BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:

Partagez

 Dïam ► Mellow Mood

Anonymous
Invité
Invité
(#) Jeu 25 Fév - 0:18


Mellow Mood
Dïam

9 H 30 du matin, tu te réveillais pour une fois, tu avais dormi plus de quatre-heures sans un seul cauchemar et même pas une pressante pour faire pipi un certain exploit te connaissant. Tu étais de bonne humeur. D'ailleurs, au réveil, tu mourrais d'envie de manger un truc bien gras, bien consistant accompagné d'un café surmonté d'une crème chantilly... Rien que d'y penser on pouvais apercevoir ta bave coulée - qu'elle classe -. Ouais avec ça tu étais sur de prendre au moins dix kilos et de ressembler à une patate.Bon le bon côté tu pourra toujours te mettre en boule et jouer au Bowling avec ton corps c'est cool ça. Sérieusement ,Ton planning était déjà prêt dans ta tête, tu vas passer ta matinée à te goinfrer au café du centre ,après tout toutes les excuses  étaient bonnes pour quitter cette chambre pas parce que tu ne l'aimes pas, mais tu as passé dix-huit ans de ta vie enfermée dans une chambre, ça suffit largement.Tu avais besoin de liberté enfaîtes tu ne recherché que ça la liberté. Tu te préparas en deux secondes une natte sur le côté un jean un t-shirt et des escarpin et tu étais partie en direction du café.Le café, tu aimes cet endroit, c'est calme, tranquille, personne pour t'emmerder, une ambiance détente et en même temps plutôt sérieuse avec tous les étudiants concentrés, mais aussi un lieu pour observer tout le monde.

Une fois arrivée au café de la vie, tu commandas un cappuccino avec la masse de crème ainsi qu'une tarte à la myrtille et tu pars, t'installer à  une table ronde pour deux .Tu étais là avec cappuccino entre les mains et une tarte aux myrtilles sur le côté à moitié entamé . Tu regardais tout le monde, tu les analysais ton passe-temps favori, mais là, tu bloquais, tu savais qu'il manquait quelque chose. Dïnah ta partenaire, alors vous deux clairement s'ils devaient avoir des personnes avec des dossiers sur la vie des gens ça serait clairement vous deux, ouais, c'est votre kiffe analyser les gens. Tu voulais qu'elle soit là pourquoi tu ne sais pas mais tu avais besoin de sa joie de vivre puis un petit déjeuner c'est toujours plaisant surtout que ça faisait un moment qu'elle et toi vous n'avait pas passer un moment ensemble alors c'était une assez bonne occasion. En une seconde, tu avais déjà pris ton téléphone pour l'inviter."Didi rejoins moi au café du centre, c'est urgent, j'ai besoin de toi. " Message clair avec un point avec le mot urgent en plein milieu ,  bon là au moins tu étais sûr de l'avoir débarqué dans même pas dix minutes vues que ton sms ressemblé plus à un appel au secours qu'à une invitation à petit-déjeuner, mais c'était ça que tu trouvais marrant. Elle devait surement dormir faire une bonne grasse matinée ou peut-être faire autre chose et toi, tu lui demandes de venir pour un truc urgent comme si tu allais mourir ou que tu avais voler une tomates chez l’épicier alors qu'enfaîtes non, c'était tout simplement pour prendre un déjeuner... Mais oui tout est normal dans tout ça. Tu l'attendais alors sourire aux lèvres comme à ton habitude.


acidbrain
Anonymous
Invité
Invité
(#) Ven 26 Fév - 12:52

Dïam ► Mellow Mood GiphyLorsque Dïnha reçu le sms de Sam, elle avait la tête dans ses livres. Si ça avait été un banal sms, elle n'aurait sans pas réagit immédiatement. Elle aurait sans doute continué à travailler pendant une heure ou deux malgré le fait qu'il soit si tôt. Mais Dïnah était comme ça, elle aimait ce qu'elle étudiait et se mettait à fond dedans. Elle n'était même pas sortie de son lit. Enfin si, elle avait été se faire un thé et pris quelque chose à mangé après avoir été aux toilettes. Puis, elle était retournée se coucher, attrapant ses cours. Blottie sous la couette, elle révisait ses cours, très concentrée dans ce qu'elle lisait. Et lorsqu'elle reçu le sms, Dïnah était déjà hors du lit, en train de s'habiller.

