BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:

Partagez

 when the beauty meets the beast ↣ LIASHA

when the beauty meets the beast ↣ LIASHA 1454767178-sholars
Liam Rockefeller
Liam Rockefeller
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 98
Age : 28
Célébrité : Dylan Rieder le magnifique.
Pseudo internet : Luckylau.
Arrivé le : 18/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : UC

- Gemma, la frangine
- Dasha, l'escort de coeur
- Raphael, le meilleur ami, le coloc
- Maria, la sex'friend
- Anwar, l'ami d'enfance, ambiguité possible
- Jo, je ne sais plus exactement mais si je la mets pas, adèle va me taper
- Mary, la tête dure que je finis par apprécier
- Skyler, l'ex qui a avorté dans mon dos
- Nathaniel, l'idiot sexy qui joue avec le cœur d'Ella
- Ella, une petite sœur de subtitution

- Frappez-moi par mp si je vous ai oublié.
(#) Jeu 21 Jan - 23:24

when the beauty meets the beast ↣ LIASHA Giphy

L'air frais, l'air froid d'un mois de Janvier vient se glisser dans l'ouverture de ma veste. L'air frais que l'on ressent la nuit, à Princeton. L'air froid que l'on ressent encore plus sous certains effets de substances pas forcément identifiées. L'alcool ça réchauffe, oui. Un temps. Ca n'est pas éternel. Mais personne n'a jamais dit que les joints ça réchauffait. Et encore moins ce que j'ai pu y mettre dedans ce soir. Mais ce n'est pas grave. Ce n'est qu'un détail, le froid. Un détail parmi tant d'autres durant cette soirée. Un détail entre le mec qui finit mal à quelques mètres de moi. Un détail à coté de la bagarre qui nous éclate sous les yeux. Un détail face à cette jeune femme qui subit les cris et gestes visiblement brusques de cet homme. Un détail surtout par rapport à elle. Parce que c'est elle qui retient mon attention. Parce que c'est elle qui a bloqué mon attention depuis des semaines en fait. Dasha qu'elle s'appelle. C'est tout ce que j'ai réussi à savoir d'elle. Dasha. Elle est jolie Dasha, elle est sexy même. Elle est charismatique, elle a ce qu'on appelle une belle gueule dans le milieu. Mais elle se vend, Dasha. A des mecs friqués, à ce genre de mecs que je déteste au plus profond de mon être. A ces mecs qui enfilent leur costume de pingouin pour aller tirer leur coup avec des prostituées qu'ils font passer pour leur petite amie devant leur pote, tout aussi friqués et menteurs qu'eux. Un monde faux. Un monde hypocrite. Un monde que j'ai fui et pourtant c'est un monde que j'apprends de mieux en mieux à connaître et à apprivoiser en squattant mes nuits entières assis sur mon skate avec mes potes. Les déchets, c'comme ça qu'ils doivent nous voir. Mais nous aussi, on les voit, les pingouins.

Et ce soir en particulier, y'en a un qui va me voir de près. De plus près qu'il n'aurait jamais pu l'imaginer. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que je ne peux pas rester de marbre et calme face à cette situation. Il la tient, il l'attrape, il la secoue comme un vulgaire jouet qu'on voudrait faire taire en appuyant sur tous les boutons. Une femme objet. Voilà comment il la voit. Voilà comment il traite Dasha. Je ne la connais pas. Elle ne me connaît pas. Mais elle ne mérite surement pas ça. Elle n'est pas en position de se défendre, de se sortir de cette faiblesse qui semble amuser le mec en noir. Il ne m'en faut pas plus pour me relever, et arriver en une fraction de seconde près d'eux, dans le dos du fameux type, l'attraper par l'épaule pour le retourner et le plaquer violemment contre le mur. Mur sur lequel il s'amusait à plaquer la brune. Changement de rôle mon beau, c'toi le faible. " Si tu poses encore une fois une de tes mains d'gros porcs sur elle, j'te la coupe et j'te la fais bouffer, d'accord ? On traite pas les femmes comme ça, connard. " Mon regard noir dans le sien, ma poigne fermement serrée sur la col de sa chemise qui lui va en fait trois fois trop grande. Je ne rigole pas, il l'a surement compris. " Qu'est-ce tu fous encore là ? Tu veux ton fric ou mon poing dans la gueule ? " Alors ? Verdict ? Réagis vite avant que je ne choisisse pour toi, mon grand.
http://www.theothersiderpg.org/t1058-et-tu-f-ras-quoi-cane-dis-
when the beauty meets the beast ↣ LIASHA 1454767178-sholars
Dasha Povaliy
Dasha Povaliy
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 98
Age : 28
Célébrité : emily didonato
Pseudo internet : midnight.heaven (lou)
Arrivé le : 11/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
julesliam ⊹ jaaziel (uc) ⊹ alejandro

