BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:

Partagez

 so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael 1454767175-membre-cottage
Timéo C. Jenkins
Timéo C. Jenkins
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 534
Age : 24
Célébrité : Bradley Simpson
Pseudo internet : Luckylau
Arrivé le : 22/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi :
DIARY BY AN IDEALISTIC DREAMER

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9ok5lwQ1qz4rgp

optimiste - affectueux - souriant - taquin - joueur - drôle - tactile - possessif - susceptible - têtu - naïf - jaloux - malicieux - fêtard - passionné
#bisounours

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Giphy
eastonboys

MAEL ↣ parce qu'avec lui, je me sens invincible. #timael
THEODOR ↣ parce qu'à lui, je ne peux résister.
AZUR ↣ parce que lui, il me ressemble.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9kh5JVr1qz4rgp
friendship never ends

CHARLOTTE ↣ ma blonde, ma meilleure amie, celle que je connais depuis presque toujours.
NAELA ↣ l'amitié indestructible dont je ne peux me passer.
NATHAN↣ mon schtroumpf, mon protégé, mon complice, je t'adore p'tite bouille.
ISAAC ↣ tu m'as guidé au début, tu me protèges encore mais si tu pouvais lâcher un peu du mou ça m'arrangerait.
LORENZO ↣ un ami pour le moment, quelqu'un que j'apprécie, mais est-ce que cela va durer ?
ANWAR ↣ comme un grand frère, un protecteur, avec une belle attirance en plus...
ELLA ↣ la musique nous a rapproché, le feeling nous a gardé proche.


so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9l1dHaV1qz4rgp
never forget your family

MILA ↣ ma grande soeur, mon exemple, ma moitié, la femme de ma vie, tout simplement.
MEADOW ↣ une cousine venue de l'ouest, une cousine qui compte maintenant.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9ifNzhD1qz4rgp
hatred is a proof of jealousy

JILL ↣ je t'aime bien mais c'est dommage, tu n'as pas compris qu'il est à moi.
NATHANIEL ↣ parce qu'on ne peut pas toujours aimer ses voisins, encore moins quand ils font du mal à nos amis.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9f4hZ4k1qz4rgp
all i want for christmas is you

GEMMA ↣ un amour à sens unique, une amitié dépassée, une friendzone complète.
FLORE ↣ parce que flore elle est jolie, parce que flore elle sourit, parce que flore elle me plait et que je lui plais aussi.
(#) Sam 26 Déc - 12:48

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_npbxkzMZID1s9x8us_540

La colocation a ses avantages et ses inconvénients. C'est ce que vous diront la plupart des jeunes vivants de cette façon là, surtout dans notre cas, à six garçons entre 20 et 25 ans. Autant dire que ça peut très vite devenir un bordel monstre là-dedans. Mais ce n'est pas ainsi que je le vois. Non, je ne vois jamais les choses comme les autres, vous le savez bien. Je ne vois que des avantages à la colocation. Eternel phobique de la solitude, en demande constante d'affection et en besoin continuel de vie autour de moi, je ne peux clairement pas rêver mieux que cette villa offerte par le label. C'est surement un des points les plus positifs pour moi à la création de ce groupe. Evidemment, la musique et le fait de vivre chaque jour avec ma passion est une chance incroyable mais partager une maison avec cinq autres mecs, est une chance qui n'arrive pas loin derrière. Je suis le bisounours de la maison, celui qui a besoin de câlins, et qui le fait savoir. Ils le savent, ils le vivent au quotidien et l'acceptent plus ou moins bien selon les personnalités. Les personnalités justement, chacun a la sienne ici, bien distincte des autres. L'emménagement n'a pas été facile à vivre pour tout le monde, les premières semaines voir premiers mois ont été un peu compliqué à gérer, mais maintenant, les habitudes sont prises, les petit rituels sont connus de tous, et nous commençons réellement à nous comporter comme des frères. Avec des disputes comme des frères. Avec de l'affection, comme des frères. Du moins, c'est ainsi que moi, Timy Jenkins, je le vois - je ne suis pas très objectif, je le sais -.

