BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:
Le deal à ne pas rater :
Etui de protection pour iPad
15 €
Voir le deal

Partagez

 Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767173-ivy-membre
Nathaniel O. Hamilton
Nathaniel O. Hamilton
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 179
Age : 26
Célébrité : Julian Schratter
Pseudo internet : Stitch.
Arrivé le : 24/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mcf8t7JnRk1qhtdsto1_500

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Post-49177-0-1446103170-61429_thumb

Charlotte : Hey sister go ! Elle, ben, c'est l'amour de ma vie. Elle est ma soeur, mon tout. Elle sera toujours la première dans toute situation, personne ne passera avant elle. Je ferais n'importe quoi pour sa petite tête. Même si elle me prends tout le temps la tête, que je dois toujours la protéger, ben c'est mon rôle et je l'aime. Ma meilleure action a été de la ramené chez moi et la laisser vivre sa vie dans mon appartement.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mpqhjwWwKM1rqu3aso1_r1_500

Milo : : le seul et l'unique, le meilleur ami de toute une vie, l'imbécile de frère, celui avec qui je partagerais tout même ma nana. Il a été mon héros depuis mon enfance et il restera mon héros.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Giphy

Jorden : Lui, c'est la deuxième partie de ma team. On se connait depuis le lycée. Il a été mon premier ami et le sera pour toujours. Plus tard je lui ai fais rencontré Milo et depuis, ils sont inséparable, la Team des BG. Sortir, jouer, rire, manger de la pizza, c'est leur passe temps favoris.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_neagyd1y9D1svlgb2o1_500

Zia : : Fiancée depuis leur plus tendre enfance. Ce qui a l'époque valait des crises de nerfs, des rebellions et j'en passe. Le sujet fut discrètement mit de côté et par remis sur le tapis depuis des années. Il y a uniquement quelques mois, suite à quelques scandales familiale, le sujet a été remis sur la table. Bizarrement maintenant étant adulte, je comprenais mieux les motivations de mes parents et puis Zia était de loin pas désagréable à voir. Mais, le mariage c'est vraiment pas ma tasse de thé, c'est plus un contrat de mort qu'autre chose.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Z


Braxton : Que dire ? Je la connaissais d'avant, elle se droguait avec moi, je l'ai encouragé à vivre des trucs pas très net et elle en a vécu des choses. Je me rapproche la plus part de ses mésaventures. Mais le temps à voulu qu'un terrible accident lui coûte le souvenir de son ancienne vie, donc moi. Quelques années plus tard on se retrouve. Comme une nouvelle rencontre je renoue des liens avec la jeune demoiselle. Sans qu'elle ne me laisse indifférent.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n06bnqpC1N1sfpqu5o1_500

Juliet :Sa casserole, ma tête, son appartement, son coloc, mon meilleur ami, tout ça fait un cocktail de choses qui sont très mauvaise pour ma tête. Que dire ? Elle et moi c'est le joint sur le canapé, la tête en l'air, les bateaux qui dérivent. Nous sommes tout comme rien. Vous voyez l'amitié bizarre ?

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_nj3uejo3YO1seb0mso1_500

Anakin : C'est mon autre soeur, sauf qu'on partage pas le même sang. En fait elle presque comme ma mère. Elle m'engueule quand je fais des conneries, me félicite pour les bonnes actions et me donne les meilleurs conseils quand quelque chose ne va pas. Je sais que je pourrais toujours compter sur elle pour me remettre sur le droit chemin.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n3egbmKuGK1trxbpko2_250

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1451749010-michana

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Natario_imagesia-com_14mct
(#) Ven 25 Déc - 22:17

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Une brise fraiche caressait mon visage et me forçait à doucement ouvrir les paupières. Je fis face à une lumière éclatante et un rideau qui volait aux rythme du vent. Sans éviter un grognement je fis un tour dans mon lit pour récupérer mon portable qui devait loger quelques part. Après une dizaine de minute de tapage de lit sans réussite, je me levais doucement et passais une main sur mes yeux pour m’aider à doucement m’accommoder à la lumière. Je découvrais mon portable au pied de mon lit, cela devait avoir été une nuit mouvementée. Je découvris quelques dizaines de notification mais décidait de m’y consacrer devant un café. Vêtu d’un unique caleçon, je sortais de ma chambre et traversait le salon pour me diriger vers la cuisine. J’entendais deux voix qui jonchaient de cette pièce. On était samedi matin, donc il s’agissait probablement de la femme de ménage et Charlotte. Sans faire plus attention je pénétrais la salle et lâchais un petit mouvement de la main, du genre le mec qui avait pas encore connectés tous ses neurones. Un silence s’abattait sur les lieux et sans réellement y accorder d’importance je me fis couler un café. Sans réellement comprendre comment une image de ma femme de ménage, brune, petite et accent très prononcé fit irruption dans ma tête, ce qui se suivait par l’image de la bref chevelure blonde que j’avais aperçu en entrant. Je pivotais sur mes talons pour faire face à une Braxton morte de rire, qui était assise avec ma sœur. Il était bien trop tôt pour moi pour comprendre ce genre de choses, mon cerveau ne peut pas gérer au tant d’évènement de si bonne heure. Frustrée, je poussais un soupire et contenta de me concentrer sur mon café, il m’aidera surement. Les deux guignols derrière moi quant à elle, continuaient à rire, du moins j’entendais le rire de cochon de ma sœur qui allait s’étouffer si elle continuait comme ça. J’avais plus qu’une envi et c’était de me coucher dans mon lit et me rendormir jusqu’à ce que tout ce bruit cesse. Je versais mon café dans une tasse, y ajoutais deux sucres et rejoins les demoiselles sur le tabouret en face. Je sifflais deux première gorgés de mon café avant d’oser ouvrir ma bouche : « Maintenant que j’ai reconnecté mes synapses, je veux bien des explications de ce que tu fais aussi tôt chez moi, on avait rendez-vous cette aprèm non ? Et depuis quand toi et ma sœur vous connaissez vous ? » J’arquais un sourcil en sa direction. J’adorais Brax’, vraiment elle devait être une de mes amis les plus proches mais ma sœur et elle ensemble j’étais pas sûre si cela allait faire un bon ménage. Je déverrouillais mon portable et remarquais trois appels manqué et pleins de messages, tout ça de Braxton. Je relevais le regard vers l’heure et un petit arrêt cardiaque me pendait au nez. Il était légèrement deux heures de l’après-midi. J’avais bien raison la nuit dernière devait réellement avoir été mouvementé : « Oh bordel ! Mais genre il est aussi tard ! La nana de hier soir est partie à quel heure ? D’ailleurs, Charlotte, t’a pas équitation là ? » Un large sourire moqueur pendait sur le visage de ma sœur, elle me répondit que mon petit coup d’un soir s’était échappée vers huit heure et qu’elle attendait que je me réveil pour partir, du coup elle prit pas une seconde de plus pour récupérer ses affaires et appeler l’ascenseur. Le choc d’heure m’avait officiellement réveillé, ce qui me permettais de réalisé que j’étais à un vêtement près de me montrer nue comme un ver devant Brax’ : « Merde. J’avais même pas réalisé que j’étais en caleçon ! Bref au moins comme ça tu pourrais admiré mon travail musculaire ! » Je lui mit une petite tape dans le dos et ris pour la première fois depuis mon long réveil
acidbrain

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767176-membre-gone
Braxton
Braxton "Stone" Hendrix
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 863
Age : 26
Célébrité : Joséphine Skriver ♥
Pseudo internet : .GOLDEN
Arrivé le : 22/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1ayh
Braxton "Stone" Hendrix

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Fifty Shades:
 

Caractère:
 

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1gf4
JULSTON


∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇


JULIET et Stone se sont rencontrés dans une salle d'hôpital, l'truc bien morbide, elle pour ses jambes, Stone pour sa mémoire. Elles ont toutes les deux subis un lourd traumatisme, elles se ressemblent sur plusieurs points, depuis elles se soutiennent mutuellement, elles sont devenues très proches, Juliet est sa confidente avec qui elle arrive à parler de tout et de rien, ensembles rien ne les arrêtent ! RACHELLE c'est la meuf toujours défoncée, avec qui elle passe des soirées à s'enfumer la tête, à goûter toutes sortes de substances illicites, elle est aussi celle qui la ramène doucement vers le monde dans lequel Brax' à toujours vécue. Comme on dit "chassez le naturel et il revient au galop ! GABRIEL est son BFF, sa moitié, son pilier ici, ils sont similaires et s'entendent plus que bien tous les deux, de plus elle revendique la rivalité des deux frères vu la relation qu'elle a avec THEODOR, elle a découvert son vilain petit secret concernant sa confidente.. Brax' tente de l'éloigner d'elle et lui, fait tout pour se mettre Braxton dans la poche. Elle est proche d'AZUR avec qui elle prend un malin plaisir à dénigrer les héritières ! MIRANDA c'est la meuf toute sage avec qui elle bosse au Starbuck, elle ne ferait pas de mal à une mouche et à le sens de l'aide à personne, c'est ce qu'elle fait avec Brax' qui, elle l'embarque dans tous les plans foireux du coin histoire de la décoincer un peu. Elle forme une team parfaite en compagnie d'ISAAC, GALE et JORDEN, ils boivent, fument, font les 400 coups ensembles, ils aiment ça, ils sont pratiquement inséparables, elle les aiment comme des frères même si elle n'a pas connue certains dans des endroits fréquentables.. Quelques mensonges font aussi partie de leur bande.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  6al7
NASTON


NATHANIEL c'est son bon pote, un pote qui pourrait devenir plus ?.. Non, non !! Impossible. Quoi que.. Ils se connaissent depuis un bon moment mais ne se sont plus adressé la parole, Brax' ne s'en souvient pas et Nath' se garde bien de lui avouer. Leur relation est basé sur un mensonge, de vilains secrets qui pourrait bien finir par tout dévaster.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  9w4t

LUSTON
" Yeux dans les yeux, bouche contre bouche et nos corps battaient au rythme de l'amour qui nous enivrait. Il était mon ange mais, aussi mon démon, j'étais son rêve tout en étant son cauchemar. L'amour passionnel, l'amour comme il y en a si peu. L'amour qui nous a détruit. Il était mien, j'étais sienne avant que l'orage ne frappe et fait couler mes larmes, fait trembler mon être de toute sa force. En une seconde l'amour s'en va sans laisser aucune trace.. Ou presque. Un premier amour ne s'oublie jamais. "

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Di4k
ZIATON FOREVER ♥️
La plus belle de TOS elle est dans mon lit !

