BIENVENUE A TOUS SUR THE OTHER SIDE ! :rebondit:
Nous sommes heureux de vous accueillir sur cette deuxième version, les nouveautés se trouvent ici, n'hésitez pas à poster à la suite. :cute:
VOUS POUVEZ AIDER LE FORUM SI VOUS LE VOULEZ :
En postant sur notre fiche bazzart, fiche prd et voter au top-site ! :sauchou:

Partagez

 I see you telling me I'm fine | Raphaël

I see you telling me I'm fine | Raphaël 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
I see you telling me I'm fine | Raphaël 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
I see you telling me I'm fine | Raphaël 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Ven 11 Mar - 1:27


avec Raphaël S. O'Braham

I see you telling me I'm fine.

J'me retrouve plantée là, en pull, devant l'entrée de l’hôpital. J'inspecte tout, autour de moi. Les gens, surtout. J'ai tellement peur de retomber sur ce type. J'ai peur de revoir son flingue pointé sur moi. Quand les bruits extérieurs sont trop forts, mon corps se tétanise. Au moindre son suspect, j'arrête de respirer. Merde... Et pourtant, il faut bien que je rentre, d'une manière ou d'une autre. J'peux pas rester ici, dans ses vêtements qui puent le sang. Et pourtant, mon corps recule, sur le seuil des portes battantes de cet hopital où Nathan va passer un p'tit moment, après cette blessure par balle. J'peux pas. J'arrive pas à mettre le pied dehors. C'est trop tôt. C'est trop dur. Des tremblements s'emparent de tout mon être, rien qu'à l'idée de traverser les rues de Borough Center. Des rues dans lesquelles j'ai fait du footing, j'ai bu mon chocolat chaud, j'ai couru après le bus... Une vie quotidienne chamboulée par un connard. Je reste au chaud pour l'instant, ma veste perdue sur les lieux de l'accident. Et je saisis mon téléphone. Je pourrais appeler Julian, je sais qu'il serait là en moins de deux. Mais c'est pas à lui, que je pense en premier. Habituellement, j'aurais passé la nuit avec Nathan, lui seul peut me voir dans un état déplorable. Mais là. Je n'ai que lui devant mes yeux. Ma conscience me dit de l'appeler. Lui. Raphaël. Mon sms déjà pré enregistré de tout à l'heure. Et je le modifie. Et j'prends pas de pincettes, dans mon sms. Putain, ça m'gène d'envoyer. Ça m'ressemble pas, d'appeler au secours. Mais faut bien que je me rende à l'évidence. Cette fois, j'y arriverai pas toute seule. J'attends sa réponse, ma jambe tiquant de stress, alors que je suis assise prêt de l'accueil. Réponse. Il arrive. Putain. Dépêche toi.

J'me lève à l'entrée, derrière la baie vitrée. Et je scrute son arrivée. Deuxième fois de la journée que j'attends, avec cette impatience qui me ronge. Quand est ce que ce cauchemar va prendre fin ? Quand est-ce que je vais pouvoir souffler ?
lumos maxima

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
I see you telling me I'm fine | Raphaël 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Ven 11 Mar - 1:44


I see you telling me. I'm Fine.

In the game of seduction there is only one rule :
Never fall in love
Raphsey

Parce que je m’attendais pas à ce sms. Pas un sms de ce genre du moins. A peine mon portable a vibré qu’il se retrouve dans ma main, vitesse phénoménale quand j’ai vu son prénom y apparaître. Parce qu’il est tard et j’me demande ce qui se passe et puis je mentirai si je disais que tu ne me manquais pas et que je n’avais pas envie d’avoir de tes nouvelles. Du coup j’ai dû mal à assimilé ce que je suis en train de lire. Hôpital ? Mon sang ne fait qu’un tour et directement des milliers de scénarios prennent places dans ma caboche. J’ai pas le temps. Je me lève d’un bond, lui réponds en vitesse et enfile mes chaussures, attrapant mes clés de voiture au passage et n’ayant même pas la certitude d’avoir refermé l’appartement correctement. J’ai un poids dans la poitrine, ma respiration s’accélère. Trop de films qui passent devant mes yeux et cette boule dans la gorge rien qu’à l’idée qu’il puisse lui être arrivé quelque chose. Puis je me dis que peut-être elle est allée voir un proche à l’hôpital et qu’elle n’a simplement pas envie de retourner chez elle alors qu’il fait noir. Mais directement, je me dis que son message est inquiétant et il est clair que je ne peux pas rester serein face à cette situation.

