BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:
Le Deal du moment : -30%
30% sur les abonnements PlayStation Plus & ...
Voir le deal
41.99 €

Partagez

 take the chance. (TEAMFRUSTRÉS)

take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1454767175-membre-cottage
Jorden E. Montgomery
Jorden E. Montgomery
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 751
Age : 26
Célébrité : zefron.
Pseudo internet : fluorescent, (luciepussy).
Arrivé le : 27/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : <embed pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" src="http://www.sheepproductions.com/billy/billy.swf?autoplay=false&f0=http://eleonore.7.free.fr/The%20Chainsmokers%20-%20Closer%20Ft%20Halsey.mp3&t0=Closer&total=1" width="160" height="10" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" quality="high" scale="exactfit" title="Adobe Flash Player">
(#) Mer 3 Fév - 0:41

❝ take the chance ❞
TEAMFRUSTRÉS.

Qu’est ce que tu ferais sans lui. Mil et ses brillantes idées capables de te remonter le moral trop rapidement pour être vrai. Il sait ce qui est top, pour toi, bien que vu par l’extérieur de votre petite bulle, votre duo. Ca peut sembler étrange. Une soirée. Sortir. Tu ne sais pas si c’est vraiment une bonne idée. Après tout, elle voudrait surement que tu t’amuses non. Pour que tu sois heureux, le temps d’une soirée. Heureux de t’être juste un peu amusé, parce que damn. Elle, elle ne s’est pas cassé le cul pendant des heures et des jours à savoir si oui, ou non, elle allait prendre le Timéo dans ses putains de bras. Tétanisé par la situation, le soir de la st Valentin. Pourquoi est-ce que tu devrais essayer de savoir si c’est bien ou pas, d’aller t’amuser, te libérer. Voir de nouveaux visages pour oublier cette stupide crise de jalousie que t’as faite. Milo t’invite, au bar. Tu invites cette fille la. Une bonne amie, très bonne amie. Le temps d’une soirée qui a été tellement plus. La fougue, la sensualité. Cette file que tu voulais tellement, contre toi, nue, totalement à poil. Votre peau en collusion par des mouvements réguliers aussi intenses que vos baisers échangés. Mais non. Il s’est rien passé. Seulement. Vos langues, qui ont dansé une kizomba pendant quelques instants avant que quelqu’un vienne vous faire chier. L’élan coupé. Depuis ce moment si cruel. Ce moment de stop, net. Rien. Juste.. De bons amis. Tu te sens con devant elle, tout le temps. Comme ci t’avais loupé un truc avec elle. Comme ci t’avais jamais fait quelque chose que t’aurais carrément du faire ce soir-là. Vous en rigolez, maintenant. Parce que c’est drôle ça. C’est l’anecdote à raconter pendant une soirée entre potes. Comment vous avez failli coucher ensemble, sauvagement, totalement bourrés, avant d’être coupé par le p’tit gars frustré qui cherchait les chiottes pour vomir. Elle, à cette soirée. Toujours aussi belle. Avec son visage si doux, son sourire, aguicheur. Vous arrivez, au bar. Tous les trois, non sans une petite idée malsaine pour Milo. Un coup de coude du jeune homme qui te donne juste avant de te montrer les escaliers. Il m’manigance quoi, lui ? Hein ? Son sourire perfide te fait peur, tu avances en entrainant Eva avec toi dans la réserve. Vous passez la porte. Après ton passage. Un courant d’air suivit d’un fracas de porte qui se claque juste derrière toi. Whuuuuuuut. Héééé ! MILO ! Tu tentes d’ouvrir la poignet, visiblement bien fermé à clé. Le plan.. Parfait. A l’enculé. Tu ricanes en abandonnant finalement d’ouvrir la porte. Marmonnant tout seul dans ta barbe. Connard, j’te retiens. Tu te retournes vers Eva en passant une main dans tes cheveux, gêné. Comme un con. Le sourire sur les lèvres en terminant  de descendre les escaliers. Je.. C’est fermé. Jure-le sur ta vie, que c’est fermé. Andouille. Tu ricanes une nouvelle fois. Je lui avais parlé de notre petit tête-à-tête interrompu à la soirée.. Comprends par la que ce trou du cul à monté un plan, contre vouuuus. Tu regardes, autour de toi, la pièce, remplie de bouteille en tout genre, de bouffe. La PARADIS SA MERE. Finalement il est pas trop négatif ce complot contre nous hein ! Morfal.

© MADE BY LOYALS.

_________________

Je t’encule Thérèse, je te prends, je te retourne contre le mur, je te baise par tous les trous, je te défonce, je te mets Thérèse.
http://www.theothersiderpg.org/t498p15-le-loto-sert-essentielle http://www.theothersiderpg.org/t551-grab-clit-before-brad-pitt-jorden#8061 http://www.theothersiderpg.org/t550-jorden-s-stories#8057 http://www.theothersiderpg.org/t548-jorden-e-montgomery-609-443-6221#8050 http://www.theothersiderpg.org/t916-jorden-e-montgomery-instagood#17269
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 28
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1457473679-02 take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) GHlfGoQ take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) ZJTJTzf

take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519168-dd
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Mer 3 Fév - 18:22

take the chance.
….
Even✧

Je sors beaucoup ses derniers temps, peut-être même un peu trop. Mais les derniers partiels que j'ai passé ont bouffés la totalité du temps que j'aurais pu m'accorder pour prendre soin de moi ou encore voir ceux qui comptent. Alors en ce moment je rattrape le temps perdu, tant que je le peux. Ce soir, je révisais certains cours pour la manipulation chirurgicale virtuelle dont j'allais devoir faire preuve le lendemain. Rien n'aurait pu me sortir de mes feuilles, rien n'aurait pu venir perturber ma détermination à en finir. Rien excepté lui, un ami avec qui le mot "perturbation" est décidément gravé dans le marbre. Je ne sais quelle raison m'a poussé à décoller le nez de mes cours et à le rejoindre lui, et son pote Milo. Ils m'ont conviés à ce bar en ce soir d'hiver, et je n'eu pas beaucoup de temps devant pour moi pour me préparer. Alors j'ai fais simple et efficace: une chemise blanche décolleté féminine ras du corps, un jean slim noir et des bottines, tout ça coiffé d'un magnifique chignon fait à l'arrache. Chic et décontracté à la fois. Il était inutile d'en faire plus puisque pour me rendre à ce fameux Bar, j'allais avoir besoin d'enfiler ma tenue de motarde et un casque par dessus ses choses que j'avais si minutieusement pris le temps de dresser.

