BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:

Partagez

 See me + Lindsey

See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Mer 24 Fév - 23:51



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 ••• Et bordel parce que j’ai pas l’habitude moi. D’avoir ce genre de relation avec une fille, le genre de relation qui va plus loin que de se retrouver au lit. Parce que je me suis retrouvé comme un con quand j’ai vu qu’elle commençait à s’endormir. Parce que putain j’ai pas l’habitude qu’une fille pieute dans mon lit. Généralement quand c’est fini, quand on s’est donné à l’autre comme un animal, je la fais dégager. Ouais parce que j’ai pas envie qu’elle rentre dans ma bulle, le sommeil c’est sacré, c’est l’intimité. Mais bizarrement ça m’a pas dérangé non. J’espérais même, qu’elle reste à mes côtés. J’espérais pouvoir me surprendre à l’admirer, l’admirer dormir, l’admirer alors qu’elle a les yeux fermés, l’admirer voir sa bouche se tordre légèrement pendant son sommeil. Et elle avait cédé à Morphée, vite, bien trop vite. J’me suis levé, parce que moi j’arrive pas à dormir tout de suite et parce que j’avais l’impression que mon cerveau allait exploser tant j’avais des questions dans ma tête, tant mon cerveau n’arrêtait pas de ressasser tout ça en boucle. Tant mon cerveau essayait de comprendre ce qui se passait. Et je tournais comme un lion en cage. Vêtu d’un simple boxer, j’arpentais l’appartement en quête de réponse, réponse que je n’ai jamais eu d’ailleurs. J’ai passé ma main sur mon visage, sur ma lèvre tuméfiée, ma pommette en sang. J’ai fumé un bédot et puis j’ai passé plusieurs longues minutes sous le jet d’eau chaude. Et j’avais tellement peur de ne plus la voir, j’avais tellement peur que tout s’arrête comme ça. Putain c’est pas moi. J’aime pas avoir peur, j’aime pas avoir cette angoisse dans ma gorge.  Et je l’ai choppé, son numéro, parce que je pouvais pas me dire qu’elle disparaisse, pas comme ça. J’pouvais pas me dire que j’allais peut-être plus la voir. J’pouvais pas me dire que j’allais donner une nouvelle fois notre sort au destin, à la vie. Et je suis retourné me coucher. J’ai pris le drap et je l’ai déposé sur son corps, corps nu.

Et quand je me suis réveillé, quand j’ai été éblouit par ce soleil pénétrant par la baie vitrée, éclairant la pièce. J’ai su. J’ai su qu’elle était plus là. J’ai su qu’elle était partie. Et je me suis même demandé une fraction de seconde si tout ça avait été réel. Je me suis demandé une fraction de seconde si je n’avais pas rêvé, si j’avais bien passé la nuit avec elle. Je me suis demandé si ce n’était pas le fruit de mon imagination. Et puis j’ai senti, cette douce chaleur dans ma poitrine et des flashbacks. Et j’ai su, que tout ça c’était vrai. Et j’ai su, que j’étais pris au piège. J’ai su. Parce que je ne fais que penser à elle, tout le temps. Et que tout me ramène à son visage, à son odeur, à son corps. Putain.

***

Deux jours ont passé et je pouvais pas dire de sauter sur mon portable, d’être le genre de mec en manque, en manque d’elle. J’ai eu dur, un peu comme l’herbe. Impossible de m’en passer et quand j’essaye, j’suis en transe, et je pense qu’à ça, tout le temps. J’aime pas être le mec dépendant de quelque chose, surtout de quelqu’un. Et pourtant je dois bien me rendre à l’évidence que c’est le cas. Et c’est bien la première meuf qui arrive à prendre autant de place dans mon esprit au point que je ne puisse plus réfléchir. Au point que c’est le bordel dans ma tête, ma tête ailleurs, la tête en l’air. Et puis j’ai craqué. Parce qu’il faut bien que je trouve un prétexte pour la revoir, juste pour ne pas mettre en avant juste cette envie de poser mes yeux sur elle. Non. Puis je pense à ce débardeur, celui que je lui ai flingué lors de notre dernière rencontre. Je lui ai dit que j’allais lui en repayer un et c’était bien ça, comme excuse. Alors que j’étais dans mon canapé en train de me goinfrer de bonbon j’ai attrapé mon portable et je me suis lancé. Un peu comme quand on veut se jeter d’un pont et qu’on sait pas ce qui se passera par la suite. Un texto en toute sobriété, sans fioriture. Le mec calme, posé, hors que mon cœur est prêt à exploser. Putain. Vibration, réponse. Elle va m’attendre au bas de l’immeuble. Et directement je me lève, pour m’apprêter. Je passe sous la douche à toute vitesse. Converse, jeans, t-shirt, bonnet. On change pas les bonnes habitudes. Je pense que j’ai jamais été aussi vite pour m’apprêter ce qui prouve encore une fois à quel point ce manque est important, plus je me dépêche, plus vite je serais à ses côtés. Putain.

Et je dévale les marches à grandes enjambées, trop de temps d’attendre cet ascenseur. Perdre du temps, temps précieux. Et j’me calme, j’essaye du moins. Faire genre le mec relaxe et tranquille. J’ouvre la porte et je sors, vent frais sur mon visage et elle est là. Là, en face de moi. J’ai dû mal à réaliser, ouais, il me faut du temps. Parce que dans mon crâne, c’était un peu un rêve, cette meuf. Mais nan, elle est bien réelle, là, en chair et en os, avec ses cheveux en cascade sur ses épaules. Ses yeux qui me font tomber à la renverse. Et ce sourire … Et je sais pas comment réagir, prise de panique, bordel j’dois faire quoi ? Alors un sourire s’installe sur mes lèvres, je m’approche et je la prends doucement dans mes bras. Doucement et furtivement. Son odeur … Je m’éloigne et fourre mes mains dans mes poches. «  Ca va ? » Question conne. «  J’espère que tu es pas le genre de fille à prendre 20 ans pour te décider entre deux débardeurs ? » Ouais, parce que je les connais les meufs, mine de rien. Surtout quand elles font du shopping, c’est l’enfer. Je suis d’ailleurs étonné de lui avoir proposé, car moi et les magasins, ça fait deux.





© Pando

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Jeu 25 Fév - 22:09

See me
Avec Raphaël S. O'Braham

Deux jours. Deux jours que j'oublie de me nourrir. Que mon organisme refuse de s'abandonner au sommeil. Deux jours que je n'ai plus besoin de rien pour vivre. Deux jours que je suis inattentive. Perchée, très haut. Mon esprit est ailleurs. Je rêvasse. Me ressasse ce film inédit de mon aventure. Deux jours à me demander quand et si je vais le revoir. Après tout, si j'ai envie, je n'ai qu'à me pointer à l'improviste devant sa porte. Mais, j'suis encore sûre de rien. Si, d'une chose. Que si c'était à refaire, je referais tout. De la même façon. Dans le même ordre. Juste deux jours, avant de recevoir un message sur mon téléphone provenant d'un numéro inconnu. Avant de l'ouvrir, je crois à une pub, une erreur de destinataire. Mais mon doigt presse l'écran tactile. Chargement. Et un mot, ce mot, qui me met le sourire aux lèvres. Débardeur. C'est lui. Putain, c'est Raphaël ! Papillons dans le ventre. Il n'a pas oublié. Il a tenu sa promesse. Et au passage, il a volé mon numéro. Et je suis aux anges. Impossible de refuser. Alors je lui réponds. Que je n'attendrais pas un jour de plus. Que je le rejoindrai. Aujourd'hui. Mon visage s'illumine. Je saute dans mon appartement en poussant un hurlement de soulagement. De joie. De... J'sais pas ! Mais putain, j'suis heureuse. Je suis folle.

Je suis déjà presque prête, sortie de la douche. Slim enfilé, converses chaussées. T-shirt manches longues, col dégagé. Et ce gros gilet à capuche en laine qui suffit à me tenir chaud. Aussi chaud que quand j'étais dans ses bras. Hum. Hâte de le revoir. Hâte de retrouver ses yeux. Sa peau. Son odeur inoubliable. Hâte de partager du temps avec lui. Hâte de découvrir ce que cette sortie va donner. Et parce que je ne suis pas le genre de fille qui se trimballe avec un sac à main à son poignet brisé, je mets un peu d'argent dans la poche arrière de mon jean. Et dans un pas rapide, j'avale les marches de mon petit immeuble. J'arpente la rue jusque sous sa baie vitrée. Il ne se fait pas attendre. Aussi ponctuel que moi. Mes lèvres trahissent mon euphorie lorsque mes yeux croisent les siens. Et toujours ce même effet. Cœur foudroyé. Et ça me rassure. Ou ça m'effraie. Parce que je pensais ne plus ressentir ça, ce truc au fond de moi qui me fait comprendre qu'il est différent des autres gars. Ce truc qui me rend belle, sûre de moi. Ce truc qui me donne l'impression d'être importante. Ce truc qui le distingue. Et j'me sens idiote, parce que je ne sais pas quoi faire, face à lui, mais il est plus réactif que moi et fait le premier pas. Ça m'arrange. Dans ce bref échange, j'ai le temps de humer la douce odeur du gel douche avec lequel je me suis rafraîchie, quelques jours auparavant. Charmant souvenir. Qui me fait rougir. J’acquiesce à sa question dans un mouvement de tête assuré, enjouée. Mais je ne peux m'empêcher de reluquer sa lèvre, son visage. Dernières traces du préambule de cette fameuse nuit sensuelle.

▬ Et toi ? J'peux pas m'empêcher de passer mon pouce sur sa lèvre dont la cicatrice est sèche, devenue minime, telle une gerçure. Me joues pas la carte du gros dur ! Je me retire, taquine.

J'adore taquiner. En général, les gens le prennent plutôt bien. Ça les met à l'aise. Ça les fait rire. Ou ça les fait fuir. Mais c'est dans ma nature. Alors je ne changerai pas. Même si ça plaît pas. Et sa remarque me fait rire. Moi prendre 20 ans ? Bon, ok. Quand j'suis toute seule, j'ai tendance à m'étaler sur le temps, pour choisir des fringues. Parce que j'aime pas dépenser inutilement mon argent. Alors je réfléchis à deux fois. Mais là c'est différent.

▬ T'as conscience que tu m'as invitée à faire du shopping, et que je suis une nana ? Je fais ma maniérée. Un peu pour me foutre de la gueule de ces minettes qui se la pètent. Loin d'être ma nature. Et je prends cet air malicieux, dans mon regard, pour répondre concrètement à sa question. Pas si tu m'aides à choisir !

Je le lance gentiment au défis. Et ça sera d'autant plus attrayant s'il participe à mes essayages. Un moyen aussi de voir ses goûts, ses préférences. De deviner dans quel genre de fringue il me verrait. Si ça me plairait. Si on serait sur la même longueur d'onde. J'le teste pas. Il ne passe pas un concours pour entrer dans mon estime, il a déjà bien empiété mon intimité pour ça. J'suis simplement curieuse. Soif d'en apprendre plus sur lui, sans passer par un interrogatoire. Parce qu'au fond, je m'intéresse à lui. Et maintenant je suis certaine, je n'ai plus de doutes, aussi infimes étaient ils, ce n'était pas juste du sexe.

Code by Joy

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Ven 26 Fév - 16:53



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 ••• Parce que c’est fou, j’attendais ce moment depuis notre dernière rencontre, depuis cette nuit formidable qui restera probablement à jamais gravé en moi. J’aurais jamais pensé qu’une fille puisse prendre autant de place dans ma vie, dans ma tête, dans mon cœur. En fait, je n’aurais jamais pensé être sous l’emprise de quelqu’un. Car c’est clairement ce qui est en train de se passer, j’ai beau prendre sur moi, m’efforcer à, je n’arrive pas à la faire dégager de mon esprit. Car j’ai l’impression que tout ce que je fais, dis, pense, me ramène systématiquement à elle. Je ne sais pas ce qu’elle a fait sur moi, mon organisme, le genre de sort qu’elle a pu me jeter, le genre de prière qu’elle a énoncé mais en tout cas, ça marche. Deux solutions qui se posaient devant moi. Soit je prenais contact avec elle, forcer le destin, l’inviter à se voir, à se toucher, à avoir ce qu’on veut tous les deux. A souffrir aussi. Soit je laisse tomber, je continue cet acharnement pour la faire dégager de ma vie et je fais tout comme si elle n’avait jamais existé, un rêve, un fantasme, un mythe. Et je me suis rendu compte que finalement, j’allais plus écouter mon cœur que ma tête et j’ai pris ce téléphone en main pour lui faire ce fameux message, message qui lui prouve que j’ai été choppé son numéro, message qui lui prouve que je tiens à elle et qu’elle n’est pas une fille comme les autres. Mais je serais bien trop fier pour lui avouer, n’est-ce pas ?

Alors quand je la retrouve devant moi, j’ai toujours cette sensation qui me prends à la gorge. L’impression de me jeter dans le vide, d’avoir mon cœur prêt à exploser et mon estomac qui se tord. Et finalement c’est ce que je suis en train de faire, inconscient. Je me jette dans la vide, dans l’inconnu, dans ce en quoi j’ai toujours eu peur. Dans ce en quoi je n’ai jamais voulu. Je ne sais pas si c’est une bonne chose, je ne sais pas si ça en est une mauvaise. Je suppose que je le saurais assez rapidement. Je me considère pas comme en couple, non. Ni amoureux … Mais disons que nous sommes deux personnes attirées, irrémédiablement. Deux aimants. Attachement. Attention. Dégringolade. Cœur qui chavire. Sourire aux lèvres. Et toi ? Même sa voix m’avait manqué, souvenir lointain. Son pouce qui prend place sur mes lèvres, lèvres qui se referment peu à peu. Blessure de guerre. Blessure de commencement. Je m’humidifie les lèvres et passe à mon tour mon pouce sur ma bouche. Me joue pas la carte du gros dur ! Petit rire. Elle commence à me connaitre, c’est fou. A croire que je ne peux pas jouer le Raphaël de d’habitude avec elle, à croire qu’elle lit en moi comme dans un livre ouvert. A croire que je ne peux rien lui cacher. « Moi le gros dur ? Jamais. » Dis-je en prenant un visage surpris, exagérant un peu dans mes traits. « Non sérieusement, ça va mieux. » En même temps j’avais pas eu si mal que ça, sur le coup bien sûr. Et le lendemain évidement. L’impression que ma bouche devenait feu, qu’elle tirait un peu trop. Mais ce n’était rien, cette douleur n’était rien comparée à ce manque constant dans ma poitrine, ce manque d’elle.