J’ai dû accélérer, franchir même un feu rouge et ne pas avoir fait attention à ma vitesse mais franchement, j’en ai rien à foutre. La seule chose en tête est Lindsey, vite être auprès d’elle et en savoir plus sur cette histoire. M’assurer qu’elle va bien et que rien ne lui ai arrivé pour pouvoir dire de souffler un bon coup et faire partir cette angoisse qui peu à peu me ronge. J’ai l’impression que le trajet est super long alors que c’est juste à côté. Installé dans mon bolide, voiture de sport grise métallisée, mes yeux sont fixé sur l’horloge du tableau de bord. Les minutes me paraissent des heures.

Mon cœur bat à la chamade dans ma poitrine alors que je m’arrête juste en face de l’hôpital, je ne prends pas la peine de prendre place sur le parking, j’ai pas le temps. Je sors en furie de la voiture et je passe la porte vitrée pour me retrouver dans le couloir. Je regarde à gauche et à droite, paniqué, je ne la trouve pas de suite. Puis je la vois. Je dois regarder à deux fois parce que je ne comprends pas très bien ce qui est en train de se passer. Mon visage se décompose alors que je la scrute. Elle est mal en point, les vêtements tachés de sang, la main bandée. Je m’approche directement d’elle, trotinnant à sa rencontre. « Lindsey. » Soulagement de la voir tout de même entière devant moi. “ Qu’est ce qui s’est passé ? Putain pourquoi tu m’as pas prévenu plus tôt ? » Je parle rapidement, trop rapidement. Ma main se pose sur son épaule pour l’attirer contre moi, l’enlaçant.




_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
I see you telling me I'm fine | Raphaël 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
I see you telling me I'm fine | Raphaël 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
I see you telling me I'm fine | Raphaël 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Ven 11 Mar - 12:14


avec Raphaël S. O'Braham

I see you telling me I'm fine.

Les bras croisés, devant la vitre. Devant les portes battantes qui s'ouvrent et se referment devant moi. Il est trop long. Putain. J'fais les cents pas, alors qu'il ne s'écoule que quelques minutes. Mes yeux qui foudroient l'horloge toutes les quinze secondes. Pourvu qu'il ne lui arrive rien. Pourvu qu'il soit prudent. Pourvu qu'il arrive en un seul morceau. J'ai eu ma dose. Et je crois que je ne supporterais pas un évènement tragique de plus. Et est-ce que j'ai bien fait ? De l'appeler ? Mon corps me rappelle que je n'ai qu'un chocolat chaud dans le bide depuis ce matin. Il m'oblige à me rassoir dans un de ces fauteuils où tout le monde pose leur cul en attendant des nouvelles des proches. Comme j'ai fait tout à l'heure. Je regarde mon téléphone. L'heure. Les portes battantes. L'extérieur. Et je me tortille sur ce siège inconfortable, qui ne contient plus ma hâte. J'ai mal à la tête. Aux yeux. Au ventre. A la main. Alors comme j'sais pas quoi faire, j'me mets à jouer avec le nœud de mon bandage. J'essaie de me distraire. J'essaie de passer le temps. Un temps qui, pour le coup, à décider de s'arrêter au mauvais moment.