C'est ainsi que ce soir, mardi soir, typiquement le soir où il n'y a rien à faire, j'enfile un jogging et un tee-shirt en sortant de la douche, avant de m'enrouler quelques secondes plus tard dans un plaid. Tenue de combat de Timtim prête ! Et c'est dans cet accoutrement digne d'un rouleau de printemps que je me faufile dans une de mes pièces favorites dans cette immense villa : la chambre de Maël. Maël c'est mon Maël, c'est mon distributeur de câlins, c'est mon coussin préféré, c'est mon Maël. Ce n'est pas vraiment explicable cette relation, cette connexion qu'il y a entre nous depuis le début de cette aventure. Ca c'est fait comme ça et je ne parviens toujours pas à donner une réponse logique. Allez savoir, peut-être qu'il a une idée lui... Mais ce n'est pas pour ça que je vais le voir ce soir. Poussant la porte de sa chambre, je me glisse à l'intérieur, toujours dans mon plaid. " Hé ! Tu regardes quoi ? Tu m'fais une place ? J'ai pris des gâteaux ! Merci ! " Et sans attendre une quelconque réaction de sa part, je me jette à ses côtés sur son lit, posant ma tête sur son épaule et le paquet de cookie sur son torse. Cadeau M'sieur. " C'était loooong aujourd'hui ! " Soufflais-je alors, enfin posé sur mon camarade et avec la ferme idée d'y rester un bon moment.

_________________
Keep smiling.
Yeah you know where to go when you're looking for love. And you know, you know where I'm hiding. Yeah you know, yeah you know... That when the stars go out you can rest your love on me.  by temporary fix.
http://www.theothersiderpg.org/t302-timeo-when-the-world-gets-l http://www.theothersiderpg.org/t354-timeo-i-feel-my-heart-beating-underneath-my-skin http://www.theothersiderpg.org/t359-timeo-jenkins-609-131-1811#3232
Anonymous
Invité
Invité
(#) Lun 28 Déc - 9:30

les nuages sont bas, tu le vois à travers les fenêtres de ta piaule. ça te fait pas sourire, ça te fait pas plus soupirer. tu t'en moques bien, de toute façon, tu comptais pas sortir de la journée. t'es en survêtement, encore, tu t'es pas changé depuis ton réveil et tu comptes bien rester habillé ainsi toute la sainte journée. tu calcules pas tes colocataires, même si leur présence ne te dérange pas d'ordinaire, aujourd'hui, tu préfères rester dans ton coin. c'est l'avantage d'une villa, c'est l'avantage d'une chambre aussi grande et de sa télévision. ouais, c'est l'avantage d'avoir accepté de faire parti de ce groupe. vivre en ermite, lorsque ça t'arrange. alors aujourd'hui, t'en profites un maximum. tu t'es levé sur les coups de onze heures, tu t'es contenté d'une douche et puis, t'as fait une descente sur le frigidaire pour y piquer de quoi grignoter vers les treize heures. c'est pas que leur compagnie te dérange habituellement, mais les garçons et toi, vous n'êtes pas suffisamment proches pour que tu ressentes le besoin de leur confier ce qui te travaille et ce qui te tourmente. tu les aimes, soyons clairs, mais à ta manière ; avec réserve et distance. et puis, ils ne comprendraient pas qu'après huit ans, ça te blesse encore à ce point. il te suffit d'apercevoir une fille qui lui ressemble ou ton reflet dans une vitre pour que ton moral soit en chute libre. cynisme débordant, tu préfères encore te retirer dans ta chambre tout l'après midi. la nuit tombée, tu lances un film. t'as pas plus envie de sortir que tout à l'heure et encore moins d'affronter tes colocataires. tu préfères savourer ce classique tout en entamant un paquet de chips piqué dans l'un des placards de la maison. t'es bien, allongé sur ton lit. t'as pas la tête à converser, encore moins à discuter et/ou à partager des impressions. tout seul... sauf que ! la porte s'ouvre, et la tornade qui s'en suit saccage tout sur son passage. la tornade timéo ! t'aurais dû t'y attendre, finalement. il ne se passe pas un jour sans que tu n'aies à subir ses élans d'affection, au petit tim'. quand tu l'entends entrer, t'as l'impression qu'on a sonné la cavalerie. y a tout qui se brise autour de toi et ton petit cocon prend l'eau. t'es envahi ! et comme à son habitude, il arrive trop vite pour que tu l'en empêche "hé ! tu regardes quoi ? tu m'fais une place ? j'ai pris des gâteaux ! merci !" t'as même pas le temps de répondre qu'il est déjà là, à tes côtés. sa tête sur ton épaule et le paquet de gâteaux sur ton torse. tu ravales ta mauvaise humeur, mais tu pousses un long soupir. t'es pas énervé, juste un peu agacé de te laisser toujours prendre à son jeu. le bisounours de l'équipe, voilà comment vous le surnommez. parce que tim', il voit la vie en rose... et cette explosion de couleur, dans ton univers morne et monochrome, ça te bousille la rétine. "c'était loooong aujourd'hui !" tu le connais, tim, depuis le temps. tu sais qu'il compte bien rester ici le temps que tu cèdes à son besoin irrationnel d'affection et d'attention. alors plutôt que d'aller à l'encontre de ses intentions, tu passes ton bras derrière sa tête et tu l'attires contre ton corps. tu soupires, encore, parce que ça t'agace d'avoir à te montrer si gentil mais à tim, tu peux jamais rien refuser. c'est plus fort que toi, c'est comme ça. "imbécile." tu te contentes de lui dire en riant doucement. c'est pas dans tes habitudes de te montrer aussi gentil avec qui que ce soit et c'est bien ce que tu détestes le plus chez le jeune homme. cette manière qu'il a de faire sortir le meilleur de toi... ça te rend faible, vulnérable et toi, toi t'as horreur de ça. tu préfères encore plonger ta main dans le paquet de gâteaux "ils ont intérêt à être bon." tu croques une première fois dedans... finalement, ta soirée ne va pas se dérouler comme prévu.
so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael 1454767175-membre-cottage
Timéo C. Jenkins
Timéo C. Jenkins
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 534
Age : 24
Célébrité : Bradley Simpson
Pseudo internet : Luckylau
Arrivé le : 22/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi :
DIARY BY AN IDEALISTIC DREAMER

