BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:
-98%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 Intérieur – ...
0.32 € 20.43 €
Voir le deal

Partagez

 are you ready for saving me? (ft. Priam)

are you ready for saving me? (ft. Priam) 1454767174-membre-terrace
Lyanna A. Gustafsson
Lyanna A. Gustafsson
"Baby, I'm perfect for you" - Terrace Club
Messages : 315
Age : 28
Célébrité : Taylor Swift
Pseudo internet : Vesna.
Arrivé le : 21/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : are you ready for saving me? (ft. Priam) Tumblr_o1db16uX4E1roxle0o6_250

are you ready for saving me? (ft. Priam) QJ5JmbIh
001. Suédoise née d'une mère mannequin &t d’un père journaliste. A une petite soeur et un petit frère, des faux jumeaux. 002. A été témoin de l’adultère de son père avec une de ses employées. Sa mère finit par découvrir toute l'histoire. Son père quitta le domicile familial pour revenir quelques mois plus tard parce que sa mère, tellement aveugle et prête à mettre sa fierté de côté, lui avait lâchement demandé. 003. Quand son frère et sa sœur ont vu le jour, Lyanna a subitement changé de comportement. 004. Quand elle est arrivée au lycée, Lyanna était quelqu’un de timide qui n’osait pas aller vers les autres. Elle faisait partie des filles qui étaient les victimes de moqueries des filles qu’on pensait populaire. 005. N'a jamais réussi à garder un petit copain plus de trois mois de suite à cause d'une malédiction crée par Lorenzo qui est sortie avec elle sur un pari. 006. Aime flirter avec le danger. Est devenue kleptomane.007. Dans son pays natal, Lyanna est assez connu. Elle a eu l’occasion de faire la une de magazine en compagnie de sa mère et également toute seule. En tant que mannequin, elle fait souvent des apparitions dans les différents défilés. 008. Dans le fond, elle est un peu trop superstitieuse. 009. Son gâteau préféré est le Prinsesstårta, une spécialité traditionnelle de son pays. 010. Lyanna a un plaisir coupable. En cachette, quand elle est toute seule chez elle, sur son ordinateur, la jeune fille aime regarder des films de guerre. Elle sait bien que cela n’a rien de honteux mais elle continue toute seule dans son coin.

are you ready for saving me? (ft. Priam) Tumblr_o1db16uX4E1roxle0o1_250

are you ready for saving me? (ft. Priam) FmS1PPFL
RACHELLE + Ennemie. Lyanna ne la supporte pas dans sa façon d'agir et même dans son style vestimentaire. AZUR + Attente de confirmation du lien. JILL + L'ennemie de mon ennemie est mon amie. KILYAN + Pote de soirée et comme un frère, protecteur également. ZIA + Incompréhension totale. JULIET + Amie en apparence. Rancune à cause d'une histoire de garçon. JORDEN + Lyanna a posé avec lui pour qu'il fasse un essai pour une agence. CHARLOTTE + Fantasme inavoué.

are you ready for saving me? (ft. Priam) Tumblr_o1db16uX4E1roxle0o4_250

are you ready for saving me? (ft. Priam) 5FFlr42d


are you ready for saving me? (ft. Priam) Lyanapouti_imagesia-com_14mbe
(#) Ven 29 Jan - 19:34


are you ready for saving me ?
“Priam & Lyanna”
Lyanna est le genre de personne qui a le chic pour se mettre dans des situations plus qu’embarrassantes, et cela, bien malgré elle. C’était plus fort qu’elle, il fallait toujours qu’elle tente de nouvelles choses, qu’elles ont l’air dangereuses ou bien au contraire, complètement inoffensives. La dernière en date n’était pas la plus glorieuse de toutes: s’inscrire sur un site de rencontres au design et à l’allure un peu bizarre. Au fond d’elle, la jeune suédoise s’était dit que cela pouvait être marrant et que ça ne pouvait pas lui faire de mal, à part,  lui faire perdre du temps et lui apporter de l’ennui supplémentaire. Rien de plus. En début de semaine, elle avait pris soin de créer son profil sur le site en question. Elle ne s’était pas sentie obligée de mentir sur son âge ou bien son physique. Elle avait inscrit son métier dans la case adéquate, ses passions et ses passe-temps. Bien sûr, elle avait omis de mettre que, par moment, elle ne se gênait pas pour prendre gratuitement, même si elle avait les moyens de se les payer,  ce qui ne lui appartenait pas. Elle n’avait pas envie que les magasins victimes lui demandent de restituer les objets qu’elle avait volé et que probablement, elle n’avait plus dans ses placards.

Elle avait reçu plusieurs messages en l’espace de quelques heures, c’était normal, puisqu’elle était nouvelle. Elle n’a, pour la plupart, pas donner suite mais une personne attira son attention. Physiquement, il pouvait lui plaire. Elle continua la conversation jusqu’à ce qu’il lui prose une rencontre. Elle était loin d’être bête, sur ce genre de site, les hommes cherchent souvent la même chose et non une simple discussion. Elle avait accepté, histoire de rassasier sa curiosité. Afin de se sentir un minimum en sécurité, la jeune suédoise avait décrété qu’elle devrait choisir le lieu de rencontre, sans débattre, il avait accepté. Un café rempli de monde serait parfait pour cela.