Et mon prénom qui raisonne. Cette voix qui me fait vibrer, je la reconnais. Je lève les yeux vers ce son mélodieux, et il est là. Raphaël. Murmure, il n'y a que mes lèvres qui bougent. Torture qui prend fin. Je m'aide des accoudoirs pour me mettre debout. Mes bras s'ouvrent, prêts à le réceptionner. Je n'ai pas le temps de faire un pas vers lui que je me retrouve dans ses bras. Les miens s'accrochent à sa nuque et sont bien décidés à ne plus lâcher. Mon visage se perd dans son cou. J'réponds pas tout de suite. J'ai besoin de temps pour réaliser que je ne rêve pas, que c'est bien mon homme qui me serre de toutes ses forces. Que c'est bien la peau de son cou qui entre en contact avec celle de mon visage. Que c'est bien son odeur qui emplit agréablement mes poumons. J'ai envie de pleurer, mais je suis vide. Je n'ai plus de force. Jambes qui tremblent. Ce sont mes bras attachés à lui qui me soutiennent. Et j'oublie mes maux. Sauf la peur. Sauf mon estomac noué. Journée de merde... Je soupire. J'veux rester les yeux fermés contre lui, il n'y a que là que l'image de ce meurtrier n'apparait plus. J'ai failli mourir. Voix brisée. Je le sens se raidir. Mais je décroche pas. Mon meilleur ami aussi. Je daigne rencontrer son regard effrayé. C'est lui qui est aux soins intensifs. Pas moi. Pourquoi j'l'ai pas appelé plus tôt ? Il est marrant. Non, affolé. J'ai pas eu le temps, de te prévenir ! Et je ne savais pas si j'avais le droit. Si j'avais réellement envie de te mettre dans une telle situation. Si je voulais que tu me vois comme ça. Mais y'a rien à faire. Je me suis imprégnée de toi. Et je sais que tu seras capable de me relever. Tu peux me déposer chez moi ? J'peux plus rester dans ces fringues. Et j'te raconterai tout. Pas comme l'interrogatoire des flics. Mais ce que je ressens. Cette peur qui me paralyse. Et qu'il peut peut être atténuer. Panser mes plaies. Mon âme perdu, dans cette ruelle.
lumos maxima

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
I see you telling me I'm fine | Raphaël 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Sam 12 Mar - 15:57


I see you telling me. I'm Fine.

In the game of seduction there is only one rule :
Never fall in love
Raphsey

Putain je n’arrive même pas à calmer mon cœur dans ma poitrine. Prêt à faire exploser ma cage thoracique, réduire mes côtés en poussière. Parce que je ne sais pas ce qui se passe et que j’ai l’impression que je vais devenir fou. Que dans ma tête, j’ai l’impression d’être comme un lion en cage qui perd patience, prêt à rugir, prêt à tout démolir. Alors quand je la vois dans ce couloir, si pâle, pleine de sang, sa main dans un bandage et son visage complétement décomposer. J’ai envie de péter les plombs, clairement, je ressens cette rage monter en moi d’un coup. Parce que je me doute bien qu’elle n’a pas réussi à se mettre dans cet état toute seule, à cause d’une simple chute ou autre. Non. Soit elle s’est faite agressée ou renverser ou … Je ne sais quoi encore. Mais j’ai tous les scénarios qui passent dans ma tête et tout ce que je sais, c’est que la personne en cause n’a pas intérêt à se retrouver en face de moi au risque de se retrouver six pieds sous terre. Parce que je ne peux même pas imaginer qu’une personne ose toucher, ce n’est-ce, qu’un seul cheveu de sa tête. Certains diront que je suis excessif. Non. Juste protecteur, protecteur envers la femme que j’aime … Que j’aime ?