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9ok5lwQ1qz4rgp

optimiste - affectueux - souriant - taquin - joueur - drôle - tactile - possessif - susceptible - têtu - naïf - jaloux - malicieux - fêtard - passionné
#bisounours

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Giphy
eastonboys

MAEL ↣ parce qu'avec lui, je me sens invincible. #timael
THEODOR ↣ parce qu'à lui, je ne peux résister.
AZUR ↣ parce que lui, il me ressemble.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9kh5JVr1qz4rgp
friendship never ends

CHARLOTTE ↣ ma blonde, ma meilleure amie, celle que je connais depuis presque toujours.
NAELA ↣ l'amitié indestructible dont je ne peux me passer.
NATHAN↣ mon schtroumpf, mon protégé, mon complice, je t'adore p'tite bouille.
ISAAC ↣ tu m'as guidé au début, tu me protèges encore mais si tu pouvais lâcher un peu du mou ça m'arrangerait.
LORENZO ↣ un ami pour le moment, quelqu'un que j'apprécie, mais est-ce que cela va durer ?
ANWAR ↣ comme un grand frère, un protecteur, avec une belle attirance en plus...
ELLA ↣ la musique nous a rapproché, le feeling nous a gardé proche.


so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9l1dHaV1qz4rgp
never forget your family

MILA ↣ ma grande soeur, mon exemple, ma moitié, la femme de ma vie, tout simplement.
MEADOW ↣ une cousine venue de l'ouest, une cousine qui compte maintenant.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9ifNzhD1qz4rgp
hatred is a proof of jealousy

JILL ↣ je t'aime bien mais c'est dommage, tu n'as pas compris qu'il est à moi.
NATHANIEL ↣ parce qu'on ne peut pas toujours aimer ses voisins, encore moins quand ils font du mal à nos amis.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9f4hZ4k1qz4rgp
all i want for christmas is you

GEMMA ↣ un amour à sens unique, une amitié dépassée, une friendzone complète.
FLORE ↣ parce que flore elle est jolie, parce que flore elle sourit, parce que flore elle me plait et que je lui plais aussi.
(#) Mar 29 Déc - 13:40