Oui oui. Je suis bien conscient que j’ai pris une corde et que je l’ai mit à mon cou directement. Je suis bien conscient qu’une fille ça prend bien son temps dans les magasins et que généralement une journée entière n’est même pas suffisante pour faire tout ce qu’elle souhaite. Mais j’ai cet infime espoir qu’elle ne soit pas de cette catégorie, et puis il suffit de la regarder. Elle est naturelle, belle et elle ne porte pas de sac à main. Que demander de mieux. Disons que ça change des pétasses aux rajouts blondes et aux seins refait. Attiré. Envie de passer ma main dans ses cheveux. L’envie de l’attirer contre moi et de goûter de nouveau à ses lèvres. De toucher sa peau, si douce. De rentrer dans notre bulle, de ne plus la quitter, jamais.
« Et t’es consciente que je suis un mec et que un mec dans un magasin de fille n’a aucune patience ? » Dis-je avec un grand sourire. Je sais que je suis impulsif et nerveux et qu’à la moindre contrariété – le temps d’attente ou le monde fou dans un magasin – peut me faire perdre les plombs et tout planter là. « Promis. Je ne dirais pas non pour voir ton magnifique corps dans plusieurs tenues. » Dis-je avec un sourire amusé. Puis j’aime bien donner mon avis aussi, c’est pas nouveau. Bref j’étais certain que cette journée allait être extraordinaire. J’le sens. Je fourre mes mains dans mes poches, comme un gosse de 15 ans et je lui lance un petit regard. Nous prenons alors la direction du centre commercial, ce qui me fait penser que c’est à cet endroit précis que tout à vraiment commencé. Et ça me tire un sourire.

***

Ce grand centre commercial. Je suis un peu soulagé de remarqué qu’il n’est pas aussi plein que la dernière fois. Il faut dire que les soldes sont maintenant passés et puis, on est en pleine semaine, en pleine après-midi. Que demander de mieux. Je me plante dans la galère et je lance un regard à Lindsey. Lindsey, ce prénom … « Bon, tu as une préférence particulière ? » C’est pas le choix qui manque. « J’te propose de commencer par celui-là. » Dis-je en pointant discrètement le magasin du doigt. J’y vais souvent m’habiller, magasin de marque. Il faut pas qu’elle pense à l’argent que je pourrais dépenser pour elle, après tout j’ai envie de lui faire plaisir et c’est pas le fric qui me manque.




© Pando

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Sam 27 Fév - 1:39

See me
Avec Raphaël S. O'Braham

Le sourire qu'il m'envoie... J'adore le voir sourire. Le faire sourire. J'ai l'impression de réchauffer son cœur. J'ai l'impression de lire un peu plus en lui. L'impression qu'il se confie à moi, juste à travers ce sourire. J'sais pas. Comme si c'était quelque chose d'intime qu'il m'offrait. Alors je le prends, ce sourire, et le range dans ma poche, précieusement. J'en aurai peut être besoin, un jour. Alors tout ce qu'il me donne, je garde. Dans le coffre de ma mémoire.

▬ T'inquiètes, je serai si douce que tu oublieras de t'énerver. Et j'dis ça comme ça, malicieuse. Parce qu'il n'a pas tort, concernant les mecs. Alors je ferai en sorte de ne pas m'éterniser. Et de toute façon, j'aurai bien mieux à faire que de me perdre sous les fringues. Profiter de lui. Tu m'flattes...

Parce que putain, j'ai pas l'habitude de recevoir ce genre de compliments, et encore moins sortis de la bouche d'une homme qui me plaît plus que je ne l'aurais imaginé, qui m'a embrassée, qui m'a touchée, qui m'a vu nue, qui m'a complètement possédée. J'sais plus vraiment où me mettre, c'est nouveau, il m'intimide maintenant. N'importe quoi. Faut que je me ressaisisse, sinon, j'finirai pas la journée debout, entière. Et son regard qui annonce le début de notre périple, à la recherche du dit débardeur.

* * *


Centre commercial de folie. Centre commercial de mes rêves. Jamais je n'aurais pensé apprécier autant remettre les pieds ici. Coup d’œil furtif en direction de l'ascenseur. Palpitations aiguës. Raclement de gorge. Et si je n'avais pas provoqué ce baiser ? Et si je n'avais pas osé ? Où je serais aujourd'hui, et avec qui ? … Je marche à ses côtés, en direction des galeries. Et j'me sens observée. Cette sensation gênante ne vient pas de lui, mais plutôt des autres. L'impression que je suis mise à nue, comme si le monde avait ses spots rivés sur moi. Parce que j'ai changé. Mon corps du moins. Comme s'il y avait écrit sur mon front que j'avais perdu ma virginité avec le brun qui se tient juste à mes côtés. Et puis d'autres regards posés sur moi. Les filles me jugent. Je reconnais cette façon qu'on a de se scanner entre nous, les filles. Et le fait qu'elles matent Raphaël, mon Raphaël. Et qu'elles repassent à moi. Dégoûtées. Envieuses. Quoi ? J'suis pas assez bien pour lui ? J'les emmerde, toutes ces pétasses. En attendant, c'est moi qu'il accompagne. Pas elles. Elles n'ont qu'à aller se faire foutre. Et il y a les regards des garçons. Est-ce que ça se sent, quand une fille n'est plus aussi pure ? Est-ce qu'on envoie un signal d'appel genre 'Hey ! I'm ready, come on boy !' parce que c'est pas du tout l'image que je souhaite refléter. Ou alors, ça a toujours été comme ça, et je n'ai jamais prêté attention à qui que ce soit, avant lui.

Il m'extirpe de ma paranoïa avec cette voix qui me fait vibrer. Une préférence ? Non pas particulièrement. J'ai pas le temps de répondre qu'il me conseille d'entrer dans un magasin, celui dans lequel je ne suis jamais entrée, hors budget, fringues coup de cœur. Et je me rappelle qu'il est fortuné. Mais j'voudrais pas profiter de sa richesse. Parce que le fric, j'm'en tape. Mais il a l'air d'y tenir, à entrer de celui là, précisément. Alors je le suis, enjouée. J'entre dans une forteresse. Je suis à la limite de ne pas vouloir toucher les vêtements. Des prix parfois à trois chiffres. Bien trop luxueux pour moi. J'vaux pas ça.

▬ On n'est pas obligés d'se prendre la tête pour un débardeur, hein. Raclement de gorge. J'suis pas à ma place ici. J'me fais toute petite. Y'a juste à en trouver un qui ressemble au mien et...

Souffle coupé. Une robe. Sur un mannequin humanoïde aux courbes parfaites. Cette robe, dos nu, bretelles raffinées, écrue, beige, blanc cassé, légèrement rosée, j'en sais rien, l'éclairage me fait défaut. Mais elle rayonne, sur ce mannequin. Mes yeux ébahis. Ma bouche entrouverte. J'ai l'air conne. Elle serait tellement parfaite pour le bal de fin d'année. Han. Je reste figée. Et le vendeur ne manque pas de voir ma paralysie face à cette beauté. Et m'interpelle. « J'peux vous aider ? » Non. « Vous faites quelle taille ? » J'en sais rien. « Laissez moi deviner » Mais stop ! « Allez l'essayer ! » Putain ! J'ai rien compris. J'me retrouve avec cette robe divine entre les mains, et mon regard recherche de l'aide auprès de mon amant.

▬ Juste pour essayer alors ! Parce que je n'aurais peut être plus jamais l'occasion d'entrer dans ce magasin. Parce que j'espère que je ne ressemblerai à rien dans cette robe. Parce que j'veux être déçue, en me voyant dedans. Et j'me connais, si j'l'essaie pas, j'vais le regretter, maintenant que je l'ai dans les bras.

Direction cabine d'essayage. Le vendeur et Raphaël m'accompagnent. J'ai la pression putain. J'dégage mes fringues aussi vite que je les avais mises. Et je l'enfile, soigneusement. Je lisse le tissu qui épouse parfaitement mes formes. Confortable. Légère. Me va au teint. Coupe idéale. Merde. Je remets en place mes cheveux, histoire d'être présentable. Je monte sur mes plantes de pieds pour simuler les talons. Et j'ouvre le rideau. J'ignore les deux garçons, pour l'instant. Je recule de la cabine pour me voir de plus loin, avoir une meilleure vue d'ensemble. Et merde. MERDE. J'ressemble à une sirène. J'me suis rarement vantée, mais là... Elle était faite pour moi, celle là. Et j'voulais pas la prendre, celle là. J'ose même pas regarder le prix, de celle là. Une bombe que je vais laisser sur le cintre de cette boutique. Je finis par me tourner vers Raphaël, je feins l'indifférente.

▬ T'en penses quoi ? Lui lançant mon petit regard innocent. Candide.

Robe divine:
 

Dis moi qu'elle ne me va pas. Dis moi qu'elle est moche. Dis moi que je dois vite la retirer, avant que je ne l’abîme. Avant qu'on doive la payer. Le vendeur « Elle vous va divinement bien. » mais j'ignore sa présence. Je ne vois que Raphaël. Lui il dira. Lui il ne mentira pas. Lui, il a le droit de me juger. Lui, il a le droit de poser les yeux sur moi.

Code by Joy

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Sam 27 Fév - 2:07



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 ••• Parce que j’ai pas l’habitude de faire ça moi. Parce que j’ai pas l’habitude de me retrouver dans cette situation. De me retrouver à côté d’une fille en plein centre commercial. J’me rappelle même plus quand c’était le cas, il y a des années sûrement, quand j’ai dû accompagner ma cousine pour qu’elle choisisse une robe pour un gala de charité. Gala de charité dans lequel je me suis pointé avec ce costard, l’impression d’être un pingouin. Et toujours cette impression de pas être à ma place parce que le monde de la richesse, du pouvoir et des extravagances, c’est pas pour moi. Mais j’avais bien été briefé par mon père. Pas de faux pas aux risques d’en avoir des conséquences. Alors on se tait. On fait le beau gosse, on sourit et on garde la tête haute. On salue, on parle un peu ; mais la plupart du temps on se tait. Parce que j’ai rien à dire d’intelligent, parce que je suis le fils de et que c’est bien suffisant. Juste pour faire du buzz, montrer, qu’on est une famille soudée. Que même si mon père se noyer dans le travail on est une famille idéale. Tu parles. J’le connais pas mon père, c’est juste mon géniteur, c’est juste celui qui m’entretient. Mais j’ferme ma gueule, je sers les dents, je sers les poings et je reste assis sur cette chaise pendant des heures. Heures qui me semblent interminables, éternité. Discours, des mots que je ne comprends même pas. Remerciement. Plats infectes, gastronomique tu dis. Bien sûr. J’passerai me prendre un burger après … Mais j’peux pas renier tout ça, j’peux pas renier d’où je viens car j’aurais toujours ces zéros sur mon compte en banque et que je suis bien content qu’ils s’y trouvent. Parce que je sais que je ne manquerai jamais de rien et que je pourrais toujours m’offrir tout ce que je veux, le matériel. Mais on m’a dit que l’argent fait pas le bonheur et je suis bien d’accord avec cette citation à la con. Parce que finalement, j’ai jamais été heureux.

Et dans ce centre commercial je pointe ce magasin du doigt. Parce que je veux le meilleur pour elle, les meilleures fringues, ce qu’elle désire, ce qu’elle peut peut-être pas s’offrir. Un signe. Un signe pour lui dire qu’elle ne doit pas penser à l’argent cette après-midi parce que je suis là, parce que je lui couvre les arrières et qu’elle peut avoir ce qu’elle désire. Qu’elle en profite. Je sens qu’elle est pas à son aise, mais je fais semblant de rien. Je la regarde. On dirait qu’elle a les yeux émerveillés, les étoiles pleins les yeux et ça me tire un sourire parce que c’est ce que je voulais. Elle a l’occasion de toucher au luxe aujourd’hui, je lui en donne l’occasion avec plaisir. Et je vois son regard s’arrêter sur ce mannequin, sur cette robe. Et j’ai envie qu’elle l’essaye parce que c’est vrai qu’elle est belle, et je l’imagine bien la porter. Ce corps de déesse. Cette ouverture dans le dos, descendant sûrement jusque dans le creux de ses reins. J’ai à peine le temps d’ouvrir la bouche que ce gros connard vient s’incruster, en même temps j’peux pas lui en vouloir c’est son boulot. Puis il lui laisse pas trop le choix, si j’avais lancé le sujet je suis sûr qu’elle m’aurait envoyé chier en beauté. Alors lui impose cette robe, le cintre dans ses mains. Et je sais que ça lui fait plaisir à Lindsey, de l’enfiler. Parce que j’ai senti, qu’elle lui faisait rêver, cette robe. On se dirige vers les cabines et je lance un regard au vendeur, le genre de regard qui veut dire qu’il peut dégager maintenant, que son job est fait. Mais il détourne vite le regard, il fait semblant de rien le p’tit con. Elle ne prend pas de temps, elle sort aussi vite qu’elle est entrée. Ma bouche s’entre ouvre et se referme aussi tôt, poisson rouge. Bordel. C’est quoi cette bombe ? Et je sais que le jour où elle la portera, tous les yeux seront braqués sur elle. Et peut-être même qu’elle se dira à ce moment-là que je suis pas assez bien pour elle, parce que je sais qu’il y aura toujours des vautours et il suffit de regarder pour comprendre qu’elle en fera tomber plus d’un. Ce que j’en pense ? Je me gratte l’arrière de la tête alors que je n’ai qu’une envie, emprisonner ses lèvres. Emprisonner son corps. L’emprisonner elle.