Lyanna avait pris son temps pour se préparé et était arrivé dans le café avec une bonne dizaine de minutes de retard. Ou peut-être vingt, en fin de compte, cela dépends quel point de vue on prend. Pour se faire pardonner, la jeune suédoise afficha un grand sourire sur son visage. Elle plaça son téléphone sur la table dans le cas où elle se sentirait obligé de lancer un appel au secours. Ou regarder l’heure également. Même si l’homme en question était plutôt beau, cela n’empêchait pas que Lyanna le trouvait chiant à mourir. Un bon paradoxe, on pourrait dire. Elle avait à peine l’occasion de placer plus qu’un simple ‘oui’. Au bout d’un moment, Lyanna mit fin au flot incessant de parole en prétextant qu’elle devait allait se refaire une beauté. L’homme ne semblait pas trouver louche le fait qu’elle prenne toutes ses affaires pour cela. Tant mieux. Elle se dirigea en direction des toilettes pendant qu’elle sentait son regarde sur elle, puis elle fit demi-tour vers la sortie. Tant pis, s’il l’avait vu. Une fois dehors, Lyanna se cache à l’angle de la rue et tâcha de réfléchir un moment. S’il lui venait à l’esprit de la suivre, il ne fallait pas qu’il puisse savoir où  elle habite, alors autant aller chez quelqu’un qu’elle connaissait et qu’elle avait envie d’embêter sur le moment. Pour réussir cette mission, la belle blonde alla à l’endroit où habitait Priam. « s’il te plaît, laisse-moi me cacher ici ! » dit-elle en toquant à la porte avec instance avant de reprendre « et dépêche toi ! »
© Starseed

_________________

Looking at it now, it all seems so simple. We were lying on your couch, I remember. You took a Polaroid of us then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color. Looking at it now, last December. We were built to fall apart then fall back together. Your necklace hanging from my neck. The night we couldn't quite forget when we decided to move the furniture so we could dance, we still had a chance.by Vesna.
are you ready for saving me? (ft. Priam) 1454767176-ny
E. Priam Lazaridis
E. Priam Lazaridis
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 260
Age : 28
Célébrité : Renan Pacheco
Pseudo internet : halcyon.
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : are you ready for saving me? (ft. Priam) Tumblr_o0qtybWIbg1thw3yto1_250

are you ready for saving me? (ft. Priam) Team-s10

(#) Mer 3 Fév - 19:23


are you ready for saving me ?
“Priam & Lyanna”
Tu es encore là. Depuis ton retour, tu n’as pas changé de lieu. Tu squattes chez Sky, jour après jour. Il y a deux ans, tu étais surtout chez Théo, alternant entre ta meilleure amie et ton copain. Copain, ça te fait encore rire aujourd’hui. C’était tellement improbable pour toi d’être en couple qu’on se demande encore ce qu’il t’était passé par la tête à ce moment-là. Faut croire, c’était la chose à faire, pour toi. Tu ne sais même pas toi-même. Toujours est-il que tu es là, aujourd’hui, chez Sky, bien couché dans son lit comme si c’était le tien. Tu prenais tout l’espace qu’il t’était accessible. Tu étais seul, tu pouvais en profiter. Certes, il était tard pour être encore au lit. Tu passes facilement pour le fainéant de première, mais il faut savoir que tu vis surtout de nuit. Tes petites affaires, elles se règlent plus facilement à ces heures-là. L’obscurité semble être une sécurité supplémentaire pour toutes ces choses illégales.

Tu dors encore. Enfin, plus aussi profondément, c’est vrai. Tu reprends ton énergie consumée de la veille. Ça te fait un bien fou. Tu pourrais rester comme cela une éternité; couché dans ses draps chauds, à ne penser à rien d’autres qu’aux rêves qui viennent te submerger l’esprit pendant que tu dors. Hum… Et ce moment de bonheur est gâché par le son répétitif d’un poing sur une porte. Tu as envie de crier à Sky d’aller ouvrir pour ne plus qu’on te dérange, mais tu sais pertinemment que tu es seul à l’appartement. Puis, tu penses sincèrement que tu vas laisser cette personne cogner à la porte, jusqu’à ce qu’elle se fatigue et quitte. La personne est insistante. Les coups se répètent. Tu te lèves péniblement, tu apportes avec toi un des draps autour de ta taille afin de cacher ce qu’il y avait à cacher. Tu n’es pas pudique comme mec, mais autant ne faire peur à personne et finir au plus vite tout ça pour aller te recoucher. C’est seulement en te dirigeant vers la porte que tu entends perceptiblement la voix de Lyanna. Tu as un soupire qui s’échappe d’entre tes lèvres à ce moment. Elle voulait quoi ? Elle venait encore t’embêter pour un truc futil, ou quoi ? Attendez ! Elle veut que tu la caches ? Alors là, un large sourire s’affiche sur ton visage. Elle doit être désespéré si elle est venue jusqu’ici pour te demander de l’aide. Tu restes face à la porte, tu n’ouvres pas encore. Elle veut que tu te dépêches, mais Madame n’est pas la Reine ici, alors elle va attendre. « Que je te cache ? Nah mais c’est bon, va faire chier quelqu'un d’autre ! » Tu ris assez fortement pour qu’elle t’entende. Son petit jeu allait enfin se jouer à deux ! Tu peux pleinement profiter de cette demande à ton avantage et l’énerver comme elle t’énerve tout le temps. Alors qu’elle tambourine toujours sur la porte pour entrer, tu ouvres cette dernière en grand, la laissant t’apercevoir les cheveux en bataille, le drap comme seul vêtement. « Allez, entre, mais je t’avertis tout de suite, ça ne sera pas gratuit ma belle. » Tu as ton sourire mauvais, narquois. Celui qui laisse paraître que le pire est à venir. Oh, tu sens que tu vas t’amuser avec elle ! 
© Starseed

 :: Queens