when the beauty meets the beast ↣ LIASHA Jyhyx7o when the beauty meets the beast ↣ LIASHA Znvlqkq
DASHA POVALIY
de nationalité ukrainienne, elle est née à odessa dans une famille aux revenus très précaires ⊹ est l'ainée d'une famille de 4 enfants, elle a 3 petits frères ⊹ rêve depuis toute petite de partir aux états-unis ⊹ a obtenu une bourse d'excellence pour étudier à princeton ⊹ a enchaîné plein de petits boulots au début pour pouvoir vivre confortablement et envoyer de l'argent à sa famille, en ukraine, mais avec ses études de médecine, c'est devenu bien trop compliqué à gérer ⊹ est escort girl de luxe depuis 4 ans, elle accompagne et tient compagnie aux hommes en soirée ⊹ ne se donne que très rarement, mais il lui arrive de coucher si la somme est assez conséquente ⊹ elle essaie d'aider sa famille comme elle le peut, en leur envoyant presque la totalité de son salaire ⊹ malgré toutes ces difficultés, elle ne se plaint jamais ⊹ est toujours souriante, elle a énormément de joie de vivre ⊹ très fière, elle a du mal à accepter l'aide des autres ⊹ est une fille au grand coeur avec beaucoup de sensibilité ⊹ est extrêmement méfiante envers les hommes ⊹ sait jouer de ses charmes quand elle le veut

when the beauty meets the beast ↣ LIASHA Jc2l645 when the beauty meets the beast ↣ LIASHA Hfhvate

LOVE ME LIKE YOU DO.
---------------------------


FRIENDSHIP NEVER ENDS.
---------------------------
ariana est sa confidente, celle à qui elle peut tout dire ⊹ camelia est une très bonne amie ⊹

HATERS GONNA HATE.
---------------------------
ça fait des étincelles avec caesardamaris, la princesse russe qui ne comprend rien à ta vie et qui essaye de te la pourrir ⊹

LOST IN TRANSLATION.
---------------------------
liam c'est ce chieur qui joue les preux chevaliers et pourtant, elle sent doucement son coeur de glace fondre devant lui ⊹ casey est son patron, celui qu'elle respecte et déteste en même temps ⊹ jules est celui qu'elle a surpris en train de la dessiner ⊹ jaaziel, le mec qui la déteste alors qu'ils ne se sont jamais parlés; preuve, elle ne sait même pas qu'il existe, du moins, pas encore ⊹ alejandro, ce barman avec ses sourires bizarres assez énervant ⊹

Spoiler:
 