Je suis assez rapidement arrivé au lieu de rendez-vous afin qu’on s’y rende tous les trois. J’ai posé ma moto, refais mon chignon, et je les ai rejoins. Je vais vous passer toute la partie retrouvaille et salutations parce que malgré l'importance que ça a, ce n'est pas la partie la plus intéressante. Avançons un peu ! ‘Voyez ce garçon qui gueule à travers la porte du sous-sol ? C'est mon ami Jorden, un ami unique qui provoque en moi une sale frustration. Quand je le vois, j'ai cette manie de ne penser qu'à une chose: cette soirée étudiante. C’était complètement dingue, et pas vraiment moi. Ce n’était pas moi dans le sens où je saute rarement au cou d’un homme de façon subite, mais là j’étais saoul, donc Eva n’était pas là dans tous les sens du terme. Cependant je ne nie pas avoir eu, et toujours encore d’ailleurs, envie de lui. Eva maléfique sait juste apprécier les bons moments, voilà tout. Oui, ce soir là nos lèvres s’étaient alliés ardemment. Nos corps chauds se touchaient et c’était d’une sensualité sauvage incomparable. Dommage que rien ne ce soit passé au final. C'est d'ailleurs de ça qu'il veut parler en ce moment. Il a l'air un peu gêné, et je dois admettre que je le suis tout autant. Des questions se mettent à me trotter dans la tête, et l'une d'elles se fait d'ailleurs poser. « Mais..il sait qu'on est ami non ? Il est con ton pote ! » Dis-je innocemment en souriant. Par là je veux dire que Jorden doit bien lui avoir dit que tout ça est derrière nous, que nous en rigolons maintenant et que ça nous a rapproché d'une façon ou d'une autre. Oui, ça me fait mal au cœur de penser ça, soyez en sûre. Depuis toujours je fais comme si j'étais passé outre, comme si tout était clair et qu'aucune ambiguïté ne régnait dans ma tête. Mais c'est mentir. J'ai juste peur d'être la seule à ressentir cette frustration. Je pense d'ailleurs être la seule à la ressentir. Mais peu importe. J’apporte mes mains dans mes poches arrière tout en regardant le cadre dans lequel nous nous trouvons à présent enfermés. Son pote joue à quoi ? Si je veux, je peux l’arrêter pour séquestration. Mais d’après Jorden il y a des côtés positifs. Je me mordille nerveusement la lèvre, esquissant un léger sourire. « C’est vrai ! On a bouteilles de vin et cacahuètes à volonté ! C’est encore mieux qu’le bar !  Le seul hic, c’est qu’il fait un peu froid..  » Dis-je avant de déposer mes mains baladeuses sur une des bouteilles. Je fais comme lui, j’essaie de prendre les choses à la rigolade, même si j’en veux à son pote d’être aussi con. Je ne dois pas m’énerver c’est tout. De toute façon ma frustration m’en empêche. Puis, tout bêtement je me balade. Pourquoi ? Parce que ça m’évite de laissé ma frustration ressortir, ça m’évite de regarder Jorden de bas en haut dans un lieu aussi clos alors que nous sommes seuls. C’est pour la bonne cause entre autre. Je garde un peu de distance. Quand je vous disais que la Eva maléfique sait profiter des bonnes choses ! Je choppe un paquet de cacahuète et le balance à Jorden. « Attrape ! » Le tir fut parfait. Et non, je ne vole pas, j’emprunte. J’ai bien l’intention de payer chacune des choses qui toucheront ma lèvre en ses lieux. Enfin, tant que ça se mange évidemment. Cette situation, j’en ai le corps qui tremble légèrement. Le froid sûrement.

© Starseed

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452627896-popo
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1454767175-membre-cottage
Jorden E. Montgomery
Jorden E. Montgomery
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 751
Age : 26
Célébrité : zefron.
Pseudo internet : fluorescent, (luciepussy).
Arrivé le : 27/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : <embed pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" src="http://www.sheepproductions.com/billy/billy.swf?autoplay=false&f0=http://eleonore.7.free.fr/The%20Chainsmokers%20-%20Closer%20Ft%20Halsey.mp3&t0=Closer&total=1" width="160" height="10" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" quality="high" scale="exactfit" title="Adobe Flash Player">
(#) Jeu 11 Fév - 22:09

❝ take the chance ❞
TEAMFRUSTRÉS.