Ses bras prennent place autour de ma nuque, moi j’encercle sa taille. Fort. Je la sers comme si ma vie en dépendait. Comme si j’avais bien faillit la perde ce soir alors que je ne connais encore rien de toute cette histoire. Et je suis certain que même si j’étais au boulot à ce moment-là, quand j’ai ressui ce message, j’aurais bien tout planté là. Quitte à laisser cramer les frites dans la graisse, rien à foutre. J’aurais tout planté là et je serais même venu en courant. Parce que je me suis engagé à être toujours là pour elle quoi qu’il arrive et que je déteste ce sentiment, cette peur qui m’a envahit lorsque j’ai lu ce message. L’attente aurait été trop longue, pas supportable. « Tu … as quoi ? » Les mots ont dû mal à sortir de ma bouche. Elle vient bien de me dire qu’elle a failli mourir ou je rêve ? Ma mâchoire se contracte, je sens qu’elle craque. « Ecoute ce n’est pas très grave, tu l’as fait, c’est le principal » Je me détache d’elle pour passe une main sur son visage et le dégager de ses cheveux. « Oui, allons-y. Mais je veux absolument que tu me racontes tout, dans les détails. Je … Tu peux pas t’imaginer comme j’ai eu peur quand j’ai reçu ton texto. » je lui attrape sa main et mes doigts s’enlacent aux siens, naturellement. Je sens qu’elle est angoissée, qu’elle a peur de quelque chose et d’ailleurs mes yeux se posent discrètement sur sa poitrine qui se lève et s’abaisse assez vite. Signe d’une respiration accélérée. « Aller viens, ne restons plus ici. » Je l’attire contre moi alors que sa main ne quitte pas la mienne. S’approcher de la voiture, lui ouvrir la porte. Chemin silencieux alors que ma main est posée sur son genoux.



[/quote]

_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
I see you telling me I'm fine | Raphaël 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
I see you telling me I'm fine | Raphaël 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
I see you telling me I'm fine | Raphaël 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Lun 14 Mar - 20:02


avec Raphaël S. O'Braham

I see you telling me I'm fine.

Sa façon de me serrer contre lui installe des barrières invisibles autour de moi, infranchissables. Et putain, je me sens tellement en sécurité, là. Tous mes muscles se relâchent. Mes cauchemars prennent fin alors que ses bras m'abritent de tout, du monde. Et merde, j'voudrais pas qu'il se fasse tirer dessus lui aussi, par ma faute. J'voudrais pas qu'il lui arrive quoi que ce soit. Parce que je sens que je perdrais gros. Ce serait une partie de moi désintégrée définitivement. Et ce sentiment de culpabilité qui m'envahit, parce que Nathan a failli perdre la vie. J'me sens responsable, d'une certaine façon. Parce que, si j'avais pas bu ce chocolat chaud, si je n'avais pas emprunté cette rue, si je n'étais pas sortie de chez moi, rien, rien de tout ça ne serait arrivé. Mais avec des si, on refait le monde. Alors j'ai juste à vivre avec ça. Et avec le visage de ce connard qui apparaît quand je ferme les yeux. Et avec le souvenir du sang dégoulinant. Et avec la peur au ventre de pouvoir le recroiser. Et que ça recommence. Qu'il finisse c'qu'il avait commencé. Parce que c'est moi, à l'origine, qui était dans son viseur. J'pourrais témoigner contre lui, tant son visage est marqué dans mon esprit. Et il pourrait se venger. Et de voir l'état de Nathan, j'me dis qu'il aurait été capable de me tuer. Ouais. Merde. Mes yeux se perdent nulle part. Mais je reviens à moi quand je sens la main de Raphaël qui survole mon visage. Son geste qui me rassure. Qui me dit que je ne suis plus seule. Qui me dit que tout ira bien. Qu'il est là, pour moi. J'ai pas le temps de lui dire que je suis désolée, j'voulais pas l'inquiéter. Mais qu'est ce que je croyais, avec un tel message ? Quelle conne. Ses doigts mêlés aux miens, il me traîne vers la sortie. Respiration saccadée. Corps raide. Mes doigts contractés. Mon pas qui ralentit inconsciemment. Mes yeux qui cherchent tout autour de moi. Et mon attitude qui ne lui échappe pas. Il me prend sous son aile. Si seulement je ne pouvais plus le quitter... Lorsqu'il m'ouvre la portière de sa voiture, mes tracas s'estompent une fraction de secondes, et je souris intérieurement. J'adore sa voiture, j'avais oublié cette richesse. Il est exceptionnel.