(#) Ven 22 Jan - 18:56

beauty and the beast


Encore un soir de torture. Encore un soir de faux semblant. Depuis deux ans déjà, tu enchaînais les soirées avec des inconnus. Parfois, des réguliers. Oui, tu en avais, des hommes fixes. Parfois, tu ne faisais que leur tenir compagnie, leur servir de poupée figée à leur bras. Parfois, tu devais faire plus, mais avec une compensation tellement belle que tu ne pouvais refuser. Ce soir, tu ne savais pas ce que ça allait donner. Tu ne connaissais pas l'homme avec qui tu allais passer la soirée. Mais tu avais entendu des choses de lui. Il était un de ceux qui terrorisait les filles. Il était un de ces pervers. Il était un de ces prédateurs. Et toi, ce soir, tu étais sa proie. Tu avais voulu être remplacée, prétextant une excuse, mais personne n'avais voulu accepter. Surtout pas lui, le client. Non, il était roi dans cette industrie, et il avait bien spécifié que c'était toi qu'il voulait. Toi et personne d'autre. Pourquoi? Tu n'en savais rien. Pourtant, tu avais des hommes fixes, qui ne voulaient que toi, mais eux, tu les connaissais. Plus ou moins. Des habitués. Mais lui... On disait qu'il était violent. On disait qu'il était colérique. On disait qu'il forçait la chose parfois. Et ça, ça t'effrayait. Tu avais essayé de te dérober, mais tu n'avais pas pu. Cet homme, il était même allé jusqu'à envoyer quelqu'un te chercher! Un véritable control freak. Un vrai prédateur.

Et maintenant, il était là, sous tes yeux. Lui et son sourire mesquin. Lui et son regard lubrique. Tu avais tout de suite deviné ce qu'il voulait. Lui, il n'était pas un de ceux qui ne voulait qu'une simple compagnie innocente. Non, lui, il avait tout prévu dès le début. Depuis la première phrase qu'il t'avait balancé en te voyant. Depuis le premier regard qu'il avait posé sur toi, te détaillant de la tête au pied. Tu avais vu son sourire grandir. Tu avais vu cette étincelle dans les yeux. Cette délectation. Toi, tu étais juste dégoûtée. Mais tu ne pouvais rien dire. Tu ne pouvais même pas réagir. Tu prenais tout sur toi, avec un charmant sourire. Tu te retenais de frisonner quand ses mains se posèrent sur toi. Et sa bouche, près de ton oreille. Tu pouvais sentir son souffle teinté d'alcool. Il avait peut-être l'air propre sur lui, mais il était aussi très saoul. Il n'avait pas fallu longtemps pour qu'il réclame ce qui lui était dû. Ce qu'il avait payé pour avoir. Et tu avais fermé les yeux en sentant ses mains caresser tes courbes. Tu avais retint ton souffle quand tu avais senti ses lèvres près de ton cou. Et surtout, tu avais essayé de retenir tout ton être quand tu as senti son désir contre ta cuisse. C'était dans ces moments-là que tu avais juste envie d'oublier, de t'enfuir, de retourner en Urkaine. Mais tu ne pouvais pas le faire. Ils avaient besoin de toi. Alors, tu te retenais. Et tu essayais de penser à autre chose.

Plaquée contre ce mur, tu retenais ta respiration. Tes yeux étaient toujours fermés. Et ta mâchoire crispée. Soudain, tu sentis une certaine libération. Tu l'entendis alors, cette voix masculine, rauque, remplie de rage. Tu ouvrais alors les yeux. Ce mec était là, sa poigne serrée sur le col de ton client. Tu pouvais ressentir toute sa colère. Tu pouvais aussi ressentir une certaine peur chez l'autre. Et pendant un instant, tu le laissais faire. Tu étais libre. Sauf que rapidement, la réalité revint au galop. Tu ne pouvais pas. Tu ne pouvais pas perdre ce client. Il risquerait d'aller tout rapporter à l'agence. Et toi... Toi, tu ne pouvais pas te permettre de perdre ce travail. Alors,... « Non mais ça va pas?! T'es malade?! Lâches-le! » Tu ne voulais pas pourtant. Tu ne voulais vraiment pas intervenir. Tu voulais laisser cet homme entre les mains de l'inconnu. Mais tu ne pouvais pas. Tu le repoussais alors, ce brun qui t'était totalement inconnu. Tu te tournais alors vers le client. « Vous allez bien? » Et soudain, tu te retrouvais à terre, dans un cri de douleur. Il venait de te repousser vers fureur. Il t'injuriait de tous les noms et repartit, te laissant là, dans la rue. Sans rien. Plus rien.