Milo est pas con. C’est un génie ! Il aurait au moins pu te prévenir, te mettre dans la confidence balancer le super secret qu’il compte t’enfermer dans une cave de bouffe avec la belle demoiselle que t’as pas réussi à t’faire y a des années plus tôt. Ca aurait pas été pareil, c’est comme dire ce qui v se trouver dans ton kinder surprise. Ce serait un drame, le drame de ta vie entière. Tu l’imagines rire, fier de son coup, une tête de vainqueur après avoir refermé la porte derrière moi. Tu imagines son rire de truie. Ses yeux de fouine qui se casse l’air de rien, comme ci de rien était. Comme ci personne n’avait enfermé deux pauvres innocents dans une cave. Innocent, pas vraiment. Tu ne peux pas t’empêcher de penser à son p’tit corps dénudé, son p’tit corps parfait sur un radeau de cacahuète springles, dans une mer de champagne. Les bulles qui t’éclatent sur la gueule, histoire de te crever un œil au passage. Le karma, ce bâtard. C’est vrai ! On a bouteilles de vin et cacahuètes à volonté ! C’est encore mieux qu’le bar ! Le seul hic, c’est qu’il fait un peu froid.. Maintenant c’est son petit corps dénudé contre le tien que tu imagines. Vos vapeurs de chaleurs qui se dégagent dans l’air, pour se mêler l’une à l’autre. La fumée, comme celle quand tu fais cuire des pâtes. Comme celle qui te fous de la buée sur tes lunettes. Tu lances un profond soupir pour essayer de garder ton calme. Reste, droit ! Dans tes pensées, pervers. Elle trifouille une bouteille, deux bouteilles. Ses longues jambes qui se promènent à une distance de sécurité affreusement raisonnable qui semble en faîte une torture. Rapprochez-vous, unissez-vous, comme ce soir-là, n’est-ce pas. Corps à corps espiègle. Bourré de sensualité, de désir. Damn. Jorden, pense à ta grand-mère en string. Le paquet de cacahuètes sauvage qui t’atterrit dessus, entre tes doigts aux réflexes d’ancien footballeur que tu étais. Le retraité anticipé de par ton accident à la con. Touchdown, six points pour cette magnifique passe. Tu lui souris en ouvrant le paquet assez facilement, déchiré sur un côté, une cacahuète qui se dirige déjà vers ta bouche grande ouverte. Prête à accueillir le saint Graal de la gourmandise. Tu prends une autre poignet de peanut en la pointant du doigt, le regard défiant, les sourcils arqués. Ouvre la bouche ! Allez vise mon con. Entre les deux canines ! Tu jettes la cacahuète, celle qui atterrit sur la mauvaise partie de son visage, non loin de la bouche, trop près de ses yeux qui manquent de se prendre une arrivée de peanut sur la rétine. Mais t’as bougé aussi ! Mauvais perdant. Tu ricanes en t’approchant d’elle, le paquet des gourmandises levé en l’air, assez haut pour qu’elle n’arrive pas à l’atteindre. Héhouai, t’es géant vert à côté d’la flicette. Un bisou, une cacahuète. Un sourire de fouuurbe s’affiche sur tes lèvres si aguicheuses. Tu ne perds pas l’noord, enfoiré.

© MADE BY LOYALS.

_________________

Je t’encule Thérèse, je te prends, je te retourne contre le mur, je te baise par tous les trous, je te défonce, je te mets Thérèse.
http://www.theothersiderpg.org/t498p15-le-loto-sert-essentielle http://www.theothersiderpg.org/t551-grab-clit-before-brad-pitt-jorden#8061 http://www.theothersiderpg.org/t550-jorden-s-stories#8057 http://www.theothersiderpg.org/t548-jorden-e-montgomery-609-443-6221#8050 http://www.theothersiderpg.org/t916-jorden-e-montgomery-instagood#17269
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 28
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1457473679-02 take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) GHlfGoQ take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) ZJTJTzf

take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519168-dd
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Sam 13 Fév - 13:58

take the chance.
….
Even✧

Je n’ai pas compris à quel jeu joue son pote. Jorden et moi, on est passé outre tout ça non ? Depuis le temps ? Enfin je dis ça, alors que je sais parfaitement qu’au fond de moi, dès que je le vois, je brûle de l’intérieur. S’il ne faisait pas aussi froid ici, je jugerais que Jorden me donne chaud. Il y a longtemps que nous ne nous sommes pas retrouvés seuls dans une pièce aussi renfermé, alors je peux vous dire que ça fou la pression. Cette pression je tente de l’effacer en me baladant dans le peu de m² à disposition, tripotant tout ce qui me vient sous la main. J’ai donc envoyé un paquet de cacahuète à Jorden, paquet qu’il s’est empressé d’ouvrir. J’ai de bons réflexes en générale, mais si le peanuts qu’il m’a envoyé n’a pas atterrit dans ma bouche, ce n’est pas la faute de l’attrapeur, mais bien du lanceur. Quelle mauvaise foi. Du coup, je me suis fait agresser par une cacahuète. Quelle honte. Puis il vient vers moi. C’est avec un regard discret, que j’admire son corps s’approcher de moi, le paquet de cacahuète toujours entre ses mains. Il fait quoi là ? Il vient me le donner en main propre au lieu de prendre le risque de me crever un œil ? Bonne initiative. Mais non, en fait il vient me narguer de son sourire autant sexy que fourbe. Je n’ai qu’à lui faire un petit bisou, sans précision du lieu recommandé, et j’aurais le droit aux cacahuètes. Honnêtement, que j’en mange ou pas, je m’en fiche. C’est l’idée du jeu qui me botte. Parce que je sais quoi faire et comment réagir. Ce n’est pas dans mes habitudes, ni dans ma nature. Mais là, enfermé dans cette pièce avec mon crush éternel, c’est plus fort que moi. L’âme de l’animal domine tout le reste. « Mais regardez moi cet idiot ! Tu veux jouer ? Alors on va jouer.  » Regard et sourire narquois, le sourcil droit levé, je m’approche d’autant plus de Jorden, jusqu’à ce que ma poitrine se colle à la sienne. Je joue. Je joue de cette main qui vient se poser sur le haut de son torse et qui glisse sensuellement le long de son bras levé. Les muscles que je frôle avec tant de provocation et de douceur, me donnent des pincements dans tous le corps. Au même moment, mes lèvres se rapprochent des siennes. Nos souffles à la fois courts et forts viennent se percutés sous la proximité. J’entrouvre les lèvres, comme si j’étais sur le point de les déposer contre les siennes. Mais non. C’est toute la beauté de la chose. Ça s’appel une distraction. Car en quelques secondes, je parviens à sautiller et à chopper le paquet que j’arrache avec peine de sa main. Il est même possible qu'en sautillant, mes lèvres aient accidentellement frôlé celles de Jorden. Mais je fais comme ci. Ceci fait, je me détache soudainement de lui et me met à rire, fière et amusée par ma connerie. Je ne m’écarte pas plus que ça. Je me contente simplement de lui tourner le dos, les épaules recroquevillés, et les yeux rivés sur le paquet duquel je sors quelques cacahuètes en direction de ma bouche. S’il y a une chose que je peux vous jurer, c’est que j’en avais terriblement envie. Quoi donc ? De l’embrasser, à nouveau. Ça n’aurait pas été ce qu’il y a de plus désagréable. Même moi, j’ai bien faillis croire à mon propre mensonge. J’aurais pu, j’aurais clairement pu. Mais je ne me voyais pas laisser ma frustration à probable sens unique, recouvrir notre amitié. Ça me fait trop peur. Cependant, cette proximité soudaine m’a rappeler les souvenirs de cette nuit à la soirée étudiante, lorsque nos corps chauds et notre excitation réciproque s’étaient entremêlés. C’est invivable putain. Mais j’ai toujours ce sourire sur mes lèvres, parce que malgré tout, j’apprécie ce moment avec lui. Je n'ajoute rien de plus, car je crois bien que mes agissements ont suffis.