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_npbxkzMZID1s9x8us_540

Je l'aime bien mon Maël. Pourtant, il est un peu brut de décoffrage, il fait la gueule un peu tout le temps, il est sarcastique, fainéant et il n'aime pas forcément les gens. Mais il n'est pas comme ça avec moi. Il ne l'a jamais été. Pour une raison que je ne comprends pas totalement, il est différent avec le bisounours que je suis, il est adorable. Il pourrait me détester et m'avoir en horreur, moi et mes excès d'affection. Mais non. Ou alors si, mais il ne le montre pas. Au contraire ! Si je dis à qui que ce soit que dans cette situation, le grand brun a ouvert ses bras pour m'attirer contre lui, je doute d'être crédible. Et pourtant c'est bel et bien le cas. C'est exactement ce qu'il vient de faire. Il a ri, souri, et m'a attiré contre lui. Comment voulez-vous que je ne sois pas totalement accroc moi ? Comment voulez-vous que ça ne me colle pas des yeux en coeur sur ma bouille de gosse ? C'est tout simplement impossible. Je me contente alors de laisser échapper un rire aussi, tout en me blottissant contre lui. Je suis bien avec lui. Tellement bien. " Evidemment qu'ils sont bons ! Tu doutes de ma capacité à connaitre tes goûts ou je rêve ? " Parce qu'il aurait tort de douter. J'aime recevoir de l'affection, des petites attentions, c'est indéniable. Mais j'aime aussi en donner. Et pour en donner, il faut connaitre les gens. Donc se renseigner sur eux. Et autant dire que Dewey est une de mes premières victimes sur ce terrain là. L'observer, l'admirer, le détailler, le connaitre, ça pourrait être un de mes passe-temps favoris après la chanson. " Alors ? Pas vrai qu'ils sont bons ? " Demandais-je alors, les yeux brillants, le regard tourné vers Maël et la main dans le paquet pour piquer à mon tour un gâteau.
Mais quand je le regarde, quand je plonge mes pupilles brunes sur son visage aux traits parfaits, je me rends compte que ça ne va pas. Je me rends compte que son petit sourire malicieux en coin a disparu. Je me rends compte que ses yeux ne rient pas, que son visage n'est pas joyeux. Ce n'est pas étonnant pour Maël Dewey, c'est ça ? Et bien si, quand je suis seul avec lui, dans ce cadre là, dans sa chambre, dans son lit, c'est étonnant. Ce n'est pas de la prétention, juste du réalisme. Je sais qu'il y a quelque chose qui cloche, je le sens. Je le ressens ce grand brun. " Qu'est-ce qui a ? T'as ta tête de je vais tous les bouffer ces chanteurs du dimanche s'ils me parlent encore de leurs groupies factices ? " Comment le faire sourire en essayant par la même occasion de lui tirer des informations ? Du moins, c'est l'idée. C'est ce que j'essaye de faire. Je recule alors symboliquement le paquet de gâteaux un peu plus loin sur son ventre, mettant ma main dessus, comme si ça l'empêchait de les attraper et rajoute quelques mots : " Dis moi sinon j'te punis de gâteaux ! " Tu parles... Aucune crédibilité Timtim. Mais ce n''est pas le but, d'être crédible.

_________________
Keep smiling.
Yeah you know where to go when you're looking for love. And you know, you know where I'm hiding. Yeah you know, yeah you know... That when the stars go out you can rest your love on me.  by temporary fix.
http://www.theothersiderpg.org/t302-timeo-when-the-world-gets-l http://www.theothersiderpg.org/t354-timeo-i-feel-my-heart-beating-underneath-my-skin http://www.theothersiderpg.org/t359-timeo-jenkins-609-131-1811#3232
Anonymous
Invité
Invité
(#) Mar 29 Déc - 16:02