Je passe une partie du trajet accoudée au rebord de la vitre côté passager, mon poignet supportant le poids de ma tête, alors que mes yeux continuent de scruter chaque recoin de la ville. Ma jambe qui tremble. Sa main qui calme cette tension. Un visage apparaît, dans un reflet. Et j'me rabats sur l'épaule droite de Raphaël, comme un réflex, comme un instinct de survie, manquant de lui faire tournoyer le volant. Regard éperdu. Désolée. Je reprends furtivement ma place, restant loin de la vitre. Parce qu'on sait jamais. J'ai du mal à me concentrer sur Raphaël, trop préoccupée par le monde extérieur. Et c'est trop con. J'ai l'impression d'être une folle qu'il faut enfermer urgemment. Et ça m'fait chier, d'être sur le qui vive. Alors je prends sur moi. Je reconnais la rue de son appartement. La même rue qui descend jusqu'à mon studio quelques centaines de mètres plus bas. Et de mon index, je lui indique une place. Là. Garés. J'attends qu'il sorte de la voiture avant de l'imiter, prenant une grande inspiration, rassemblant tout mon courage. Je le rejoins d'un pas précipité, agrippe son bras, et l'emmène dans mon petit immeuble. Deuxième étage sans ascenseur. Ma clé manque de tomber alors que je l'introduis dans la serrure. Je le fais entrer. Claque la porte. Verrouille à double tour. Adossée à la porte. Bienvenue. J'aurais aimé te présenter mon petit cocon dans de meilleures conditions. J'esquisse un minuscule sourire. Soulagée d'être rentrée. Soulagée qu'il soit là. Mon regard rencontre le sol, j'me sens un peu gênée. J'ai pas le cœur à lui faire la visite guidée, même si on a vite fait le tour, entre le canapé au milieu de la pièce séparé de la télé par une table basse, le coin cuisine juste derrière, une unique porte donnant sur la salle de bain sans baignoire et les wcs, et cette fenêtre grandiose qui éclaire l'intégralité de la pièce, de jour comme de nuit. Et je plonge contre lui. Dans ses bras. Et je le serre. Comme pendant le saut à l’élastique. Comme si j'avais peur de mourir. Merci d'être là. Murmure perdu dans mes cheveux.

On reste comme ça, plusieurs minutes. J'essaie de ne plus penser à rien. Mais je sens du frais, contre moi. Mes vêtements salis, c't'odeur de sang. Je m'écarte de Raphaël, dégoutée. Pas par lui. Par ce qui entre en contact direct avec ma peau. Laisse moi une minute. Installe toi. Fais comme chez toi. Ma voix est assez directive mais involontaire. Je cours à la salle de bain, et je prends la douche la plus rapide de ma vie. J'enfile un pantalon trop grand, un tee shirt à manches longues. Attrape du bout des doigts mes fringues souillées. Nathan... Je le rejoins, et abandonne le tout dans la poubelle. Et comme si de rien n'était. Tu veux boire quelque chose ? Expression placide. Je ne me reconnais pas.
lumos maxima


Hors rp:
 

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
I see you telling me I'm fine | Raphaël 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Ven 25 Mar - 18:25


I see you telling me. I'm Fine.

In the game of seduction there is only one rule :
Never fall in love
Raphsey

Je lui lance quelques regards. Le trajet me semble une éternité et j’ai l’impression que je vais exploser de l’intérieur. Simplement parce que je ne suis pas patient et que je n’aime pas l’attente surtout quand ça concerne une situation pareille. J’ai besoin de savoir, savoir si tout va bien, savoir si elle a eu un accident, si quelqu’un s’en est pris à elle ou si elle a été spectatrice d’un moment qui restera à jamais gravé dans sa mémoire. J’ai besoin de savoir, et j’entends mon cœur battre dans mes tempes, ma respiration accélérant et l’énervement qui prends part de tout mon être. Et je sais déjà comment je vais réagir, je sais que si quelqu’un a osé toucher – ne serait-ce – qu’un seul de ses cheveux je vais complétement peter un câble. Vouloir tout exploser. Retourner tout Princeton pour retrouver ce … Et je suis certain que c’est le cas quand son visage vient se rabattre subitement sur mon épaule, effrayée. C’est l’état d’esprit qu’elle laisse transparaître sur son visage. Surpris, mes mains glissent un peu trop vite sur le volant, donnant un coup dans les airs. Et je me demande bien ce qu’elle a vécu et je me demande surtout si elle va s’en remettre …