© Starseed

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452627896-popo
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1454767175-membre-cottage
Jorden E. Montgomery
Jorden E. Montgomery
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 751
Age : 26
Célébrité : zefron.
Pseudo internet : fluorescent, (luciepussy).
Arrivé le : 27/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : <embed pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" src="http://www.sheepproductions.com/billy/billy.swf?autoplay=false&f0=http://eleonore.7.free.fr/The%20Chainsmokers%20-%20Closer%20Ft%20Halsey.mp3&t0=Closer&total=1" width="160" height="10" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" quality="high" scale="exactfit" title="Adobe Flash Player">
(#) Sam 13 Fév - 15:05

❝ take the chance ❞
TEAMFRUSTRÉS.

Parce que t’es pas trop con, toi non plus. La bonne paire, toi et Milo, ouais c’est clair que vous vous êtes bien trouvé en terme de beauferie approuvé par le syndicat des gros lourds qui ne comprennent rien aux gonzesses. La technique du bisou, simple, efficace, complètement cramé depuis la nuit des temps surtout. Imagine les Indiens ici là. Les Amérindiens. Ils devaient bien utiliser la technique bisous en échange d’une branche ou deux. Des branches, oui, on ne savait pas trop ce qu’ils faisaient entre eux à cette époque après tout. Elle s’approche de toi, dangereuse. Son regard de braise qui te réchauffe à bonne température. Tu boues de l’intérieur, totalement. Son corps, contre le tien, ton regard noyé dans le sien. On t’a perdu, t’es parti. Jorden a quitté la terre ferme pour rejoindre le paradis qu’il n’avait pas retrouvé depuis des années. Depuis la dernière fois où vous vous êtes retrouvés si proches. T’es chauuud. Chaud. Ton cœur palpitante presque, ton sang à bonne température pour s’faire soirée pâte. Merde. A quoi elle joue, tu ne voulais pas ça, enfin. Tu ne lui demandais pas ça, bien que tu ne pouvais pas rêver mieux. Un bisou sur la joue aurait été suffisant, really. Juste ses lèvres féminines contre ta joue, t’aurais été content ! La voilà qui sautille, vivement devant toi. Un saut qui perturbe ce moment de nuage, ce moment parfaitement intense qui parcourait tout ton corps. Bitch. Elle s’écarte de toi, son paquet à la main, sans avoir joué le deal. Tu ricanes, le mauvais perdant en toi qui se fait violemment aguicher par sa taquinerie. Tu t’approches d’elle, à nouveau, assez pour poser tes mains sur ses épaules, la tourner face à toi. A nouveau ce sourire de p’tit con né que tu es. C’est carrément d’la triche ! Ton corps se baisse vers elle, rapidement, sur la force de tes bras tu soulèves son corps tout fin par dessus ton épaule. Vulgaire sac à patate. Un bras derrière ses cuisses pour la retenir, l’autre main qui se pose sur ses fesses à plusieurs reprises. Taquiner la jeune femme, oui tu sais le faire aussi. C’est vrai t’as raison de vouloir en manger, t’as l’cul tout plat ! Tu resserres ton bras entour de ses jambes, dans cette position pas vraiment confortable pour elle, la tête penchée vers le bas, en face de tes superbes fesses, à toi. Bon attends finalement c’est carrément confortable ouais ! Baaaah alors la p’tite flic ? On n’arrive pas à se libérer ? Tu vas me passer les menottes ? Tu rigoles en parlant. Tu rigoles de ta connerie, t’es fier, comme un con. Kiss my ass ! T’arrives même à dandiner quelque peu tes fesses. Jorden, jorden….

© MADE BY LOYALS.

_________________

Je t’encule Thérèse, je te prends, je te retourne contre le mur, je te baise par tous les trous, je te défonce, je te mets Thérèse.
http://www.theothersiderpg.org/t498p15-le-loto-sert-essentielle http://www.theothersiderpg.org/t551-grab-clit-before-brad-pitt-jorden#8061 http://www.theothersiderpg.org/t550-jorden-s-stories#8057 http://www.theothersiderpg.org/t548-jorden-e-montgomery-609-443-6221#8050 http://www.theothersiderpg.org/t916-jorden-e-montgomery-instagood#17269
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 28
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1457473679-02 take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) GHlfGoQ take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) ZJTJTzf

take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519168-dd
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Sam 13 Fév - 16:08