c'est comme la souris qui amadoue le chat. timéo, il sait le faire avec toi mieux que n'importe qui. ses grands yeux pochés, son sourire timide et toi, toi tu craques inévitablement. en fait, tu ne le fais pas même exprès, t'es juste pas fichu de lui résister. parce qu'il te touche, là où personne n'a jamais réussi à te toucher avant. et ça t'fait chier, quelque part, d'être aussi tendre avec lui mais parfois, t'as l'impression d'être presque normal, quand il est prêt de toi. c'est un contraste dont tu te réjouis, c'est vrai, mais qui t'effraies et que tu refuses d'admettre. alors la plupart du temps, tu joues les mecs bougons et de mauvaises humeurs pour masquer le fait que timéo, il te plaît pour son aptitude à te rendre "humain"... tout simplement. c'est ravageur, ça fait presque mal au coeur. c'est pas que tu l'aimes plus qu'un autre, ni qu'il soit plus important pour toi que le pourraient être les autres membres du groupe. mais lorsque la porte se ferme derrière lui et qu'il se blottit contre toi, t'as ce sentiment qui parcourt ton échine, qui caresse ta peau. celui qui te donne l'impression, à bien des égards, d'être quelqu'un de bien. c'est tout naturellement que tu l'attires contre toi, ça n'a aucun sous-entendu, ça n'engage en rien. c'est juste une habitude, comme un abri, un refuge. l'alcôve de ton bras pour qu'il y réfugie sa petite tête bouclée. t'aimes à penser que tu le protèges mieux que les autres, que ton attachement à ce petit bout d'homme dépasse l'attraction que tu pourrais avoir pour lui. timéo et toi, c'est pas comme toutes ces autres histoires niaises, non, c'est à vous, rien qu'à vous. et ça t'fait du bien, sans même que tu le veuilles vraiment. "évidemment qu'ils sont bons ! tu doutes de ma capacité à connaitre tes goûts ou je rêve ?" la confiance dont il fait preuve t'arrache un nouveau sourire. ça te décoince un peu, même si t'aimes pas particulièrement ça. tu pioches dans le paquet, t'en portes un morceau à tes lèvres et tu croques. ouais, ils sont bons, t'avoues. timéo te connait bien, tu le penses. et ça t'effraie. tu sais que tu peux pourtant lui faire confiance mais il est bien trop... trop tout pour que ça soit réel. tu préfères jouer la carte du mec distant, légèrement. "alors ? pas vrai qu'ils sont bons ?" "ils le sont... c'est vrai." n'en dévoiler jamais qu'à moitié. être content tout en lui faisant croire le contraire. jouer sur deux tableaux, c'est ton quotidien, c'est ta manière de faire. mais timéo, avec le temps, a appris à lire entre tes lignes, à voir clair dans ton jeu. il n'est pas bête, le petit. et quand il perçoit derrière ton sourire en demi-teintes la douleur que tu caches au fond de tes yeux, il se brusque, il se relève subitement. tu sais exactement ce qu'il va advenir de cette soirée que tu comptais t'offrir au calme et tu n'es pas prêt... non, tu ne veux pas répondre à ses questions, ni même à ses accusations. non, t'as pas envie de te confier et tu n'en auras certainement jamais envie. t'es pas de ce genre là, pourtant, timéo, il sait que quelque chose cloche et il te le fait comprendre très vite. "qu'est-ce qui a ? t'as ta tête de je vais tous les bouffer ces chanteurs du dimanche s'ils me parlent encore de leurs groupies factices ?" t'aimerais lui dire que tout va bien mais déjà, il déplace le paquet de gâteaux. tu le regardes faire alors qu'il poursuit "dis moi sinon j'te punis de gâteaux !" tu ricanes, légèrement. y a pire comme punition et puis, timéo, quand il s'énerve, il perd presque toute crédibilité. c'est un nounours, timéo, et toi t'aimes ça. t'aimes son côté posé, optimiste et idéaliste. parfois ça t'agace, mais ce soir, tu préfèrerais qu'il reste confiné dans son monde plutôt qu'il essaie de comprendre le tien. timéo, c'est une toile vierge sur laquelle tu refuse d'apposer tes couleurs. tu veux pas le souiller, timéo, t'aurais trop peur qu'il ne voit plus la vie du même oeil qu'aujourd'hui. tu secoues ton visage, tu souris un peu plus "rien. j'suis triste." tu cherches une excuse digne de son monde, digne de sa réalité. ouais, tu fais l'effort de t'y fondre, parce que tu sais qu'il sera ravi de pouvoir jouer à ça avec toi et toi, ça t'évitera d'avoir à passer aux aveux. alors tu fais l'effort, pour lui, parce qu'il n'y a que lui qui le mérite. "j'suis triste parce que t'as pas pris de lait pour tremper les gâteaux, tim'." et tu forces sur la moue boudeuse, parce que tu sais qu'il va rire, tu sais qu'il va sourire et tu sais que toi... toi aussi, tu finiras par rire. parce que timéo, s'il y a bien quelque chose qu'il fait mieux que tous les autres, c'est te faire rire.
so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael 1454767175-membre-cottage
Timéo C. Jenkins
Timéo C. Jenkins
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 534
Age : 24
Célébrité : Bradley Simpson
Pseudo internet : Luckylau
Arrivé le : 22/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi :
DIARY BY AN IDEALISTIC DREAMER

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9ok5lwQ1qz4rgp

optimiste - affectueux - souriant - taquin - joueur - drôle - tactile - possessif - susceptible - têtu - naïf - jaloux - malicieux - fêtard - passionné
#bisounours

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Giphy
eastonboys

MAEL ↣ parce qu'avec lui, je me sens invincible. #timael
THEODOR ↣ parce qu'à lui, je ne peux résister.
AZUR ↣ parce que lui, il me ressemble.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9kh5JVr1qz4rgp
friendship never ends

CHARLOTTE ↣ ma blonde, ma meilleure amie, celle que je connais depuis presque toujours.
NAELA ↣ l'amitié indestructible dont je ne peux me passer.
NATHAN↣ mon schtroumpf, mon protégé, mon complice, je t'adore p'tite bouille.
ISAAC ↣ tu m'as guidé au début, tu me protèges encore mais si tu pouvais lâcher un peu du mou ça m'arrangerait.
LORENZO ↣ un ami pour le moment, quelqu'un que j'apprécie, mais est-ce que cela va durer ?
ANWAR ↣ comme un grand frère, un protecteur, avec une belle attirance en plus...
ELLA ↣ la musique nous a rapproché, le feeling nous a gardé proche.


so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9l1dHaV1qz4rgp
never forget your family