(#) Sam 26 Déc - 11:27

    Pretty, Pretty woman, walkin' down the street
    with Naston  

    Le soleil avait laissé ses rayons traversés les rideaux pour intervenir dans ma chambre, j'habitais pour l'instant dans une chambre étudiante, j'avais pas encore les moyens pour pouvoir me prendre un appart' ni même un studio et, c'est pas avec le boulot à mi-temps que j'ai à Starbuck que je vais y arriver. Il faisait beau, ça devenait tellement rare en c'moment, l'hiver avait remplacé si rapidement l'été, le temps passe tellement vite.. Et j'en perds davantage, j'peux toujours pas vivre pleinement, j'suis toujours anxieuse, méfiante et tant que ma mémoire ne sera pas de retour ça sera comme ça ! Je le sais, j'sais pas comment vivre cette situation, le Docteur Edwards est présent et prend pas mal d'son temps pour m'accompagner mais son boulot ne change rien, ne m'aide toujours pas, toujours rien. Un putain de néant sur vingt-deux ans de ma vie ou presque. J'expire longuement posté sur mon lit, veste sur les épaules, je bois mon café en fumant ma cigarette, pensive. Je jette un rapide coup d'oeil vers la montre accrochée sur le mur, il était tard, je prends mon téléphone, compose encore et encore le numéro de Nath' mais rien n'y fait il ne répond toujours pas ! Bordeeeeeeeel, il connait rien à la ponctualité ce mec c'est grave. Je me relâchais exaspéré contre ma tête de lit quelques secondes pour finalement en sortir d'un bond en prenant mon sac. M'booon alors tant pis je vais m'pointer chez lui en espérant qu'il réponde au moins. J'enfilais mes chaussures et sortie de la chambre, dévalant les escaliers, croisant quelques étudiants par-ci par-là sans y prêter attention.

    Finalement après trente minutes en taxi, j'arrive enfin devant chez monsieur, putain je vais pas le rater ! Je sonne plusieurs fois en insistant bien histoire de le sortir brusquement de son sommeil -imabitch- AHAH ! La porte s'ouvre enfin et je monte jusqu'au premier étage, j'avançais d'un pas sûr et déterminé jusqu'au palier, où je me stoppé net dans mon élan. J'arquais un sourcil en voyant la silhouette d'une jeune femme à l'entrée.. - Euuh.. J'fronçais les sourcils quelques secondes avant qu'elle ne s'exprime enfin ! Bizarrement mon coeur se relâche à la suite de son annonce, elle se présente comme la soeur de Nath' avec un large sourire en me tendant sa main que j'empoignais avec un léger rictus hésitant. - Salut.. Je venais en même temps de me souvenir que j'avais sonné comme une malade, la conne ! - Au fait, excuse moi d'avoir "insisté" sur la sonnette, j'pensais pas que tu étais là et j'voulais juste réveiller ton frère sans aucune douceur ! Elle s’esclaffe avant de me laisser passer à l'intérieur, me disant que ce n'était pas grave. J'entrais, balayant la pièce du regard, pas de Nath' en vue. - Il est là au moins ? On est censé avoir rendez-vous.Elle hocha la tête en faisant confidence qu'il était encore en train de dormir, qu'il était rentré tard et accompagné. Encore ce sentiment bizarre au niveau de mon ventre se faisait ressentir, j'avais l'impression de lui en vouloir mais.. J'avais pas de raison, c'est juste mon ami. Et ça ne sera jamais plus. Je balayais ses idées de la tête en m'asseyant sur le canapé en suivant le pas de sa sœur, elle m'avait l'air sympa comme meuf, ce qui est rare.. J'ai assez du mal avec la gent féminine habituellement.  

    Le grincement d'une porte retentit, Nath' venait d'en sortir et se dirigea dans le salon. A peine arrivé qu'il se permettait de lancer un réflexion mal placée sur l'heure à laquelle j'me pointe chez lui.. Triste garçon. Pas très intelligent apparemment. Je me levais du sofa en faisant mine de regarder ma montre, chose qu'il n'a sûrement pas fait avant de l'ouvrir. - Je te signale que.. Il trifouille son portable pour finir pas me coupé la parole en reprenant ses "esprits", je hochais la tête avec exagération. - Bravooo ! Tu as maintenant la réponse à toutes tes questions comme un grand garçon. Je roulais des yeux et Nath' mettait une nouvelle fois sa conquête d'hier sur le tapis, j'aimais pas. J'sais pas, ça m'faisait chier le fait qu'il voit des meufs.. La soeur de Nath' s'empressa de se lever, de prendre ses affaires et de partir en coup de vent en me faisant un signe de la main accompagné d'un sourire que je lui rendis aussitôt. Je me retournais vers Nath', le dévisageant de haut en bas inconsciemment à son annonce, bordeeeel le con !! C'était exactement l'genre de situation qui me mettait mal à l'aise - ce qui arrive très peu - Me retournant en fermant les yeux rapidement, gênée. - Rhabille tooooi putain ! Je sentais mes joues chauffées. - Ton travail musculaire ? Je pouffais un rire moqueur. - Moi j'dis que tout ça n'a aucune valeur, t'es comme un tableau d'art premier prix, tout le monde peut y goûter ! Un sourire en coin se dessina sur mon visage, je crachais mon venin sous une touche de fausse ironie.
http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t334-braxton-stone-hendrix-609-250-1547
Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767173-ivy-membre
Nathaniel O. Hamilton
Nathaniel O. Hamilton
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 179
Age : 26
Célébrité : Julian Schratter
Pseudo internet : Stitch.
Arrivé le : 24/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mcf8t7JnRk1qhtdsto1_500

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Post-49177-0-1446103170-61429_thumb

Charlotte : Hey sister go ! Elle, ben, c'est l'amour de ma vie. Elle est ma soeur, mon tout. Elle sera toujours la première dans toute situation, personne ne passera avant elle. Je ferais n'importe quoi pour sa petite tête. Même si elle me prends tout le temps la tête, que je dois toujours la protéger, ben c'est mon rôle et je l'aime. Ma meilleure action a été de la ramené chez moi et la laisser vivre sa vie dans mon appartement.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mpqhjwWwKM1rqu3aso1_r1_500

Milo : : le seul et l'unique, le meilleur ami de toute une vie, l'imbécile de frère, celui avec qui je partagerais tout même ma nana. Il a été mon héros depuis mon enfance et il restera mon héros.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Giphy

Jorden : Lui, c'est la deuxième partie de ma team. On se connait depuis le lycée. Il a été mon premier ami et le sera pour toujours. Plus tard je lui ai fais rencontré Milo et depuis, ils sont inséparable, la Team des BG. Sortir, jouer, rire, manger de la pizza, c'est leur passe temps favoris.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_neagyd1y9D1svlgb2o1_500

Zia : : Fiancée depuis leur plus tendre enfance. Ce qui a l'époque valait des crises de nerfs, des rebellions et j'en passe. Le sujet fut discrètement mit de côté et par remis sur le tapis depuis des années. Il y a uniquement quelques mois, suite à quelques scandales familiale, le sujet a été remis sur la table. Bizarrement maintenant étant adulte, je comprenais mieux les motivations de mes parents et puis Zia était de loin pas désagréable à voir. Mais, le mariage c'est vraiment pas ma tasse de thé, c'est plus un contrat de mort qu'autre chose.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Z


Braxton : Que dire ? Je la connaissais d'avant, elle se droguait avec moi, je l'ai encouragé à vivre des trucs pas très net et elle en a vécu des choses. Je me rapproche la plus part de ses mésaventures. Mais le temps à voulu qu'un terrible accident lui coûte le souvenir de son ancienne vie, donc moi. Quelques années plus tard on se retrouve. Comme une nouvelle rencontre je renoue des liens avec la jeune demoiselle. Sans qu'elle ne me laisse indifférent.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n06bnqpC1N1sfpqu5o1_500

Juliet :Sa casserole, ma tête, son appartement, son coloc, mon meilleur ami, tout ça fait un cocktail de choses qui sont très mauvaise pour ma tête. Que dire ? Elle et moi c'est le joint sur le canapé, la tête en l'air, les bateaux qui dérivent. Nous sommes tout comme rien. Vous voyez l'amitié bizarre ?

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_nj3uejo3YO1seb0mso1_500

Anakin : C'est mon autre soeur, sauf qu'on partage pas le même sang. En fait elle presque comme ma mère. Elle m'engueule quand je fais des conneries, me félicite pour les bonnes actions et me donne les meilleurs conseils quand quelque chose ne va pas. Je sais que je pourrais toujours compter sur elle pour me remettre sur le droit chemin.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n3egbmKuGK1trxbpko2_250

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1451749010-michana

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Natario_imagesia-com_14mct
(#) Sam 26 Déc - 16:53

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon ok, j’avoue j’avais pas du tout géré le timing. Mais bon, avec le temps elle devait me connaître, que les horaires et moi ça ne faisait pas bon ménage. En plus Il était trop tôt pour moi, pour des remarques sarcastiques et des levés yeux. D’un autre côté ses remarques malgré mon humeur, me faisait réaliser qu’elle et moi étions de vrais amis. Je sais que c’était bizarre de penser ça, là maintenant tout de suite mais c’est un fait, il n’y a que les vrais amis qui s’invitent chez les gens quand ils sont en retard et il y a notamment uniquement mes vrais amis qui osent me parler comme ça vu mon rang social. Non pas que je voulais les impressionnés avec, loin de moi cette idée, mais je ne pouvais pas aller contre un nom de famille qui résonnait dans tous le pays. J’avais d’ailleurs eu du mal toute ma vie d’avoir de vrais amis qui m’acceptaient pour moi et non pour mon argent. A cette pensé, je déposais ma tête dans la paume de ma main et souris franchement à Braxton, reconnaissant de l’avoir ici. Pour ne pas avoir l’air d’un petit fragile, je suivais sur une touche sarcastique à mon tour avec mon beau corps d’Apollon. Un rire s’échappa de mes lèvres quand je vis le rouge monter aux joues et sa réaction : « Moooh ! Mais ne soit donc pas gêné ! Je te laisse admirer au tant que tu veux ! » Je me mis face à elle et prit la pause du penseur de Rodin. J’avoue que cette position n’était pas très confortable et probablement pas du tout à mon avantage. La demoiselle en face de moi, avait les yeux fermés et me lançais une remarque qui ruinait toutes mes années d’effort et de torture : « Tu viens de briser mon tout petit cœur ! Tu n’imagines pas le travail que cette perfection m’a demandé ! Mais bon, tu dis ça, mais je suis persuadée que c’est la première fois que tu peux être aussi proche d’un tel corps dénudé ? » Un petit sourire s’affichait sur mes lèvres, j’étais satisfait de moi. Quelques part, le fait d’avoir un certain effet sur Brax’ me plaisait beaucoup. Je n’étais pas du tout du genre à me vanter de ma personne mais avec elle, les choses prennent une autre tournure, j’avais le besoin de lui plaire, de la faire réagir. Cela devait venir du fait que nous étions deux amis : « Rooh aller Brax’ ! C’est une nouvelle étape dans notre amitié ! Bientôt on ira faire pipi ensemble ! » Un fou rire me prit suite à ma réaction totalement puérile. Je dois vraiment être fatigué pour dire de telle connerie. Une fois mon fou rire passé, je récupérais un T-Shirt et un jogging dans ma chambre. J’allais pas la mettre dans l’embarras toute la journée et puis je dois dire que je commençais à avoir froid. Je m’installais à côté d’elle sur le canapé et posais mon bras sur la partie de canapé au dessus d’elle : « Bon si déjà j’ai foiré notre rendez-vous, qu’as-tu envi de faire de notre après-midi ? »
acidbrain