http://www.theothersiderpg.org/t889-dasha-she-s-like-a-daydream http://www.theothersiderpg.org/t898-dasha-she-s-like-a-daydream#16881 http://www.theothersiderpg.org/t899-dasha-povaliy-609-814-5683
when the beauty meets the beast ↣ LIASHA 1454767178-sholars
Liam Rockefeller
Liam Rockefeller
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 98
Age : 28
Célébrité : Dylan Rieder le magnifique.
Pseudo internet : Luckylau.
Arrivé le : 18/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : UC

- Gemma, la frangine
- Dasha, l'escort de coeur
- Raphael, le meilleur ami, le coloc
- Maria, la sex'friend
- Anwar, l'ami d'enfance, ambiguité possible
- Jo, je ne sais plus exactement mais si je la mets pas, adèle va me taper
- Mary, la tête dure que je finis par apprécier
- Skyler, l'ex qui a avorté dans mon dos
- Nathaniel, l'idiot sexy qui joue avec le cœur d'Ella
- Ella, une petite sœur de subtitution

- Frappez-moi par mp si je vous ai oublié.
(#) Dim 24 Jan - 23:27

when the beauty meets the beast ↣ LIASHA Giphy

Ce sentiment de pouvoir se défouler, de pouvoir sortir la rage qu'on a en soi, de pouvoir faire et dire ce qu'on pense, de pouvoir se sentir utile. C'est ça qui est bon, c'est ça qui me rend vivant, qui me donne envie de me lever le matin. J'ai une gueule de méchant garçon, j'suis coiffé comme le dernier des pouilleux, j'me balade en skate avec des tatouages aux formes bizarres apparents à tout endroit de mon corps. J'vous emmerde, j'vous regarde de haut et j'vous crache ma fumée au visage. Mais si vous avez besoin d'aide, si un connard s'approche d'un peu trop près, si des mains se lèvent, si le ton monte, je serai là. Je serai là à défendre celui dans le besoin, celui en galère. Parce que je suis comme ça, je peux pas m'en empêcher. Je hais ma sœur du plus profond de moi pour ce qu'elle est devenue, pour la femme superficielle et provocante qu'elle est. Et pourtant. Jamais, au grand jamais, je ne laisserai quelqu'un parler mal d'elle, la toucher, ou ne serait-ce que penser quelque chose de désobligeant. Et bien cette jeune femme, c'est la même chose. Si ce n'est que je ne la hais pas, je ne la connais juste pas. Oui, totalement, je suis prêt à me battre pour une fille que je ne connais pas, simplement pour honorer mes valeurs. Surement pas des valeurs acquises par mes p'tits bourges de parents au passage.