MILA ↣ ma grande soeur, mon exemple, ma moitié, la femme de ma vie, tout simplement.
MEADOW ↣ une cousine venue de l'ouest, une cousine qui compte maintenant.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9ifNzhD1qz4rgp
hatred is a proof of jealousy

JILL ↣ je t'aime bien mais c'est dommage, tu n'as pas compris qu'il est à moi.
NATHANIEL ↣ parce qu'on ne peut pas toujours aimer ses voisins, encore moins quand ils font du mal à nos amis.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9f4hZ4k1qz4rgp
all i want for christmas is you

GEMMA ↣ un amour à sens unique, une amitié dépassée, une friendzone complète.
FLORE ↣ parce que flore elle est jolie, parce que flore elle sourit, parce que flore elle me plait et que je lui plais aussi.
(#) Mar 5 Jan - 19:05

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_npbxkzMZID1s9x8us_540

Et il sourit. Il  me sourit. C'est fou ce que j'aime quand il décroche son petit sourire en coin de bouche. Ce n'est pas le grand sourire, l'étalage de dents Colgate et la mine rieuse. C'est juste une petite esquisse, un petit étirement de lèvres quand son regard se pose sur moi et ça me plait. Son sourire. Le fait que je le fasse sourire. Le fait qu'il sourisse en ma présence. J'aime ça. J'adore ça. C'est surement ce qui me plait le plus sous cet immense toit prêté par le label. Pas la piscine, pas la villa, pas le marbre dans les coins ou la vaisselle étoilée. Le sourire de Maël c'est encore mieux. Bisounours ? Oui totalement ! Et je vous em...bête ! Et ce sourire il me plait aussi parce qu'il déclenche automatiquement la même chose sur moi. Il sourit, me dit que mes gâteaux sont bons, et je souris. Par mimétisme. Comme un idiot avec les yeux en coeur. Fier de moi, j'attrape alors à mon tour un gâteau que j'apporte à mes lèvres, sans pour autant lâcher le beau brun des yeux. Et c'est là que je vois. Là que je comprends. Là que je décèle un problème. Il ne va pas bien, quelque chose le chagrine et je le sais. Je lui dis donc sans aucune gêne, sans passer par quatre chemins, en essayant de le faire sourire au passage. Et ça marche. Il sourit ! Il rit même. Mais cette moue joyeuse laisse très vite place à une bouille boudeuse, triste, qui me rend automatiquement triste aussi. Je l'écoute alors attentivement, jusqu'à me tourner entièrement vers lui, plonger mon regard dans le sien, espérant en savoir vite plus. Le méchant. Le vilain. Le ... Le... " Maaais euh ! " Lançais-je tel un gosse, en tapant sur le torse du brun, quand je comprends qu'il se moque clairement de moi. Je me relève sur mes genoux, à ses cotés, toujours sur le lit et appuie mes mains sur lui : " Et moi je m'inquiète pour toi ! Pff ! Espèce de sadique va ! " Rétorquais-je au jeune homme, avec une crédibilité proche de zéro. En effet, je fais le garçon offusqué et vexé mais mon large sourire amusé au coin des lèvres me trahit évidemment. J'attrape alors les gâteaux que j'attire contre moi et reprends la parole : " Pour la peine, j'te confisque vraiment les gâteaux ! Tu les mérites pas ! " Accompagné d'un tirage de langue intempestif du gamin hyperactif. Gamin hyperactif pris de remords... " Hm... Tu voulais pas vraiment du lait au moins ? Parce que je vais en chercher sinon ! " Faible Jenkins. T'es faible.  T'es mignon mais t'es faible. T'es mignon et ça le fait sourire. Encore. Et t'aimes ça, encore. Même s'il se moque gentiment de toi. " Hé ! Te fous pas de moi comme ça, c'est pas bien de profiter de ma faiblesse... " T'as raison, fais ta mine de chien battu, ça pourra peut-êttre l'attendrir et le forcer à te prendre dans ses bras. Espère Timtim...

_________________
Keep smiling.
Yeah you know where to go when you're looking for love. And you know, you know where I'm hiding. Yeah you know, yeah you know... That when the stars go out you can rest your love on me.  by temporary fix.
http://www.theothersiderpg.org/t302-timeo-when-the-world-gets-l http://www.theothersiderpg.org/t354-timeo-i-feel-my-heart-beating-underneath-my-skin http://www.theothersiderpg.org/t359-timeo-jenkins-609-131-1811#3232
Anonymous
Invité
Invité
(#) Mar 19 Jan - 8:33