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767176-membre-gone
Braxton
Braxton "Stone" Hendrix
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 863
Age : 26
Célébrité : Joséphine Skriver ♥
Pseudo internet : .GOLDEN
Arrivé le : 22/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1ayh
Braxton "Stone" Hendrix

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Fifty Shades:
 

Caractère:
 

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1gf4
JULSTON


∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇


JULIET et Stone se sont rencontrés dans une salle d'hôpital, l'truc bien morbide, elle pour ses jambes, Stone pour sa mémoire. Elles ont toutes les deux subis un lourd traumatisme, elles se ressemblent sur plusieurs points, depuis elles se soutiennent mutuellement, elles sont devenues très proches, Juliet est sa confidente avec qui elle arrive à parler de tout et de rien, ensembles rien ne les arrêtent ! RACHELLE c'est la meuf toujours défoncée, avec qui elle passe des soirées à s'enfumer la tête, à goûter toutes sortes de substances illicites, elle est aussi celle qui la ramène doucement vers le monde dans lequel Brax' à toujours vécue. Comme on dit "chassez le naturel et il revient au galop ! GABRIEL est son BFF, sa moitié, son pilier ici, ils sont similaires et s'entendent plus que bien tous les deux, de plus elle revendique la rivalité des deux frères vu la relation qu'elle a avec THEODOR, elle a découvert son vilain petit secret concernant sa confidente.. Brax' tente de l'éloigner d'elle et lui, fait tout pour se mettre Braxton dans la poche. Elle est proche d'AZUR avec qui elle prend un malin plaisir à dénigrer les héritières ! MIRANDA c'est la meuf toute sage avec qui elle bosse au Starbuck, elle ne ferait pas de mal à une mouche et à le sens de l'aide à personne, c'est ce qu'elle fait avec Brax' qui, elle l'embarque dans tous les plans foireux du coin histoire de la décoincer un peu. Elle forme une team parfaite en compagnie d'ISAAC, GALE et JORDEN, ils boivent, fument, font les 400 coups ensembles, ils aiment ça, ils sont pratiquement inséparables, elle les aiment comme des frères même si elle n'a pas connue certains dans des endroits fréquentables.. Quelques mensonges font aussi partie de leur bande.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  6al7
NASTON


NATHANIEL c'est son bon pote, un pote qui pourrait devenir plus ?.. Non, non !! Impossible. Quoi que.. Ils se connaissent depuis un bon moment mais ne se sont plus adressé la parole, Brax' ne s'en souvient pas et Nath' se garde bien de lui avouer. Leur relation est basé sur un mensonge, de vilains secrets qui pourrait bien finir par tout dévaster.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  9w4t

LUSTON
" Yeux dans les yeux, bouche contre bouche et nos corps battaient au rythme de l'amour qui nous enivrait. Il était mon ange mais, aussi mon démon, j'étais son rêve tout en étant son cauchemar. L'amour passionnel, l'amour comme il y en a si peu. L'amour qui nous a détruit. Il était mien, j'étais sienne avant que l'orage ne frappe et fait couler mes larmes, fait trembler mon être de toute sa force. En une seconde l'amour s'en va sans laisser aucune trace.. Ou presque. Un premier amour ne s'oublie jamais. "

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Di4k
ZIATON FOREVER ♥️
La plus belle de TOS elle est dans mon lit !

(#) Dim 27 Déc - 11:41

    Pretty, Pretty woman, walkin' down the street
    with Naston  

    J'me sentais mal à l'aise de voir Nate dans cette tenue, 'fin si on peut appeler ça comme ça.. Pas grand chose caché son corps à ce moment-là et, c'est l'genre de situation où j'ai pratiquement jamais été confronté, être face à un corps d'homme pratiquement nu j'avais pas l'habitude, Nate ne le sait peut-être pas, ou ne le sait pas même, je ne lui ai encore rien dit à ce sujet-là et pourquoi lui dire, ça n'avait aucune importance, puis ça nous apportera rien de plus de savoir que mon entre-jambe était encore fermé comme une huître. Il me verrait peut-être différemment.. Ou il s'foutrait d'ma gueule.. OUAIS ! Il s'foutrait de ma gueule à tous les coups ! J'en met ma main à couper. Il s'affiche devant moi en mode forciiing, j'avais pu trop le choix et inutile de lutter contre ses gamineries sinon on y est jusqu'à l'an 3000. Je relève un sourcil avec un léger sourire en coin et, je tournais autour de lui pour admirer les moindres recoins de son corps ou presque tous.. Je restais derrière lui écoutant débiter tout un tas de conneries à la seconde. - J'peux même te dire que.. J'ai connu beaucoup mieux que ça. Dis-je dans un chuchotement au creux de son oreille me rapprochant de son corps, pour finir par reculer d'un pas. - Sinon, ouais on prévoit ça quand pour le pipi ensemble ? Sur ses mots je me laissais retomber comme une loque sur son canapé le laissant s'échapper pour mettre quelque chose de plus indécent. Il revient peu de temps après s'installer près de moi. - Ohhh tu me laisses le choix ?! Un grand sourire vicieux aux lèvres je tournais le regard vers lui. - J'ai bien envie d'me faire une manucure soudainement.. Je prenais mon air des plus sérieux. - Et j'ai absolument besoin d'une nouvelle coupe, mes cheveux c'est l'bordel et apparemment y'a un bal demain soir.. Je ramenais ma tignasse sur le devant de mon visage comme pour le convaincre avant de tous les balayer en arrière. - Ou aloooors.. J'attrapais mon sac en cherchant minutieusement dedans. - J'ai ça aussi ? Je tenais un bon gros joint entre mes doigts que je levais fièrement. J'avais l'habitude de fumer avec Nate, de boire aussi, c'était un mec pas vraiment fréquentable sous ses airs de prince de mon cul arrogant et imbu de sa personne, j'pense que s'il n'avait pas eu cette facette-là on aurait été en guerre tous les deux. J'aurais jamais pu m'entendre avec un gars comme ça.. Comme quoi ! Il me prend le joint des mains avant que je n'ai pu l'allumer et le porte entre ses lèvres. - Si tes parents te voyaient.. Et verrait à quel point ils ont raté l'éducation de leur gosse. Je riais face à cette image à l'intérieur de ma tête.
http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t334-braxton-stone-hendrix-609-250-1547
Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767173-ivy-membre
Nathaniel O. Hamilton
Nathaniel O. Hamilton
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 179
Age : 26
Célébrité : Julian Schratter
Pseudo internet : Stitch.
Arrivé le : 24/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mcf8t7JnRk1qhtdsto1_500

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Post-49177-0-1446103170-61429_thumb

Charlotte : Hey sister go ! Elle, ben, c'est l'amour de ma vie. Elle est ma soeur, mon tout. Elle sera toujours la première dans toute situation, personne ne passera avant elle. Je ferais n'importe quoi pour sa petite tête. Même si elle me prends tout le temps la tête, que je dois toujours la protéger, ben c'est mon rôle et je l'aime. Ma meilleure action a été de la ramené chez moi et la laisser vivre sa vie dans mon appartement.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mpqhjwWwKM1rqu3aso1_r1_500

Milo : : le seul et l'unique, le meilleur ami de toute une vie, l'imbécile de frère, celui avec qui je partagerais tout même ma nana. Il a été mon héros depuis mon enfance et il restera mon héros.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Giphy

Jorden : Lui, c'est la deuxième partie de ma team. On se connait depuis le lycée. Il a été mon premier ami et le sera pour toujours. Plus tard je lui ai fais rencontré Milo et depuis, ils sont inséparable, la Team des BG. Sortir, jouer, rire, manger de la pizza, c'est leur passe temps favoris.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_neagyd1y9D1svlgb2o1_500

Zia : : Fiancée depuis leur plus tendre enfance. Ce qui a l'époque valait des crises de nerfs, des rebellions et j'en passe. Le sujet fut discrètement mit de côté et par remis sur le tapis depuis des années. Il y a uniquement quelques mois, suite à quelques scandales familiale, le sujet a été remis sur la table. Bizarrement maintenant étant adulte, je comprenais mieux les motivations de mes parents et puis Zia était de loin pas désagréable à voir. Mais, le mariage c'est vraiment pas ma tasse de thé, c'est plus un contrat de mort qu'autre chose.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Z


Braxton : Que dire ? Je la connaissais d'avant, elle se droguait avec moi, je l'ai encouragé à vivre des trucs pas très net et elle en a vécu des choses. Je me rapproche la plus part de ses mésaventures. Mais le temps à voulu qu'un terrible accident lui coûte le souvenir de son ancienne vie, donc moi. Quelques années plus tard on se retrouve. Comme une nouvelle rencontre je renoue des liens avec la jeune demoiselle. Sans qu'elle ne me laisse indifférent.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n06bnqpC1N1sfpqu5o1_500

Juliet :Sa casserole, ma tête, son appartement, son coloc, mon meilleur ami, tout ça fait un cocktail de choses qui sont très mauvaise pour ma tête. Que dire ? Elle et moi c'est le joint sur le canapé, la tête en l'air, les bateaux qui dérivent. Nous sommes tout comme rien. Vous voyez l'amitié bizarre ?

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_nj3uejo3YO1seb0mso1_500

Anakin : C'est mon autre soeur, sauf qu'on partage pas le même sang. En fait elle presque comme ma mère. Elle m'engueule quand je fais des conneries, me félicite pour les bonnes actions et me donne les meilleurs conseils quand quelque chose ne va pas. Je sais que je pourrais toujours compter sur elle pour me remettre sur le droit chemin.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n3egbmKuGK1trxbpko2_250

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1451749010-michana

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Natario_imagesia-com_14mct
(#) Ven 1 Jan - 18:10

