BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:

Partagez

  You got cash ? + Alexis

 You got cash ? + Alexis 1454767174-bizut-terrace
Victoire M. Windsor
Victoire M. Windsor
"Baby, I'm perfect for you" - Bizut
Messages : 40
Age : 29
Célébrité : Emmy Rossum
Pseudo internet : Pam
Arrivé le : 16/02/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :  You got cash ? + Alexis Tumblr_inline_mzxspnQ0Ow1r0awai

Attentive ◊ Courageuse, ◊ Curieuse ◊ Douce ◊ Charismatique ◊ Chaleureuse ◊ Energique ◊ Franche ◊ Habile ◊ Méticuleuse ◊ Observatrice ◊ Rusée ◊ Sensible ◊ Emotive ◊ Tendre ◊ Volontaire ◊ Agressive ◊ Butée ◊ Dépendante ◊ Manipulatrice ◊ Enigmatique ◊ Fière ◊ Impatiente ◊ Jalouse ◊ Râleuse ◊ Téméraire ◊ Vicieuse ◊ Virulente.
***

 You got cash ? + Alexis Tumblr_inline_nz4ryfjtLa1tgsn29_500
Love


***


 You got cash ? + Alexis Tumblr_mpluukjPfm1s3bhqso3_250
Family


***


 You got cash ? + Alexis Tumblr_n1lab5GdJ41qblutwo7_250
Friends


***


 You got cash ? + Alexis Tumblr_mi6r4i6zdU1r749vso5_250
Client-list


***


 You got cash ? + Alexis Tumblr_mq21zcg57e1rqiqgio6_250
Hate


(#) Jeu 10 Mar - 20:42


You got Cash ?

Never Be Dependent to anyone in This World..because Even Your Own Shadow Leaves You in Darkness...
Alexis & Victoire

Quelles filles diraient non à une après-midi shopping ? Aucunes. Surtout pas moi en tout cas et encore moins quand c’est en compagnie d’Alexis. Un petit texto de sa part pour que je rapplique vite fait sur notre lieu favori, le centre commercial. Aah le centre commercial, ou bien le paradis de toutes les nénettes se trimbalant avec des vêtements hors de prix, des lunettes Dior et des talons de 20 cm. Toujours les yeux éblouit, rêve d’enfants. Devant ces grandes vitrines bien trop décorées, qui attirent, qui donnent envie, qui vendent. Vendent du rêve. Rentrer dans un magasin et avoir envie de tout acheter, devenu un vice. Il n’y a pas une semaine qui passe sans que je n’y pose les pieds, devenu presque une passion, même un sport. Un sport de haute catégorie, car c’est ça les magasins, courir partout, rentrer dans toutes les boutiques, prendre une tonne de fringues, les essayer encore et encore. Suer, avoir la peau collante mais ne pas pouvoir s’empêcher de résister devant cette belle petite robe qui ira à merveille avec mon corps sculpté comme une déesse – ou pas. Et même si on en peut plus, qu’on à l’impression d’être au bout de sa vie à force de s’habiller puis de se déshabiller et se rhabiller et … Ne pas pouvoir résister à l’appel de la cabine pour essayer cette petite robe qui te fait de l’œil. Ouais, le shopping, c’est un sport. Tu perds des calories, c’est certain. Et je vais pas cracher dessus, surtout quand je vois les petites poignées d’amour qui petit à petit s’installe sur mes hanches. J’me dis que j’ai peut-être un peu trop abusé sur les muffins la semaine passée. Passer devant cette boulangerie qui me donne l’eau à la bouche à chaque fois que je me pointe devant. Alors que mon cerveau me dit de continuer mon chemins mais que mes jambes avancent et ma main se glisse sur la poignée pour entendre cette belle petite sonnette qui signale ma présence. Et cette odeur de croissant chaud et de chocolat qui me fait tourner la tête.

