BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:
Le Deal du moment : -43%
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
Voir le deal
28.59 €

Partagez

 a whole new world (priam)

a whole new world (priam) 1454767178-sholars
Alexis Ivy Lancaster
Alexis Ivy Lancaster
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 334
Age : 25
Célébrité : nina awesome dobrev
Pseudo internet : day dream (juliette)
Arrivé le : 30/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
a whole new world (priam) 16azew8


LENNY : Il te trouble. Il est ton tuteur. Il te détestait puis a fini par apprendre à te connaitre entre deux prises de tête sur la biologie. Il t'a amené en tant que cavalière à la soirée de la Saint-Valentin. Et tu te laisserais tenter par une histoire sérieuse avec lui même si au fond tu as peur qu'il t'utilise. • ARTHUR : ton meilleur ami d'enfance. Tout est parti d'un porte-clé trouvé sur la plage. Probablement ton âme soeur. Tu ferais tout pour lui. Prête à tout pour ses yeux bleus car tu ne vois pas ta vie sans lui. Tu lui fais entièrement confiance. Si tu es amené à tuer quelqu'un, c'est lui que tu appelleras pour t'aider à enterrer le corps. • LIAM : Ton premier amour. Tes premiers sentiments. Ta première histoire. La première fois que tu as eu le coeur brisé. Une amourette de vacances dans laquelle tu t'es complètement abandonné pour te ramasser. Il est parti sans te donner aucune nouvelle. Tu lui en veux. C'est à cause de lui que tu n'as jamais réussi à vraiment ouvrir ton coeur. • CASEY : Un ami de ton père, un mafieux lui aussi. Tu ne le connais pas beaucoup. Tu le remercies de t'héberger et de ne pas te laisser dans les dortoirs miteux de l'université. • PRIAM: C'est le mec qui te fait découvrir son monde. Loin des palaces et des restaurants quatre étoiles, il t'emmène visiter la ville comme tu ne l'as jamais vu. Il te chamboule, il bouleverse tes habitudes et tu en as besoin. • KAIDANROMEO : Tu es sortie avec lui ta première année à l'université. Tu voulais te faire une image et utilisé son nom de famille mais tu as vite compris qu'il cachait pas mal de choses. Tu lui as fait du chantage pour qu'il reste avec toi, tu avais besoin de te construire une réputation. Maintenant tu t'en veux. • ALEJANDRO

JULIETWILLOWSKYLERVICTOIREMEADOWZELIE

a grandi dans les beaux quartiers de Beverly Hills • 1ère année en medecine (mineur langues vivantes), elle a recommencé un cursus à l’université après avoir déjà fait deux ans de journalisme • elle est entrée à Princeton en 2012 pour entamer un cursus de journalisme • elle était une Tower • gosse de riche pourrie gâtée, elle était manipulatrice et impitoyable • elle a perdu sa mère alors qu'elle n'avait que six ans • quand elle est en deuxième année, un scandale éclate : son père s'avère être le parrain californien à la tête d'un réseau de mafieux qui sévit depuis 20 ans • sa réputation en prend un coup • ses comptes en banque sont gelés • elle devient la risée du campus • elle perd tout et fuit le campus • en septembre 2015 elle revient à Princeton pour se donner une seconde chance • elle est pauvre et doit enchainer deux boulots pour survivre • elle squatte chez Casey, un ancien ami de son père • elle est bien loin de la fille qu’elle était avant de partir : elle se cherche, elle expérimente et elle retrouve confiance en elle • elle ne couche que si elle a des sentiments • elle a perdu sa virginité à l’âge de seize ans avec Liam qui lui a brisé le cœur • elle garde une âme d’enfant et est en manque d’affection et de reconnaissance •
Spoiler:
 