Elle ne prit même pas la peine de répondre à Sam. Pas besoin. Elle allait perdre son temps. La jeune étudiante s'empressa de quitter la villa et de sauter dans sa voiture pour se rendre au café où elles avaient l'habitude de se retrouver. Le sms semblait tellement alarmant que Dïnah grilla deux feu rouge et manqua de percuter une voiture qui sortait de sa place de parking. Personne ne pouvait comprendre pourquoi elle semblait aussi pressée. Sam était comme une extension de Dïnah. Son Yang parfois et son Yin à d'autres moments. Elles étaient complémentaires et savaient se parler avec des mots simples parfois. Dïnah n'avait jamais jugé Sam sur quoi que ce soit. Mais leur petit plaisir n'était pas simplement de boire un café, un thé, autre chose à une table et de parler de tout et rien. Ce qu'elles aimaient surtout, c'était d'inventer des vies à des gens. Aux gens qui les entouraient. D'ailleurs, Dïnah en avait à raconter à Sam. Depuis le temps qu'elles ne s'étaient pas vues.

La jeune femme se gara un peu n'importe comment, sortant de sa voiture avec peine tellement elle l'avait collée à l'autre. Faisant une moue, elle hésita à se garer correctement puis finalement, elle décampa. Elle n'avait pas le temps, elle avait des priorités. Elle avait enfilé à la va vite des vêtements et des converses. Elle était un peu habillée n'importe comme. Un seul côté de sa chemise était rentré dans son jean. Et elle n'était même pas coiffée. Elle avait encore son débardeur qui lui servait de pyjama. Un truc rose avec trois bisounours dessus qui clamaient combien les câlins était bénéfiques pour l'esprit. Dïnah entra dans le café, manquant de s'étaler sur le sol en marchant sur l'un de ses lacets pas fait. Elle remarqua Sam un peu plus loin, dos à elle. Sans attendre, Dïnah vint s'installer en face de la jeune femme et posa son sac sur le sol.

« Ok, t'es vivante !!! T'as pas pleuré !! Donc avant que je t'engueule pour ton sms alarmant, je dois te raconter quelque chose !! La semaine dernière, j'ai croisé un mec dans le parc, en promenant mon chien. Tu le genres de vieux sans femme ni enfants. Un solitaire quoi. Ce type collectionne les petites figurines de pingouins. Il en a plein chez lui. C'est un fétichiste des pingouins. Un pingouinchiste ! Tu vois le genre. Il a même un bac à glaçons pour des glaçons pingouins ! Conceptuel non ? Comme ça, l'été il peut boire son orangeade fraîche ! Parce que, c'est pas le genre à boire de la bière ! Mais un jour, il est tombé amoureux d'une femme ! Une adepte du kamasutra. Genre, souple et coquine tu vois le genre ? Et puis, ça tombe bien, parce qu'elle adore tout ce qui a une forme phallique. En plus des phallus quoi ! Et, le pingouin, c'est un peu phallique non ? Enfin, tu me diras, moins que les oscars... »

Dïnah observa Sam un long moment puis se leva d'un bond, filant vers le comptoir pour commander un thé et une tarte au citron meringuée. C'est qu'elle avait faim quand même. Elle n'avait rien avalé puisqu'elle n'avait pas eu le temps de faire quoi que ce soit. Puis bon, elle pouvait bien se faire un peu plaisir. Elle revint s'asseoir à la table et observa de nouveau Sam, glissant son index dans la meringue avant de le lécher.