tu sais pas pourquoi, tu comprends pas pourquoi. pourquoi lui t'attendrit plus qu'un autre et pourquoi lui arrive à ressortir ce côté si vulnérable chez toi. ce côté qui te pousse parfois à l'enlacer, à l'embrasser sur le front ou à le surprotéger. dans l'fond, tu te détestes lorsque tu te montres aussi fragile et humain, surtout en cette période assez compliquée et pourtant, tim, il est différent. il appuie là où ça fait du bien quand les autres passent leur temps à appuyer là où ça fait mal. t'aimerais te montrer plus fort que ça et ne jamais sourire, mais lui, il sait exactement comment s'y prendre. et tes lèvres se détendent, malgré toi, malgré lui. parce qu'il sait quoi dire, comment réagir et comment te faire rire. d'ailleurs, ça n'y manque jamais. d'autant plus lorsqu'il se redresse sur ses genoux et prend l'air offusqué en te disant "maaais euh ! et moi je m'inquiète pour toi ! pff ! espèce de sadique va !" tu rigoles, très faiblement, très légèrement. parce qu'il n'y que tim pour être aussi peu crédible. tu souris, malgré toi, parce que t'adores le voir ainsi et que tu passerais bien ton temps à le charrier si tu le pouvais. mais t'as une réputation à tenir, celle du garçon qui ne rigole jamais, celle du mec trop terre-à-terre et à la limite du mec emmerdant qui ne sait pas s'amuser. voilà, t'as une réputation à tenir et tu comptes pas faiblir, même sous les assauts de tim. alors tu reprends vite ton sérieux... il enchaîne "pour la peine, j'te confisque vraiment les gâteaux ! tu les mérites pas ! hm... tu voulais pas vraiment du lait au moins ? parce que je vais en chercher sinon !" l'est faible le tim, tout le temps. et il te résiste pas, tu saisis pas bien pourquoi mais t'en profites, largement. il a beau te tirer la langue, il se soucie de toi et de ton bien être. alors ouais, tu souris, encore, comme un con. sans répondre. parce que t'as rien à dire de plus que le sourire que tu lui offres "hé ! te fous pas de moi comme ça, c'est pas bien de profiter de ma faiblesse..." et sa faiblesse, c'est toi. dans l'fond, tu l'as toujours su et tu l'as toujours espéré. parce qu'il est la tienne, lui aussi. et t'aurais pas supporté que ça ne soit pas réciproque. alors, gourmand, parce que t'aimes sourire avec lui, tu peux pas t'empêcher de te redresser sur tes fesses, de l'attraper par la taille et de le tirer contre toi. t'entoures ses épaules et tu frottes son crâne "tu causes trop jenkins." tu dis en continuant de frotter aussi fort que tu peux "et rends moi ces biscuits." que t'ordonnes en lâchant enfin ta prise, sans pour autant le repousser. il est là, allongé sur ton torse et tes yeux croisent les siens. tu l'observes, comme t'observerais un animal blessé au bord de la route. t'as pas de pitié dans le regard, juste une énorme tendresse. et ce sont les rares instants de répits que tu t'accordes, dans ton éternel combat contre l'optimisme et l'espoir.
so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael 1454767175-membre-cottage
Timéo C. Jenkins
Timéo C. Jenkins
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 534
Age : 24
Célébrité : Bradley Simpson
Pseudo internet : Luckylau
Arrivé le : 22/12/2015
Ce qu'il faut savoir sur moi :
DIARY BY AN IDEALISTIC DREAMER

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9ok5lwQ1qz4rgp

optimiste - affectueux - souriant - taquin - joueur - drôle - tactile - possessif - susceptible - têtu - naïf - jaloux - malicieux - fêtard - passionné
#bisounours

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Giphy
eastonboys

MAEL ↣ parce qu'avec lui, je me sens invincible. #timael
THEODOR ↣ parce qu'à lui, je ne peux résister.
AZUR ↣ parce que lui, il me ressemble.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9kh5JVr1qz4rgp
friendship never ends

CHARLOTTE ↣ ma blonde, ma meilleure amie, celle que je connais depuis presque toujours.
NAELA ↣ l'amitié indestructible dont je ne peux me passer.
NATHAN↣ mon schtroumpf, mon protégé, mon complice, je t'adore p'tite bouille.
ISAAC ↣ tu m'as guidé au début, tu me protèges encore mais si tu pouvais lâcher un peu du mou ça m'arrangerait.
LORENZO ↣ un ami pour le moment, quelqu'un que j'apprécie, mais est-ce que cela va durer ?
ANWAR ↣ comme un grand frère, un protecteur, avec une belle attirance en plus...
ELLA ↣ la musique nous a rapproché, le feeling nous a gardé proche.


so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9l1dHaV1qz4rgp
never forget your family

MILA ↣ ma grande soeur, mon exemple, ma moitié, la femme de ma vie, tout simplement.
MEADOW ↣ une cousine venue de l'ouest, une cousine qui compte maintenant.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9ifNzhD1qz4rgp
hatred is a proof of jealousy

JILL ↣ je t'aime bien mais c'est dommage, tu n'as pas compris qu'il est à moi.
NATHANIEL ↣ parce qu'on ne peut pas toujours aimer ses voisins, encore moins quand ils font du mal à nos amis.