(#) Dim 7 Fév - 20:09

Tu jettes un dernier coup d’œil à ton reflet dans le miroir. Tu resserres ton élastique qui tient tes longs cheveux ondulés dans une queue de cheval puis tu te repasses un coup de rouge à lèvres rose clair sur tes lèvres. Tu es prête. Tu ne sais pas trop dans quoi tu t’embarques mais une chose est sûre c’est que tu y vas. Tu prends ta pochette Yves Saint-Laurent préférée puis tu sors de l’appartement. Casey n’est pas là. Il est probablement dans un club de strip-tease ou en train d’acheter un poney pour sa fille en manque d’affection. Tes talons claquent sur le sol encore humide de l’averse qui a eu lieu quelques heures auparavant. Tu te rends d’un pas sûr à l’adresse que Priam t’a donnée. Il t’a envoyé un message dans l’après-midi. Tu n’as que ça. Une simple adresse. Ca t’effraie et ça t’excite. Tu n’aimes pas particulièrement l’inconnu mais le fait que ce soit Priam qui t’embarque pour la soirée te rassure. Aussi bizarrement que cela puisse paraître car il ne faut pas se leurrer, Priam n’est pas le genre de mec qui aspire confiance facilement. Même si l’adresse t’indique le Bronx. Tu t’y rends à pieds. Tu n’as pas de sous à dépenser dans un ticket de métro et encore moins dans un taxi. Ta fortune est bien loin. Ta fainéantise a pris le même chemin. Disparue. Envolée. Maintenant que tu es pauvre, tu t’es découvert une passion pour la marche. Habituée depuis tes treize ans à te dandiner sur des talons aiguilles qui n’annonçaient que souffrance et scoliose précoce, te voilà capable de passer des heures perchée sans ressentir une quelconque douleur. Tu ne connais pas très bien Priam mais tu sais que tu vas vite apprendre à le connaître en passant la soirée avec lui. Tu arrives à destination. Un bar dans lequel tu n’es jamais rentrée depuis ton arrivée à Princeton. D’un coup tu paniques. Tu te demandes si finalement c’est une bonne idée. Sortir avec un mec qui t’est quasiment inconnu… Il pourrait t’emmener dans un bar miteux pour te séquestrer que tu ne l’aurais même pas vu venir. Trop naïve, pas assez méfiante tu restes sur tes gardes. Puis tu le vois arriver. Tu ne peux plus repartir. Tu ne vas pas te défiler. « Dis-moi que derrière cette porte se cache un restaurant cinq étoiles avec coupe de champagne offerte ? » Tu as un demi-sourire. Tu connais déjà la réponse mais tu te dis qu’il peut y avoir un malentendu. Mais Priam n’est pas le genre à manger dans des restaurants cinq étoiles. Tu serres un peu plus fermement ta pochette contre toi comme pour te rattacher à ton passé révolu. Cette soirée est un peu ton bal de débutante version paysanne…


_________________
It was like the world stopped turning in that instant. Like everyone around us had disappeared. Like everything at home was forgotten about. It was as if those few minutes on this world were created just for us and all we could do was look at each other. It was like he was seeing my face for the first time. He seemed confused but kind of amused. ↣ arthur & alexis
Home isn't a place, it's a feeling
http://www.theothersiderpg.org/t1242-it-s-our-paradise-and-it-s- http://www.theothersiderpg.org/t1289-alexis-fucking-in-and-fighting-on http://www.theothersiderpg.org/t1390-alexis-ivy-lancaster-609-791-7910 http://www.theothersiderpg.org/t1391-alexis-ivy-lancaster-it-s-our-war-zone
a whole new world (priam) 1454767176-ny
E. Priam Lazaridis
E. Priam Lazaridis
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 260
Age : 28
Célébrité : Renan Pacheco
Pseudo internet : halcyon.
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : a whole new world (priam) Tumblr_o0qtybWIbg1thw3yto1_250