« Ben … » Je trouve pas les mots. « Elle est vraiment magnifique, tu es magnifique. » Sourire figé sur mon visage, comme un gosse de 15 ans. Comme quelqu’un qui vient de découvrir un trésor. « Elle te plait ? » Je regarde quelques instants mes pieds avant de poser mon regard sur elle. « Bien sûr qu’elle te plait. » Pas besoin de mentir, son visage dit la vérité. Je me tourne alors vers le vendeur. « C’bien mec, tu as vendu une robe aujourd’hui. » Je lui fait un signe de tête pour qu’il prenne chemin autre part qu’ici. Cette fois-ci, victorieux, il nous laisse enfin seuls. Je m’approche de Lindsey que je trouve un peu réticente face à cet achat. Ma main vient alors prendre place sur sa hanche pour l’attirer légèrement vers moi. Laisser faire les choses, ne pas la brusquer. Mes yeux se plantent dans les siens. « Ca me ferait plaisir tu sais. Elle te va à ravir. » Ma bouche s’approche de son oreille et je lui murmure. « Façon, il n’y a pas matière à discuter. »


© Pando

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Sam 27 Fév - 18:13

See me
Avec Raphaël S. O'Braham

Sourire. Compliment. Mes yeux pétillent. Parce que ça lui plaît. Que je lui plais. Parce que j'aime voir son visage s'illuminer. Mes yeux dansent entre le miroir et Raphaël. Ouais, j'suis contente. Vraiment. Mais ! Le prix ! J'ai pas le temps d'étaler mes arguments qu'il fait disparaître le vendeur. Comme si c'était acquis. Comme si j'étais d'accord ! Comme si je n'avais pas mon mot à dire ! Merde, ils vont me laisser m'exprimer à la fin !? Je rugis de l'intérieur, mais ce ne sont que des syllabes que ma voix émet. Des sons non distinctifs qui trahissent mon mécontentement. Agacement qui se dissipe comme on balaie de la poussière lorsque Raphaël s'approprie ma hanche. Sa prise m'avait tellement manqué. Et toujours avec autant de respect, de galanterie. Mon corps qui suit naturellement son mouvement pour m’aimanter à lui. Tout est normal. Ses yeux pénétrants que je ne peux que soutenir. Cette sincérité que je n'avais pas oubliée. Ça lui ferait plaisir... Comment rendre un homme heureux ? Un mec comme lui ? Alors si j'accepte, il sera satisfait. Et moi aussi, plus même. Honorée. Et j'ai l'impression d'avoir de la chance, une chance que je ne mérite pas spécialement. Pourquoi m'offrir une telle robe ? À un tel prix ? C'est qu'un morceau de tissu de toute façon. Je prépare ma thèse, prête à lui déballer mon point du vue. Mais. Souffle chaud à mon oreille. Voix dominatrice qui ne me laisse pas le choix. Ma lèvre cède sous la torture de mes dents qui l'arrachent. Je me liquéfie sur place. Il me foudroie rien qu'avec sa voix, son intonation, ses gestes. Parce que c'est lui. Comment je pourrais dire non ? Lui tenir tête ? Si près, si proche. Je me suis connue avec bien plus de caractère. Et il a ce pouvoir de me désarçonner. Il est dangereux pour moi. Mais c'est ça que j'aime.

▬ Et comment je pourrais te remercier, si tu m'offres cette robe ? Dit comme un secret.

Proximité trop risquée. Parce que si je me colle à ses lèvres, qui m'appellent, je ne suis pas sûre de pouvoir m'en détacher. Alors ce ne sont que nos fronts qui se rencontrent. Et mes yeux dans les siens, qui voguent furtivement vers sa bouche que j'aimerais dévorer. Mais je résiste. Parce qu'il y a du monde, parce que ce n'est pas le moment. Parce que si un simple baiser nous ramène à chaque fois dans le même état de démence... Et ses quelques secondes qui défilent, qui font accélérer mon cœur. L'adrénaline qui monte. Mes doigts agrippent ses biceps. M'écarter. Reculer. Impossible. J'veux pas faire éclater cette bulle qui se reforme pour la énième fois autour de nous. Et mon regard qui tombe sur le vendeur, au loin. Qui nous surveille.

▬ Raphaël... On nous regarde. Une chuchotement presque inaudible, comme si nous faisions quelque chose de mal, exposés au monde entier, alors que ce ne sont que nos moments, notre intimité. Et quand je prononce son prénom, alors que je suis à deux doigts de ses lèvres, je peux sentir son souffle contre ma bouche, mes joues, j'ai l'impression de faire appel à une divinité. Va bien falloir que je la retire, cette robe...

Code by Joy

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Sam 27 Fév - 18:55



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 ••• Parce qu’elle apparait devant moi comme une déesse. Parce que j’ai envie de marquer mon territoire, j’ai envie que personne d’autre à part moi puisse poser ses yeux sur elle. Parce que je sais que je suis jaloux, jaloux fou. Et mon comportement dans cette boite de nuit en est bien la preuve. Sans même la connaitre, sans même la posséder, j’ai été pris de cette possessivité noire qui a envahi tout mon corps, tout mon être. Je ne répondais plus de moi rien qu’à l’idée qu’un autre puisse poser ses mains sur elle. Parce que c’est elle. Parce que c’est moi. Parce que c’est nous. Alors quand je la vois dans cette robe, j’ai qu’une envie, m’emparer de ses lèvres pour l’éternité. Faire tomber mes peurs, mes angoisses, ma fierté, l’éloigner. Lui dire que j’ai envie de passer un moment de ma vie avec elle, pour de vrai. D’officialiser. De mettre un mot sur notre relation. Car à l’heure actuelle, on est quoi ? On se perd. Mais est-ce que c’est vraiment important finalement ? Et puis je me dis que finalement c’est peut-être pas son point de vue, finalement je suis juste un mec comme ça, juste un mec pour le physique, juste un mec de passage. Et j’pourrais devenir fou. Alors elle me demande comment elle pourrait me remercier. Et j’ai ce petit sourire amusé sur mes lèvres qui prend place. Parce que je me connais, que je suis capable de lui lâcher une connerie, un truc salace. Je l’aurais fait, si j’avais été devant une de mes salopes, une qui baise facilement, une qui ne compte pas pour moi. J’aurais joué de mon charme et je serais partit dans la provocation, dans le désir, dans l’envie. Mais non, elle est pas comme ça, Lindsey. C’est comme une fleur, une fleur qu’il faut arroser pour qu’elle ne fane pas. Et ce n’est pas avec mon esprit mal tourné que je vais être capable de la garder à mes côtés. Ma main est toujours sur sa hanche, hanche que je suis venue claquée contre moi, contre mon corps. Je sens son souffle chaud sur mon visage. Je sens ses yeux. Son regard. Le mien qui descend sur ses lèvres, lèvres que j’ai envie de dévorer, lèvres que j’ai envie de faire mienne une nouvelle fois. Et parce que je serais capable de céder, là, maintenant. Je serais capable de me fondre en elle, d’avoir cette emprise, cette domination. « Je n’ai pas besoin de remerciement, je t’offre ce que tu mérites. » Dans un souffle. Bordel le gros romantique de mes deux. Et pourtant ça sort naturellement de ma bouche. Pas comme de la comédie, pas comme un rôle, pas comme un acteur. Non. Juste la vérité. Parce que je la mène pas en bateau la p’tite, non.

Et je me rends compte que vu de l’extérieur, on pourrait paraitre malsains. On pourrait paraitre comme des bêtes qui veulent se jeter dessus. Surtout quand elle me signale qu’on nous regarde, et directement mes yeux la quittent pour venir se poser sur le vendeur au loin. Regard qui se baisse. Vicieux. Parce que je pourrais même pas expliquer ce que je ressens à cet instant précis alors que j’ai l’impression que tout le monde autour de nous s’est mis en pause. Dur retour à la réalité. Ma main quitte alors sa hanche dans une caresse, le tissu doux de la robe qui me frôle la peau. J’aurais envie de me mettre des claques. Je me recule brusquement alors que je la regarde entrer dans la cabine. « Vas-y, je t’attends à la caisse. » Distance, trop de distance, d’un coup. J’me rends compte de ce que je suis en train de faire, j’me rends compte de ce que je peux ressentir, j’me rends compte que ce n’est pas comme d’habitude. J’me rends compte que c’est différent, et j’ai peur de tomber. J’ai peur de me faire mal.

Et tu débarques, avec cette robe sous le bras. Je t’ouvre le sac pour qu’elle s’y glisse. « J’ai déjà réglé la note. » précisais-je. « J’avais peur que tu commences à argumenter pour que cette belle robe ne se trouve pas dans ton dressing. Tu comptes la porter quand, exactement ? » Parce que j’ai envie d’être présent quand ça sera le cas. Parce que j’ai envie d’être à son bras, j’ai envie de voir tous les mecs bavés sur ce qu’ils ne pourraient jamais avoir. Parce que j’ai envie d’avoir yeux que pour elle, cette nuit-là.



© Pando

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Dim 28 Fév - 11:15

See me
Avec Raphaël S. O'Braham

C'est important pour moi de ne pas foutre son argent en l'air. Parce qu'on n'a jamais roulé sur l'or, mais on n'a jamais manqué de rien. On est une famille normale qui vit avec des revenus normaux. Pas de luxure. Pas de pauvreté. Juste apprendre les valeurs de l'argent, que ça ne vient pas en claquant des doigts. Qu'il faut bosser pour obtenir ce qu'on souhaite. Et la fierté de pouvoir dire que je me suis offert ça avec mon propre fric. Qu'est ce qu'il lui donne le droit, l'envie, de m'offrir un tel cadeau ? Sous quel prétexte ? Je suis bien curieuse de savoir pourquoi je mérite cette robe. Pourquoi je mérite lui ? J'sais même pas ce que je représente pour lui. Et qu'est ce qu'il représente pour moi. J'ai juste envie de rester avec lui. De m'accaparer de son âme, de son corps, de son cœur. J'aimerais l'avoir pour moi toute seule, mais j'le connais pas, Lui ! Est-ce qu'il est comme ça avec toutes les autres nanas, Lui ? J'ai réellement envie de lui faire confiance, de foncer tête baissée dans le tas, comme d'habitude. Parce que tout ce qu'il se passe, à l'intérieur de moi, ces palpitations quand je le vois, le trou dans mon cœur quand il n'est pas là, le désir de le posséder lui tout entier juste lorsqu'il pose sa main sur moi. Tout ça, c'est bien trop réel. Des sentiments que je ne contrôle pas. Plus. Des phénomènes qui n'avaient jamais ravagé tout mon être de cette façon. Il me déglingue, positivement. Ou pas ? Et puis, même s'il n'attend rien en retour, même si ça le touche profondément et que ça lui tient à cœur, il me met dans une drôle de situation. Parce que, offrir ça, à une nana qu'on ne connait pas, à peine ? Qu'est ce qu'il sait de moi, concrètement ? Rien du tout. Du moins c'est ce que je pensais. C'est ce que je lui aurais répondu. J'ai cogité à tout ça pendant que je me changeais, dans cette cabine d'essayage.

Je le rejoins avec hâte, à la caisse de la boutique. Le sac à la main pour me contraindre à positionner avec soin la robe à l'intérieur. Il a bien joué. Il marque un point. Je lui souris, le désignant vainqueur, pour cette fois. Il savait tout ce que j'allais pouvoir lui dire pour que je range sur son cintre cette robe divine sur le portant du rayon. Mais pas de retour possible. Il m'a surprise. Il a flairé mon coup. Il est trop fort. Et ça me rassure. Parce qu'on n'est pas si inconnus l'un envers l'autre, finalement. C'est comme si nous nous étions rencontrés dans une vie antérieur. Destinés à être ensemble. Putain, j'ai envie de sauter à son cou. J'ai envie de l'embrasser comme jamais je n'ai embrassé un garçon. J'ai envie de lui dire merci, pas seulement pour la robe, merci d'être lui. Merci de m'avoir trouvée. Merci de m'avoir attendue dans ce putain d'ascenseur. Mais je me retiens, parce que, je ne sais pas ce qu'on est. Je ne sais pas comment je dois me comporter avec lui en public.

- Et bien... J'la porterai au bal de fin d'année. A l'université, y'a toujours un bal de fin d'année. Et j'pense que je vais déchirer avec cette robe ! J'dis ça innocemment. Ouais, je sais, c'est dans longtemps. J'me marre, parce que je suis toujours passée inaperçue. Mais là, je porterai cette robe comme si c'était lui qui me recouvrait. C'est pas pour aguicher les mecs que je serai belle, cette soirée là. Je serai inaccessible au monde entier, sauf à lui. Lui qui ne sera pas là. Quoi que ? D'ailleurs, tu fais des études ? Tu bosses ? Curieuse. J'veux savoir. Il en est où, dans sa vie ? Pour être si riche. Pour être disponible. Pour accepter de passer du temps avec moi. Moi, dont l'estomac gargouille.

Code by Joy

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Mar 1 Mar - 0:57



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 ••• J’ai comme envie d’avoir cette emprise sur elle. J’ai envie qu’elle m’appartienne, comme une pierre précieuse, comme un diamant. Bordel. Ce sentiment qui m’envahit quand mes yeux se posent sur elle, qui me bloque la poitrine, la respiration. Peur de mourir, mourir étouffer, mourir noyé. Mourir dans la souffrance. Souffrir d’elle, souffrir de nous. Avec cette envie de me protéger, protéger mon cœur d’une quelconque plaie. Parce que j’ai toujours appris que l’amour ça finit mal et qu’on en sort jamais indemne. Car à un moment donné, il y en a toujours un qui souffre, qui s’en prend une en pleine gueule et qui tombe. Certains se relèvent, d'autres pas. Marqué à vie, au fer rouge. Marqué à vie par l’amour, l’amour moche. Et je n'ai pas envie d’être ceux-là. Je n'ai pas envie. Alors je crée autour de moi, autour de mon cœur, cette barrière. Et je m’efforce de ne pas être envahi par ce sentiment quand ms yeux se pose sur elle. Celui qui me retourne l’estomac d’un coup, qui me prend aux tripes. Et puis ce n'est pas moi. Pas moi de dire je t’aime. Pas moi d’avoir des gestes tendres. Pas moi les dîner romantique aux chandelles. Pas moi d’avoir les yeux pleins d’étoiles.