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
J’arquais un sourcil et un sourire amusé se dessina sur ma bouche. Elle était vraiment un être à part. Toute autre personne m’aurait frappé et m’aurait forcé à me changer mais Braxton, elle, en jouait. Elle finit par faire le tour de mon corps et analyser chaque partie. Elle avait même osé contre dire ma remarque et me soumettre qu’elle avait vu mieux. Je ne savais pas trop si je devais en rire ou en pleurer. J’ai souvent été habitué aux compliments de la gente féminine et non l’inverse. Mais aux murmures amusés de Madame, je considérais qu’elle voulait littéralement juste me faire chier : « Tu as vu mieux ? Donne-moi un exemple, que j’aille lui casser la figure ! » Je tirais la langue en me tournant vers Brax’ et finit par boire la dernière gorgée de mon café. Quand elle finit avec sa dernière phrase, j’étais à deux doigts de m’étouffer. Elle n’avait pas la langue dans sa poche. Un large sourire traversa mon visage : « Eh bien, pourquoi pas dans une petite heure ? Histoire de digérer avant mon café ! » Je lui lâchais un petit clin d’œil au passage.
Une fois que je me trouvais dans une tenue présentable, je me posais à mon tour juste à côté de Braxton et avait fait la grossière erreur de lui donner le choix de nos activités. Non mais les filles, toujours besoin de se refaire quelque chose. Elle était parfaite comme ça, je ne vois pas pourquoi elle avait besoin d’une manucure et encore moins d’une nouvelle coupe de cheveux. Pour la peine, je faisais glisser ma main sur son cuivre chevelure et l’ébouriffais : « Mais bien sûr ! Et après on va encore boire un café et faire un classement du plus beau mec de la fac ? » Il fallait que je le dise mais plutôt mourir que d’aller faire ça. Enfin bref, je me doutais bien qu’elle n’était pas sérieuse. Un instant plus tard, elle se pencha sur son sac et en sortie un bon vieux joint, ce qui me décrocha un sourire. Je crois qu’elle sait toujours ce dont j’ai besoin la madame : « Là, là ! On va pouvoir s’entendre toi et moi. » Sans un mot de plus, je lui pris le joint des mains et le callais entre mes lèvres. Je me penchais au dessus de Brax’ pour récupérer le briquet qui se trouvait sur la table à côté et allumais notre petite merveille. Je tirais une longue taffe, tout en secouant à la tête suite à la remarque de mademoiselle : « Ils ont éduqués quelque chose à leurs images ces connards. Mais je t’avoue que j’aimerais bien fumer un petit joint devant eux, histoire de mourir de rire devant leurs expressions. » Je repris une taffe un sourire aux lèvres. Je suis sûre que mes parents s’arracheraient les yeux. Je me tournais vers Braxton, avec un sourire un peu trop malicieux : « Alors dis moi, jusqu’où irais-tu pour récupérer un joint ? » Je voyais dans son regard l’incompréhension de ma question. Il est vrai que je n’ai pas été très claire : « Enfin, genre, je sais pas moi... tu serais cap de m'embrasser, vieux torchon que je suis pour avoir ce joint de nouveau ? Ou alors de faire ma vaisselle pendant un mois, pour ce joint ? » J’étais un enfant déchu et perdu par la drogue, je ferais n'importe quoi mais est-ce que Braxton était-elle déjà pervertie par notre société ?
acidbrain

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767176-membre-gone
Braxton
Braxton "Stone" Hendrix
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 863
Age : 26
Célébrité : Joséphine Skriver ♥
Pseudo internet : .GOLDEN
Arrivé le : 22/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1ayh
Braxton "Stone" Hendrix

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Fifty Shades:
 

Caractère:
 

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1gf4
JULSTON


∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇


JULIET et Stone se sont rencontrés dans une salle d'hôpital, l'truc bien morbide, elle pour ses jambes, Stone pour sa mémoire. Elles ont toutes les deux subis un lourd traumatisme, elles se ressemblent sur plusieurs points, depuis elles se soutiennent mutuellement, elles sont devenues très proches, Juliet est sa confidente avec qui elle arrive à parler de tout et de rien, ensembles rien ne les arrêtent ! RACHELLE c'est la meuf toujours défoncée, avec qui elle passe des soirées à s'enfumer la tête, à goûter toutes sortes de substances illicites, elle est aussi celle qui la ramène doucement vers le monde dans lequel Brax' à toujours vécue. Comme on dit "chassez le naturel et il revient au galop ! GABRIEL est son BFF, sa moitié, son pilier ici, ils sont similaires et s'entendent plus que bien tous les deux, de plus elle revendique la rivalité des deux frères vu la relation qu'elle a avec THEODOR, elle a découvert son vilain petit secret concernant sa confidente.. Brax' tente de l'éloigner d'elle et lui, fait tout pour se mettre Braxton dans la poche. Elle est proche d'AZUR avec qui elle prend un malin plaisir à dénigrer les héritières ! MIRANDA c'est la meuf toute sage avec qui elle bosse au Starbuck, elle ne ferait pas de mal à une mouche et à le sens de l'aide à personne, c'est ce qu'elle fait avec Brax' qui, elle l'embarque dans tous les plans foireux du coin histoire de la décoincer un peu. Elle forme une team parfaite en compagnie d'ISAAC, GALE et JORDEN, ils boivent, fument, font les 400 coups ensembles, ils aiment ça, ils sont pratiquement inséparables, elle les aiment comme des frères même si elle n'a pas connue certains dans des endroits fréquentables.. Quelques mensonges font aussi partie de leur bande.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  6al7
NASTON


NATHANIEL c'est son bon pote, un pote qui pourrait devenir plus ?.. Non, non !! Impossible. Quoi que.. Ils se connaissent depuis un bon moment mais ne se sont plus adressé la parole, Brax' ne s'en souvient pas et Nath' se garde bien de lui avouer. Leur relation est basé sur un mensonge, de vilains secrets qui pourrait bien finir par tout dévaster.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  9w4t

LUSTON
" Yeux dans les yeux, bouche contre bouche et nos corps battaient au rythme de l'amour qui nous enivrait. Il était mon ange mais, aussi mon démon, j'étais son rêve tout en étant son cauchemar. L'amour passionnel, l'amour comme il y en a si peu. L'amour qui nous a détruit. Il était mien, j'étais sienne avant que l'orage ne frappe et fait couler mes larmes, fait trembler mon être de toute sa force. En une seconde l'amour s'en va sans laisser aucune trace.. Ou presque. Un premier amour ne s'oublie jamais. "

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Di4k
ZIATON FOREVER ♥️
La plus belle de TOS elle est dans mon lit !

(#) Lun 4 Jan - 21:05

    Pretty, Pretty woman, walkin' down the street
    with Naston  

    Je souris timidement toujours caché derrière lui, voir mieux ? Difficile pour moi de pouvoir sortir un nom.. Parce que le seul que j'avais pu voir sous cet angle-là à l'heure d'aujourd'hui c'était Nate et, la vue ne me dérangeait plus vraiment au contraire c'était même plaisant à voir mais lui dire m'arracherait la bouche. - Humm.. Y'en a tellement que je sais pas lequel choisir ! J'explosais de rire à la suite de ses paroles, une image dégueulasse de nous deux, côte à côte passant un bon petit moment dans les chiottes me traversait l'esprit. - T'es con ! Je le poussais doucement en direction de sa chambre pour qu'il puisse enfin se changer. - Allez vas-y ! Sinon je vais devoir faire pareil que toi et, j'pense que t'aimerais pas que j'attrape un mauvais rhume ?.. J'affichais une petite moue sur le visage, avec un petit air faussement triste.

    Nate c'était finalement décidé d'enfiler quelque chose de plus "habillé" et venait de me rejoindre sur le canapé, j'avais donné quelques petites idées qui l'enchantaient presque vu au ton de sa voix quand il lançait sa remarque avant de passer sa main dans mes cheveux. - Putaaaain ! Tu vas m'faire des noeuds !! Je lui donnais une légère tape sur le torse en remettant de l'ordre dans ma tignasse. - J'te le dis, après c'est toi qui vas me coiffer et démêler tout ça !Je soufflais sur une dernière mèche de cheveux au milieu de mon visage pour la faire voler en arrière. Je souris doucement avant de sortir un joint et de lui présenter sous le nez une meilleure occupation que ce que j'avais pu lui proposer juste avant.. Je voyais son visage comme s'illuminer à la vue de cette petite chose qui me resta dans la main que quelques secondes avant qu'il ne s'en empare. Je le regardais fumer les premières barres de MON joint sous mon nez, je ne prêtais plus attention à ce qu'il pouvait bien raconter à propos de ses parents. - Maiiiiis euh ! Je fronçais les sourcils, je croisais les bras sur ma poitrine et me retournais face à la télé sans lui adresser un regard, telle une enfant. Il me laisse finalement sous entendre que j'avais le choix pour trouver un moyen de le récupérer.. Je l'écoutais d'une oreille, jusqu'à entendre ses propositions. Faire sa vaisselle ? Un mois ? Bordeeeel.. C'est trop, trop pour mes petites mains et vu comme je fais la mienne.. Mauvaise idée.. - T'embrasser ?.. Je réfléchissais à deux mille, embrasser Nate ? J'avais eu un moment de panique, j'savais pas s'il était sérieux, s'il se foutait de ma gueule.. Je lançais un regard discret en sa direction, passant par ses lèvres en même temps. Sa bouche. Ses lèvres rosées, à peine humide. Je me mordais la lèvre inférieure et finis par monter sur ses genoux. - T'assumerait de m'embrasser ? J'avais l'air sûre de moi mais, au fond j'étais en transe limite, j'avais les mains moites, j'sentais mon coeur battre plus vite. - Tu pourras plus t'en passer après tu sais ?.. Je plongeais mon regard dans le sien, me rapprochant dangereusement de sa bouche, nos soufflent se mélangent, tout était tellement silencieux tout d'un coup.. - Alors Nate ?.. Je passais mes bras autour de son cou, passant une main dans son cuir chevelu, effleurant à peine ses lèvres.
http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t334-braxton-stone-hendrix-609-250-1547
Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767173-ivy-membre
Nathaniel O. Hamilton
Nathaniel O. Hamilton
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 179
Age : 26
Célébrité : Julian Schratter
Pseudo internet : Stitch.
Arrivé le : 24/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mcf8t7JnRk1qhtdsto1_500

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Post-49177-0-1446103170-61429_thumb

Charlotte : Hey sister go ! Elle, ben, c'est l'amour de ma vie. Elle est ma soeur, mon tout. Elle sera toujours la première dans toute situation, personne ne passera avant elle. Je ferais n'importe quoi pour sa petite tête. Même si elle me prends tout le temps la tête, que je dois toujours la protéger, ben c'est mon rôle et je l'aime. Ma meilleure action a été de la ramené chez moi et la laisser vivre sa vie dans mon appartement.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mpqhjwWwKM1rqu3aso1_r1_500

Milo : : le seul et l'unique, le meilleur ami de toute une vie, l'imbécile de frère, celui avec qui je partagerais tout même ma nana. Il a été mon héros depuis mon enfance et il restera mon héros.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Giphy

Jorden : Lui, c'est la deuxième partie de ma team. On se connait depuis le lycée. Il a été mon premier ami et le sera pour toujours. Plus tard je lui ai fais rencontré Milo et depuis, ils sont inséparable, la Team des BG. Sortir, jouer, rire, manger de la pizza, c'est leur passe temps favoris.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_neagyd1y9D1svlgb2o1_500

Zia : : Fiancée depuis leur plus tendre enfance. Ce qui a l'époque valait des crises de nerfs, des rebellions et j'en passe. Le sujet fut discrètement mit de côté et par remis sur le tapis depuis des années. Il y a uniquement quelques mois, suite à quelques scandales familiale, le sujet a été remis sur la table. Bizarrement maintenant étant adulte, je comprenais mieux les motivations de mes parents et puis Zia était de loin pas désagréable à voir. Mais, le mariage c'est vraiment pas ma tasse de thé, c'est plus un contrat de mort qu'autre chose.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Z


Braxton : Que dire ? Je la connaissais d'avant, elle se droguait avec moi, je l'ai encouragé à vivre des trucs pas très net et elle en a vécu des choses. Je me rapproche la plus part de ses mésaventures. Mais le temps à voulu qu'un terrible accident lui coûte le souvenir de son ancienne vie, donc moi. Quelques années plus tard on se retrouve. Comme une nouvelle rencontre je renoue des liens avec la jeune demoiselle. Sans qu'elle ne me laisse indifférent.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n06bnqpC1N1sfpqu5o1_500

Juliet :Sa casserole, ma tête, son appartement, son coloc, mon meilleur ami, tout ça fait un cocktail de choses qui sont très mauvaise pour ma tête. Que dire ? Elle et moi c'est le joint sur le canapé, la tête en l'air, les bateaux qui dérivent. Nous sommes tout comme rien. Vous voyez l'amitié bizarre ?