take the chance.
….
Even✧

Je mâche les quelques cacahuètes que j’ai réussi à apporter à ma bouche. Réussie ? Oui parce qu’à peine ma petite stratégie vivement accomplit, que je me retrouve portée comme un sac à patate. Jorden a crié à la triche, et je me suis retrouvé soulevé dans les airs par-dessus son épaule. Sa main maintient mes jambes, et son autre main prend par moment la peine de se poser sur mes fesses, tandis que moi j’ai la tronche face aux siennes. Mais quel con. Un sale beauf. Le plus sexy des beaufs. Je dois tout de même avouer une chose: ses horribles touchés me donnent des frissons. C'est insupportable ce que Jorden me fait ressentir, rien qu'avec son souffle, rien qu'avec sa voix, rien qu'avec son contact. Calme toi Eva, calme toi. Cette nuit est passé, elle est loin. Oh oui elle est loin, mais qu'elle était belle! Je me mets à crier par pure réflexe, remplit d’amusement. Et cerise sur le gâteau, il parle de moi au nom de petite flic. J’ai l’air de quoi moi du coup ? D’une vieille flicette tapette ? Non pas question. Mais c’est trop tard, j’ai crié. Après mes cris, viennent prendre place des rires qui ne comprennent plus rien à la situation. « Mais lâche moi tête de bite ! » Dis-je en tapant des poings contre son dos terriblement musclé et dessiné. Putain, je pourrais le lécher. Je ne peux pas m’empêcher de sourire, c’est plus fort que moi. J’ai une si merveilleuse vue sur ses fesses, que j’en oublie presque le touché de ses mains sur les miennes. J’en oublie presque sa vilaine remarque aussi, d’ailleurs. Mais il faut tout de même que je me défende. « Ça t’empêche pas d’les toucher apparemment ! » Dis-je d’un ton sarcastique. Je crois qu’on se cherche. On joue, comme pour faire fuir notre attirance. Mais on se touche de partout, c’est incontrôlé. C’est un jeu dangereux. J’ai encore des vibrations dans mon corps, dues à cette précédente proximité de nos cœurs et de nos souffles. Maintenant c’est de ses fesses dont j’ai le droit de profiter. Dieu est avec moi ? Je suis une femme particulièrement grande, je n’ai donc aucun mal à les toucher du bout de mon nez. Je fais même mieux que ça. Instinctivement, lancé dans ce jeu de la taquinerie et des gamineries, j’apporte mes lèvres contre sa poche arrière, et ouvre la bouche afin de lui mordre la fesse à travers l’épaisseur de son jean. Si je peux pouvoir me débattre et lui prouver ce que je vaux, autant que je tente le tout pour le tout non ? Et puis il voulait que j’embrasse ses fesses, je crois ? Et bien j’ai fais bien mieux que ça. Oui, ce sont de sales excuses. Maintenant je gigote mes jambes dans tous les sens. Il a intérêt à me lâcher s’il ne veut pas se faire mordiller une autre fesse ! J’ai le paquet de cacahuète toujours en main, et il me vient alors une énième idée. J’en pique quelques unes hors du paquet et les lui glisse dans le froque. J’ai donc étiré le haut de son pantalon afin d’atteindre son caleçon. Mais quel cul ! Bref Eva, calmos. Là, il est obligé de me lâcher. Vous savez, je rigole, mais je ne me rends même pas compte de la chose. Ses contacts, ils me tuent. Au fond de moi, j'en tremble.



© Starseed

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452627896-popo
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1454767175-membre-cottage
Jorden E. Montgomery
Jorden E. Montgomery
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 751
Age : 26
Célébrité : zefron.
Pseudo internet : fluorescent, (luciepussy).
Arrivé le : 27/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : <embed pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" src="http://www.sheepproductions.com/billy/billy.swf?autoplay=false&f0=http://eleonore.7.free.fr/The%20Chainsmokers%20-%20Closer%20Ft%20Halsey.mp3&t0=Closer&total=1" width="160" height="10" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" quality="high" scale="exactfit" title="Adobe Flash Player">
(#) Mer 17 Fév - 18:42

❝ take the chance ❞
TEAMFRUSTRÉS.

Tête de bite. Si t’es aussi beau que celui placé entre des deux jambes à muscles. Ouais, t’es carrément canon finalement. Tu te sens même, ultra beau gosse, d’ailleurs. Tu lâches un sourire, trop fier, d’être une tête de bite. Elle frappe dans ton dos, comme une mouche contre la fenêtre. Avec autant de frénésie qu’un pop corn qui hurle a l’explosion dans le micro-onde. Mais tu ne veux pas la lâcher, nan. Tu l’as tien. Contre-toi, juste à toi, pour toi. Juste vous deux. Son visage devant ton cul dessiné par ce jean. Ce cul, parfait. Ce cul si ferme à en poser un plateau-repas sans vriller à un seul instant. Tes bras entourés autour de ses jambes, laissant une main s’agripper sur une de ses fesses que t’as taquiné de tout plat,. Pourtant, y’en a bien assez pour y agripper tes doigts, autour de cette forme ronde, ferme. Tes doigts ne veulent pas lâcher, nan. Agrippés. Collés. Aimantés. Attirés par le fessier. Celui que t’as pas pu avoir. Celui qui t’a rendu fou, un soir. Pendant des nuits, des jours  ne pas l’avoir touché, plus qu’à une, deux mains. Mais tu te rends con. Dingue tout seul, sans vraiment le vouloir. Tu sais que tu ne pourrais pas l’avoir, ce cul. Elle. Enfermé, ici. Comme quelque temps plus tôt, tu sais qu’il n’y aura rien. Le karma est contre vous. Les maudits. Ton corps pourra se contenter de battre au moment de rapprochement trop intense, trop prêt, de toi, tes hormones de mâle frustré sur la lionne que tu tiens sur ton épaule. Hé ! Elle te mord la fesse ! Je sais que j’suis à croquer, mais j’ne pensais pas littéralement ! Tu ricanes en lui donnant une tape sur son cul, à son tour. Tout est si naturel, entre vous. Une amitié, à la con. Sur les conneries, les gamineries. Une tape sur les fesses. Ses dents dans les tiennes. Dans une cave, enfermés à se battre pour des cacahuètes. Tu sens le courant d’air dans le bas de ton dos. Le courant d’air frais  qui se glisse sur la peau de tes fesses. Une sensation désagréable qui se colle juste après.  T’ES SÉRIEUSE ? Tu ‘las ramène en avant, occupant à jetant un coup d’œil dans ton caleçon. ? T’as les couilles qui se désintègrent, qui partent en petit morceaux. C’est l’excitation provoquée par la policière en face de toi. L’excitation qu’elle te procure arrive à dissoudre tes organes. Ton organe. Le paulo. Tu détaches rapidement les attaches de ton jean, pour enlever celui ci. Le tissu bleu qui glisse le long de tes jambes. Des cacahuètes ! Dans ton caleçon. Des cacahuètes qui tâtent tes noix, pour une dance très peu confortable. Tu ne l’as regarde plus, tu préfères ricaner, bêtement, consacré à retirer les petits fruits de ton sous-vêtement. Tu as mis des cacahuètes, dans mon caleçon. C’était plutôt pour me mater les fesses, non? Tu te redresses les cacahuètes toutes retirées. Le pas confiant vers elle. T’es la plus fourbe des flics de cette planète! C’est une super technique Eva contre les agresseurs, c’est ça ? Tu glisses tes mains, sur sa taille, assez fermement pour arriver à le soulèvent pour poser ses fesses sur un petit rebord, juste derrière elle.  Son visage à hauteur du sien. Te dépassant de quelques centimètres. Ton corps entre ses deux jambes et tes mains.. Fermement refermées sur ses cuisses. J’suis un super criminel à arrêter ? Regard intense à travers le sien. Caresse sur ses cuisses, de la paume de tes mains, lentement. Sensuellement. Tout proche. Tout près d’elle. Tu te sens bien. Tu sens cette dose d’adrénaline, d’excitation à te retrouver en caleçon face à elle. Ce contact que tu ne veux pas rompre. Elle est belle. Tu l’as trouve magnifique, dans le noir, à peine éclairée par la lumière tamisée dans le coin où vous vous trouvez. Franchement vu d'ici t'as un peu une tête en forme de gland, aussi!