Et je sais pas comment on doit se définir, et j’veux pas être définit. J’veux pas être considéré comme « le couple » j’veux pas être « Raphaël et Lindsey. » j’veux pas que mon prénom soit forcément accompagné du sien, parce que je suis moi, j’veux pas être dépendant. Parce que j’ai toujours avancé seul et que j’ai besoin de personne dans ma vie, le loup solitaire. Et que jamais personne n’a pas percer ma carapace et j’sais pas si j’ai envie que ce jour arrive un jour. Et pourtant, c’est danger. Parce que j’ai l’impression que c’est ce qui arrive, qu’elle lit en moi, trop vite, trop facilement. Et pourtant je lui offre cette robe, j’aurais très bien pu m’abstenir, faire semblant de rien, la regarder la ranger dans le rayon et sortir de ce magasin. Mais nan, c’est plus fort que moi. Parce qu’elle le mérite, parce qu’elle a droit à tout l’or du monde, que jamais rien ne l’égalera. Et j’lui demande quand elle compte la porter, juste pour savoir si je vais avoir la chance de la voir avec. Parce que j’aimerai bien, l’admirer, toute cette soirée-là, cette soirée où elle portera ce bout de tissu. Cette soirée qui me fera penser à elle, à moi, à nous. Elle me parle du bal de fin d’année, de l’université. Elle est aussi à l’université donc. Et je l’ai jamais croisé sur le campus, j’pense que je m’en souviendrais. Il faut croire que la vie en avait décidé autrement, que notre rencontre fut plus originale qu’une bousculade dans les couloirs. « J’pourrais t’admirer alors. » Simple phrase. Qui veut bien dire que moi aussi, je me trouve dans cette université et que moi aussi, j’irais à ce bal de fin d’année. Même si ça me branche pas, même si j’ai l’impression d’être entouré de meufs qui pètent pas plus haut que leur cul et qui me donne l’impression de ne pas s’amuser. Mais j’irais, juste pour elle, juste pour la voir, discrètement, dans le fond d’une salle, à ne pas bouger. J’en serais capable. Comme un espion des temps modernes. Et elle me demande, si je fais des études, si je bosse. Bordel c’est vrai, on s’connait pas plus que ça. « Ouais, j’suis en arts graphiques. » Petit haussement d’épaule, comme si c’était pas important. Mais j’suis un putain de dessinateur, talent caché. « j’bosse après les cours, au burger king. Si tu passes et que c'est moi, j'te filerai des burgers gratuits en douce » petit ricanement. Ouais un riche qui travaille dans un fast-food. Condition paternelle. « Et toi ? J’t’ai jamais croisé sur le campus. » Elle est peut-être du genre à raser les murs, à se faire discrète, à se faire souris. Ma main vient attraper sa hanche pour sorti du magasin, sac en main. « Tu veux faire quoi ? On continue pour ton débardeur ou tu veux manger avant ? » On a le choix. A gauche pour les magasins, à droite pour la bouffe.



© Pando

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Mar 1 Mar - 20:23

See me
Avec Raphaël S. O'Braham

- Le monde est p'tit...

Et parce jamais, jamais je n'aurais pu croire qu'on pouvait être si proches, si loin, s'il ne m'avait pas avoué être aussi à l'université. Putain. Je mords mon index entre mes incisives, pour camoufler ma joie, mon appréhension. Mon cœur qui loupe un battement. Est-ce qu'on sera amené à se voir plus souvent ? La magie de notre relation, c'est ça, c'est qu'on s'connait pas, c'est qu'on ignore tout l'un de l'autre, et toujours cette attirance. Tout en lui m'appelle. J'ai un besoin de lui. Comme une drogue. Dépendance. J'y ai goûté trois fois. C'est irrémédiable. Je suis condamnée à ce que mon être reçoive sa dose de Raphaël. Mais, à devenir si proches, est-ce qu'on ne frôle pas l'overdose ? J'veux pas que ça change. J'veux pas que la magie disparaisse. J'veux pas qu'elle s'envole avec lui. Putain, j'sais plus sur quel pied danser. Peur du rapprochement. Peur de l'éloignement. J'voudrais faire pause. Et que plus rien ne bouge. Sauf nous. Je... J'ai... Malgré tout, je veux en savoir plus sur lui. J'veux me sentir proche de lui, de toutes les façons. Parce qu'au fond, j'voudrais qu'il ressente la même chose pour moi. Parce que c'est pas un mec random. Je ne pourrais pas agir de la même façon avec un autre. Ressentir toutes ces turbulences qui font vibrer mes tripes... Et j'crois qu'il a cette même envie, je veux lui appartenir autant qu'il m'appartient. Être l'exclusivité. Lui. Moi. Nous. Sinon, pourquoi cette robe ? Pourquoi ces compliments ? Cette adoration ? Cette jalousie ? Il sort bien tout ça de quelque part ! J'voudrais rester sur la défensive. Me méfier de ce qu'il a à m'offrir, parce que, j'y connais rien, j'ai jamais exploré les chemins du vrai amour. Et l'amour, c'est destructeur. Et plus je lui parle, plus il me grignote, malgré moi. Et aussi incroyable que ça puisse paraître, j'adore cette sensation. La sensation d'être possédée. Possédée par Lui.

- En arts graphiques ? T'es un artiste ? Admirative. J'adorerais te voir dessiner... Ça m'passionne. J'adorais voir ma pote dessiner au lycée, ça m'faisait frissonner. Doux rire. Elle me faisait des tatouages à l'henné et à la peinture, genre bodypainting. J'adore cette sensation, le pinceau sur ma peau, deviner les formes, les lignes... Tu vois ? Ouais, il doit bien imaginer. Puisque j'ai les images de notre nuit inoubliable de ses doigts qui parcourent l'intégralité de mon corps avec sensualité et douceur... Raclement de gorge. Changer de sujet. J'savais pas que ça rapportait gros de bosser au Burger King ! Regard amusé. Trop aimable ! J'ferai pareil si tu passes au Starbucks. Clin d’œil, sourire aux lèvres.

Qu'il ne m'ait jamais croisé ? J'pourrais en dire autant. Parce que je suis trop studieuse. Parce que je galère et que j'ai besoin de passer des heures supplémentaires à la BU. Parce que j'ai rien à y faire d'autre qu'étudier. Mon itinéraire se tient aux amphis et aux salles de TD. Alors... Comme si c'était d'ma faute. Il est super grand, le campus. Il y a du monde alors... Et vu qu'on n'a pas du tout le même parcours, c'est pas vraiment étonnant. J'suis certaine que dans tout un cursus on ne pourrait pas croiser la totalité des étudiants. Même des profs.

- J'aime pas me faire remarquer. J'lui tire la langue. Sauf dans l'ascenseur. En pharmacologie. C'est super intéressant d'apprendre comment les molécules médicamenteuses peuvent détruire tout un organisme. Un brin sarcastique. Un jour je fabriquerai des supers médicaments, tu verras. J'image la scène avec des grands gestes. Je vais révolutionner le monde. N'importe quoi. Main qui se perd dans mes cheveux.




Je veux faire quoi ? T'embrasser. T'arracher ton T-shirt. Enlever tous tes vêtements. Te plaquer contre le mur. T'empêcher de me toucher. Faire ce que je veux de toi. Emprisonner tes poignets, tes lèvres, ton bassin. Goûter chaque partie de ton corps, sans exception. Passer mes doigts dans tes cheveux. Te faire gémir. Te faire jouir. Te donner du plaisir. J'veux te posséder comme tu l'as fait. Je veux m'arracher le cœur de ma poitrine, tant il bat fort pour toi. Putain. Cette main sur ma hanche, sa main, me rend dingue. Encore. Toujours plus. Je fuis son regard. Parce que je pourrais céder. Un seau d'eau froide. Il faut que je remette mes idées en place. Encore une fois, je suis juste le mouvement qu'il m'impose.

- Tu es sérieux ? Ébahie. Tu viens de m'offrir 15 débardeurs là. Je lui montre la superbe jolie luxueuse pochette qui contient le plus beau cadeau du monde. J't'ai pas encore remercié, d'ailleurs. Voix douce, qui se perd dans mon souffle. Je fais glisser la hanse du sac vers le pli de mon coude. Je brise la distance entre nous. Je cède. Mes mains se rejoignent sur sa nuque. Je m'enfonce. Et je colle mes lèvres aux les siennes. Mouvement gracieux. Je meurs. Baisers tendres. Baisers affectueux. Qui ne durent pas assez longtemps. Dans cette galerie. Heureusement peu de monde. Je cesse l'étreinte, difficilement. C'est comme si on m'enlevait de la bouche ma glace préférée que je n'ai pas finie. Et je souffle fort, à quelques centimètres de son visage. Le vert de mes yeux qui se mélangent à ses prunelles. J'ai une meilleure idée. Tu veux que cette journée... soit inoubliable ? Tu serais prêt à lâcher prise, avec moi ? J'ai repéré cette affiche, à l'entrée du centre commercial. Le saut à l’élastique qu'ils ont installé à l'arrière du bâtiment. J'veux le faire. Avec lui. Voir s'il est capable de me suivre jusque dans ma folie. Un autre bout de moi que je veux lui faire découvrir.

Code by Joy

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Mer 2 Mar - 20:44



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 ••• Mon père était pas très chaud de me voir en arts graphiques. Il faut dire que depuis que je suis né il a toujours en tête que je reprenne l’entreprise familiale, que je devienne comme lui, une copie conforme en gros. Seulement moi c’est pas mon truc. D’être dans les bureaux, de ne pas avoir de vie, d’être toujours enfermé entre quatre murs. Puis faut bien se rendre à l’évidence que c’est pas pour moi, les responsabilités. Parce que je fourre toujours tout et que j’aime pas avoir l’impression de porter le monde sur mes épaules, de devoir prendre des décisions. Puisque je ne sais déjà pas moi-même ce que je veux à la base, toujours indécis. Mais j’pense qu’il s’est fait à l’idée que je n’allais pas suivre son chemin, marcher dans ses traces. Parce qu’il se rend compte que j’suis pas fait pour ça. Il se rend compte que je suis pas comme lui. C’est pas que j’ai pas d’ambition, c’est juste que c’est pas mon monde. Et j’ai pas envie d’avoir les pieds de plombs toute ma vie. Alors ouais je vois en l’art une porte de secours, une porte d’avenir aussi. Faire quelque chose que j’aime et en faire peut-être mon métier – Bien que je n’arrive pas à me voir après l’université, genre vieux avec métroboulotdodo – mais quand il m’a mis ses conditions, il a au moins eu la décence de me laisser choisir l’option que je voulais. Et l’art était une évidence pour moi. C’pas une passion que je me suis découvert depuis mon jeune âge nan. C’est une passion que j’ai découvert quand j’étais enfermé, dans ce centre … Un passetemps à la base. « Un artiste, c’est un grand mot. » Dis-je dans un petit rire. Ouais c’pas que je me considère comme Picasso quoi mais disons que je me débrouille pas mal. Et c’est vrai que le monde est p’tit et j’me rends compte que je me rapproche d’elle de plus en plus. Tout nous lie finalement. « J’en ai jamais fait, du body painting mais c’est vrai que c’est quelque chose qui m’plairait bien finalement. Tu pourrais être mon modèle …» Petit sourire amusé qui se dessine sur mes lèvres. Regard pénétrant.

Rapporter gros au burger king ? Rire. Le salaire ne me permettrait même pas de payer mon loyer. Je hoche légèrement la tête de gauche à droite. « Nan, disons que j’ai pas le choix d’y bosser. » Dis-je en haussant les épaules. J’sais pas si j’ai vraiment envie d’étaler ma vie, j’suis assez pudique là-dessus mais bon j’me dis que si on veut vraiment se connaître, c’est ce qu’il faut non. « Mon père me l’impose. » Finis-je par dire, comme une explication. Et j’apprends au passage qu’elle travaille au Starbucks. Le Starbucks, c’est la vie. « C’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, maintenant que tu me dis ça, tu risques de m’y croiser souvent. » Elle m’informe qu’elle est en pharmacologie et je reste bouche bée car dans ma tête, faut vraiment être une tête pour réussir dans cette branche. J’veux dire ça m’a l’air très complexe tout ça. « Ben dis donc, ça à l’air intéressant tout ça, mais assez compliqué à comprendre nan ? Enfin si c’est ce que tu aimes je te le souhaite. Trouver sa voie dans la vie, c’est bien. » Un petit rire qui s’échappe de mes lèvres quand elle me dit qu’elle va révolutionner le monde. « Qui sait. »

Il est certain que la journée n’est pas finie. C’est pas parce que je lui acheté cette robe que l’on va rentrer tranquillement chez soi. Non. Je compte bien passer le reste de ma journée avec elle, même la soirée et même peut-être la nu… « Nan mais c’était pour un débardeur donc on va le trouver. Cet achat n’a rien avoir avec celui de base. La robe est un extra.» Dis-je en posant mon regard sur le sac luxueux. Elle me dit alors qu’elle ne m’a pas remercié. Oui. Non. Enfin j’sais pas. Et j’ai pas le temps de me rendre compte de quoi que ce soit. Ses mains qui emprisonnent ma nuque. Et ses lèvres qui se déposent sur les miennes. Surprise. Mes mains qui se placent directement sur ses hanches alors que je l’attire un peu plus contre moi. Je profite, profite de ce moment qui m’avait tant manqué. Drogue. Trop vite, tout ça s’est passé trop vite. J’en veux encore putain, j’en veux plus. Et ses yeux verts dans les miens, ses yeux qui me font fondre, d’un coup, comme ça, comme neige au soleil. Je me mords la lèvre, j’deviens fou, j’veux juste qu’on rentre, qu’on s’abandonne, l’un contre l’autre, qu’on s’embrasse, qu’on se câline, qu’on s’aime. « Elle est déjà inoubliable.. » Dis-je dans un souffle alors que mon regard se perd dans le sien. Je me détache alors car je sens que je perds pieds et j’veux pas. Et là son idée explose. Et ça me tire un sourire parce que c’est trop ce que je serais capable de faire, c’est tout ce que j’aime, l’adrénaline. Et putain j’me rends compte qu’elle me convient cette fille, que trop bien. « Sérieusement ? T’as pas peur ? » Petite lueur de défi dans mes yeux. « J’serais capable de te suivre partout .. Alors allons-y. »




© Pando
 

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Jeu 3 Mar - 22:49

See me
Avec Raphaël S. O'Braham

Il suffisait juste d'un regard pour comprendre qu'on se voulait. On s'est peut être déjà croisé à l'université, aux évents... Mais jamais mon regard n'a rencontré le sien. J'm'en souviendrais. Mon corps s'en souviendrait. Et mon cœur encore plus. Une alchimie parfaite entre deux personnes passe d'abord par le regard. Et même si j'ai déjà flirté, jamais cette bombe n'a explosé dans mon cœur, chamboulant toute mon existence, ma vie quotidienne, et les idées que je pouvais avoir sur les relations amoureuses. Un chemin que je découvrirai peut être à ses côtés. Des points en commun qui nous rapprochent d'autant plus.