a whole new world (priam) Team-s10

(#) Ven 12 Fév - 15:47

Des fois, c’est à ce demander si tu as conscience de tout ce que tu fais. Si tu as conscience des gestes que tu portes et des conséquences que cela a sur ton entourage. Est-ce que des fois tu réalises que tout ce que tu as fait dans la vie de Sky, ou de Théo, par exemple a changé complètement leur vie ? Est-ce que tu sais Ô combien tu n’as pas été bénéfique pour eux ? Peut-être. Peut-être qu’il existe encore un peu de conscience en toi. De culpabilité. Seulement, ces rares moments de lucidité, tu les noies de n’importe quelles façons possible. Tu as tes astuces. Alors, non. Dans tout ça, c’est vrai que tu passes pour le plus parfaits des salauds égocentriques. Et c’est sûrement ce que tu es. Sans aucun doute. Et contre toutes attentes, il t’arrivait encore de faire des trucs « biens ».  Enfin… C’est rapidement dit. La différence entre ta relation avec Alexis ou bien Sky, c’est qu’il n’y a rien de malsain entre vous. Tu veux seulement lui montrer que son nouveau mode de vie n’est pas si mal. Que dans toutes situations de ce genre, il n’y a pas que du négatif, qu’il y a encore moyen de s’amuser tout en étant proprement limité. Grand philosophe ? Non, aucunement. Tu n’as pas non plus l’intention de rendre la demoiselle comme ton double, l’impliquer dans tous tes trucs louches. Tu veux seulement la sortir de sa bulle de richesse et lui prouver que ce n’est pas parce qu’elle ne porte plus ses fichus Louboutin que le monde arrête de tourner. Tu avais fixé le rendez-vous. L’heure et le lieu. Elle ne pouvait pas refuser. Tu avais su être convainquant. Tu mettrais bien ça sur la faute de ton charisme sans limite et ton sourire de charmeur qui les fait toutes craquer, mais tu sais bien qu’avec le Brunette, ce n’était pas du tout cela. Allez ! Tu ne vas pas t’en plaindre. Elle a accepté, c’était tout ce que tu voulais. Tu n’es pas du genre ponctuel, tu devines grandement que tu seras le deuxième à arriver au bar. Et tu vois juste. Tu la vois surtout au loin vêtue comme si elle avait encore le compte en banque qui débordait. Automatiquement, tu laisses échapper un rire d’entre tes lèvres. Tu es maintenant à sa hauteur. Sa réplique te fait d’autant plus rire. « Un cinq étoiles ? Tu veux qu’on passe une soirée ennuyante c’est ça ? C’est la vraie vie qui se trouve derrière cette porte ! » Oh, Maître Priam, on se calme ! Tu recules de quelques pas, tu la regardes très clairement de la tête aux pieds. Tu ne nieras pas, elle est sublime, carrément sexy, mais totalement hors sujet pour le lieu dans lequel vous alliez passé la soirée. «  Mais tu es sérieuse ? Je t’invite au Bronx et tu t’habilles comme ça ? Et c’est quoi ça ? » Tu pointes sa pochette hors de prix. Tu n’es pas con, tu connais la marque, mais… Cette fille, une vraie gosse de riches ! « Allez, suis-moi. » Tu passes à ses côtés, tu entres dans le bar. Bar rempli de quelques habitués. Ce n’est pas un boîte de nuit. C’est plutôt table de billard et bières. La musique est tout de même bien présente. Tu te tournes vers la demoiselle qui t’a suivi. « Et qu’est-ce qu’on offre à la nouvelle pauvrette ? » Non, peut-être que tu n’avais jamais conscience de ce que tu faisais, mais ce soir, tu savais que pour une fois, tu n’allais pas tout faire merder.
a whole new world (priam) 1454767178-sholars
Alexis Ivy Lancaster
Alexis Ivy Lancaster
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 334
Age : 25
Célébrité : nina awesome dobrev
Pseudo internet : day dream (juliette)
Arrivé le : 30/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
a whole new world (priam) 16azew8