© MADE BY LOYALS.

_________________

Je t’encule Thérèse, je te prends, je te retourne contre le mur, je te baise par tous les trous, je te défonce, je te mets Thérèse.
http://www.theothersiderpg.org/t498p15-le-loto-sert-essentielle http://www.theothersiderpg.org/t551-grab-clit-before-brad-pitt-jorden#8061 http://www.theothersiderpg.org/t550-jorden-s-stories#8057 http://www.theothersiderpg.org/t548-jorden-e-montgomery-609-443-6221#8050 http://www.theothersiderpg.org/t916-jorden-e-montgomery-instagood#17269
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 28
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1457473679-02 take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) GHlfGoQ take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) ZJTJTzf

take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519168-dd
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Mer 17 Fév - 23:18

take the chance.
….
Even✧

Sa main accroché à ma fesse, mes dents mordillant les siennes, ça veut dire quoi ? C’est pourtant clair. Mais les choses vont trop vite pour que je puisse vraiment prendre le temps d’y réfléchir. J’avais balancé quelques cacahuètes dans son caleçon, et comme je l’avais planifié, il a fini par me lâcher, remmenant mes deux pieds au sol. Il voit quand il veut ! Sa réaction me fait pouffer de rire. C’est au-delà de mes attentes. Je ne lâche pas ce sourire de mes lèvres, tandis qu’il retire son pantalon. Oh putain. Comment est-ce que je peux penser à autre chose qu’à cette nuit laissé en suspend s’il m’exhibe ses bijoux de la sorte ? Je recule peu à peu, en me pinçant les lèvres. A la fois je me retiens de rire devant la lutte de ses noix contre les cacahuètes Da Costa, mais non seulement je prends cet air gêné voulant rassurer mes yeux indiscrets. C’est alors qu’il joue avec moi, qu’il me nargue par ses mots si parfaitement bien placés. Mes lèvres s’étendent alors en un large sourire. « Bien sure. J’ai arrêté chaque criminel que j’ai mis derrière les barreaux à l’aide d’un bombardement de cacahuète ! » Dis-je d’une ironie certaine. Je me recule suffisamment jusqu’à ce que mes fesses percutent un petit rebord. C’est là que les mains de Jorden se posent sur mes hanches. En une fraction de secondes je me retrouve soulevé et déposé sur le fameux petit rebord. Je fronce les sourcils mais garde ce célèbre sourire en coin, perplexe face à notre situation. Son corps niché entre mes jambes, ses mains tombées à présent de manière fermes sur mes cuisses, tout ça, c’est étrange. Pourquoi il fait ça ? C’est digne de l’époque, digne de ce moment où nos corps lâchaient leur sauvagerie l’un contre l’autre. Enfin pas exactement. Les seules choses qui correspondent, ce sont ses frissons qui me parcourent le corps. Son regard bleu océan perce le mien. Grr, c’est pas bien de jouer avec les sentiments d’une femme Jorden. Je veux dire, il est quand même en caleçon ! Il me caresse, et ses mots viennent perturbés ses gestes. Je baisse les yeux en souriant, portant un regard rapide sur ses mains, puis un autre discret sur sa boîte à outil moulant son calcif. Il m’a traité de tête de gland, des mots contredisant parfaitement ses agissements, mais encourageants à la perfection notre jeu enfantin. Je dépose le paquet de cacahuète à mes côtés. Puis je viens affronter son regard tout en déposant mes mains sur les siennes. J’apporte ses bras dans son dos, me devant alors d’approcher un peu plus mon visage du sien. « J’allais justement dire que tu es irréprochable, mais finalement non. T’es un criminel, p’tit con, le pire de tous. Je t’arrête pour gaminerie et insulte envers un agent. Sans oublier le non port du pantalon dans un lieu public ! » Ma voix se veut douce, sensuelle, mais surtout provocatrice. Si c’est mon genre ? Pas vraiment non. Mais vous devez savoir qu’avec Jorden, c’est différent. C’est instinctif, amusant, mais surtout, ça répond à une frustration profonde. Ne me jugez pas. J’ai toujours mes mains qui lient les siennes au bas de son dos. C’est drôle, si drôle que ça me fait sourire. Mon visage est proche du sien du coup, peut-être même un peu trop. Mais on dirait qu’on s’en fiche, comme si c’est ce qu’on cherchait. Je n’ai plus froid tout à coup. Je suis bien. Son souffle s’écrase contre le mien. C’est trop vide, je dois rajouter quelque chose. Absolument. « Un dernier mot avant que je n’vous emmène au trou ? » Dis-je en arquant un sourcil. Et voilà que je le vouvoie. Ça devient too much. Tu drague là, Eva. Non mais non, c’est juste un ami, on rigole c’est tout ! C’est ça, rassure toi idiote. Mais il est en caleçon, collé à mes jambes, je vous rappel. C’est perturbant, voir même terriblement excitant. Je me jugez pas bis.