Un jeans slim, qui me fait des jambes de déesses. Accompagnées de mes louboutins – Oui, petit cadeau offert par le grand Terence, patron et PDG cette multinationale – dont je ne me rappelle plus le nom – suite à cette soirée où j’ai dû l’accompagner pour faire bonne impression – Parce que oui, ça à du bon d’être escorte et d’accompagner les riches. Tu as l’impression de l’être, le temps de quelques heures. L’impression d’être quelqu’un d’autre que toi, et Dieu seul sait à quel point j’aimerais être quelqu’un d’autre que celle que je suis en ce moment. Celle qui se bat pour vivre, pour bouffer. Alors même si j’ai été impolie en faisant genre – Non merci, vraiment il ne faut pas – j’ai pas craché dessus et je les ai prise sans demander mon reste. Alors ouais, quand elles sont à mes pieds, je me la pète un peu. Un petit haut, dans les tons crèmes, haut voilé qui me donne cette silhouette parfaite – que je n’ai pas une fois nue devant le miroir – les apparences sont trompeuses et ça me va parfaitement.

« Alexis. » je l’interpelle alors que je tiens mon sac à mon poigné brisé. Parce que ouais, quand on veut se la jouer pétasse, faut le faire jusqu’au bout. Mes talons résonnent sur le carrelage du centre commercial en allant à sa rencontre. Ma main se dépose sur son épaule et je lui fais une petite accolade. Je me détache légèrement pour la regarder de haut en bas, avec ce petit sourire amusé sur mes lèvres. « Sexy. » En même temps, même en training je suis sûr qu’elle le serait. « Alors dis-moi, c’est pour quel occasion cette robe que tu veux t’acheter ? » Acheter est un bien grand mot, on en est bien consciente.



_________________

Dérive
õ toi ma chère confrérie. Tu es dans mon coeur comme la mozarella est à la pizza. Comme les frites au ketchup. Comme la lune avec les étoiles. Terrace Club :moche:
 You got cash ? + Alexis 1454767178-sholars
Alexis Ivy Lancaster
Alexis Ivy Lancaster
"Just stand high and tall, make sure you give your all" - Scholars
Messages : 334
Age : 25
Célébrité : nina awesome dobrev
Pseudo internet : day dream (juliette)
Arrivé le : 30/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
 You got cash ? + Alexis 16azew8


LENNY : Il te trouble. Il est ton tuteur. Il te détestait puis a fini par apprendre à te connaitre entre deux prises de tête sur la biologie. Il t'a amené en tant que cavalière à la soirée de la Saint-Valentin. Et tu te laisserais tenter par une histoire sérieuse avec lui même si au fond tu as peur qu'il t'utilise. • ARTHUR : ton meilleur ami d'enfance. Tout est parti d'un porte-clé trouvé sur la plage. Probablement ton âme soeur. Tu ferais tout pour lui. Prête à tout pour ses yeux bleus car tu ne vois pas ta vie sans lui. Tu lui fais entièrement confiance. Si tu es amené à tuer quelqu'un, c'est lui que tu appelleras pour t'aider à enterrer le corps. • LIAM : Ton premier amour. Tes premiers sentiments. Ta première histoire. La première fois que tu as eu le coeur brisé. Une amourette de vacances dans laquelle tu t'es complètement abandonné pour te ramasser. Il est parti sans te donner aucune nouvelle. Tu lui en veux. C'est à cause de lui que tu n'as jamais réussi à vraiment ouvrir ton coeur. • CASEY : Un ami de ton père, un mafieux lui aussi. Tu ne le connais pas beaucoup. Tu le remercies de t'héberger et de ne pas te laisser dans les dortoirs miteux de l'université. • PRIAM: C'est le mec qui te fait découvrir son monde. Loin des palaces et des restaurants quatre étoiles, il t'emmène visiter la ville comme tu ne l'as jamais vu. Il te chamboule, il bouleverse tes habitudes et tu en as besoin. • KAIDANROMEO : Tu es sortie avec lui ta première année à l'université. Tu voulais te faire une image et utilisé son nom de famille mais tu as vite compris qu'il cachait pas mal de choses. Tu lui as fait du chantage pour qu'il reste avec toi, tu avais besoin de te construire une réputation. Maintenant tu t'en veux. • ALEJANDRO