- Je veux être ton modèle ! Enjouée. Coquine.

Des promesses qui nous envoient dans le futur. Des projets. Putain. Est ce que c'est sérieux ou une vaste blague ? J'ai pas vraiment envie d'y penser en fait. Je ferai comme j'ai l'habitude d'appréhender la vie : vivre au jour le jour. Je veux pas me faire d'idées et m'attacher à des projets qui ne se réaliseront jamais. J'aime pas être déçue, alors je n'attends rien. De personne. Mais quand l'improviste s'impose à moi, je n'ai pas d'autre choix que de lui faire une place et de découvrir ce qu'il a à m'offrir. Je pourrais être agréablement surprise. Ou en ressortir abîmée. Mais jamais je ne me laisserai tomber dans une dépression susceptible de me noyer définitivement. C'est pas dans ma nature. Alors je tente. J'avance, pas à pas. Et on verra. Visiblement, il n'a pas non plus une relation très fusionnelle avec son père. Et ça me touche particulièrement. Parce que mon père aussi c'est un sujet sensible. Alors quand il évoque les contraintes imposées par son paternel, je me contente d'avoir une moue compréhensive. Moi non plus, je ne le porte pas dans mon cœur.

- Et tu seras toujours le bienvenu. Sourire sincère. Parce que ce serait un vrai plaisir de le voir surgir à l'entrée du Starbucks, entre deux clients à la con. Celui qui adoucirait mes heures parfois trop pénibles. Ouais y'a des chapitres plus difficiles que d'autres. J'fais partie de ceux qui s'arrachent les cheveux. J'suis pas une tête d'ampoule mais j'me donne les moyens de réussir un minimum. Aujourd'hui, j'aime ce que j'apprends, même si j'ai certaines difficultés à assimiler quelques notions. Il me faut plus de travail que certains. Et malgré ça j'excelle pas, mais j'm'en sors. Mais tu sais, j'peux encore changer d'avis. J'suis pas du genre à me projeter dans l'avenir. Je ris un peu, parce que beaucoup me le reproche, de ne pas tracer ma vie. Mais j'm'en fous, j'suis bien heureuse comme ça.

Et il me dit que les achats ne sont pas terminés... Je ne peux que me mordiller la lèvre. Parce que la journée est loin d'être finie. De toute façon, chaque moment passé avec lui restera inoubliable. Mais je veux marquer le coup. Je veux qu'il se souvienne toujours de moi, de tout ce qu'on fera ensemble, qu'il puisse parler de moi. Qu'il aime évoquer nos souvenirs. Qu'il puisse être fier en citant mon nom. Que quand il est avec moi, il s'ennuie pas. Et qu'on savoure la vie. Et si je veux qu'il ressente ça, c'est parce que je ressens le besoin de faire toutes ces choses, je veux pouvoir parler de lui. Et le défis que je viens de lui lancer, pour lequel il semble partant me rend heureuse.

- Moi ? Peur ? Je te l'ai dis, tu ne sais pas où tu mets les pieds. Taquine. Je croise son index avec le mien et l'entraine jusqu'au point culminant. On laisse nos effets personnels en bas, sous clef. Et nous nous rendons jusqu'à l'estrade, où nous sommes pris en charge par les techniciens. Baudriers. Chevilles entravées. Là ouais, j'ai la pression. Là ouais, j'commence à stresser. Je sens mon adrénaline s'affoler dans mes veines. Mon cœur palpite de peur, d'excitation. Le vent m'envoie des frissons dans le dos. Ou bien c'est l'impatience. J'en sais rien. Je prends la main de Raphaël, comme pour ne pas tomber, alors que je m'approche du bord. C'est beaucoup moins impressionnant vu d'en bas. J'suis un peu crispée mais j'ai terriblement envie de sauter. Me sentir mourir pour mieux revivre. Me sentir tomber dans le vide et être rattrapée au dernier moment. Putain. Toi le premier ? Ou moi ? Ou... Ensemble ? J'essaie de me détendre. Mais plus j'attends, plus le stress m'envahit. Plus je me raidie. Alors que je devrais marcher, sans m'arrêter, et me laisser aller. Et partager ce moment avec lui c'est juste... exceptionnel. Parce qu'on est des fous. On est dingue. Et qu'on aime ça, l'adrénaline. Et ça me donne encore plus envie... de l'aimer. Lui. Mon regard qui soutient le sien. J'sais pas quelle décision prendre. Si t'y vas le premier, t'as intérêt de m'rattraper. Rire nerveux. Je sautille sur place. Si on saute ensemble, on est obligé de se serrer fort l'un contre l'autre, pour avoir cette même pression aux chevilles. Dis moi c'que tu préfères. Parce que maintenant que je suis face au vide, je suis incapable de prendre une décision, tant mon cerveau jubile, et est submergé par cette adrénaline de folie.

Code by Joy

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Lun 7 Mar - 16:40



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 ••• Finalement je ne sais pas si c’était vraiment la bonne solution de reprendre contact avec elle. J’aurais très bien pu faire comme si de rien n’était, mettre un point à notre histoire et ne plus jamais se revoir. Après tout, je sais très bien que l’on va souffrir et j’aurais aimé éviter ça un maximum. Mais avec son numéro dans mon téléphone portable, il m’était juste impossible de faire comme si de rien n’était, comme si son nom ne figurait pas dans mes contacts. Alors que je me suis retenu bien trop longtemps avant de répondre à l’appel du désir. Parce que oui, je ne pouvais pas nier ce désir d’elle, de son corps, de la revoir. La douceur de sa peau, la couleur de ses yeux, l’odeur de ses cheveux. J’ai sauté le pas, sans vraiment savoir où tout cela vous nous mener, sans trop savoir où j’ai envie que cela nous mène. Je fonce la tête baissée, les yeux fermés. Tout ce que je sais à l’heure d’aujourd’hui c’est que ce n’est pas une fille comme les autres et qu’elle est en train de prendre une place bien plus importante que je ne l’aurais pensé. Alors je ne sais pas trop si je dois me retenir ou bien tout simplement me laisser aller par ce sentiment que m’envahit lorsque mon regard se pose dans le sien. Sentiment qui prend part de tout mon être, cette envie de la prendre dans mes bras, de l’embrasser tendrement, de la protéger, de tout, de la protéger du monde. Et je pourrais devenir fou à l’idée que quelqu’un s’en prenne à elle, l’approche de trop prêt ou même la touche. La fasse souffrir, la fasse pleurer. Et pourtant, je sais que je pourrais être celui qui fait couler une larme le long de sa joue, car je sais que je ne suis pas un mec pour elle et que je détruis toujours tout ce que je touche et les gens que j’aime. Parce que je suis né comme ça, à faire le mal, même inconsciemment. Comme si je m’interdisais le bonheur, le bonheur de la vie.

Son doigt vient s’emparer du mien et je trouve ce geste trop mignon, je me laisse faire parce que rien que son contact me fait battre le cœur à cent à l’heure. Et je ressens déjà cette adrénaline monter rien qu’à l’idée de se jeter dans le vide, bordel. Je n’ai jamais fait ça mais c’est vrai que j’y ai déjà pensé et je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de le faire. Puis j’ai jamais trouvé personne pour m’accompagner, je trouvais ça nul de faire ça seul. Liam a toujours été un peu trouillard sur les bords pour ce genre de chose. En ce jour, c’est le moment idéal. Nos affaires se retrouvent dans des petits casiers et nous nous rendons en hauteur, là-haut. Et le pire c’est que j’ai le vertige, vraiment. Mais je trouve ça tellement excitant cette peur qui me paralyse les veines. Cette peur accompagnée de cette adrénaline qui me fait tourner la tête, qui me fait bourdonner les oreilles et qui me rend complétement euphorique. Ce tremblement qui prend part de mes membres, me rendant pendant quelques secondes hors service. Bouffée d’air qui vient gifler mon visage, grand respiration. Air frais, l’impression de vivre. L’impression d’être libre, de voler. Je ne peux pas m’empêcher d’écarter légèrement les bras de mon corps pour justement avoir cette impression de liberté. Et ce sourire qui ne quitte pas mes lèvres. Elle a eu une bonne idée, plus qu’excellente même. Le personnel s’occupe de nous, nous prépare au maximum avec tout l’équipement dont nous avons besoin. Je me sens serré et j’ai l’impression que ma virilité est un peu trop écrasée à mon goût mais je me dis que c’est partie remise puisque je vais sûrement vivre la meilleure expérience de ma vie. Sa main vient alors capturer la mienne, on s’approche du bord. « Avoue que tu as peur maintenant » Petit sourire amusé. Je lui montre qu’il n’en est rien pour moi mais à l’intérieur, je bouille. Alors elle me demande ce que je préfère. Elle d’abord. Ou moi. Ou les deux. « Viens. » Dis-je alors que je m’approche d’elle pour la prendre dans mes bras. Les siens qui se referment sur ma taille et je lui lance un regard, un regard complice. Parce que oui, on va sauter ensemble. Je ne sais pas s c’est vraiment un indice sur la relation qui se crée entre nous. Sauter ensemble physiquement mais psychologiquement parlant ou je ne sais quoi encore comme connerie. Quoi qu’il en soit je ne me vois pas sauter sans elle, je veux le vivre avec Lindsey. Et je nous laisse tomber. Je la sers fort, trop fort. Et je ne peux pas empêcher ce cri qui s’échappe de mes lèvres alors que ma bouche se retrouve contre la peau de son cou. Bol d’air frais, l’impression de faire le saut de l’ange, de tomber, de mourir, de vivre, de voir sa vie défiler, de voler, tel un oiseau dans le ciel. Sentiment de liberté, sentiment d’épanouissement, sentiment que plus rien, plus rien autour de moi ne compte à part nous. L’impression que ça dur des heures et pourtant seulement quelques secondes. Arrêt de notre saut par cet élastique, agressif, tête qui va exploser suite à ce choc, choc qui nous arrête dans les airs et nous balance. On se retrouve tête vers le bas, mon cerveau va exploser alors que je sens ce sang qui envahit mon cerveau. Et je rigole aux éclats car je sens cette pression qui redescends, cette adrénaline qui à parcourut mes veines bien trop rapidement. Et mes lèvres qui viennent se déposer sur les siennes, dans un baiser langoureux, bien trop langoureux ^pour être que de l’amitié.



© Pando
 

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Lun 7 Mar - 23:24

See me
Avec Raphaël S. O'Braham

- Et toi ? Tu fais le guerrier !

L'art de camoufler mon angoisse par un sourire qui est loin d'être naturel. Une angoisse agréable qui coule dans mes veines. Saut impérial. Saut majestueux. Saut qui reste gravé dans la mémoire. Et parce qu'il devine toujours ce que je ressens. Ce que je peux penser. Il lit à travers moi comme dans un livre ouvert. J'ai l'impression de n'avoir aucun secret pour lui. Aucun mystère. Et c'est pas juste. C'est pas drôle. Il me met à nu en un claquement de doigts, peu importe la situation. Je n'ai certainement pas assez de retenue. Mais est-ce que j'ai envie d'en avoir envers lui ? La question ne se pose pas plus longtemps, puisqu'il m'attire à lui, de la seule façon que j'aime. J'aime qu'il m'enveloppe de ses bras. Là, je peux profiter de sa chaleur. Là, je peux humer son odeur trop envoutante, trop enivrante. Là, je peux admirer les traits de son visage bien trop prêt. Et ses yeux... Son regard, qui me transperce. Qui fait battre mon cœur. Qui me fait fondre. Qui électrise tout mon être. Je l'imite en encerclant mes bras autour de lui, aussi fort que possible. Putain, j'adore sa décision. J'adore l'étreindre de cette façon. J'en oublie le compte à rebours. Et il choisit ce moment fatidique. Jambes flagellantes. La chute libre.

On tombe littéralement. Lâcher prise. Je meurs avec lui. Dans ses bras. Son cri qui recouvre le mien. Mon visage enfoui dans son cou. Et putain, qu'est ce que ça fait du bien de tout oublier. Sauf lui. Tout devient insignifiant. Sauf lui. Plus rien n'a d'importance. Sauf lui. Plus penser à rien. Juste sentir le vent caresser nos visages. Corps en apesanteur une fraction de secondes. On tombe comme l'eau d'une cascade qui se laisse promener par le vent, allant s'échouer sur les rochers. Notre gravité nous conduisant inévitablement vers le centre de la Terre. Jusqu'à ce que nos chevilles nous retiennent. On rebondit, comme des bâtons ballottés dans tous les sens. La tête en bas. Et jamais je ne cesse de le maintenir contre moi. Son rire communicatif libère le mien. C'est exactement ça. Nous sommes libres. Libres de ne pas choisir et de nous laisser aller au rythme de la vie. Une vie pleine de surprises, allant de la meilleure à la plus mauvaise. Aujourd'hui, c'est Raphaël, cet homme, mon présent.

Et ce baiser... Son baiser. Le bouquet final. Sa langue qui explore mon territoire. Et la mienne qui part à sa rencontre. Le désir me transperce. Le désir de Lui. Le désir de lui appartenir. Le désir qu'il m'appartienne. Mon corps le réclame. Et mon cœur encore plus. Mes cheveux formant un rideau occultant autour de nous. Un baiser qui arrête le temps. Qui me fait oublier que je suis suspendue dans le vide, ascendante, le sang qui se cumule dans mon crâne. Je le savoure, tant il est délicieux. Tant ma cage thoracique n'est plus assez grande pour contenir les battements de mon cœur. Mes doigts qui se perdent dans ses cheveux. Des applaudissements me ramènent à la réalité. Je me détache à contre cœur de ses lèvres, après plusieurs secondes, plusieurs minutes, pour capter son regard. Un sourire qui fend mon visage, à entendre les claquements de mains.

- Je me sens pousser des ailes... à tes côtés. Murmure. Regard pétillant.