Quoi ? Qu'est-ce qui se passe là ? J'ai loupé un épisode ? J'ai sauté une case ? On peut m'expliquer ? Je la défends, je la sors des griffes d'un mec violent, puant, dégoutant et pervers et c'est sur moi qu'elle gueule ? Je ne comprends décidément plus rien. Elle gueule, elle fait le lâcher et c'connard la fout au sol alors qu'elle jouait les amoureuses en détresse en lui venant en aide. Ca t'apprendra à te blottir dans les mauvais bras. Je regarde cette scène impuissant, entre la surprise de sa réaction et l'incapacité de dire quoi que ce soit. Des insultes volent, des bras gesticulent en l'air mais aucun coup ne part. Une chance pour lui. Parce qu'insultes ou pas, s'il avait posé la main sur elle, je lui aurai refait le portrait sans hésiter. Mais il part. Gueule. Et part. Alors dans un paradoxe total entre mes gestes et mes paroles, je tends la main à la demoiselle au sol, redirigeant mon attention sur elle, tout en lançant des mots durs : " Mais t'es pas finie toi ! Y'a un truc qui tourne pas rond ou quoi ? Ca t'fait kiffer de t'faire maltraiter ou t'es juste tarée ?  " Bah quoi ? Faut pas remettre ma fierté en jeu non plus ! On me remballe pas quand j'viens en aide moi. J'suis Liam Rockefeller, j'suis déjà bien gentil de jouer les héros, faut pas m'foutre un coup pour me rentrer au placard. " Tu vas m'sauter à la gorge si j'te demande qui c'était ? " Evidemment qu'elle va te sauter à la gorge comme le ferait une lionne enragée. Tu sais pertinemment qui était ce mec. Un client. Un de ses nombreux clients. Un de ces nombreux mecs qui s'croient élégants au bras de la demoiselle payée pour être jolie. Elle est jolie. Mais elle ne mérite pas ça. Et même si j'dois me faire gueuler dessus par sa douce voix tous les jours parce que je lui pourris sa carrière et ses clients, tant pis. Je prends le risque. J'espère que tu es prête à m'avoir sur le dos, sexy Dasha, parce que tu ne te débarasseras pas de moi aussi facilement. Alors ? Tu frappes ou tu cries ?
http://www.theothersiderpg.org/t1058-et-tu-f-ras-quoi-cane-dis-
when the beauty meets the beast ↣ LIASHA 1454767178-sholars
Dasha Povaliy
Dasha Povaliy
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 98
Age : 28
Célébrité : emily didonato
Pseudo internet : midnight.heaven (lou)
Arrivé le : 11/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
julesliam ⊹ jaaziel (uc) ⊹ alejandro

when the beauty meets the beast ↣ LIASHA Jyhyx7o when the beauty meets the beast ↣ LIASHA Znvlqkq
DASHA POVALIY
de nationalité ukrainienne, elle est née à odessa dans une famille aux revenus très précaires ⊹ est l'ainée d'une famille de 4 enfants, elle a 3 petits frères ⊹ rêve depuis toute petite de partir aux états-unis ⊹ a obtenu une bourse d'excellence pour étudier à princeton ⊹ a enchaîné plein de petits boulots au début pour pouvoir vivre confortablement et envoyer de l'argent à sa famille, en ukraine, mais avec ses études de médecine, c'est devenu bien trop compliqué à gérer ⊹ est escort girl de luxe depuis 4 ans, elle accompagne et tient compagnie aux hommes en soirée ⊹ ne se donne que très rarement, mais il lui arrive de coucher si la somme est assez conséquente ⊹ elle essaie d'aider sa famille comme elle le peut, en leur envoyant presque la totalité de son salaire ⊹ malgré toutes ces difficultés, elle ne se plaint jamais ⊹ est toujours souriante, elle a énormément de joie de vivre ⊹ très fière, elle a du mal à accepter l'aide des autres ⊹ est une fille au grand coeur avec beaucoup de sensibilité ⊹ est extrêmement méfiante envers les hommes ⊹ sait jouer de ses charmes quand elle le veut

when the beauty meets the beast ↣ LIASHA Jc2l645 when the beauty meets the beast ↣ LIASHA Hfhvate

LOVE ME LIKE YOU DO.
---------------------------


FRIENDSHIP NEVER ENDS.
---------------------------
ariana est sa confidente, celle à qui elle peut tout dire ⊹ camelia est une très bonne amie ⊹

HATERS GONNA HATE.
---------------------------
ça fait des étincelles avec caesardamaris, la princesse russe qui ne comprend rien à ta vie et qui essaye de te la pourrir ⊹

LOST IN TRANSLATION.
---------------------------
liam c'est ce chieur qui joue les preux chevaliers et pourtant, elle sent doucement son coeur de glace fondre devant lui ⊹ casey est son patron, celui qu'elle respecte et déteste en même temps ⊹ jules est celui qu'elle a surpris en train de la dessiner ⊹ jaaziel, le mec qui la déteste alors qu'ils ne se sont jamais parlés; preuve, elle ne sait même pas qu'il existe, du moins, pas encore ⊹ alejandro, ce barman avec ses sourires bizarres assez énervant ⊹