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_mnq9f4hZ4k1qz4rgp
all i want for christmas is you

GEMMA ↣ un amour à sens unique, une amitié dépassée, une friendzone complète.
FLORE ↣ parce que flore elle est jolie, parce que flore elle sourit, parce que flore elle me plait et que je lui plais aussi.
(#) Mer 20 Jan - 20:20

so you can keep me inside the pocket of your ripped jean Δ timael Tumblr_inline_npbxkzMZID1s9x8us_540

Il se fout gentiment de moi. Avec son rire. Avec son sourire. Et même tout simplement avec son regard. Son regard bien à lui. Il n'y a aucun mot qui pourrait le qualifier, aucun mot qui pourrait totalement lui convenir. Maël il a ce regard spécial, ce regard qui me fait perdre la tête, qui me fait tourner en rond. Ce regard qui pourrait me faire faire n'importe quoi. Je ne peux rien lui refuser à Maël, rien. Et c'est surement la meilleure chose qui me soit arrivé avec la création de ce groupe. Pour certains, la dépendance serait une sorte de perte de liberté, mais pas pour moi. Cette dépendance que j'ai envers le brun c'est presque une libération, une liberté en plus. La liberté d'être simplement bien, simplement moi-même, simplement heureux quand je suis avec lui. Et il sait y faire le bougre. Vraiment y faire. J'avais déjà craqué en un simple froncement de sourcils mais comment résister quand ses paumes masculines se posent sur moi pour m'attirer contre lui ? Comment ne pas fondre ? Comment ne pas craquer ? Comment garder ces gâteaux pour moi, hein ? Oui oui, n'oublions pas le vrai sujet du débat, les gâteaux. Tu parles... Les gâteaux c'est juste un prétexte et même moi, le bisounours naïf et idéaliste de service, je m'en rends bien compte. Mes bras se serrent contre moi tel que le ferait un enfant qu'on chatouille quand il me frotte la crinière avant de venir plonger mon regard dans le sien, un regard doux et heureux. Juste heureux d'être là, avec lui. " Faut que t'arrêtes de trop savoir y faire avec moi, ça va plus... " Lançais-je, l'air faussement vexé, air que je ne tiens pas  plus d'une seconde. La bouille de chien battu n'est pas possible dans un tel moment. J'attrape alors un biscuit et le tends à Maël, non sans m'appuyer sur ses bras avec mes avant-bras pour l'empêcher de les bouger. Je ne dis rien mais mon air malicieux lui fait bien comprendre qu'il va devoir ouvrir la bouche s'il veut un gateau. Comment être sur qu'il comprenne ? En passant mon index sur sa lèvre inférieure bien sur. Et mes yeux divaguent sur cette même lèvre, laissant tomber son regard de braise alors qu'une longue respiration se fait entendre entre les miennes. " Me force pas à te faire ouvrir la bouche autrement... Va falloir faire un petit effort si tu veux tes gâteaux, Dewey. " Jenkins. Dewey. Comme si nous étions des inconnus ou des mecs qui se méprisent. Alors que c'est tout sauf le cas. Vraiment tout sauf ça. Mes yeux de nouveau planté dans les siens, un feeling spécial se dégage. Comme toujours avec lui. Avec Maël. Un feeling qui me pousse à hisser mon petit corps sur lui et à venir déposer un simple baiser sur sa joue, un baiser de bisounours, un baiser qui met juste une pause à ce duel de regard avant de le laisser recommencer, encore plus intense. Va-t-il craquer un jour ?

_________________
Keep smiling.
Yeah you know where to go when you're looking for love. And you know, you know where I'm hiding. Yeah you know, yeah you know... That when the stars go out you can rest your love on me.  by temporary fix.
http://www.theothersiderpg.org/t302-timeo-when-the-world-gets-l http://www.theothersiderpg.org/t354-timeo-i-feel-my-heart-beating-underneath-my-skin http://www.theothersiderpg.org/t359-timeo-jenkins-609-131-1811#3232
Contenu sponsorisé
(#)

 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Titanic [DVDRiP]1953
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]

 :: Coxs corner