Nous sommes déposés avec délicatesse sur le matelas gonflable dans lequel on s'enfonce. Les yeux perdus dans le ciel. Je tremble encore de cette incroyable expérience. Je saisis son regard. Et là, comme un réflex, j'ai envie de lui dire je t'aime. Je sais pas ce que c'est, si c'est cette euphorie, la pression relâchée, l'extinction de l'adrénaline, la dose d'endorphines libérées dans mon cerveau. Mais je bloque cette impulsion, parce que je ne suis sûre de rien. Et c'est bien trop tôt. Des mots qui pèsent lourds quand ils sont prononcés au bon moment, à bon escient. Et lui dire, ce serait me l'avouer, lui avouer. Et me rendre trop vulnérable. Trop faible. J'veux pas être l'une de ses filles qui sont soumises à leurs sentiments. Et pourtant, tous ces chatouillis dans mon ventre, ces fourmillements dans ma tête, sont bien la preuve de ce que je commence - ou continue - à éprouver pour lui. Condamnée. Je me contente de déposer une douce caresse sur sa joue encore bombée par son sourire qui me rend heureuse. Et je me laisse glisser pour rejoindre le sol dur. J'étais bien, sur ce nuage de guimauve.

Les techniciens nous déharnachent. Je suis un peu chancelante, par cette chute, par ce baiser, par ses merveilleux moments que je passe avec lui, à chaque fois. On dit qu'aimer, c'est destructeur. Mais on oublie les meilleurs moments. On oublie que grâce à ce sentiment, on se sent invincible. Grâce à ce sentiment, on se sent comblé. Donner autant que recevoir. Partager un plaisir charnel inégalable. Se sentir en sécurité. Il y a du bon aussi, avec ce sentiment. Aujourd'hui, les seules fois où je souffre, c'est quand il est loin de moi.

- On peut aller manger maintenant. Et je ris. Soulagée. Comblée. Vivante. Fière.

Code by Joy

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Jeu 10 Mar - 19:47



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 ••• Moi le guerrier ? Jamais. Quoi que … Bon je vais quand même pas montrer devant une fille que j’ai la trouille, on est bien d’accord ? Même devant un mec. J’suis pas du genre à montrer ce sentiment si facilement. Puis j’ai tellement la peur de me lancer que ça me donne du courage et en deux secondes je l’attrape pour nous jeter, dans le vide, comme ça. Et la sensation est juste formidable, l’impression de voler, d’être libre, d’être dans les airs, de laisser toutes les pensées sur cette estrade et juste profiter de l’instant. Première fois que je vais un saut à l’élastique, on dit qu’il faut toujours faire un vœu dans ces cas-là mais j’en ai pas vraiment qui me viennent à l’esprit. Puis j’y ai jamais cru. Et je sais pas vraiment ce qui me fait le plus plaisir, ce saut ou bien de l’avoir dans mes bras, collée contre moi ? Sûrement la deuxième solution puisque je me sens tout simplement bien.

Alors quand le saut est fini, qu’on est suspendu, comme ça, encore un peu secouer par cette chute, allant de gauche à droite, le balancement qui ralentit, je ne peux pas m’empêcher de venir coller mes lèvres aux siennes parce que l’envie me prend aux tripes et que je peux pas faire autrement, je peux pas me retenir, c’est plus fort que moi. Cette envie qui me titille l’estomac alors que j’ai mes yeux plongés dans les siens et ce sourire de gosse figé sur mes lèvres. Je peux pas taire cette pulsion, mon cœur qui bat à la chamade dans ma poitrine et cette adrénaline dans mes lèvres. Bien trop content d’avoir partagé ce moment avec elle. Et si je pouvais, je pourrais figer le temps. Ce bien être qui m’envahit, cet épanouissement et j’oublie tout, le monde autour de nous, parce que c’est elle, c’est moi, c’est nous. Ce sentiment qui me monte jusque dans la tête, ou bien c’est le surplus de sang. Mais j’ai qu’une envie, lui dire que je n’ai pas envie de la quitter, de faire de ce moment une éternité, lui promettre l’amour, lui promettre l’éternelle. Je ne sais pas où cela va nous mener, si ce sentiment si fort va un jour disparaitre ou bien s’il aura toujours cette place dans ma poitrine. Mais j’ai pas envie de me poser de question, j’ai pas envie de me prendre la tête, je veux juste vivre ce moment à fond. Je veux vivre d’elle tant que je le peux.

Tiré de ce rêve par les applaudissements. Applaudissements de quoi ? Je me détache d’elle, mes lèvres qui quittent les siennes à contre cœur parce que j’aurais pu rester comme ça des heures, à en crever. Parce que les gens doivent sûrement se dire qu’on est en couple, que l’amour se lit dans nos yeux, qu’on est amoureux et heureux. Les apparences sont trompeuses, ou pas. Je me sens pousser des ailes... à tes côtés. Un sourire tendre qui se dessine sur mes lèvres. On pue l’amour. Putain j’aurais jamais cru que des phrases à l’eau de rose puissent me faire un tel effet, comme quoi. L’élastique qui se relâche et on est déposé sur ce matelas gonflable, mon corps qui s’enfonce dans celui-ci. Je me laisse retomber, comme un poids mort et c’est confortable. Mon regard qui capte le sien, pas besoin de dire grand-chose pour exprimer ce qu’on ressent à ce moment précis. Et je me rends compte à cet instant précis que je suis foutu, putain, je suis pris au piège. Au piège par elle, parce que je ne pourrais plus m’en passer, de ce regard. Je ne pourrais plus m’en passer, de ces lèvres. Je ne pourrais plus m’en passer de ce sourire qui me met hors de moi, qui me transporter dans les airs. Sa main qui vient frôler ma joue, la mienne qui se dépose sur la sienne et l’amène à ma bouche pour y déposer un baiser. Je pourrais me faire gerber putain. Je roule vers la gauche pour me relever de ce matelas si confortable. Mes pieds rentrent en contact avec le sol dur, mes jambes sont encore en coton et je lève les yeux vers l’estrade, putain, c’est vachement haut. Un gars qui s’approche de moi directement pour me retirer le matériel, je me sens plus léger. On peut aller manger maintenant. Elle rit. Jamais je ne pourrais m’en passer. Mon bras qui prend place autour de sa nuque. Et mes lèvres qui se déposent sur sa tempe après l’avoir attiré contre moi. « Merci pour ce moment. » Un murmure. La sincérité. Pas de comédie. « Tu veux aller manger quoi ? Pâte ? Pizza ? Chinois ? » Faut dire qu’on avait le choix dans ce grand centre commercial, ce n’est pas comme si c’était restreint. On ne sait jamais quoi choisir d’ailleurs. « C’est ta journée, tu choisis. » On s’éloigne, doucement alors que je reste toujours collée à elle. « Franchement, j’ai cru à un moment que tu allais renoncer. » Petit sourire amusé.



© Pando
 

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Jeu 10 Mar - 23:51


avec Raphaël S. O'Braham

See me.

Je l'imite en regardant la plate forme, perchée tout là haut. Et j'me dis qu'on est des grands malades. Et de voir une personne sautée, ça fout les j'tons. Alors deux qui s'élancent bras dessus dessous, ça a dû leur faire un choc, innattendu, à tous ces curieux qui n'osent pas sauter, ceux qui restent en bas à admirer les chutes qui défilent les unes après les autres. Et ça ne m'étonne plus, qu'on nous ait applaudis. Ils ont certainement eu peur pour nous, avoir le souffle coupé en attendant qu'on se stabilise. Et ce baiser a du les attendrir. En tout cas, moi, il m'a fait de l'effet. Comme toujours. De plus en plus. Et il me remercie. Et je m'effondre sous l'emprise qu'il a sur moi. Mais j'aime ça.

C'est ma journée, je choisis. Ok. Il me scie. J'ai du mal à croire qu'un mec puisse être aussi... galant. Surtout de nos jours. J'ai trop l'image du gars qui se sert de la nana comme un objet - jeune femme consentante, encore pire. On joue pas avec moi. J'pourrais croire qu'il se fout de ma gueule. Mais je ne pourrais même pas dire que c'est pour me baiser, puisque c'est déjà fait. Fait l'amour. Alors... Je baisse mes gardes, quand je croise son regard vrai, quand je joue avec la pochette qui contient ma robe, quand je sens ses bras autour de moi. Il me surprend, à chaque fois. Il y a toujours un élément qui me prouve que c'est un mec bien. Que sous cette façade armée, il a un bon fond. Alors...

Des pizzas ? C'est ma base alimentaire. Des pâtes ? C'est le seul ingrédient qui traîne dans mon placard. On va changer, un peu. Chinois  ! Je m'exprime comme une gamine à la foire du trône. On y va, vers ce p'tit resto, où étudiants, amis, familles, couples, se rendent. Un lieu où aucun préjugé ne prend sa place. Et je préfère. J'veux pas être cataloguée. J'veux juste être moi, avec lui. Et son petit regard amusé. Je l'adore. Renoncer ? J'renonce jamais, moi ! Quand j'ai une idée en tête, j'vais jusqu'au bout ! Et j'ai envie d'aller au bout avec toi. J'me marre, en lui lançant un regard taquin, et le pointant gentiment du doigt, toute sourire. Avoue ! Avoue que t'étais pas fier non plus ! J'lui tire la langue. Parce que je suis sûre qu'on ne peut pas rester insensible à ce genre d'attraction. Même les professionnels ont cette adrénaline de dingue. Alors on m'la fait pas, à moi ! Mon bras prend place dans son dos, naturellement. Instinctivement. Comme si c'était normal. Comme si on avait toujours été aussi proches. Comme si nos corps avaient l'habitude de se retrouver. Une commande que je ne choisis pas, mon corps le fait pour moi. Et c'est bien ça, qui est ahurissant. Cette normalité. Depuis le début. Cette évidence.

Buffet à volonté. Tout le monde y trouve son compte, avec le ventre bien rempli. La formule idéale. On se sert. On s'installe. Et j'adore me servir de ses petites baguettes. C'est stylé. Et je gère plutôt bien. Alors j'en profite. Tu as déjà fait ça, toi ? Saut à l’élastique, ou autre ? Je grignote mon maki, enjouée. Parce que, t'as géré !
lumos maxima

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Ven 11 Mar - 1:11



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 ••• Limite je me dis que je lui vends du rêve. Et que j’envoie tout. Alors ça me fait peur pour la suite, que je monte dans son estime, de trop. Et que je la déçoive, parce que je sais que c’est ce qui va arriver. Elle va peut-être me mettre sur un piédestal alors que j’en ai pas la place. J’ai comme l’impression de la tromper, de lui montrer ce que je veux bien mettre en avant et mettre tout le reste de côté, de peur de la faire fuir surtout. Parce que c’est pas ce que je veux, qu’elle quitte ma vie. Non. Je veux la garder pour moi, tant que je peux. Tant que tout est beau, tant que tout est rose. Je réagis comme un prince charmant sur son cheval blanc, le mec idéal, le gars bien. Et pourtant, je sais que c’est loin d’être le cas. Je suis pas un mec qui est fait pour être en couple, trop de tentation autour de moi. Et je sais que je n’ai pas une assez grande force mentale que pour dire de les balayer d’un revers de main. Et je pense que c’est pour ça, pour ça que je ne veux pas m’engager auprès d’elle. Pour ça que je n’ai pas envie d’être main dans la main à se dire des mots d’amours et à se promettre mont et merveilles. Parce que clairement, mon but n’est pas de la faire souffrir. De ne pas lui faire croire à l’amour avec un grand A. Parce que je me connais que trop bien et qu’en quelques secondes, tout peut déraper. Et parce que je ne connais rien d’elle et que si ça tombe, elle est exactement comme moi de ce côté-là. Ou pas. SI ça tombe, elle aussi, c’est une mauvaise fille. Si ça tombe, elle aussi elle cache bien son jeu. Doutes. Bien vite balayé par la lueur dans ses yeux. Alors j’en viens vite au fait que je devrais me calmer. Avant qu’elle ne tombe trop vite sur mon charme. Parce que moi c’est trop tard. Je suis condamnée, les menottes aux mains. Le cœur emprisonné dont elle seule maintenant à la clé.

Elle opte pour le chinois. Ce qui me convient très bien puisque c’est limite ma bouffe préférée. Des pizzas, j’en ai assez, avec Liam qui en ramène presque une tous les soirs après le boulot. J’ai déjà essayé toute la carte et limite, ça commence à m’écœurer. Alors on débarque dans ce restaurant, musique chinoise en arrière fond et la bonne odeur de la sauce aux nouilles qui flotte dans les airs. « J’ai vu ça. Ça prouve que tu as du caractère. » Et c’est ce qui me faut bordel. J’ai pas besoin d’une meuf qui ne sait pas ce qu’elle veut dans sa vie et qui renonce aux moindres obstacles. J’ai pas besoin d’une meuf qui a besoin de l’avis des autres pour prendre une décision par elle-même. J’ai pas besoin d’une meuf qui se fait mener par la baguette et qui dit oui amen à tout. « Moi avouer? Jamais. » Je rigole. Parce que je fais le fière et que ça, ça ne changera jamais.

Un buffet à volonté, que demander de mieux. Parce que je fais que ça, bouffer, comme un ogre. Une, deux, trois assiettes et je prends plaisir. La bouffe, c’est ma vie. Alors je prends mon temps, devant mon assiette de nouilles au poulet. Les baguettes ? J’ai laissé tomber depuis bien longtemps, après deux tentatives et un peu d’énervement, j’ai opté pour les couverts. Ce qui est bien plus pratique. « J’ai fait une fois du saut en parachute. » Je hausse les épaules alors que je mets une bouchée dans ma bouche. Comme si c’était normal. « Mais c’était il y a longtemps, c’est juste un souvenir qui restera à jamais gravé, genre le truc qu’on oublie pas » Je repousse alors mon assiette une fois que celle-ci est vide. « Comme aujourd’hui. » Mes yeux se plantent dans les siens et soutiennent son regard.

Et parce qu’il ne faut pas oublier l’objectif premier de cette journée, c’était bien de trouver un débardeur pour remplacer le sien fichu par mon sang. Lors de cette bagarre. Lors de cette nuit qui a changé toute ma vie, mon train-train quotidien, qui m’a changé moi. Ouais, elle me rend meilleure cette fille, un truc de fou. Limite je me reconnais plus et ça fait peur. L’achat se fait vite, en même temps elle n’est pas très difficile ce qui m’arrange vu le monde qu’il commence à y avoir dans les boutiques. On sort du centre commercial et je me retourne vers elle. « J’sais pas toi, mais j’ai pas envie que cette journée se finisse … Mais je dois passer chez moi, j’ai un truc à régler. Tu veux venir ou … ? Tu as quelque chose de prévu ? » L’air frais me fait du bien, j’avais l’impression d’étouffer. Je suis un peu mal à l'aise car j'ai pas envie qu'elle croit que je ne pense qu'à l'avoir dans mon lit ...




