussi son air  boudeur qui m’a fait sourire. Je me pince les lèvres et finis enfin par baisser les yeux. La tête légèrement hochante de bas en haut, je finis par déclarer. « Bon. Puisque tu y tiens tellement, c’est d’accord, tu peux. Mais évite de poser trop d’questions cette fois ! »  Sur la fin, je lève un sourcil et sourie amicalement. Allez Eva, détend toi, il est pas méchant, loin de là. Il s’ouvre à moi en vérité, et je trouve ça flatteur. Je commence à me tourner, prête à continuer notre chemin, sans perdre de temps. L’avantage, en dehors de celui d’être accompagné d’un homme en cette nuit, c’est que plus je me montre coopérative et compréhensive, plus j’en apprendrais à son sujet, et plus il aura le sentiment de pouvoir être lui-même avec moi. A quoi bon se défendre pour tout et n’importe quoi ? A force on s’arrête de vivre.


copyright acidbrain


Spoiler:
 

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
meaningless. (eva) 1452627896-popo
meaningless. (eva) 1454767179-princeton
Oz Akkermans
Oz Akkermans
"It's a place I made up" - Princeton
Messages : 892
Age : 31
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo internet : Arsinoé
Arrivé le : 22/11/2015
(#) Sam 19 Mar - 12:31

Oz, il est pas content d'avoir dû dire un peu de lui. Il aime pas se dévoiler ; y'a tellement de faux secrets, des choses dont il devrait être fier et qu'il ne l'est pas, que forcément, il veut pas que ça se sache. Il est un peu détraqué, Oz ; il a pas envie que l'on sache qu'il peut être un type bien. Il a envie d'être mauvais, d'être de ces gens qui rentrent pas dans le moule et qui, peut-être, sont les seuls à être véritablement libres. Parce que franchement, il en manque, des gens comme ça. Le monde tourne rond, tout le monde veut avoir le sourire ; et la guerre, c'est au loin, parce que les gens veulent de la sécurité. Et dans le fond, cela lui donnerait envie de pleurer, à Oswald : ce conformisme ambiant, cette façon de suivre les idées de paix et de bonheur sans vraiment s'interroger pleinement sur leur signification, ni même sur leur degré de réalisation, l'agace. C'est parce qu'il s'est enfoncé dans cette société bien pensante qu'Oswald a désiré en sortir. Qu'il s'est rendu compte qu'il y avait un gros problème : où se trouve la liberté quand on se contente de suivre ? On n'est qu'un mouton, dont on peut aisément se jouer. Et après, on se plaint parce que le gouvernement nous ment. Mais Oswald, lui, ne croit plus à rien : il veut simplement se forger son opinion. Quitte à descendre dans les ténèbres, à ne plus pouvoir remonter à la surface. Il n'étouffera jamais, Oswald. Il saura être plus fort que l'adversité, plus fort que la morale. Il saura arpenter son propre chemin, sans courir à sa propre perte.
Il boude toujours, l'Oz, même si Eva finit par accepter enfin qu'il rentre avec elle. Enfin. Au moins, son humiliation a une raison d'être, ce qui ne l'empêche pas d'être énervé parce qu'il a fallu qu'il cède le premier. Il déteste perdre, Oz ; il se voit comme un jeune étalon puissant, capable de surmonter tous les obstacles. Ouais, sauf qu'Eva, elle est un peu haute comme haie. Trop haute. Il aurait peur de ce qu'elle peut lui faire.
« Et si j'pose pas de question, j'fais quoi vu que j'ai pas le droit de mater ? J'te raconte ma life, ptet ? Mais j'crois que tu t'en fous un peu. »
Et que lui, de toute façon, n'a pas envie de s'éterniser dessus. Y'a rien d'intéressant le concernant, nan ? Enfin, rien qui puisse être dit à une flic en tout cas, il peut pas vraiment lui dire qu'il projette de faire un casse, ça le fait juste pas...
https://theothersidenew.forumactif.org/t134-oz http://otherside.forumactif.org/t168-oz http://otherside.forumactif.org/t971-repertoire-d-oz http://otherside.forumactif.org/t166-oz-akkermans-609-412-7381 http://otherside.forumactif.org/t978-oz-akkermans-l-effronte
Contenu sponsorisé
(#)


 :: Cedar grove