© Starseed

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452627896-popo
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1454767175-membre-cottage
Jorden E. Montgomery
Jorden E. Montgomery
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 751
Age : 26
Célébrité : zefron.
Pseudo internet : fluorescent, (luciepussy).
Arrivé le : 27/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : <embed pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" src="http://www.sheepproductions.com/billy/billy.swf?autoplay=false&f0=http://eleonore.7.free.fr/The%20Chainsmokers%20-%20Closer%20Ft%20Halsey.mp3&t0=Closer&total=1" width="160" height="10" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" quality="high" scale="exactfit" title="Adobe Flash Player">
(#) Jeu 3 Mar - 20:00



take the chance
A tous les coups Eva c’était une sorte d’écureuil dans une autre vie. Un peu comme celui de bob l’éponge. Sandy ? Montée sur pile au besoin d’air tellement immense qu’elle s’en enferme dans sa bulle pour n’avoir que le sien. Tu ricanes à ses paroles, rapproché d’elle. A moitié à poil. Seulement en caleçons, t-shirt. Tes mains contre ses cuisses, qu’est ce que tu fais. Tu l’aguiches ? Tu t’aguiches toi même à peau contre peau. La chaleur de sa jambe mélangée à celle de tes mains. Ce contact qui semble si anodin et qui te bouleverse l’intérieur. Les tripes en vrac, le cerveau qui ne comprend rien. Tu n’es plus maitre de toi même, non. Contrôlé par cette envie irrésistible de te retrouver à nouveau contre elle. Sentir son souffle, admirer ses yeux. Iris si fin, si particulier. Ses yeux enivrants que tu ne pourrais pas arrêter de regarder. Des heures. A bouffer des cacahuètes. Elle se rapproche, de toi. Vous deux, trop proche. Osmose de vos espaces vitaux nécessaire pour ne pas dépasser la moindre limite fixée entre vous depuis ces quelques mois, années. Tes mains, libérées de ses cuisses dans ton dos. La flic. Elle t’aguiche. Elle te prend en chasse sans même bouger. Elle se rend pas compte de cette course folle qu’elle lance à jouer sur ce terrain-là. Tu lui souris, presque un peu trop tendrement. Ses lèvres qui pourraient s’illuminer tant elles te font des appels de phare. Coller les tiennes contre elles. Non. Tu veux pas te donner envie, succomber. Pourquoi ? C’est complètement con. Fonce dans l’tas. Attrape la, sois le criminel pour qui elle lutte d’accrocher les menottes. Tu ne dis rien. Sa voix transperce ton cerveau sans même effleurer les connexions de la compréhension. T’es ailleurs. Encore. Perdu entre les grains de sa peau. Ses lèvres aux courbes parfaites, ses yeux envoutants. Tu voudrais plonger dedans, te noyer dans son regard. Faire la brasse entre la pupille, l’iris. Un dernier mot avant que je n’vous emmène au trou ? Souffle chaud qui s’abat contre ton visage une nouvelle fois. Qui te ramène à la raison, gentiment. Dans toute la mélodie de sa voix féminine. Tu lui souris, un ricanement sort de tes lèvres. Presque un fou rire, nerveux. Ta main qui se libère de ton dos, celle qui se glisse le long de la joue d’Eva. Ce fou rire stoppé par ce baiser. Par ces lèvres contre les siennes. Tes lèvres timidement ramenées sur sa bouche, fine. Délicate. Un dernier contact visuel avant que tu ne fermes tes yeux. Tu vas te faire refouler. Repousser. T’es con. Débile ! Tu amplifies ce baiser. Fougueux. On t’arrête plus. Emballé par cette envie qui chavire tes pulsions depuis tout à l’heure. Un dernier souffle qui s’accroche à ses lèvres avant que tu te recules, presque honteux. Toujours en rigolant. Jorden, le rire. Insulte sur agent, à poil en lieu public. Si on rajoute viol sur bouche, tu crois que j’en ai pour combien ? Tu arques un sourcil, tes mains appuyées de part et d’autre de ses jambes, sur le comptoir. Peut-être que j’pourrais prouver que la flic est corrompue avec un sexy criminel ?


_________________

Je t’encule Thérèse, je te prends, je te retourne contre le mur, je te baise par tous les trous, je te défonce, je te mets Thérèse.
http://www.theothersiderpg.org/t498p15-le-loto-sert-essentielle http://www.theothersiderpg.org/t551-grab-clit-before-brad-pitt-jorden#8061 http://www.theothersiderpg.org/t550-jorden-s-stories#8057 http://www.theothersiderpg.org/t548-jorden-e-montgomery-609-443-6221#8050 http://www.theothersiderpg.org/t916-jorden-e-montgomery-instagood#17269
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1455405167-president-cottage
Eva J. Da Costa
Eva J. Da Costa
"Kill 'em with kindness" - Présidente
Messages : 235
Age : 28
Célébrité : Lorena Rae
Pseudo internet : .bipolar
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1457473679-02 take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1457474613-yeslo

✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
Souriante, drôle, délirante + Butée, déterminée, occupée, + Ne réponds qu'à ses propres principes comme s'ils étaient parait + Se défend sans problème si elle se sent agresser, mais n'est pas du genre à titiller la grosse bête si elle est couché dans son panier. + Fait du Krav-Maga ou autre sport de combat dans le cadre de son boulot + Se rend souvent au centre de tir + S’investit d’avantage dans ses boulots et ses études que dans la recherche de l’amour et la formation d’une famille + Elle adore cuisiné Brésilien + Elle est fan des Red Hot Chilli Peppers et du Seigneur des Anneaux, elle a quelques poster affichés dans sa chambre. Elle dévore également les livres toujours en tas sur sa table de chevet. + Elle vie seule avec son Husky, quand son frère ne reste pas chez elle. + Elle a un tatouage en forme de pulsion sur la nuque, pour marquer son aspiration à la vie, à la bataille pour la préserver. Elle a également une plume sur le torse, signe d’une liberté quelconque, d’un désire fort de s’envoler et de s’évader. +
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) GHlfGoQ take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) ZJTJTzf

take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519168-dd
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519209-865949c140b01fb2de57c00f16b833d2 take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519205-tumblr-nnl70j7eao1sdwdc5o1-500
▲LA MASCOTTE.Mushu.

take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452519168-dd

Weakness
Jorden, uc.

Friendship
Enzo, un très bon ami. Seulement depuis quelques temps on s'engueule comme des vieux couples, sans pour autant changer quoi que ce soit entre nous. Mais ça commence sérieusement à devenir grave. Nos disputes sont de plus en plus présentes et ça nous pèse.

Complication
▲Logan, collègue de travail et ex relation. Une relation sans sentiment resté secrète. uc.