LENNY : Il te trouble. Il est ton tuteur. Il te détestait puis a fini par apprendre à te connaitre entre deux prises de tête sur la biologie. Il t'a amené en tant que cavalière à la soirée de la Saint-Valentin. Et tu te laisserais tenter par une histoire sérieuse avec lui même si au fond tu as peur qu'il t'utilise. • ARTHUR : ton meilleur ami d'enfance. Tout est parti d'un porte-clé trouvé sur la plage. Probablement ton âme soeur. Tu ferais tout pour lui. Prête à tout pour ses yeux bleus car tu ne vois pas ta vie sans lui. Tu lui fais entièrement confiance. Si tu es amené à tuer quelqu'un, c'est lui que tu appelleras pour t'aider à enterrer le corps. • LIAM : Ton premier amour. Tes premiers sentiments. Ta première histoire. La première fois que tu as eu le coeur brisé. Une amourette de vacances dans laquelle tu t'es complètement abandonné pour te ramasser. Il est parti sans te donner aucune nouvelle. Tu lui en veux. C'est à cause de lui que tu n'as jamais réussi à vraiment ouvrir ton coeur. • CASEY : Un ami de ton père, un mafieux lui aussi. Tu ne le connais pas beaucoup. Tu le remercies de t'héberger et de ne pas te laisser dans les dortoirs miteux de l'université. • PRIAM: C'est le mec qui te fait découvrir son monde. Loin des palaces et des restaurants quatre étoiles, il t'emmène visiter la ville comme tu ne l'as jamais vu. Il te chamboule, il bouleverse tes habitudes et tu en as besoin. • KAIDANROMEO : Tu es sortie avec lui ta première année à l'université. Tu voulais te faire une image et utilisé son nom de famille mais tu as vite compris qu'il cachait pas mal de choses. Tu lui as fait du chantage pour qu'il reste avec toi, tu avais besoin de te construire une réputation. Maintenant tu t'en veux. • ALEJANDRO

JULIETWILLOWSKYLERVICTOIREMEADOWZELIE

a grandi dans les beaux quartiers de Beverly Hills • 1ère année en medecine (mineur langues vivantes), elle a recommencé un cursus à l’université après avoir déjà fait deux ans de journalisme • elle est entrée à Princeton en 2012 pour entamer un cursus de journalisme • elle était une Tower • gosse de riche pourrie gâtée, elle était manipulatrice et impitoyable • elle a perdu sa mère alors qu'elle n'avait que six ans • quand elle est en deuxième année, un scandale éclate : son père s'avère être le parrain californien à la tête d'un réseau de mafieux qui sévit depuis 20 ans • sa réputation en prend un coup • ses comptes en banque sont gelés • elle devient la risée du campus • elle perd tout et fuit le campus • en septembre 2015 elle revient à Princeton pour se donner une seconde chance • elle est pauvre et doit enchainer deux boulots pour survivre • elle squatte chez Casey, un ancien ami de son père • elle est bien loin de la fille qu’elle était avant de partir : elle se cherche, elle expérimente et elle retrouve confiance en elle • elle ne couche que si elle a des sentiments • elle a perdu sa virginité à l’âge de seize ans avec Liam qui lui a brisé le cœur • elle garde une âme d’enfant et est en manque d’affection et de reconnaissance •
Spoiler:
 