Spoiler:
 

(#) Dim 31 Jan - 14:59

beauty and the beast


La violence dans ses mots. La colère dans ses yeux. Ses poings serrés. Tu voyais bien qu'il se retenait pour ne pas te faire de mal. Pour ne pas abîmer ta peau, la teinter de bleu et de mauve. Il se retenait et finalement, il est parti. Après un dernier coup dans ton estime. Tu avais perdu. Et t'allait le payer cher. Un client en moins, ce n'était jamais bon. Ce n'était pas de ta faute pourquoi. C'était celle de ce pauvre con qui avait décidé de jouer les superhéros. Et t'allait tout prendre dans la gueule. Toi, alors que t'étais totalement innocente dans cette affaire. Tu savais pourtant qu'il n'allait pas t'en vouloir. T'étais sa préférée. Tu le voyais dans ses yeux. Dans sa manière de te parler. Dans ses actions. Il te protégeait, Casey. Du mieux qu'il le pouvait, mais tu finissais toujours par porter les marques de ton échec. Et ce soir, tu allais à nouveau vivre un cauchemar. Comme souvent. Trop souvent. Tu pouvais déjà sentir la peur monter. Tu serrais tes poings, essayant de stopper ces tremblements qui prenaient tout ton corps. Et puis cette voix, colérique. Cette voix rauque qui te tirait des sombres landes. Tes yeux azurs se posèrent alors sur lui. Tu n'avais pas pris la peine de le détaillé, mais là, ton regard était fixé sur lui, sur le dessin de son visage. Il était beau. Tu ne l'avais pas remarqué, mais il l'était vraiment. Avec ses mèches qui lui tombaient devant les yeux. Sa barbe de trois jours qui renforçaient ses traits durs. Le pur style de bad boy, le genre qui faisait chavirer les petites filles, ces petites blondasses qui ne connaissaient rien à la vie. Mais toi, tu savais tout de ce monde, et t'étais pas une de ces idiotes qui tombaient dans ses bras. Alors, tu rejetais la main qu'il te tendait, presque violemment. Et tu te relevais toi-même, en te retenant contre ce mur. T'avais mal. Partout. Il avait mis toute sa force quand il t'avait rejeté. « Pauvre con, j't'ai demandé de te mêler de mes affaires?! En quoi ça te regarde que j'me fasse maltraitée hein?! Qui sait, peut-être que j'suis vraiment tarée comme tu le dis! Peut-être que j'aime ça! Et toi, tu viens gâcher mon plaisir alors que j'te l'ai jamais demandé?! Sombre crétin, casse-toi! » La colère avait finalement pris le dessus sur la crainte. Bien sûr, devant un tel type, tu ne pouvais qu'être hors de toi. Il ne comprenait rien. Il venait de te gâcher la nuit avec son attitude de superhéro, et il espérait sans doute que t'allait le remercier? Lui sauter dans les bras pour t'avoir sauvé d'une nuit terrible? Il ne savait rien. Sombre crétin. Et en plus, il osait demander qui était le pingouin. Tu ne pris même pas la peine de lui répondre, lui jetant juste un regard assassin. Et tu t'éloignais de lui, à pas vif. Sauf que le destin avait décidé de te pourrir ta soirée. Seulement quelques petits mètres et à nouveau, tu te retrouvais à terre. Cette fois-ci, avec un talon cassé, et très certainement une cheville foulée vu la douleur poignante qui te prenait. Parce que tomber de 12cm, ça faisait un mal de chien.

http://www.theothersiderpg.org/t889-dasha-she-s-like-a-daydream http://www.theothersiderpg.org/t898-dasha-she-s-like-a-daydream#16881 http://www.theothersiderpg.org/t899-dasha-povaliy-609-814-5683
when the beauty meets the beast ↣ LIASHA 1454767178-sholars
Liam Rockefeller
Liam Rockefeller
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 98
Age : 28
Célébrité : Dylan Rieder le magnifique.
Pseudo internet : Luckylau.
Arrivé le : 18/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : UC