JULIETWILLOWSKYLERVICTOIREMEADOWZELIE

a grandi dans les beaux quartiers de Beverly Hills • 1ère année en medecine (mineur langues vivantes), elle a recommencé un cursus à l’université après avoir déjà fait deux ans de journalisme • elle est entrée à Princeton en 2012 pour entamer un cursus de journalisme • elle était une Tower • gosse de riche pourrie gâtée, elle était manipulatrice et impitoyable • elle a perdu sa mère alors qu'elle n'avait que six ans • quand elle est en deuxième année, un scandale éclate : son père s'avère être le parrain californien à la tête d'un réseau de mafieux qui sévit depuis 20 ans • sa réputation en prend un coup • ses comptes en banque sont gelés • elle devient la risée du campus • elle perd tout et fuit le campus • en septembre 2015 elle revient à Princeton pour se donner une seconde chance • elle est pauvre et doit enchainer deux boulots pour survivre • elle squatte chez Casey, un ancien ami de son père • elle est bien loin de la fille qu’elle était avant de partir : elle se cherche, elle expérimente et elle retrouve confiance en elle • elle ne couche que si elle a des sentiments • elle a perdu sa virginité à l’âge de seize ans avec Liam qui lui a brisé le cœur • elle garde une âme d’enfant et est en manque d’affection et de reconnaissance •
Spoiler:
 