Hate


Rp



code couleur:
 


To add:
-Anwar: il m'a séduit, j'en ai rigoler, c'est devenu un jeu.
-Priam: trou du cul ♥️
-Jorden: Un ami, une soirée étudiante arrosée, on s'est retrouvé seuls dans une chambre. L'excitation à éclaté, on était pas loin de le faire, mais quelqu'un à débarquer et nous a empêcher d'en finir. Depuis on est de très bons amis, des amis qui ont au fond un mal fou à admettre leur frustration vis à vis de cette attirance perpétuelle.
-Oz: Le mec louche, le mec qui a des choses à cacher, le mec aux multiples facettes. Il joue au con, ça se sent. Je le sens.
-Skyler: Une conne. Elle a volé, elle aurait pu assumer dans sa garde à vue derrière les barreaux, mais elle a insulté, crié. C'est une conne.
-Sawyer: Une garce, qui crache sur son argent à gogo. Un physique insupportable. Bref on se déteste, c'est aussi simple que ça.
- Kaidan: Une amitiée fusionnelle. Il me disait tout de lui, je connaissais sa vie entière et vice versa. Mais il a fini en prison pour meurtre. Je le voyais a quelques unes de mes gardes, mais je me sentais coupable devant tant d'impuissance. Je ne pouvais pas le regarder dans les yeux. Depuis qu'il est sorti c'est pire, je suis perdu. Mais j'ai toujours autant besoin de lui.
- Alejandro: Comme chien et chat. Il est comme mon frère. J'ai l'air d'une pauvre maman poule à constamment essayer de le rappeler à l'ordre, à l'empêcher de le faire le con. Alors il devient encore plus chiant, mais je tiens à lui. Inséparable pour le moment, mais de quoi on va être capable ? Est-ce qu'il va finalement réussir à me décevoir ?

(#) Dim 6 Mar - 20:03

take the chance.
….
Even✧

C’est du délire. Nous sommes enfermés dans une cave, Jorden en slip  contre moi, par quelques endroits sa peau chaude en contact avec la mienne, accompagnés par de nombreux paquets de cacahuètes. Le pauvre entamé est témoin de notre comportement inexplicable. On se tourne autour, très clairement. 'Pas besoin d’être devin pour le voir, car nous ne laissons pas de place pour la distance. Je crois que cette chose s’étant passée entre nous il y a plusieurs mois, cette chose laissée ridiculement en suspend, nous bouffe l’esprit. Et pas seulement. Ca me bouffe le corps aussi. Remballer mon attirance, faire passer mes regards admiratifs pour des partis de délire, jouer de mes contacts amicaux pour me calmer les envies, voilà ce qu’était au fond ma relation avec Jorden. Là, c’est différent. Là c’est spécial. Je crois que ça saute aux yeux. Mais j’ai été assez débile et aveugle pour ne rien voir. On n’oublie pas une attirance telle que celle là en un claquement de doigt. Mes mains sur les siennes les maintiennent au bas de son dos, comme si je tenais un criminel avec mes menottes. Je me suis montré sensuelle, que je l’avais voulu ou non. Son visage est proche. Trop proche. Son rire laisse s’exploser un souffle délicat contre mon visage. Je n’ai plus froid du tout. Sa main se libère de mon emprise et se pose sur ma joue. Ses lèvres qui m’appellent depuis tout à l’heure, sans vouloir dire des mois, viennent se plaquer contre les miennes. La chaleur me monte au corps, de la tête aux pieds. Mon cœur fait un bond si puissant que j’aurais juré le sentir jaillir hors de ma poitrine. Pourquoi c’est si plaisant, si fort, si prenant ? Nos souffles saccadés se sont embarqués sous une pluie de baisés sensuelles. Une de mes mains vient attraper sa hanche, l’autre se pose contre son torse terriblement musclé. Ca dure un certain temps. Un temps qui me semble durer des siècles. En fait non, ce n’était pas assez long. Il se retire. Son souffle ne se mêle déjà plus au mien. Je prends quelques secondes avant d’ouvrir les yeux et de les plonger à nouveau dans ses iris bleus océans. Il sourit toujours encore. Et moi, moi je me pince les lèvres, ne sachant pas trop quoi penser de tout ça. Je ne l’ai pas repoussé, loin de là. Pourquoi l’aurais-je fais ? Pourquoi  ça nous arrive aujourd’hui et pas hier ? Les remarques de Jorden me font esquissées un sourire. Mes yeux s’illuminent. Ses mains sont à nouveau sur mes jambes. Sachez que les miennes sont toujours au même endroit. La main sur son torse s’amuse à présent à naviguer de bas en haut. Je suis supposé faire quoi ? Je dois être moi-même, voilà tout. De toute façon, actuellement, ce sont chacun des frissons de ma peau qui agissent pour moi. « Qui te parle de viole ? » Demande-je tout en levant un sourcil. Je sers même d’avantage mes jambes autour de sa taille. Je le rapproche de moi. Je deviens la tigresse. Je me sens trop bien, trop sexy, là, aussi proche de lui et de sa carrure. Il n’y a pas viole si je suis consentante, voilà ce que ça veut dire. Ma main qui avait précédemment terminé une trajectoire au niveau du haut de sa ceinture; remonte le long de son torse jusqu’à ce que ma paume prenne possession de sa nuque. C’est à ce moment que j’enchaîne avec une certaine rapidité pleine de confiance. « Ou alors, je ferme les yeux! Ce soir, je peux juste être une policière hors service, une femme aveuglée par son esprit consentant,  et qui est visiblement trop dépassé par les évènements pour remarquer le criminel sexy, pourtant évident, face à elle ? » C’est trop long ça Eva, tu parles trop. Oui, mais c’est ce qu’il y a de plus simple. J’ai peur d’agir. Tais toi Eva, tais toi. Alors je détruis le ridicule écart qui séparait à nouveau nos visages, et je mordille d'un coup rapide sa lèvre infèrieur rapidement relachée. C’est stressant. C’est lui. C’est cette frustration que je ressens à son égard depuis trop longtemps. Je vais le faire fuir. Il s’en fiche si ça se trouve. C’était peut-être juste un baisé comme ça, pour pimenter le jeu bizarre qu’on a lancé. Je ne sais pas, j’en sais rien. Ce que je sais, c'est que je sens contre moi son paquet niché sous son unique couche de tissu. Je commence vraiment à avoir chaud sous ma chemise. Achevez-moi.



© Starseed

_________________
Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. ▵ ©️endlesslove.
take the chance. (TEAMFRUSTRÉS) 1452627896-popo
Contenu sponsorisé
(#)


 :: Staten Island :: Pleasant plains