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_nj3uejo3YO1seb0mso1_500

Anakin : C'est mon autre soeur, sauf qu'on partage pas le même sang. En fait elle presque comme ma mère. Elle m'engueule quand je fais des conneries, me félicite pour les bonnes actions et me donne les meilleurs conseils quand quelque chose ne va pas. Je sais que je pourrais toujours compter sur elle pour me remettre sur le droit chemin.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n3egbmKuGK1trxbpko2_250

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1451749010-michana

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Natario_imagesia-com_14mct
(#) Lun 4 Jan - 21:53

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tellement qu’elle ne pouvait choisir ? Mais qui était cette jeune demoiselle ? Je sais que je ne devrais pas mais une petite pique de jalousie me prit. Je pense qu’elle a dû toucher mon égo’. Je passais ma frustration par un sourire et une désapprobation de la tête. De toute manière le sujet des chiottes me faisait bien plus rire. De plus sa réaction était priceless. Je savais qu’elle s’imaginait la scène un fou rire me prit aussi : « avoue on rirait bien ! On ferait de la pipi communication ! » J’étais vraiment con en fait. Elle finit par me pousser vers ma chambre avec une proposition que j’aurais bien trop voulu accepter : « Oh le petit rhume je te le soignerais si c’est pour toi voir en sous-vêtement ! » Je lui fis un clin d’œil avant de glisser vers ma chambre.

Les filles et leurs cheveux. J’ai envi de vous dire ce ne son que des cheveux. Enfin, je ne devrais pas m’emballer, je suis près a casser des bras si on osait toucher aux miens : « Mais c’est cool les nœuds, ça fait wild et sexy. Genre ça ferait ressortir le fauve qui est en toi ! » Je lui lâchais un rire adorable et imaginais Brax’ a imité le lion, c’était plutôt agréable à voir tiens. Nate, on se calme. Je dois dire que ça remarque d’après me tirais une grimace. Je détestais déjà coiffer mes propres cheveux, bien qu’ils étaient cours alors les cheveux mi-long de Brax’, ça représentait l’enfer pour moi : « Non mais ça, ça va pas être possible ! Si je dois te recoiffer, je te le dis on va le faire vite fait bien fait : je coupe tout ! » Je sortais un large sourire en imaginant la réaction de Brax’, je pense que je n’aurais pas finis la journée vivant. Enfin, bon, bref. Après tout ce ne son que des cheveux et puis il y avait des choses plus importante dans la vie, comme ce fameux joint qu’elle m’avait tendu. Je dois dire que j’avais fais le malin à lui prendre et commencer à la fumer tout seul. Mais sa réaction était tellement adorable, qu’elle m’arrachait un sourire radieux. Cette fille avait un certain effet de drogue sur moi. Toujours là pour me rendre heureux. Puis une idée me parcourait l’esprit. Plus une envie qu’autre chose. Mais ma bouche réagissait bien plus vite que ma conscience et les mots avaient déjà franchit la barrière de mes lèvres. Non pas que je ne voulais pas les dires mais plus que je ne voulais pas me prendre un carton de la jeune demoiselle. Elle répétait ma première proposition tout en scrutant mon visage en faisait un arrêt plus long sur mes lèvres. Je butais totalement sur les siennes. J’étais perdu dans mes pensés de ses magnifiques lèvres sur les miennes, quand la jeune femme se prit à ses aises sur mes genoux, de loin pas à me déplaire. Toutes mes pensées étaient focalisées sur ses lèvres. Elle avait un pouvoir sur moi, un envoutement. Je ne sais pas ce que cette fille ma fait mais je n’avais jamais ressentit cela avant. Je déposais une main derrière sa nuque : « Dans l’immédiat j’assumerais totalement de t’embrasser. » J’avais dis ça d’une telle voix franche que je m’étonnais moi même. Je sentais son regard s’encrer dans le miens et son visage se rapprocher de moi. Tous mes sens se décuplaient et mon cœur partait en vrille : « On parle des tiennes mais tu crois que tu pourrais te passer des miennes ? » Je voulais jouer à ce jeu, quoi que cela dépassait de loin le jeu pour moi. Elle était tellement proche de moi maintenant que je pouvais sentir sa respiration se mêler à la mienne, ce qui faisait un cocktail magnifique. Je n’avais qu’à appuie légèrement ma main pour qu’elle m’embrasse. Je continuais d’effleurer ses lèvres, en pesant le pour et le contre de ce qui allait se passer. Moi, c’est tout ce que je demandais, plaquer mes lèvres contre celle de cette magnifique créature qui faisait chavirer mon cœur. Elle était spéciale, pas une simple conquête, pas un simple jeu : « Moi, c’est tout ce que je demande au monde, de pouvoir te gouter mais et toi alors ? Est-ce bien ce que tu veux ? » Mon ton était sérieux et protecteur. La situation avait changé du tout au tout mais je sentais le besoin de l’embrasser : « et puis merde. » J’avançais mon buste vers la jeune femme et posais délicatement mes lèvres contres les siennes. Une explosion se fit sentir au creux de mon ventre.
acidbrain

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767176-membre-gone
Braxton
Braxton "Stone" Hendrix
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 863
Age : 26
Célébrité : Joséphine Skriver ♥
Pseudo internet : .GOLDEN
Arrivé le : 22/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1ayh
Braxton "Stone" Hendrix

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Fifty Shades:
 

Caractère:
 

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1gf4
JULSTON


∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇


JULIET et Stone se sont rencontrés dans une salle d'hôpital, l'truc bien morbide, elle pour ses jambes, Stone pour sa mémoire. Elles ont toutes les deux subis un lourd traumatisme, elles se ressemblent sur plusieurs points, depuis elles se soutiennent mutuellement, elles sont devenues très proches, Juliet est sa confidente avec qui elle arrive à parler de tout et de rien, ensembles rien ne les arrêtent ! RACHELLE c'est la meuf toujours défoncée, avec qui elle passe des soirées à s'enfumer la tête, à goûter toutes sortes de substances illicites, elle est aussi celle qui la ramène doucement vers le monde dans lequel Brax' à toujours vécue. Comme on dit "chassez le naturel et il revient au galop ! GABRIEL est son BFF, sa moitié, son pilier ici, ils sont similaires et s'entendent plus que bien tous les deux, de plus elle revendique la rivalité des deux frères vu la relation qu'elle a avec THEODOR, elle a découvert son vilain petit secret concernant sa confidente.. Brax' tente de l'éloigner d'elle et lui, fait tout pour se mettre Braxton dans la poche. Elle est proche d'AZUR avec qui elle prend un malin plaisir à dénigrer les héritières ! MIRANDA c'est la meuf toute sage avec qui elle bosse au Starbuck, elle ne ferait pas de mal à une mouche et à le sens de l'aide à personne, c'est ce qu'elle fait avec Brax' qui, elle l'embarque dans tous les plans foireux du coin histoire de la décoincer un peu. Elle forme une team parfaite en compagnie d'ISAAC, GALE et JORDEN, ils boivent, fument, font les 400 coups ensembles, ils aiment ça, ils sont pratiquement inséparables, elle les aiment comme des frères même si elle n'a pas connue certains dans des endroits fréquentables.. Quelques mensonges font aussi partie de leur bande.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  6al7
NASTON


NATHANIEL c'est son bon pote, un pote qui pourrait devenir plus ?.. Non, non !! Impossible. Quoi que.. Ils se connaissent depuis un bon moment mais ne se sont plus adressé la parole, Brax' ne s'en souvient pas et Nath' se garde bien de lui avouer. Leur relation est basé sur un mensonge, de vilains secrets qui pourrait bien finir par tout dévaster.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  9w4t

LUSTON
" Yeux dans les yeux, bouche contre bouche et nos corps battaient au rythme de l'amour qui nous enivrait. Il était mon ange mais, aussi mon démon, j'étais son rêve tout en étant son cauchemar. L'amour passionnel, l'amour comme il y en a si peu. L'amour qui nous a détruit. Il était mien, j'étais sienne avant que l'orage ne frappe et fait couler mes larmes, fait trembler mon être de toute sa force. En une seconde l'amour s'en va sans laisser aucune trace.. Ou presque. Un premier amour ne s'oublie jamais. "

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Di4k
ZIATON FOREVER ♥️
La plus belle de TOS elle est dans mon lit !

(#) Mar 5 Jan - 9:57

    Pretty, Pretty woman, walkin' down the street
    with Naston

    Je riais dans ma barbe pendant qu'il s'en allé vers sa chambre se changer en lançant quelques conneries au passage. Nate.. Il savait comment me faire rire, comment adoucir la haine que je ressentais au fond de moi, je sentais que j'avais un mal être largement développé sans savoir vraiment d'où cela provient, je ressentais au fond de moi que ma vie avait dû être loin d'être parfaite, que j'avais vécue des moments difficiles, je savais que rien n'était sain ou presque en ce qui concerne mon passé.. Je me demandais même si partir à sa recherche était vraiment une bonne idée ou si c'était un signe pour moi de tourner la page et, d'enfouir ce lourd secret le plus longtemps possible..