(#) Dim 14 Fév - 0:14

Tu es bien loin des soirées mondaines auxquelles tu es habituée depuis que tu es petite. Tu as baigné dans le luxe. Tu as été nourri à base de caviar et de petits fours. Les codes de ces soirées-là tu les connais par cœur. Il y a des prérequis, des must-have: une tenue vestimentaire qui a coûté au minimum deux mois de salaire pour un citoyen lambda, une coiffure toujours très sophistiquée pour prouver que tu as bien passer près de deux heures dans ta salle de bains et un sourire aussi crispé que faux. Trainée depuis toujours aux galas de charité, aux avant-premières de film, aux ouvertures de nouveaux bâtiments, tu ne te poses même plus la question. Tu y vas tête baissée sans te prendre la tête. Tu sais y faire. Seulement ta vie a changé. Adieu les invitations, bonjour les regards accusateurs. Tu apprends à te faire à cette nouvelle vie qui est bien vide. Tu essayes de te convaincre que ce n’est pas plus mal. Tu essayes de remonter la pente, de voir le bon côté des choses mais tu n’y arrives pas complètement. C’est trop dur de tout laisser derrière toi. Et peut-être que Priam est celui qui t’aidera à voir le verre à moitié plein. Il vient d’un autre monde. Bien loin des strass et des paillettes, il peut te faire changer d’avis. Te montrer que tu as beau ne plus avoir de sous sur ton compte, ça ne t’empêche pas de t’amuser et d’apprécier ta vie. Tu es sceptique mais après tout tu as accepté son invitation. Tu n’as rien à perdre à le suivre. Il ne te laissera pas tomber ou il ne t’emmènera dans un endroit lugubre qui signera ta mort. C’est la vraie vie qui se trouve derrière cette porte ! qu’il dit. Tu as hâte d’en savoir plus même si à première vue tu as peu confiance vu l’extérieur et le quartier. Mais tu lui donnes le bénéfice du doute. Tu es là pour être bousculée. Puis il te regarde de haut en bas. Tu t’attends à une remarque forcément. Tu ne savais pas comment t’habiller, quelle tenue était la mieux adaptée alors tu avais fini par enfiler une robe et des talons aiguilles. «  Mais tu es sérieuse ? Je t’invite au Bronx et tu t’habilles comme ça ? Et c’est quoi ça ? » Ta pochette. Priam l’a remarqué et tu te doutes bien que ce n’est pas le genre d’accessoires que les filles de son milieu portent. Tu es gênée. Tu n’as pas confiance en toi. Il te met le doute et tu te dis que tu passes pour une cruche devant lui. « Quoi ? Les filles du Bronx ne mettent pas de jolies robes et tes talons aiguilles ? Bon ok la pochette c’est peut-être un peu trop mais c’est ma préférée. » Tu boudes. Tu fais ta moue de petite fille toute innocente en espérant qu’il accepte ce faux-pas. Tu es encore novice dans tout ce manège de fille sans sous qui sort boire des verres dans le Bronx. Priam te fait signe de le suivre, tu ne bronches pas et tu le fais. Un bar typique des quartiers mal famés comme tu pouvais l’imaginer. Tu te sens dévisagée dès que le bruit de tes talons se font entendre mais tu préfères te concentrer sur Priam. Tu ne le lâcheras pas de toute la soirée. Toi seule ici ça ne présage rien de bon. « Un truc bien fort qui me fasse oublier que je suis ici. » Tu es sincère mais tu esquisses un sourire léger. Au fond tu es contente d’être là avec lui mais tu n’es pas à l’aise. Après quelques verres tu es persuadée que ça ira beaucoup mieux. « Tu invites souvent des jolies filles dans des bars peu fréquentables ? C’est pour jouer au héros et les ramener ensuite chez toi ? »


[/color]

_________________
It was like the world stopped turning in that instant. Like everyone around us had disappeared. Like everything at home was forgotten about. It was as if those few minutes on this world were created just for us and all we could do was look at each other. It was like he was seeing my face for the first time. He seemed confused but kind of amused. ↣ arthur & alexis
Home isn't a place, it's a feeling
http://www.theothersiderpg.org/t1242-it-s-our-paradise-and-it-s- http://www.theothersiderpg.org/t1289-alexis-fucking-in-and-fighting-on http://www.theothersiderpg.org/t1390-alexis-ivy-lancaster-609-791-7910 http://www.theothersiderpg.org/t1391-alexis-ivy-lancaster-it-s-our-war-zone
a whole new world (priam) 1454767176-ny
E. Priam Lazaridis
E. Priam Lazaridis
"These streets will make you feel brand new" - NYC
Messages : 260
Age : 28
Célébrité : Renan Pacheco
Pseudo internet : halcyon.
Arrivé le : 12/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : a whole new world (priam) Tumblr_o0qtybWIbg1thw3yto1_250