« Bon alors... C'est quoi l'urgence ? »

Elle ne lui reprochait rien. Au contraire, Dïnah s'inquiétait beaucoup pour son amie. Elle voyait dans ses yeux que sa vie n'était pas facile. Qu'il y avait quelque chose de brisé en elle et elle ne savait pas quoi. Dïnah se rendait compte que les relations humaines n'était vraiment pas simple.
Anonymous
Invité
Invité
(#) Mer 2 Mar - 22:20


Mellow Mood
Dïam

Tu attendais ton amie , oui ton amie Dïnah faisait partie des rares personnes que tu peux appeler amie. Tu apprécié sa présence et sa joie de vivre, avec elle c'était si simple , simplement rire tout oublier , s'amuser et imaginer la vie des autres pas plus compliquée que ça. Pas de jalousie , prise de tête non rien.. Tu relèves la tête Dïnah vient de s'asseoir en face elle n' avait pas encore commandé. Tu souris et pousse ton sac pour lui faire un peu plus de place....Tu comptais ouvrir la bouche pour la saluer ,mais tu n'avais pas eu le temps de placer un seul mot même pas un bonjour non elle avait déjà pris la parole. Tu l'écoutes et tu souris. Dïnah c'est cela une fille spontanée qui peut parler beaucoup dès fois comme là en fait.Et comme à votre grande habitude sans grande surprise, elle te raconte la vie d'un mec qu'elle ne connaît pas et toi non plus, puis des pingouins, le mot Kamasutra ressort aussi enfin tout pleins de mot aussi fou les un que les autres. Une fois qu'elle eut fini de parler, tu ne pues t'empêcher de la regarder sourire amusée aux lèvres. "Bonjour Dïnah , tu es en beauté aujourd'hui. Oh, mais moi ça va super alors tu as quelque chose intéressant à me dire ?" Répliques-tu ironiquement." Non sérieux , donc un vieux pingouinchiste tu sais s'il a des bouillotte en forme de pingouin pour l'hiver aussi ? Une adepte du Kamasutra ? Waouh le vieux, il doit aimer ça toutes les nuits. Tu crois que ça femme, elle peut faire des trucs vraiment bizarres avec ses jambes non pas que ça me branche, mais moi, je dis ça peut-être intéressant à voir. Oh en parlant d'oscar Di Caprio a enfin le siens... "Mon dieu, mais c'est quoi ce discours sans queue ni tête enfin en même, il était un peu semblable à celui de Dïnah.Tu n'avais pas compris ce qu'elle avait réellement dit, mais tu es le genre de fille à rentrer dans les conneries des autres, puis avouons qu'une vieux qui raffole de Pingouins et qui aime une fille adepte de Kamsutra c'est banale... Mais oui vraiment banal. Sans oublier cette allusion à DiCaprio enfin un peu d'actualité ça ne fait mal à personne puis qui n'aime pas le titanic.... Même toi qui ne croîs pas en l'amour, tu as versé une larme devant ce film... Dinah se lève pour commander, tu la suis du regard avant qu'elle ne revienne se poser en face de toi avec son thé et sa tarte sur la table. « Bon alors... C'est quoi l'urgence ? »Dïnah savait bien que tu n'avais pas eu la vie facile, mais elle ne te posa jamais aucune question sur ça. D'ailleurs, c'est ça qui te plaisait, elle est là pour toi, mais ne cherche pas à savoir ce que tu as vécu. Tu n'avais d'ailleurs pas l'envie d'en parler donc ça t'arrangeais bien. Tu la regardes avant de reprendre " Oh bah rien de spéciale, il n'y pas d'urgence " Avec tout ça, tu avais complètement oublié de lui dire que tu n'avais aucune raison pour sa venue ici, et que ce sms alarmant n'était en fait que le fruit de ton immaturité.Tu pris un morceau de ta tarte avant de reprendre. "Si je te dis qu'enfaîtes, il n'y avait pas vraiment de raison et que je voulais passer du temps avec la plus belle femme de la terre entière, tu me pardonneras pour t'avoir sorti la tête de tes livres ?"Oui Dïnah était comme toi elle accordé beaucoup de temps à ses études , d'ou le fait que vous vous retrouvez toutes les deux chez les Ivy. Tes yeux balayent la salle, tu regardes le monsieur en face de vous. "Oh si je sais en quoi tu pourrais m'aider regarde le monsieur face à nous le chauve, tu crois qu'il aime plus les slips ou les boxers ? "Tu souris amusée regardant Dïnah.. Mon dieu que c'était puéril , mais avouons que pour se libérer l'esprit et animer nos vie banales il n'y avait rien de mieux.

acidbrain
Anonymous
Invité
Invité
(#) Jeu 3 Mar - 17:01

Dïam ► Mellow Mood GiphyVoilà que Sam se moquait d'elle parce qu'elle n'avait pas dit bonjour et qu'elle n'avait pas prit le temps de s'habiller. Hum. Était ce important ? Genre vraiment ? Sam lui avait envoyé un message alarmant. Alors oui, Dïnah ne prenait pas le temps de lâcher un bonjour ou autre. Et oui, elle s'était habillée à la hâte. La jeune femme observa son amie alors que ses épaules s'affaissèrent, le fixant avec un air déconfit, soupirant. Elle ferma sa chemise pour cacher son débardeur qui lui servait pour dormir et tenta de se recoiffer un minimum.