(#) Sam 12 Mar - 12:11


you got cash ?
ALEXIS & VICTOIRE


Tu as du mal à y croire. Tu es encore sur un petit nuage. Tu as un second rendez-vous. Lenny t’a proposé d’aller au cinéma avec lui. Tu ne l’as pas fait fuir. Il veut te revoir, il veut réellement sortir avec toi. Tu n’as pas juste été sa cavalière pour la Saint-Valentin. Tu n’étais pas une roue de secours pour rendre sa meilleure amie jalouse. Il veut te revoir. Il veut plus qu’une simple soirée avec toi. Tu es toute excitée et stressée. Ça fait trop longtemps que tu n’es pas sortie en tête à tête. Tu n’as jamais vraiment eu de vrai rendez-vous amoureux. Tu n’es pas habituée à ce genre de choses. C’est nouveau et excitant. Alors tu veux que tout soit parfait. Tu veux être parfaite pour lui. Tu veux mettre toutes les chances de ton côté pour que ce rendez-vous ne soit pas le dernier. Tu veux y croire. Croire que tu as le droit enfin à une histoire d’amour. A un petit-ami qui ne cherchera pas à te briser le cœur mais juste à te rendre heureuse. Puis très vite l’euphorie laisse place à la panique. Tu n’as pas le droit de foirer cette opportunité. Tout de suite tu attrapes ton téléphone et envoie un message à Victoire. Hors de question que tu mettes une de tes robes, il t’en faut une nouvelle. Il faut que tu ailles faire les magasins. Il faut que tu te trouves une tenue pour ton rendez-vous. Victoire va t’aider. Tu sais que tu peux compter sur elle et son sens du style. Et puis ça va te faire du bien de sortir et de te confier à elle. Direction le centre commercial pour un après-midi shopping entre filles. Tu en as besoin. Tu as hâte. Tu enfiles un jean, ton perfecto en cuir et des talons Jimmy Choo. Tu prends ta pochette Yves Saint-Laurent préférée. Tu passes près d’une heure à te préparer. Avec les cours et ton boulot au Starbucks, tu ne prends plus le temps de te faire belle. Tu n’as plus l’occasion de te faire belle et sexy. Il est loin le temps où tu te pavanais tous les jours en talons aiguilles de plus de dix centimètres. Ton statut social a changé et il semble qu’automatiquement ta meilleure de t’habiller l’a fait aussi. Tu cherches moins à impressionner, tu évites le regard des autres. Tu as peur du jugement des autres. Tu sais que beaucoup savent qui tu es. Tu es la fille Lancaster, celle qui est tombée de son trône quand son père a été jugé coupable puis envoyé en prison. Mais aujourd’hui ta confiance en toi est revenue. Tu sors avec Victoire. Tu vas te trouver une tenue pour le rendez-vous que tu as dans quelques jours. Tu as envie d’attirer le regard. Tu as envie que les gens te regardent et voient que rien ne t’arrête. Tu as eu des moments difficiles mais tu es toujours là. Tu avances, tu es prête à garder la tête hors de l’eau. Hors de question de te faire bouffer par tout ça. Tu vaux mieux que ça. Rien ne va t’arrêter de profiter de la vie et de vivre chaque instant. Tes talons claquent contre le sol. Un pas sûr. Tu jettes un coup d’œil aux boutiques qui t’entourent. Tu connais probablement le centre commercial par cœur. Tu aimes passer du temps ici, oublier que maintenant tu dois regarder les étiquettes avant d’acheter quoi que ce soit. Tu ne peux plus te contenter de choisir et d’essayer. Ton compte en banque n’est plus aussi rempli pourtant tes goûts vestimentaires n’ont pas changé. Tu es toujours attirée par les robes de grands créateurs et les chaussures hors de prix. Puis tu l’entends. Victoire. Tu la vois arriver vers toi. Un sourire se dessine sur ton visage. Qu’est-ce que tu ferais sans elle ? Tu lui rends son accolade. Tu es pressée de dévaler les rayons, essayer des robes et avoir son avis. Tu as hâte de passer cet après-midi avec elle. Elle te regarde de haut en bas et te complimente. Sexy. Oui c’est e que tu voulais aujourd’hui. Contente qu’elle approuve ton look. « Tu l’es encore plus. Louboutins ? »  Tu jettes un coup d’œil à ses chaussures. Tu reconnais très vite ta marque préférée de souliers. Victoire et toi avez les mêmes goûts. Puis elle te demande pourquoi tu as besoin d’une nouvelle robe. Immédiatement tes joues rougissent légèrement. Sans que tu t’en rendez compte. Tu as encore du mal à croire ce qui t’arrive. Te voilà comme une lycéenne qui en pince pour le capitaine de basket. Ridicule. « J’ai un rendez-vous dans trois jours. Avec Lenny. Il faut que je trouve une robe qui lui donne envie de m’embrasser mais sans être vulgaire. » Tu veux un baiser. Tu veux que ce soit le début d’une grande histoire d’amour. Tu prends ton amie par le bras et l’emmène vers la première boutique. Alexander McQueen. Prix moyen d’une robe 600 dollars. « Ca fait trop longtemps que je n’ai pas fait de shopping Vic ! On va te trouver quelque chose aussi. Tu n’as pas un mec à séduire ? »  Tu lui fais un grand sourire puis tu commences à lui montrer une première robe sur le portant. Tu ne cherches pas à regarder le prix. C’est le dernier de tes soucis quand tu fais les magasins avec Victoire.


_________________
It was like the world stopped turning in that instant. Like everyone around us had disappeared. Like everything at home was forgotten about. It was as if those few minutes on this world were created just for us and all we could do was look at each other. It was like he was seeing my face for the first time. He seemed confused but kind of amused. ↣ arthur & alexis
Home isn't a place, it's a feeling
http://www.theothersiderpg.org/t1242-it-s-our-paradise-and-it-s- http://www.theothersiderpg.org/t1289-alexis-fucking-in-and-fighting-on http://www.theothersiderpg.org/t1390-alexis-ivy-lancaster-609-791-7910 http://www.theothersiderpg.org/t1391-alexis-ivy-lancaster-it-s-our-war-zone

 :: Sherrerd