a whole new world (priam) Team-s10

(#) Dim 6 Mar - 20:59

C’est peut-être parce que tu avais toujours connu ça. Peut-être que tu avais toujours eu une préférence pour ce genre d’endroits, que tu t’y plaisais. Tu dis pas, adolescent, alors que tu étais toujours chez tes parents, que tu avais accès à leur petite fortune, toi aussi, tu aimais les endroits plus chics, plus glamour. Quoique, même aujourd’hui, quand tu as l’occasion de squatter chez un bourge, t’aimes d’autant plus les installations. Tu ne t’en caches pas non plus. Seulement, c’est ennuyeux. C’est pareil, partout. C’est rangé, ça pue la propreté extrême. Ça n’a pas d’histoire, c’est froid. Vas-y, tu nous la joues sentimental avec les demeures ? Non, non, mais ça a toujours été comme ça. Même quand tu sortais avec Théo, que tu étais chez lui. Y’avait que toi pour mettre le bordel chez lui, comme dans sa vie. On savait que tu avais été là, au grand désespoir de sa blondasse de colocataire, Juliet. Et tu n’hésitais pas longtemps non plus entre une soirée mondaine, avec les conversations hautaines et les soirées de débauches imprévisibles. Ce sont ces dernières qui t’intéressent davantage. Ces dernières qui te font vivre. Et tu espères que ce sera le cas de cette soirée avec Alexis. Tu veux chambouler son petit monde de princesse. Tu veux la secouer seulement pour qu’elle comprenne qu’on peut s’amuser sans avoir un tonne de fric en poche. Tu sais que le défi ne sera pas facile à réussir. Tu sais que ses attentes sont hautes. Après, si la demoiselle préfère se plaire à se morfondre sur sa richesse disparue, tu ne pourras rien y faire. Tu tentes le coup seulement parce que tu l’aimes bien cette brunette. Ça, ce n’est pas rien. Parce que pour toi, ça vaut quelque chose. Et parce que peu peuvent avoir droit à ce privilège, si on peut appeler cela comme ça. « Oh bah si, les filles du Bronx le font aussi, mais on les appelle prostituée ! Ça peut devenir ton nouveau petit surnom. J’aime bien en vrai. La grande classe, tout toi ! » Petit clin’ d’oeil, parce que tu la nargues. Tu veux seulement t’amuser de la situation parce que ça te fait rire de la voir aussi perdue dans ton monde. Monde qui vous entoure complètement maintenant que vous êtes dans le bar. La musique est tout de même assez forte. Il a bon monde même si ce n’est pas une boîte de nuit prisée. « Mais arrête ! Tu vas peut-être passer la meilleure soirée de ta vie ici ! Ou bien attends le quatrième verre pour commencer à pleurer sur ton sort, ce sera moins pénible de t'entendre chialer avec de l’alcool dans le corps ! » Trop aimable, tu es. Sur ce, tu pars un bref instant pour aller commander une bouteille de vodka et deux verres. Pas de bière et encore moins de cocktails typiquement féminin. Une soirée à ta manière qu’on a dit. Tu reviens à table, tu places le tout devant elle. Tu vous verses chacun un verre. Tu laisses échapper un rire à sa question. Alexis, tu l’aimes bien cette fille. « Nah mais ce n’est pas drôle si tu connais déjà toutes mes techniques, je me croyais mystérieux. Alors… Avec toi, ça va marcher ? On finit la soirée au pieu ? » Tu rigoles, tu n’en penses rien. Tu sais qu’il n’est pas question de ça entre vous. C’est par provocation. Tu lèves ton verre en sa direction, sourire de gamin aux lèvres. « À ta pauvreté et ta nouvelle vie de paysanne ! » Connard, vas ! Tu bois d’un trait le contenu de ton verre. Tu te tournes vers la brunette à tes côtés. « Et si on jouait au billard ? » À ta version. Avec alcool. Parce que tu as l’intention qu’elle soit bourrée, tu veux qu’elle se lâche, sans inhibition. Tu veux la voir terminer sur le bar en train de danser, complètement dépaysée.
Contenu sponsorisé
(#)


 :: The Bronx :: Northeast