    Le fauve en moi ? Ahah ! Je pense que même le fauve n'était pas assez sauvage pour moi. - Chacun ses goûts.. Mais apparemment t'en as pas beaucoup d'après ce que tu me dit ! Je lâchais un léger rire en soupirant. J'avais les cheveux fins avec de la masse, difficile à coiffer alors, non, me foutre des noeuds pour avoir l'air stylé très peu pour moi ! Il continue sur la même longueur d'ondes en me menaçant de tout couper plutôt que d'arranger les dégâts qu'il venait d'endommager à ma chevelure, je me reflétais dans mon imagination, moche, chauve et pas assez riche pour me faire poser des extensions.. L'angoisse !! - Touche à un de mes cheveux et je pense qu'après tu auras beaucoup de mal à faire des gosses ! J'dis ça j'dis rien mais.. Dans tous les cas, Nate avec un gosse c'était beaucoup trop dur à imaginer, même impossible à imaginer. Il est ce mec qui aime plaire, un chasseur avec une âme de séducteur. Il était pas prêt à se caser, loin de là même. Je lui arrachais un sourire grâce à un joint qu'il m'avait prit aussitôt, j'en sentais simplement la forte odeur qui s'en dégageait quand il tirait une latte. J'avais finalement l'occasion de le récupérer, une manière qu'il m'avait doucement chanté à l'oreille. Je me retrouvais sur ses genoux, est-ce le joint ou l'envie que je refoulais depuis maintenant un moment qui me faisait agir comme ça ? J'avais plus le temps de me poser la question, j'avais enclenché le truc et dans son regard j'essayais de trouver un million de réponses.. J'allais le regretter. Je le sais. J'en suis certaine. Je sentais sa main se blottir sur ma nuque, je frissonnais à la sensation de son touché.. Je sentais que tout devenait différent, que le jeu du début avait fait place à de vrais choses, je sentais mon corps réagir autrement à ses mains. Je souris doucement, j'avais comme une certaine satisfaction intérieure, mais je savais que ses paroles se reliaient simplement au moment présent.. Je restais silencieuse, je profitais de chaque seconde qu'il m'était encore possible de passer près de lui. - Je peux pas répondre à cette question tant que je ne saurais pas de quoi tu parles.. Je tremblais presque en sortant ses mots de ma bouche, mon coeur me crié de m'abandonner à lui mais ma raison était d'un tout autre avis. Il venait de me poser la question fatidique.. Est-ce que c'est bien ce que je veux ? Est-ce que je suis consciente de ce que je fais ?.. Je savais pas, tout s'embrouillait dans ma tête j'étais plus capable de réfléchir correctement, tout était fait pour minimiser ma concentration. - Fait le.. Je chuchotais à proximité de son visage, mes yeux n'avaient jamais quittés les siens, j'avais parlé sans m'en rendre compte. Dans un court élan Nate se rapprochait de moi et ses lèvres venaient au contact des miennes, je fermais les yeux, prolongeant le plaisir que me procurerait ce baiser, me laissant aller dans un rapprochement sauvage que auquel j'avais si longtemps résisté. Mon corps s'enflammait, mon coeur, lui se consumé tout comme le joint qu'il avait laissé tomber à terre. Je marquais une pause. - Je pense pas réussir à m'passer de toi.. Je finis par répondre à sa question, scrutant sa réaction face à ma vérité. Je savais que c'était le genre de chose qui pourrait le faire fuir. J'avais pris le risque.


Spoiler:
 
http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t334-braxton-stone-hendrix-609-250-1547
Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767173-ivy-membre
Nathaniel O. Hamilton
Nathaniel O. Hamilton
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 179
Age : 26
Célébrité : Julian Schratter
Pseudo internet : Stitch.
Arrivé le : 24/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mcf8t7JnRk1qhtdsto1_500

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Post-49177-0-1446103170-61429_thumb

Charlotte : Hey sister go ! Elle, ben, c'est l'amour de ma vie. Elle est ma soeur, mon tout. Elle sera toujours la première dans toute situation, personne ne passera avant elle. Je ferais n'importe quoi pour sa petite tête. Même si elle me prends tout le temps la tête, que je dois toujours la protéger, ben c'est mon rôle et je l'aime. Ma meilleure action a été de la ramené chez moi et la laisser vivre sa vie dans mon appartement.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mpqhjwWwKM1rqu3aso1_r1_500

Milo : : le seul et l'unique, le meilleur ami de toute une vie, l'imbécile de frère, celui avec qui je partagerais tout même ma nana. Il a été mon héros depuis mon enfance et il restera mon héros.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Giphy

Jorden : Lui, c'est la deuxième partie de ma team. On se connait depuis le lycée. Il a été mon premier ami et le sera pour toujours. Plus tard je lui ai fais rencontré Milo et depuis, ils sont inséparable, la Team des BG. Sortir, jouer, rire, manger de la pizza, c'est leur passe temps favoris.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_neagyd1y9D1svlgb2o1_500

Zia : : Fiancée depuis leur plus tendre enfance. Ce qui a l'époque valait des crises de nerfs, des rebellions et j'en passe. Le sujet fut discrètement mit de côté et par remis sur le tapis depuis des années. Il y a uniquement quelques mois, suite à quelques scandales familiale, le sujet a été remis sur la table. Bizarrement maintenant étant adulte, je comprenais mieux les motivations de mes parents et puis Zia était de loin pas désagréable à voir. Mais, le mariage c'est vraiment pas ma tasse de thé, c'est plus un contrat de mort qu'autre chose.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Z


Braxton : Que dire ? Je la connaissais d'avant, elle se droguait avec moi, je l'ai encouragé à vivre des trucs pas très net et elle en a vécu des choses. Je me rapproche la plus part de ses mésaventures. Mais le temps à voulu qu'un terrible accident lui coûte le souvenir de son ancienne vie, donc moi. Quelques années plus tard on se retrouve. Comme une nouvelle rencontre je renoue des liens avec la jeune demoiselle. Sans qu'elle ne me laisse indifférent.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n06bnqpC1N1sfpqu5o1_500

Juliet :Sa casserole, ma tête, son appartement, son coloc, mon meilleur ami, tout ça fait un cocktail de choses qui sont très mauvaise pour ma tête. Que dire ? Elle et moi c'est le joint sur le canapé, la tête en l'air, les bateaux qui dérivent. Nous sommes tout comme rien. Vous voyez l'amitié bizarre ?

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_nj3uejo3YO1seb0mso1_500

Anakin : C'est mon autre soeur, sauf qu'on partage pas le même sang. En fait elle presque comme ma mère. Elle m'engueule quand je fais des conneries, me félicite pour les bonnes actions et me donne les meilleurs conseils quand quelque chose ne va pas. Je sais que je pourrais toujours compter sur elle pour me remettre sur le droit chemin.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n3egbmKuGK1trxbpko2_250

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1451749010-michana

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Natario_imagesia-com_14mct
(#) Mar 5 Jan - 19:41

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Moi ? Pas beaucoup de goût ? Je crois qu’elle doit s’adresser à quelqu’un d’autre. J’étais connu pur être le roi de Manhattan, le gars qui avait les meilleurs goût vestimentaires, nutritives et féminin de toute la côte ouest. Enfin, je ne sais pas si c’est une bonne chose ou pas. En tout cas Je fis une moue boudeuse à Braxton : « Mais, moi je trouve que le fauve ça t’irais bien ! » Bon ok, peut-être pas tant que ça, mais alors une lionne ? Bref, le débat n’était pas là. Il était plutôt au niveau de ma superbe idée de lui couper les cheveux. Ça pourrait être plutôt fun un truc comme ça. J’aurais du faire un CAP coiffure et non pas du droit, ça m’aurait probablement plus plu : « Ça tombe bien, j’ai pas prévu d’avoir de gosses ! Par contre, j’ai encore besoin de mon entre jambe pour satisfaire la gente féminine, donc on va éviter d’abimer mon précieux. » Je lui tirais la langue. Je faisais genre le mec tombeur mais en vrai, ce délire ne me plaisait plus depuis un moment. En fait je crois même que j’ai plus envi de jouer à ça. D’un autre côté, aimer je ne connais pas ça. J’ai grandis dans un milieu où l’amour est un fait artificiel bien trop enrichit par les comptes et les fantaisies. De là où je viens, l’amour c’est un mythe et il en sera surement ainsi pour un moment. C’est une bien triste vie que je me prédis. Mais passons. La suite des évènements étaient tout à fait à contrario de ce que j’avais prévu. Tout avait commencé par un joint, une proposition et la fille parfaite sur mes genoux. Elle avait un sourire angélique au bout des lèvres et une tension dans le corps que je partageais. C’était pas comme d’habitude, elle, je ne voulais pas juste tirer mon coup, non, je voulais lui faire plaisir, je voulais avant tout qu’elle soit heureuse. Jamais un sentiment aussi partagé ne m’avais traversé. Je me répète mais que m’a telle fait ? Elle finit par répondre à ma question, d’une voix tremblante : « Eh bien, on est deux. Alors laisse moi te faire part de cette chose qui te rendra accro. » Je savais que dans cette histoire celui qui finira dans les filets c’était moi. Mais je ne voulais pas la brusquer. Je voulais que soit quelque chose de consentis. J’étais bien trop attachée à elle pour la perdre sur quelque de pareil. Au moment où la patience s’échappa, elle finit par souffler son feu vert et il ne me fallut pas une respiration de plus pour l’attirer à moi. Ce baiser était une merveille, aucun poète ne pouvait disserter aussi bien que ce que nous faisions. Il était emplit de passions, de désirs, je dirais même de sentiments. Hollywood aurait été fière de nous. Je sentais que nos baisés se faisaient de plus en plus sauvage et envoutant. Une fois à bout de souffle, elle se séparait de mes lèvres. Je n’avais qu’une envie et c’était de les lui reprendre. Une phrase sortie de sa bouche, plus que franche. Je sentais une vague de satisfaction et de bonheur me traverser. Je déposais le bout de mes doigts sur sa joue. Elle avait une peau parfaite. Je finis par déposais toute ma paume sur sa main et affichais un sourire que j’avais oublié la possibilité :« Je crois … Je crois que moi je ne veux plus jamais m’en passer. » Je la regardais droit dans les yeux tout en caressant sa joue. J’étais littéralement entrain de tomber pour cette fille. Nathaniel avait des sentiments amoureux finalement, qui l’eut cru ? « Que m’as tu fais, splendide demoiselle. » Un sourire serein traversait mon visage. Je voulais l’avoir à moi et rien qu’à moi.
acidbrain

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767176-membre-gone
Braxton
Braxton "Stone" Hendrix
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 863
Age : 26
Célébrité : Joséphine Skriver ♥
Pseudo internet : .GOLDEN
Arrivé le : 22/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1ayh
Braxton "Stone" Hendrix

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Fifty Shades:
 

Caractère:
 

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1gf4
JULSTON


∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇


JULIET et Stone se sont rencontrés dans une salle d'hôpital, l'truc bien morbide, elle pour ses jambes, Stone pour sa mémoire. Elles ont toutes les deux subis un lourd traumatisme, elles se ressemblent sur plusieurs points, depuis elles se soutiennent mutuellement, elles sont devenues très proches, Juliet est sa confidente avec qui elle arrive à parler de tout et de rien, ensembles rien ne les arrêtent ! RACHELLE c'est la meuf toujours défoncée, avec qui elle passe des soirées à s'enfumer la tête, à goûter toutes sortes de substances illicites, elle est aussi celle qui la ramène doucement vers le monde dans lequel Brax' à toujours vécue. Comme on dit "chassez le naturel et il revient au galop ! GABRIEL est son BFF, sa moitié, son pilier ici, ils sont similaires et s'entendent plus que bien tous les deux, de plus elle revendique la rivalité des deux frères vu la relation qu'elle a avec THEODOR, elle a découvert son vilain petit secret concernant sa confidente.. Brax' tente de l'éloigner d'elle et lui, fait tout pour se mettre Braxton dans la poche. Elle est proche d'AZUR avec qui elle prend un malin plaisir à dénigrer les héritières ! MIRANDA c'est la meuf toute sage avec qui elle bosse au Starbuck, elle ne ferait pas de mal à une mouche et à le sens de l'aide à personne, c'est ce qu'elle fait avec Brax' qui, elle l'embarque dans tous les plans foireux du coin histoire de la décoincer un peu. Elle forme une team parfaite en compagnie d'ISAAC, GALE et JORDEN, ils boivent, fument, font les 400 coups ensembles, ils aiment ça, ils sont pratiquement inséparables, elle les aiment comme des frères même si elle n'a pas connue certains dans des endroits fréquentables.. Quelques mensonges font aussi partie de leur bande.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  6al7
NASTON


NATHANIEL c'est son bon pote, un pote qui pourrait devenir plus ?.. Non, non !! Impossible. Quoi que.. Ils se connaissent depuis un bon moment mais ne se sont plus adressé la parole, Brax' ne s'en souvient pas et Nath' se garde bien de lui avouer. Leur relation est basé sur un mensonge, de vilains secrets qui pourrait bien finir par tout dévaster.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  9w4t

LUSTON
" Yeux dans les yeux, bouche contre bouche et nos corps battaient au rythme de l'amour qui nous enivrait. Il était mon ange mais, aussi mon démon, j'étais son rêve tout en étant son cauchemar. L'amour passionnel, l'amour comme il y en a si peu. L'amour qui nous a détruit. Il était mien, j'étais sienne avant que l'orage ne frappe et fait couler mes larmes, fait trembler mon être de toute sa force. En une seconde l'amour s'en va sans laisser aucune trace.. Ou presque. Un premier amour ne s'oublie jamais. "

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Di4k
ZIATON FOREVER ♥️
La plus belle de TOS elle est dans mon lit !