© Pando

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Sam 12 Mar - 0:39


avec Raphaël S. O'Braham

See me.

Un point que nous n'aurons pas en commun : la bouffe. Et ça m'fait rire, de le voir se lever après chaque assiette engloutie. Après tout, c'est un mec. Un mec, ça a besoin de manger, et plus que les nanas, j'ai l'impression. Instinct primitif. C'est vrai que j'ai faim, mais mon assiette d'assortiments de nems, sushis, makis, et un peu d'nouilles, me suffira. Je l'écoute, attentive. Et je surenchéris son expérience avec la mienne. J'ai fais la boule. C'est comme un lance-pierre qui te propulse dans les airs. C'est extraordinaire. Je prends une, deux bouchées. C'est sur ma liste, le saut en parachute. Sourire assuré. Toujours garder une place pour le dessert. Parce que je suis bien plus sucrée que salée. Je ne passe pas à côté de la salade de fruits, des beignets à la pomme et à la banane, des litchis, et un p'tit nougat pour la route. J'oublierai jamais non plus. Ce saut. Et le fait qu'il aime autant que moi les montées d'adrénaline. Sensations extrêmes.

Avec tout ça, la robe, le saut à l’élastique, le resto, on a avalé une bonne partie de la journée. On expédie un peu l'épisode du débardeur. Je crois qu'on est autant blasé l'un que l'autre, de rester enfermer dans les couloirs du centre commercial. J'ai quand même trouvé mon bonheur, débardeur blanc, comme l'autre, mais beaucoup plus joli, parce qu'il m'a aidé à le choisir, parce qu'il vient de lui. Parce que ce débardeur aura une signification particulière, toute ma vie. Celle de ma première fois. Celle de nos retrouvailles. Celle du trouble qu'il a semé dans mon existence.

J'avais pas l'intention de partir. Une vérité qui éclate lorsqu'il me propose de l'accompagner chez lui. Il pourrait croire que je n'attendais que ça, dont la façon que je m'exprime. Je n'ai tout simplement pas envie que cette journée s'achève. Pas à la sortie d'un centre commercial. J'me vois pas rentrer chez moi de mon côté avec mes paquets sous le bras. Journée trop courte, alors qu'il nous reste encore des heures à profiter. Cette évidence qui ondule devant mes yeux. Alors j'affiche mon sourire habituel, je lui pique son bonnet au passage, que j'enfile, coquine. Et prends de l'avance d'un pas décidé, engageant la direction de son appartement. Tu viens ? Regard en coin. J'ai envie de jouer. Mais de jouer à quoi ? Toujours ce terrain dangereux sur lequel je m'aventure. Et que j'aime parcourir. Parce que je sais toujours pas où il va me mener, lui. Est-ce qu'il va me jeter comme une merde, du jour au lendemain ? Est-ce qu'il va me décevoir, d'une quelconque façon ? Est-ce qu'il a envie de me connaître d'avantage ? Est-ce qu'il a envie de s'aventurer sur ce terrain glissant, instable, inconnu, là où on peut tomber, se fracturer, garder des séquelles, et tenter de s'en remettre ? Mais c'est ça, la vie, putain. Çà peut aller bien, ça peut aller mal. Mais si on exploite pas toutes les pistes, toutes les options, et bien on fait rien. On reste enfermé chez soi. Et on meurt. Non, moi j'ai envie de vivre. Vivre ma vie comme je l'entends, au jour le jour. Et là, tout de suite, je prends cette décision, de le suivre, à mes risques et périls. Parce que je sais qu'au moment où je quitterai son ombre, mon cœur cessera son activité jovial. Raphaël, tu vois, tu me possèdes. Et puisque tu marches dans mes pas, je crois que moi aussi, je me suis emparée d'une partie de toi.
lumos maxima

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Sam 12 Mar - 15:46



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 •••Je n’ai pas envie de commencer à lui promettre des choses, à m’engager envers elle. J’ai pas envie de la décevoir parce que je ne serais pas dans ses attentes, dans ce qu’elle attendait de moi. Parce que pour moi être en couple c’est ça, c’est avoir des engagements et toujours prendre en compte le jugement et les idées de l’autre. Seulement moi, j’arrive pas à me mettre en tête que je peux être lié à quelqu’un d’autre, je veux avoir mes propres idées, prendre mes propres décisions et faire ce que j’ai envie quand bon me semble. Alors ouais, j’ai pas envie de lui promettre un amour, j’ai pas envie de lui promettre que je vais la rendre heureuse ou encore qu’on finira notre vie ensemble. Parce que tout ça c’est pas vrai, on ne sait pas de quoi demain sera fait. On ne sait pas ce qui peut nous tomber sur la gueule. Alors j’ai pas envie de passer pour le méchant dans l’histoire. L’important pour le moment c’est d’être à ses côtés, de ne plus la lâcher, de profiter de cet instant et tant que je peux, poser mon regard dans le sien. Ce regard qui me rend braise, qui me fait fondre. On passe un bon moment pendant le repas, on parle de tout et de rien et ça me permet aussi de la connaître. Parce qu’il faut dire ce qui est, mise à part son prénom, l’emplacement de son tatouages et le domaine de ses études, je ne la connais pas tant que ça. Alors c’est par des petites anecdotes, sans vraiment se poser de questions concrètes, que nous faisons connaissance.

Et puis la journée se termine. Elle a son sac avec son débardeur, l’objectif est remplit. Puis je suis pas du genre à errer dans le centre commercial en attendant que le temps passe sans but précis, même si c’est pour être auprès de Lindsey. Alors je lui propose simplement de venir à la maison, et de plus j’ai quelques choses à régler. Plutôt, quelqu’un à voir. Soit elle accepte, soit on s’arrête là et chacun part de son côté. J’aurais fait ce que j’avais à faire et je n’aurais absolument rien à me reprocher. Pas l’intention de partir ? Elle veut donc que cette journée continue, tout comme moi d’ailleurs. Un sourire s’installe sur mes lèvres alors qu’elle me pique mon bonnet. « Hey. » Je passe furtivement une main dans mes cheveux pour les plaquer correctement contre mon crâne. Si je mets un bonnet c’est généralement que je n’ai pas pris la peine de me coiffer le matin. Même si je ne suis pas une meuf, je déteste avec une tête de guignol. Chose que j’ai en ce moment. Main dans les poches, je trottine jusqu’à elle, ayant déjà pris le chemin de mon appartement. « Ça te va plutôt bien. Mais c'est pas pour autant que tu vas tu te l'appropprier miss » Mes yeux se posent sur elle, et mon bonnet. Je la trouve horriblement sexy et je n’ai qu’une envie, l’amener contre mon corps pour profiter de ses lèvres. Mais je retiens cette pulsion, pulsion qui prend possession de mon être. De mon esprit. Idée que je n’arrive pas à effacer.

L’appartement est sombre. Je suppose que Liam a tiré les teintures sur les grandes baies vitrées avant d’aller au boulot. C’est vrai que je pense jamais à le faire et quand il y a plein soleil comme aujourd’hui, on sent très vite l’étouffement dans chaque pièce. Un vrai sauna. Alors je m’approche, juste pour les ouvrir un peu et dire qu’il y a quand même une faible lumière qui passe. Et je suis bien content qu’il l’est fait puisqu’il fait frais, ça fait du bien. « Jus ? » Je m’approche du frigo et sans même attendre sa réponse je lui offre son verre, bien frais, avec quelques glaçons. Je bois le mien d’une traite. « Il faudra un jour que tu m’invites chez toi, je suis curieux … » C’est vrai, il paraît que l’habitation dans laquelle la personne vit reflète sa personnalité.


© Pando
 

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Mar 15 Mar - 15:18


avec Raphaël S. O'Braham

See me.

J'ai l'impression de perdre mon indépendance, à ses côtés. C'est pas dans ma nature, de dépendre de quelqu'un, de quelconque façon. J'aime être libre de faire ce que je veux, quand je veux, où je veux et avec qui je veux. Qu'on ne me dicte pas mes règles. Et pourtant, les miennes sont entrain de changer. Mon cœur contraint mon corps, mon esprit, ma raison, à le suivre, à retourner dans cet appartement de bonheur. Et je ne sais même pas ce que je vaux, réellement, comme petite copine. Comme amante. Comme femme. Je peux juste agir de la même manière que j'aimerais qu'on soit avec moi. Alors je ne me prendrai jamais la tête pour des histoires de couple, de mec. Je verrai bien ce que l'avenir me réserve, et j'agirai en conséquence. Mais là tout de suite, le futur m'emmène chez lui, et je suis enthousiaste. Ravie de retourner dans ce lieu où j'ai abandonné consciencieusement une partie de moi. Avec lui. Et ça ne fait que deux malheureux jours que j'ai pris cet ascenseur, que j'ai franchis le seuil de son domaine, que j'ai quitté cet espace phénoménal, alors que j'ai l'impression que ça fait une éternité. Et quand j'y remets les pieds, je suis sereine. Cette normalité, encore. Je le laisse amener un peu de luminosité extérieure. Ce soleil qui tape fait tellement de bien en ces jours froids. L'ambiance est complètement différente. Et pourtant...

Il me serre un jus, et ça me fait doucement sourire. Tu t'en es souvenu... Mon visage fendu par mes lèvres, je suis complètement séduite par cette simple interrogation. Ce jus d'oranges pressées, frais, juste avant que tout dérape. Juste avant que je plonge avec lui. Juste avant qu'on se rapproche, peau contre peau. Souvenirs qui envoie cette douleur appréciable dans mon ventre. Je m'installe au comptoir de la cuisine, y déposant son bonnet. Retour à son propriétaire. Ma voix est calme. Et je sais pas, je me sens enjouée. Un peu excitée. Je me languis de... Je porte le verre frais à mes lèvres. Et ces gorgées de ce jus qui rafraichissent tout mon corps, mais n'arrête pas le film qui repasse en boucle dans ma tête. Et ça n'arrange rien lorsque mes yeux se posent sur son canapé. La salle de bain. Sa chambre. Son lit divin. Putain. Oui j'y repense, à cette nuit de folie. A cette nuit langoureuse. A cette nuit incroyable. Exceptionnelle. Mémorable. Et comme j'veux pas qu'il devine mes pensées, je feins l'indifférente. Mais c'est comme s'il y avait un post-it sur mon front.

Sa remarque concernant mon appartement me fait rire. Et me fait plaisir. Il a envie d'en savoir plus sur moi. Il a réellement envie de me connaître, et de ne pas se contenter de moi, de manière superficielle. Entrer chez quelqu'un, c'est dévoiler une partie de son intimité. Et moi, je suis chez lui, j'en ai déjà appris. Et je continue d'en apprendre. Bien sûr ! Bon. Tu vois ta chambre, tu la divises en quatre. C'est mon studio ! J'exagère beaucoup, et j'en ris. Mais je ne suis pas loin de la vérité. C'est pastel. C'est cosy. C'est douillet. Avec des coussins, des couvertures, un peu de trucs qui trainent. Je passe ma main dans mes cheveux, et je pose mon regard sur mon verre à moitié vide. J'ai hâte que tu viennes le visiter. Je lui lance ce petit regard charmeur, quand mon intention est détournée par l'interphone qui sonne. Ton truc à régler ? Quelqu'un, visiblement.
lumos maxima

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Dim 20 Mar - 17:19



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 •••J’ai l’impression qu’on a toujours existé. Elle. Moi. J’ai l’impression que tout ça, tout ce qui m’arrive, ce qui nous arrive est une évidence. Que tout se fait naturellement, sans que l’on se rentre dedans, qu’on se cherche, qu’on se drague. Une évidence à l’état pur, naturelle. Sans forcer les choses, sans rendre les choses plus belles qu’elles le sont. Et j’aimerai bien la capturer dans mes bras, comme un lapin prit au piège et ne plus la lâcher, jamais. La serrer contre moi, enfouir mon visage dans le creux de son cou et être bercé par son odeur, odeur qui m’apaise, odeur qui m’attire. Et j’aimerai qu’elle pose une main sur ma poitrine, qu’elle sente mon cœur, mon cœur qui bat à la chamade quand je suis en sa présence. J’aimerai parcourir son corps de mon doigt, l’effleurer, la mémoriser, l’étudier. La douceur de sa peau. Et des images de notre nuit passée ensemble me revient en tête, parce que je n’ai jamais été dans cet état, aussi impliqué dans tout ça. Je n’ai jamais vraiment apporté de l’importance à une femme, du moins, pas autant.

« Bien sûr. » Petit sourire alors que je lui tends le jus. Je me souviens de chaque heures, minutes, secondes passées à ses côtés. Parce qu’elle me hante, ma tête, mon esprit, mon corps, mon âme. Elle m’envoute. Ne me quitte plus, m’en imprègne. Elle retire le bonnet et le pose sur le plan de travail, sourire amusé je l’attrape pour le mettre de nouveau sur ma tête. L’accessoire d’O’Braham. « Si tu te sens bien c’est le principal non ? (…) Oui, des trucs de fille quoi. » Sourire amusé, taquin. Parce que ici c’est pas vraiment décoré, disons que c’est sobre. Du moment que c’est fonctionnel pour moi, ça ne me dérange pas plus que ça. « Je viendrais avec plaisir, j’ai hâte de voir ça. » Je pose mon verre alors que j’entends l’interphone sonner. « Ouép, j’arrive. »

Je me dirige dans le couloir pour ouvrir la porte d’entrée. Tout ce passe dans le couloir, toujours. Surtout ceux qui sont juste mes ‘clients’ et que je ne connais pas tant que ça. « Tu veux quoi ? » Je prends un ton sérieux, pas besoin de faire des bonnes manières, c’est rapide et c’est tout. Discretion. Un 40. Je hoche la tête alors que je me dirige dans le salon, discrètement je vais dans le buffet, ouvrir le premier tiroir et attraper un petit sachet déjà préparé. Je me retrouve de nouveau en face de ca gars, lui donnant ce petit sachet parfaitement fermé. « N’oublie pas que tu me dois toujours 20 de la dernière fois, mais comme j’t’ai dit c’était la dernière fois, la maison fait plus crédit. A chaque fois tu me balades et je dois toujours attendre des semaines pour que tu me rembourses. » Faire trop confiance, c’est pas bien non plus. Suffit qu’il se serve chez quelqu’un d’autre pour que je ne revoie plus mon argent que je lui ai accepté d’avancer. Un billet de 50 et un billet de 10 atterrissent dans ma main. Ma main qui s’abat sur son épaule avant de le raccompagner à la porte. Je fourre l’argent dans ma poche de mon pantalon et me redirige vers la cuisine, passant mon pouce sur mes lèvres. « Mais je suis certain qu’on se sent bien chez toi …Le jour où tu m’inviteras … j’en serais ravi. » Surtout entouré de ses affaires, entouré d’elle. Je reviens comme si de rien n’était à ses cotés.