« Oui bon... Bonjour ! Comment tu vas ? Je m'en fous de comment tu vas, t'as vu ton sms ? Ça voulait dire que tu vas pas bien ! T'es chiante hein ! Critique pas mon pyjama bisounours ! Ok ? Je sors jamais aussi négligée ! À cause de toi je vais rater l'homme de ma vie... »

Pinçant les lèvres, un peu vexée, Dïnah finit par cesser de s'agiter alors qu'elle venait de raconter une histoire des plus débile. Mais qu'importe, au moins, ça faisait sourire Sam. Dïnah faisait sourire les autres peut être pour éviter d'avoir à parler d'elle. Peut être pour éviter d'avoir à parler de ses propres démons. Elle observa la brune qui lui faisait face et roula des yeux, souriant en coin.

« Au moins, il aura une vie sexuelle palpitante lui ! Et je pense que tu ne voudrais pas voir une contorsionniste se faire limer par un vieux... »

Dïnah soupira doucement puis commença à manger alors que Sam parlait de Leonardo DiCaprio. En effet, l'acteur avait enfin reçu son oscar, et il était temps pour lui. La jeune femme pensait même que s'il ne l'avait pas cette année, il ne l'aurait jamais eu. Enfin, est ce qu'il l'avait eu par charité de la part de votant ? Elle n'en savait rien et s'en foutait pas mal. Dïnah hocha la tête, alors qu'elle avalait sa tarte au citron.

« Oui, je sais, une chance pour lui ! »

Enfin, Dïnah pu poser la question à Sam de savoir ce qu'était l'urgence. La jeune femme en face d'elle ne se gêna pas pour se moquer ouvertement d'elle en lui balançant qu'il n'y avait pas d'urgence. La demoiselle haussa les sourcils, se figeant en fixant son amie, pas certaine qu'elle soit sérieuse. Mais si, Sam était bel et bien sérieuse avec elle. Dïnah grimaça légèrement en baissant les yeux, attrapant son thé pour en boire une gorgée avant de désirer ardemment vomir sur Sam. Et son compliment ne changerait rien. Elle l'avait inquiété. Sam ne se rendait pas compte de son geste en vérité. Dïnah soupira et tourna la tête vers l'homme que Sam lui montrait, pas plus emballée que ça de jouer là. Elle tourna son visage blasé vers Sam et la fixa.

« Qu'est ce qu'on s'en fout... » Elle soupira en reposant sa tasse de thé. « Non mais Sam... Tu peux pas m'inquiéter comme ça et me dire qu'il n'y a rien... Je ne t'en veux pas mais j'ai des examens... »

Dïnah pinça les lèvres, se sentant un peu coupable de lui parler de cette manière. Mais la jeune femme était pleine d'angoisses en ce moment et elle avait du mal à se concentrer sur ce qu'elle faisait. La jeune femme posa ses coudes sur la table et observa Sam, un peu hésitante.

« Excuse moi... Je crois que je devrais débrancher. J'ai hâte que l'été soit là. Je veux aller m'enfermer dans ma villa à Los Angeles, et rester au bord de la piscine toute la journée, me vider la tête. Etre loin de cette université, des cours, des gens... »

Mais des garçons en particulier. Ils avaient la mauvaise habitude de réussir à lui briser le cœur. Enfin, surtout à la faire tourner en bourrique. Et Dïnah n'arrivait plus trop à gérer ses derniers temps. Tous ses sentiments se mêlaient entre haine, déception, amour, tristesse. Elle se sentait complètement perdue et elle n'avait pas envie de l'être plus.
Contenu sponsorisé
(#)


 :: Borough center