(#) Mer 6 Jan - 9:08

    Pretty, Pretty woman, walkin' down the street
    with Naston  

    Satisfaire la gente féminine ? Une once de jalousie me traversa à ce moment-là, je l'imaginais dans les bras d'autres femmes, autres que moi et cette simple idée me creuser une boule au ventre de haine. J'avais pas le droit de penser ça, j'avais pas le droit de penser à moi, Nate ne m'appartenait pas, il n'était pas mien et avait tous les droits de se taper qui bon lui semble sans que j'ai mon avis à donner sur la question. - De toute façon elle rate rien de bien extraordinaire.. Pouffais-je d'une petite voix emplie d'un vilain sentiment nommé "la jalousie".

    Il avait une telle emprise sur moi, in emprise dont je ne pouvais me débattre, tellement plus forte que moi et le fait qu'il réussisse à me rendre aussi vulnérable face à lui me déstabilisé, j'avais pas l'habitude de ce genre de sentiment, je ne m'y étais pas préparé et tout est arrivé tellement vite sur le moment.. Hier encore on était de simples amis et, aujourd'hui cette relation se devra d'être bouleversé, c'est inévitable. Je me laisse aller dans un baiser charnel, un baiser langoureux.. Je ne me rappelle pas avoir goûté aux lèvres de quelqu'un jusqu'à maintenant, je ne savais même pas si ça s'était produit avant mais celui-ci était juste parfait.. J'en redemandais encore, mes lèvres criaient son nom silencieusement. J'en voulais encore et encore malgré moi. Le temps s'était arrêté durant quelques secondes, j'aurais voulu bloquer ce moment-là, pouvoir mettre replay quand j'aurais un manque de lui. Je pouvais m'empêcher de penser à l'après coup, j'étais loin d'être une personne optimiste, j'étais même tout l'opposé et, comment ne pas l'être avec cette chienne de vie ? Sa main effleuré ma joue pour venir se plaquer contre elle, je ressentais la chaleur qui s'en émanait et je me délecté à son touché. Sa voix était hésitante, il avait sûrement aussi peur que moi, il était sûrement aussi effrayé que moi par tout ce qui se passe maintenant. Je souris, baissant les yeux, son regard perçant me faisait perdre l'équilibre, j'avais plus la force de l'affronter et prendre le risque qu'il lise en moi tellement mes sentiments s'étaient décuplés. - Ne t'en passes plus alors.. C'est pas si difficile tu sais ? J'arborais une attitude rassurante, calmant les appréhensions persistantes, je me mentais à moi-même en disant ça. Tout était difficile. Je ne pensais pas que mon misérable petit être était capable d'assumer et d'avoir ce genre de sentiments envers un homme, je pensais pas être capable de ça et pourtant.. Je l'étais. - Tu me rend dingue Nate. Sans attendre je m'emparais de sa bouche une nouvelle fois, une envie, un besoin.. Les deux à la fois. Je laissais nos lèvres se cherchaient, se déguster. Je glissais ma bouche le long de son cou, ma langue effleuré à peine sa peau. - Et maintenant ?.. Je murmurais à proximité de son oreille, continuant de parsemé des baisers sur chaque recoin de sa chaire.
http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t334-braxton-stone-hendrix-609-250-1547
Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767173-ivy-membre
Nathaniel O. Hamilton
Nathaniel O. Hamilton
"I'm over here doing what I like" - Ivy Club
Messages : 179
Age : 26
Célébrité : Julian Schratter
Pseudo internet : Stitch.
Arrivé le : 24/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mcf8t7JnRk1qhtdsto1_500

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Post-49177-0-1446103170-61429_thumb

Charlotte : Hey sister go ! Elle, ben, c'est l'amour de ma vie. Elle est ma soeur, mon tout. Elle sera toujours la première dans toute situation, personne ne passera avant elle. Je ferais n'importe quoi pour sa petite tête. Même si elle me prends tout le temps la tête, que je dois toujours la protéger, ben c'est mon rôle et je l'aime. Ma meilleure action a été de la ramené chez moi et la laisser vivre sa vie dans mon appartement.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_mpqhjwWwKM1rqu3aso1_r1_500

Milo : : le seul et l'unique, le meilleur ami de toute une vie, l'imbécile de frère, celui avec qui je partagerais tout même ma nana. Il a été mon héros depuis mon enfance et il restera mon héros.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Giphy

Jorden : Lui, c'est la deuxième partie de ma team. On se connait depuis le lycée. Il a été mon premier ami et le sera pour toujours. Plus tard je lui ai fais rencontré Milo et depuis, ils sont inséparable, la Team des BG. Sortir, jouer, rire, manger de la pizza, c'est leur passe temps favoris.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_neagyd1y9D1svlgb2o1_500

Zia : : Fiancée depuis leur plus tendre enfance. Ce qui a l'époque valait des crises de nerfs, des rebellions et j'en passe. Le sujet fut discrètement mit de côté et par remis sur le tapis depuis des années. Il y a uniquement quelques mois, suite à quelques scandales familiale, le sujet a été remis sur la table. Bizarrement maintenant étant adulte, je comprenais mieux les motivations de mes parents et puis Zia était de loin pas désagréable à voir. Mais, le mariage c'est vraiment pas ma tasse de thé, c'est plus un contrat de mort qu'autre chose.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Z


Braxton : Que dire ? Je la connaissais d'avant, elle se droguait avec moi, je l'ai encouragé à vivre des trucs pas très net et elle en a vécu des choses. Je me rapproche la plus part de ses mésaventures. Mais le temps à voulu qu'un terrible accident lui coûte le souvenir de son ancienne vie, donc moi. Quelques années plus tard on se retrouve. Comme une nouvelle rencontre je renoue des liens avec la jeune demoiselle. Sans qu'elle ne me laisse indifférent.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n06bnqpC1N1sfpqu5o1_500

Juliet :Sa casserole, ma tête, son appartement, son coloc, mon meilleur ami, tout ça fait un cocktail de choses qui sont très mauvaise pour ma tête. Que dire ? Elle et moi c'est le joint sur le canapé, la tête en l'air, les bateaux qui dérivent. Nous sommes tout comme rien. Vous voyez l'amitié bizarre ?

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_nj3uejo3YO1seb0mso1_500

Anakin : C'est mon autre soeur, sauf qu'on partage pas le même sang. En fait elle presque comme ma mère. Elle m'engueule quand je fais des conneries, me félicite pour les bonnes actions et me donne les meilleurs conseils quand quelque chose ne va pas. Je sais que je pourrais toujours compter sur elle pour me remettre sur le droit chemin.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Tumblr_n3egbmKuGK1trxbpko2_250

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1451749010-michana

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Natario_imagesia-com_14mct
(#) Dim 24 Jan - 20:42

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Elle ne ratait rien de bien extraordinaire ? C’était mal me connaître ça. Enfin après, c’est ce que disent toutes les filles, apparemment que je ne suis pas un si mauvais coup. Je crois bien qu’elle venait de froisser mon égo’. Mais je ne voulais pas me faire passer pour un gros macho, je répondais à son embuscade par une langue tirée et des chatouilles. La vengeance est un plat qui se mange froid.

La suite des évènements se firent sans que je ne comprenne le sens. Tout était allée si vite. Jamais je ne me serais embarqué dans un truc pareil avec une de mes meilleurs amis. Je ne voulais pas tout gâcher. Bizarrement j’avais toujours su que je n’avais pas que des relations platoniques avec Brax’. Elle m’avait toujours attiré physiquement mais plus je la connaissais, plus je m’attachais à elle, la personne qui se trouve à l’intérieure. Il m’était même arrivé de rêver plusieurs fois d’elle, la nuit. Étant donné que je ne croyais pas en l’amour et tout ça, j’avais refusé faire allusion à cette possibilité. Mais dès que ces lèvres effleuraient la première fois les miennes, c’était comme devenu une évidence. Elle avait percé ma bulle, elle avait atteint mon cœur avec son rire innocent, ses sourires distribués à tout hasard, sa bonne humeur entrainante, ses yeux bleus étincelant qui pouvait en tuer plus d’un. Je me rappel de la première fois que je l’avais vu. J’avais tout de suite su que ses yeux bleus allaient pas me laisser indifférent. Mais jamais je n’aurais pensé qu’elle aurait pu au tant s’immiscer dans mon cœur de pierre. Elle a même rendu les couples niais supportable. Serait-il possible que moi, Nathaniel, enfoiré, je tombe éperdument amoureux de cette jeune fille ? Jamais, Ô grand jamais, je n’avais ressenti ces milles papillons au bas de mon ventre quand ses lèvres étaient sur les miennes. Si j’avais un géni sous la main, je lui aurais demandé de ne plus jamais les quitter. Il m’en fallait toujours plus. Tout d’un coup toutes ces autres personnes qui ont pu goûter à ses lèvres me rendaient vert de jalousie. Je la voulais mienne et uniquement à moi. Je savais que dès le moment où nos lèvres se sont touchés, plus rien n’allait être comme avant mais je ne voulais pas en finir avec elle. A cette pensée je redoublais l’intensité de nos baisés langoureux et l’approchais de plus en plus de moi, comme si elle pouvait m’échapper d’une minute à l’autre. Une fois à bout de souffle, nos lèvres se séparaient et un vide s’abattait sur moi. Je voyais bien qu’elle n’était pas rassurée. Je ne voulais pas qu’elle ait peur de moi. Je déposais mes doigts sous son menton et le releva pour voir ses magnifiques yeux bleus dans les miens : « N’est pas peur de moi, je suis tout aussi perdu que toi. Je ne sais pas ce qui est fait de demain mais crois moi sur parole, si je te dis que je ne veux absolument pas me passer de tes lèvres et que j’en fais la promesse, de les garder miennes tant que toi tu voudras les miennes. » Je ne faisais pas cette promesse en l’air, je le pensais, je le voulais, je le désirais même mais j’avais chassé toute la réalité de ma tête. J’avais une potentiel fiancée, j’avais des parents qui n’auraient jamais acceptés une telle relation, on ne venait même pas du même monde. Mais je ne voulais pas accepter ça, maintenant que j’avais découvert ce don des milliers de chansons parlent, je ne voulais plus le lâcher. Je voulais me concentrer sur le moment même, nous auront tout le temps de réfléchir ensemble à la suite plus tard. Sans un mot de plus, je déposais à nouveau mes lèvres contre les siennes, j’avais l’impression que c’était la première fois que je les goutais à chaque fois que je les prenais miennes. Notre souffle était cours et je sentais nos bustes se lever au même rythme. Mon regard était encré dans le sien et elle prononça les deux moins que mos corps entier vibrait de lui dire : « Jamais personne ne m’a fais tourner la tête comme toi. » Elle attrapait mes lèvres comme un manque et nos baisés changeaient totalement d’intonation. Ils mélangeaient passion, désire et besoin. Elle finit par descendre le long de mon cou et parsemé chaque bout de peau de suçons. Je sentais que je commençais à me durcir sous elle. Quand elle finit par demander du voix innocente et enjoué ce qui allait ce passer maintenant. Je n’avais qu’une envie et s’était de lui faire l’amour toute la nuit. Mais pour la première fois, je voulais être sûr que c’était réellement ce qu’elle voulait. J’aurais pu attendre des années s’il le fallait. Je reposais mes doigts sous son menton et relevais le regard vers elle : « Brax… » Mon ton était des plus sérieux et je la sentais se crisper : « Non, n’est pas peur ! C’est juste … c’est juste que je tiens à toi, comme à personne d’autre et la suite c’est quelque chose de sérieux, quelque chose don je veux être sûr que tu as réellement envi et pas uniquement dans l’euphorie du moment. Je veux le faire, vraiment, je ne rêve que de ça mais je veux que tu sois cent pourcent de toi ? » Je lui déposais un baisé sur le nez et affichais un sourire tendre que je n’avais surement jamais donné.
acidbrain