© Pando
 

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Dim 20 Mar - 19:50


avec Raphaël S. O'Braham

See me.

Aucun mec digne de ce nom n'a mis les pieds dans mon appartement. Parce que je n'en avais pas envie. Parce que je n'étais pas prête à partager ce petit bout de moi. Parce que rien n'a jamais été suffisamment concret, sérieux, pour en arriver jusque là. Mais avec Raphaël, j'ai cette sensation que tout est différent. Nous ne suivons pas le protocole de la relation amoureuse. On agit comme bon nous semble. Et tout fonctionne. Et c'est ce qu'il me plait. Sortir des conventions. Ne suivre aucune règle, à part les nôtres, qui nous sont propres. Et c'est dingue, l'effet qu'il me fait avec son bonnet. Un simple accessoire qui peut vite le rendre sexy, attirant. Pas la même attraction qu'un simple passant. Quand je le vois, lui, il fait battre mon cœur. Et j'ai envie de le manger, de le goûter, de me l'approprier, de graver 'Propriété privée' sur son corps, en y déposant mon odeur, mes baisers, mes caresses, ma marque. Ça pourrait me rendre dingue de le voir dans les bras d'une autre. Première fois que je ressens une telle possessivité pour quelqu'un. Et je ris lorsqu’il me taquine sur ma déco pseudo féminine d'appartement.

Je le laisse voguer à ses occupations. J'suis pas de nature curieuse, mais j'peux pas m'empêcher de tendre une oreille. Ça s'fait pas. C'est mal. Mais j'm'en fiche. Je ferai celle qui n'a rien entendu. Toute façon, je ne cherche même pas à voir de qui il s'agit. J'entends juste une voix d'homme échangée avec sa voix solennelle. Une voix si formelle qu'elle m'envoie des décharges électriques dans mon ventre. Putain. Ce mec. Un vrai mec. Son assurance revenue au grand galop. Celle qui me rappelle pourquoi je me suis jetée sur lui dans l'ascenseur. Je me tortille sur mon tabouret alors qu'il va et vient du salon à l'entrée, avec un petit sachet à la main. Petit coup d’œil furtif venant de la cuisine. Ça parle d'argent, je crois. Quoi, il deale ? Putain, mon corps fourmille. Mon cœur palpite. J'devrais m'enfuir en courant, la peur au ventre. Mais c'est tout le contraire. Je suis clouée à mon siège, ma lèvre inférieure mordillée de façon incessante. Je sens mes joues rougirent. Et c'est comme si c'était des années d'attente qui aboutissent enfin. Je l'ai, mon bad boy. Putain.

Je vide mon verre, le lâchant lourdement sur la table alors qu'il me rejoint, mine de rien. Ouais, t'as raison. J'adore chez moi. Je marque une pause. Mais j'aime aussi être ici. J'me lève, décidée, l'arrière de mes cuisses dégageant le tabouret derrière moi. Et j'm'approche de lui, dangereusement, mon regard capturant le sien. Sérieuse. Désireuse. J'peux rien contenir. La même pulsion que dans l'ascenseur. La même envie. Le même désir. Avec toi. Voix chaude. Lourde. Mes doigts s'emparent de sa nuque, conduisant sa bouche à mes lèvres précédemment humidifiées, fruitées. Baiser amené de façon intrépide. J'le veux. Lui. Tout entier. Putain, il m'avait manqué. Ma langue qui part à la rencontre de la sienne. Langoureuse passion qui remplit ma jauge de vie. Ma respiration, mon cœur, tout prend de l'amplitude. Tout s'accélère. Mon corps qui se colle au sien. Et mes jambes qui avancent, le forçant à reculer, lentement. Sûrement. Jusqu'à ce que notre course soit stoppée, par le mur. Le frigo. J'en sais rien. J'm'en fous. J'veux juste le posséder. J'veux juste lui montrer à quel point il me fait de l'effet. A quel point il me plait. A quel point ce que je ressens pour lui est sincère. Vrai. Mes lèvres ne quittent pas les siennes. Et mon bassin se joue de lui, alors que mes doigts viennent capturer les siens. Interdiction de me toucher. Je souris, entre deux baisers.
lumos maxima

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
See me + Lindsey 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : See me + Lindsey Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

See me + Lindsey Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


See me + Lindsey Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love See me + Lindsey 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family See me + Lindsey 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends See me + Lindsey 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

See me + Lindsey Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate See me + Lindsey 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Lun 21 Mar - 2:03



❝ See me ❞
Raphsey


In three words I can sum up everything I’ve learned about life: it goes on
 •••Je sais même pas pourquoi je fais ça. Par habitude peut-être. C’est pas que je manque d’argent, l’appartement en est une preuve. Disons que je suis tombé dedans assez jeune et que c’est devenu un peu comme une habitude. Un loisir. Puis j’avais ma clientèle que j’ai toujours d’ailleurs et su je viens à cesser mes activités c’est va un peu me donner l’impression de les trahir. Car mine de rien il faut avoir une certaine relation de confiance pour tomber dans cet engrenage. Autant moi envers eux que eux envers moi. Du coup cette petite activité me paraît comme une évidence. Un loisir en somme. A la base, au début de mon adolescence, j’étais tombé sur un groupe de jeune bien plus âgés que mon âge. Et qui n’avait pas envie d’en faire partie ? La seule solution était de faire ses preuves et d’être le badass qu’ils voulaient. Pas de soucis pour moi. Et finalement j’ai tracé mon propre chemin et mon propre réseau. Expérience de la vie. D’habitude je fais pas ami ami avec mes clients avide ment il y a exception. C’est plus que mes amis deviennent mes clients que l’inverse. Je reste juste professionnel. Je l’ai pas dis à Lindsey parce que premièrement je n’en vois pas l’intérêt et puis je vais pas me ramener en lui disait ; ouais au fait. Je vends un peu d’herbe par ici par là. Pour l’argent de poche… de l’ectza et de la coke aussi.. bref si tu en veux tu sais où me trouver. Hum. Non. Ce n’est pas quelque chose qu’on crie sous tous les toits. Puis j’ai pas envie qu’elle prenne peur ou je sais pas quoi. Sait on jamais. Du coup cette petite entrevue je la fais discretos sans vraiment me cacher parce que je me dis qu’elle va l’apprendre un jour ou l’autre. Alors libre à elle de faire le lien dans sa tête ou non.

Je la rejoints alors comme si de rien n’était. Comme si tout étais normal et que je venais d’avoir un échange futile. Parce que de toute façon il n’y Agen à dire sur ce qui vient de se passer. Mais j’aime aussi être ici… Elle s’approche prêt de moi et mon cœur raté un battement. Je pourrais reconnaître cette attitude parmi milles. Malicieuse. Désireuse. Envieuse. Je me mords l’intérieur de la joue quand je sens mon estomac se tordre rien qu’à l’idée de la tournure que va prendre cette situation. Avec toi. Sa voix se fait mielleuse. « ah ouais ? » Je fais l’innocent. Sa main se dépose dans ma nuque. Attirant mes lèvres contre les siennes. Ses lèvres au goût de fruit. Ses lèvres délicieuses. Ses lèvres qui m’emporte. Loin haut. Plus cette fac été angélique. Que de l’envie. Langues qui jouent au jeu du chat et de la souris. Baiser charnel. Profiter de l’instant. Capturer le moment. Situation qui se balance. Situation qui chavire. Chavire vers cette attirance qui nous ramène toujours l’un vers l’autre. Ma main se dépose sur son visage. L’effleure. Cette envie de la toucher. De la faire mienne. De goûter de nouveau à sa peau. De la goûter de nouveau, elle, tout entière. Respiration qui s’accélère. Images qui traversent mon cerveau a une vitesse folle. Son corps coller au mien. Sa chaleur qui m’envahit. Et elle me pousse. Discrètement. Je m’en rends pas vraiment compter jusqu’au moment où je suis arrêté par cette surface froide du frigo. Frisson qui parcourt ma colonne vertébrale. Ses doigts qui capturent les miens. Un sourire. Mais je ne peux pas résister. Je me dégager de son emprise alors que mes mains viennent se déposer dans son cou. Dégageant ses cheveux. L’embrassant au pleine bouche. Situation qui dérape. Cœur qui explose. Aucun mot ne sort de ma bouche car ça ne sert à rien de parler. Peur de tout briser. Que les gestes. Je me détache doucement pour mordiller sa lèvre inférieur. Sauvage. Pulsions incontrôlables. Retournement de situation. Plaquée contre le frigo. Ma bouche qui descends le long de sa nuque, le début de sa poitrine. Lèvres humides laissant des traces sur sa peau. Parfaite. « Tu me rends fou » sortit naturellement de ma bouche avant même que ça ne traverse mon esprit. Dans un murmure. Dans une plainte. Assouvir ce désir. Maintenant.


© Pando
 

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
See me + Lindsey 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
See me + Lindsey Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
See me + Lindsey Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
See me + Lindsey 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
See me + Lindsey 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Lun 21 Mar - 20:18


avec Raphaël S. O'Braham

See me.

C'était quoi, le but que je vois sa transaction ? Parce qu'il faut se l'avouer, s'il n'avait pas voulu que j'assiste à cet échange, il ne m'aurait jamais invité. Et le fait qu'il ne m'en parle pas, c'est bien pour me laisser cogiter seule, comprendre de moi même ce qu'il vient de se passer. Et puis quoi, c'est un test ? Il voulait connaitre ma réaction ? Il voulait voir si j'allais m'enfuir ? C'est tout le contraire. J'en ai strictement rien à foutre. Ça ne fait qu’affirmer mon attirance pour lui. Limite admirative. Et bizarrement, j'me dis de plus en plus que c'est lui qu'il me faut. Qui a dit que j'étais une jeune fille sage ? Et si c'était un crime, de le vouloir, lui ?

C'est encore moi qui fait le premier pas en engageant cette étreinte effervescente. Les rares fois où mes yeux croisent ses prunelles braisées font rebondir mon cœur dans ma poitrine. Trop fort. Trop violemment. Et ne font qu'amplifier mon désir pour lui. Des pulsions que je ne veux plus contrôler. Parce que c'est lui. Moi. Nous. Je ne veux pas d'un autre. Juste lui. Et même si nous sommes fougueux, soumis à notre envie, soumis à cette attirance mutuelle, plus forte que nous. Même si nous laissons nos corps s'appeler, s'exprimer, il y a toujours cette sensualité envers moi qui fait toute la différence. Les marques de son affection. Sa main légère qui caresse mon visage. Malgré l'échange chavirant de nos baisers, je devine ses doigts jouer avec les miens, tentant de se dégager de leur emprisonnement. Trop facilement. Et quand il croque délicatement ma lèvre, le désir de lui me transperce de part en part. Il prend possession de ma nuque, de ma bouche, de mon corps, me plaquant à son tour contre la fraicheur du métal. J'émets un gémissement bref, de frisson. D'envie. De tremblement. De surprise. Un tsunami mortel qui ravage tout sur son passage, me liquéfiant. Me contrôlant Me rendant amoureuse plus que jamais. Tout va si vite. Et pourtant, je peux ressentir chacun de ses gestes, tant je suis attentive à lui. Il s’aventure assurément dans mon cou, explorant ma clavicule, allant jusqu'à la naissance de mon décolleté, comme s'il connaissait le chemin par cœur. Je frémis sous ses lèvres tendres qui dessinent leur chemin après leur passage. Un chemin qui devient frais sous ses expirations. Sous ses mots qui me font fondre. Ah bon ? Souffle. Moi aussi, je peux jouer l'innocente. Si je le rends fou, lui, alors il me rend dingue. Dépendante. Encore. Toujours plus. Alors qu'il profite de ma peau, mes doigts s'immiscent dans ses cheveux, laissant tomber son objet fétiche au sol. Mes doigts qui agrippent ses mèches, tentant de ne pas lui tirer. Juste avoir cette tension entre mes doigts. Parce que j'adore ses cheveux. Et je voudrais le garder comme ça, contre moi. Pour toujours.

Mon coude active involontairement la descente de glaçons. Stupide frigo américain. Mais ça ne nous perturbe pas plus que ça. La glace humidifie simplement mon haut, dans mon dos. Certains claquent au sol, entre nos pieds. Quelques uns subsistent, dans le récipient prévu à cet effet. Mes doigts s'emparent de son T-shirt, dénudant son torse dans un mouvement contrôlé, puisque je l'ai déjà fait. Et qu'il a deviné mon intention. Une chorégraphie harmonisée, sans répétition. Sans briser notre contact. Mes mains se posent sur sa peau, entre nous, et le poussent subtilement. Séparés d'une vingtaine de centimètre. Un arrêt sur image, alors qu'on est essoufflés. Mes pupilles dilatées capturant son regard. Bouche entrouverte. L'une de mes mains se perd dans mon dos, attrapant soigneusement entre mon pouce et mon index un glaçon. Et dans un geste nonchalant, je lui amène à ses lèvres, qu'il goute. Et sans le lâcher, je le laisse glisser sur ses courbes. Mâchoires. Cou. Clavicule. Je suis, subjuguée, le parcours du glaçon. Poitrine. Cœur. Côtes. Abdos. Nombril. Et il tombe. Je rejoins ses yeux, les miens étant affamés. Et doucement, mes lèvres se posent sur les siennes, suçant l'eau fondue de l'iceberg. Ma bouche, qui refait, à l'identique, le chemin tracé de gouttelettes. Et je les récupère, une à une, avec mes lèvres, le bout de ma langue. Jusqu'à son bas ventre, où je dépose un dernier baiser. Jeu qui devient érotique. Jeu qui repousse nos limites. Jeu qui cherche à faire monter notre pression jusqu'à ce qu'on explose l'un pour l'autre. Jeu qui ne fait qu'accroître le désir de l'avoir pour moi. Contre moi. En moi.
lumos maxima

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
Contenu sponsorisé
(#)


 :: Sherrerd