- Gemma, la frangine
- Dasha, l'escort de coeur
- Raphael, le meilleur ami, le coloc
- Maria, la sex'friend
- Anwar, l'ami d'enfance, ambiguité possible
- Jo, je ne sais plus exactement mais si je la mets pas, adèle va me taper
- Mary, la tête dure que je finis par apprécier
- Skyler, l'ex qui a avorté dans mon dos
- Nathaniel, l'idiot sexy qui joue avec le cœur d'Ella
- Ella, une petite sœur de subtitution

- Frappez-moi par mp si je vous ai oublié.
(#) Dim 21 Fév - 21:56

when the beauty meets the beast ↣ LIASHA Giphy

Sombre crétin, casse-toi! C'est donc comme ça qu'on remercie les preux chevalier dans son pays lointain où naissent de magnifiques demoiselles ? Elle était en galère, elle semblait se faire maltraiter, battre, violenter ou je ne sais quoi, je viens en aide, il la lâche et j'me fais pourrir ? Comment comprendre une telle réaction ? Est-ce une femme battue amoureuse ? J'en doute. Est-ce une femme qui vient de perdre un gros client qui plait à son patron ? C'est une hypothèse qui me parait plus réaliste dans la situation actuelle. Mais à vrai dire, je ne regrette en rien mon acte, si c'était à refaire, je le referai et je me contrefous des quelques billets qu'elle vient surement de voir s'envoler sous ses yeux. Les billets, elle les trouvera ailleurs, avec des méthodes bien plus conventionnelles. Sa vie et sa santé, elle ne les trouvera pas à l'autre bout de la rue s'il l'achève ici même avec ses poings meurtris. Je ne veux pas avoir ça sur la conscience, je ne veux pas la laisser vivre ça. Et alors que je m'apprêtais simplement à la regarder tourner les talons, sans rechigner, sans essayer de relancer le débat - parce que ça ne sert clairement à rien - je la vois s'étaler au sol de tout son long, quelques mètres plus loin. A croire que le destin s'acharne pour que je m'accroche à cette fille, pour que je lui vienne en aide. Elle a besoin de moi. Je ne la connais pas, je ne sais pas qui elle est mais je ne la laisserai pas comme ça, ce n'est pas moi. Je m'approche alors d'elle, la démarche nonchalante, et m'accroupis quelques centimètres à coté d'elle, à coté de ses jambes faibles. " Tu mets ta fierté d'coté cinq minutes et tu m'laisses t'aider ou tu vas encore gueuler pour aller t'péter l'autre cheville dix mètres plus loin ? " Ce n'est pas doux, ce n'est pas attendrissant, c'est sarcastique, direct, provocateur presque. Comme si je jouais, comme si je m'amusais de la situation, comme si j'en profitais pour me rapprocher d'elle. Et si c'était réellement le cas ? Est-ce que ça serait grave ? " T'arrives à t'lever ou pas ? Parce que tu vas pas chopper grand monde dans cette position. " Demandais-je, encore une fois sans aucune délicatesse, en essayant d'attraper son regard, de le capter avec le mien. Je veux la regarder, je veux la comprendre et il n'y qu'avec le regard que je peux faire quelque chose comme ça. Je pose alors le bout de mes doigts sur sa cheville, cheville qui semble déjà gonfler légèrement et chauffer sous mes doigts. Ca sent pas bon ça, ça sent pas bon pour son business et pour son déhanché de féline. Que lui réserve alors la soirée ? Suspens.


HJ : Désolée désolée et désolée pour le retard :205: J'essaye de faire mieux la prochaine fois :heart1:
http://www.theothersiderpg.org/t1058-et-tu-f-ras-quoi-cane-dis-
Contenu sponsorisé
(#)


 :: Borough center