_________________

I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1454767176-membre-gone
Braxton
Braxton "Stone" Hendrix
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 863
Age : 26
Célébrité : Joséphine Skriver ♥
Pseudo internet : .GOLDEN
Arrivé le : 22/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi : Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1ayh
Braxton "Stone" Hendrix

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Fifty Shades:
 

Caractère:
 

∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  1gf4
JULSTON


∆∇∆∇∆∇∆∇∆∇


JULIET et Stone se sont rencontrés dans une salle d'hôpital, l'truc bien morbide, elle pour ses jambes, Stone pour sa mémoire. Elles ont toutes les deux subis un lourd traumatisme, elles se ressemblent sur plusieurs points, depuis elles se soutiennent mutuellement, elles sont devenues très proches, Juliet est sa confidente avec qui elle arrive à parler de tout et de rien, ensembles rien ne les arrêtent ! RACHELLE c'est la meuf toujours défoncée, avec qui elle passe des soirées à s'enfumer la tête, à goûter toutes sortes de substances illicites, elle est aussi celle qui la ramène doucement vers le monde dans lequel Brax' à toujours vécue. Comme on dit "chassez le naturel et il revient au galop ! GABRIEL est son BFF, sa moitié, son pilier ici, ils sont similaires et s'entendent plus que bien tous les deux, de plus elle revendique la rivalité des deux frères vu la relation qu'elle a avec THEODOR, elle a découvert son vilain petit secret concernant sa confidente.. Brax' tente de l'éloigner d'elle et lui, fait tout pour se mettre Braxton dans la poche. Elle est proche d'AZUR avec qui elle prend un malin plaisir à dénigrer les héritières ! MIRANDA c'est la meuf toute sage avec qui elle bosse au Starbuck, elle ne ferait pas de mal à une mouche et à le sens de l'aide à personne, c'est ce qu'elle fait avec Brax' qui, elle l'embarque dans tous les plans foireux du coin histoire de la décoincer un peu. Elle forme une team parfaite en compagnie d'ISAAC, GALE et JORDEN, ils boivent, fument, font les 400 coups ensembles, ils aiment ça, ils sont pratiquement inséparables, elle les aiment comme des frères même si elle n'a pas connue certains dans des endroits fréquentables.. Quelques mensonges font aussi partie de leur bande.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  6al7
NASTON


NATHANIEL c'est son bon pote, un pote qui pourrait devenir plus ?.. Non, non !! Impossible. Quoi que.. Ils se connaissent depuis un bon moment mais ne se sont plus adressé la parole, Brax' ne s'en souvient pas et Nath' se garde bien de lui avouer. Leur relation est basé sur un mensonge, de vilains secrets qui pourrait bien finir par tout dévaster.

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  9w4t

LUSTON
" Yeux dans les yeux, bouche contre bouche et nos corps battaient au rythme de l'amour qui nous enivrait. Il était mon ange mais, aussi mon démon, j'étais son rêve tout en étant son cauchemar. L'amour passionnel, l'amour comme il y en a si peu. L'amour qui nous a détruit. Il était mien, j'étais sienne avant que l'orage ne frappe et fait couler mes larmes, fait trembler mon être de toute sa force. En une seconde l'amour s'en va sans laisser aucune trace.. Ou presque. Un premier amour ne s'oublie jamais. "

Pretty, Pretty woman, walkin' down the street - BRAXTON  Di4k
ZIATON FOREVER ♥️
La plus belle de TOS elle est dans mon lit !

(#) Dim 24 Jan - 21:45

    Pretty, Pretty woman, walkin' down the street
    with Naston  

    Je souris tendrement en entendant ses paroles, je frissonnais et je sentais le boum provenant de ma poitrine se faire sentir plus fort. J'étais complètement foutue, je le savais d'avance, il m'avait entre ses griffes et celle d'Hamilton vaux mieux ne pas s'y faire prisonnière. J'ai été trop souvent présente des nanas qu'il a larguées devant mes yeux, qu'il prenait pour un con avec moi même parfois et j'voyais l'état dans lequel elles finissaient toutes au final.. Mais naïvement je croyais un tout petit peu au fond de moi que j'pouvais être son exception, l'exception à la règle comme on dit. Je sentais l'étreinte de ses bras se refermer sur moi, je ne m'en plaignais pas, au contraire, je voulais qu'il me serre toujours plus, toujours plus près, toujours plus fort. Je me laisse mener par son baiser torride et langoureux, fermant les yeux, ses lèvres.. Putain ! Il mettait fin à ce moment tellement agréable, j'en grimaçais presque, je ne voulais pas qu'il s'arrête, je voulais qu'il continue, que plus jamais il ne s'arrête tellement que j'aimais ça. Il avait réussi à voir mes multiples craintes vis à vis de lui, il pouvait donc lire en moi comme dans un livre ouvert je m'en rendais compte à nouveau.. C'était flippant, j'avais du mal à montrer que j'suis quelqu'un de fragile au fond, que j'suis pas aussi fort ni aussi je m'en-foutiste que je montre trop souvent au grand jour.. Ça m'faisait clairement chier de voir que Nate' était capable de briser ma carapace et j'comprends pas comment il arrive à le faire d'ailleurs, il provoque comme une genre de faille en moi. Il me promettait de rester, d'être là tant que j'en aurais besoin, ces douces paroles résonnaient dans mon cœur et élargit le sourire que j'avais déjà aux lèvres un peu plus. - Ne parle plus de se passer de quoi que ce soit.. Après y avoir goûté, je ne pourrais plus vouloir un jour m'en passer, alors tu devras tenir cette promesse longtemps.. Très longtemps Nate. Tu es sûre de vouloir mettre ta parole en jeu sur ça ? Tu risques fortement de te lasser de moi à un moment ou à un autre. Ouais, c'était une très forte probabilité le fait qu'il s'en lasse, on dit que c'est l'interdit qui augmente le désir, l'envie, décuple les sentiments et, c'est sûrement ça qui le fait parler sur le coup parce que lui comme moi on sait que notre amour restera impossible.. Ses parents n'accepteront jamais une fille comme moi et, moi j'en ai plus. J'savais d'avance que je n'étais pas celle qui lui fallait, j'étais pas la bonne, j'étais pas la femme parfaite avec qui il irait tellement mieux. J'me rabaisse pas, c'est juste une triste réalité, un triste monde et où les clichés font encore foi malheureusement. - Alors j'espère continuer à réussir à le faire encore et encore.. J'avais l'impression de tourner dans un film, que tout ça n'était qu'un rêve, le résultat d'une soirée trop arrosée, seulement non, c'était réel, vraiment réel et Nate est le héros de notre film et moi son héroïne. Je prenais son cou en otage, humant son odeur, je sentais son entrejambe se réveiller, je resserrais les jambes inconsciemment.. Je savais pas comment réagir, j'vais peut-être trop loin, cette situation me mettait légèrement mal à l'aise, c'était stressant, mon ventre se noue quand il pose son doigt sur mon menton.. Je resserrais un peu plus les jambes, reculant un petit peu sans savoir vraiment pourquoi mais, finalement je me relâchais doucement au fur et à mesure qu'il parlait de son ton rassurant. Ca suffisait pour me mettre à l'aise ou presque.. J'avais moins d'appréhension du moins.. - Nate, il faut que tu saches.. Je marquais un court silence, baissant les yeux, je ne savais pas comment lui parler de ça, j'avais honte, j'avais peur qu'il change son regard sur moi, qu'il ne me trouve plus autant attirante qu'il y a quelques secondes. Je prenais une longue inspiration et je finis par me lancer en arrêtant de réfléchir. - Tu sais.. Je l'ai jamais fait. Je.. Je suis encore vierge. Je jouais avec mes doigts, anxieuse, je relevais finalement mon regard pour le planter dans le sien m'attendant à toutes réactions de sa part.    - Je sais pas comment.. J'y connais rien, tu vas trouver que j'suis nulle et, ça sera nul parce que je sais pas m'y prendre et tu vas t'emmerder en couchant avec moi mais.. Oui, j'veux que tu sois ma première fois, j'ai pas vraiment envie de réfléchir à cette décision parce que j'sais qu'après je vais me rétracter, là, tout d'suite c'est ce que je veux ! Je soupire longuement comme si je venais d'enlever un poids de mes épaules, je relevais mes cheveux en arrière pour me rapprocher de lui une nouvelle fois, posant mes mains sur son buste. - J'ai confiance en toi.. Je l'embrassais une nouvelle fois, d'une manière plus affirmée, passant mes mains sous son tee-shirt que je levais délicatement avec un sourire malicieux en coin.
http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t332-l-alcool-cey-de-l-eau-stone http://www.theothersiderpg.org/t334-braxton-stone-hendrix-609-250-1547
Contenu sponsorisé
(#)

 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] The Woman [DVDRiP]

 :: Manhattan :: Union