Je me mords l’intérieur de la joue alors que mes doigts dansent sur le cuir du volant, volant froid, que je serre sans relâche au point que mes phalanges deviennent rosées. On y arrive vite finalement même si j’ai l’impression que c’était plus long. Elle m’indique une place et je m’y gare parfaitement. Sortant de la voiture, j’attends qu’elle fasse de même pour entendre le son mélodieux de l’alarme de la voiture après que mon doigt se dépose sur le bouton de verrouillage.

On pénètre dans le bâtiment. La clé retombe sur le sol dans un bruit sourd. Elle me paraît nerveuse, à bout. Elle referme d’ailleurs à double tour une fois que nous ayons pénétré dans son logement. Une odeur qui me prend au nez, la sienne, qui me met dans un climat apaisant. Mon regard qui parcourt la pièce furtivement. Je ne sais pas pourquoi, mais son studio est à son image, beau, doux. Et je m’y sens vraiment bien, même si généralement les décorations de fille c’est pas mon truc. Mais ici, c’est différent. Je reporte mon attention sur elle, attendant des explications. Je n’ai pas le temps de lui réponse qu’elle fonce dans mes bras, je sens qu’elle en a besoin, et doucement, d’un geste protecteur, mes bras se referment sur elle. Mon nez s’enfouit dans ses cheveux et finalement mes lèvres se déposent sur son front, caresse. « C’est normal. » Dans un murmure, comme si quelqu’un pouvait nous entendre, comme si cette situation se devait de rester discrète. On reste comme ça, sans parler, alors que je me surprends quelques instants à la bercer légèrement. J’ai peut-être peur de l’amour, de l’engagement, mais ce n’est pas pour autant que je ne serais jamais là pour les personnes que j’aime, que du contraire. Bien trop loyal, bien trop protecteur. Elle s’écarte alors qu’elle s’éclipse. J’en profite pour regarder autour de moi, toujours debout, je fais le tour de a pièce. Mes yeux se déposent sur sa décoration tout comme des objets plus personnels tels que des photos … Elle revient, changée, cette odeur de savon qui envahit la pièce. Je la rejoints dans la cuisine alors que je la vois jeter ses vêtements dans la poubelle. Elle me paraît calme, trop calme. Le calme avant la tempête comme on dit. « Du soda si tu as, je veux bien. » Alors qu’elle s’approche du frigo, je la rejoins et dépose une main sur son bras pour arrêter son geste et la retourner vers moi. « Qu’est ce qui s’est passé Lindsey ? » Mon air est grave, sérieux. Parce que je ne peux plus d’attendre et surtout que je n’aime pas la voir dans cet état. « Tu as eu un accident ? (…) Quelqu’un t’as fait du mal ? » Mes yeux la scrute, à l’affut de la moindre émotion.





_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
I see you telling me I'm fine | Raphaël 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
I see you telling me I'm fine | Raphaël 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
I see you telling me I'm fine | Raphaël 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Ven 25 Mar - 20:42


avec Raphaël S. O'Braham

I see you telling me I'm fine.

Du soda. Bien. Je hoche la tête. Et comme une machine, comme un mécanisme qui contrôle mes faits et gestes, je saisis la poignée du frigo. Comme si je n'étais plus là et que je faisais abstraction de tout. Comme si ma mémoire tentait d'effacer cette journée. Comme si toutes mes connexions ne communiquaient plus entre elles, juste un nœud qui prend trop de place dans mon abdomen. Sa main qui vient stopper mon élan, empoignant mon bras sans violence mais qui me fait sursauter. Un geste qui n'est plus si anodin que ça et qui me renvoie dans cette ruelle. Qui me fait mal alors qu'il n'utilise aucune force. Et quand il me demande ce qu'il s'est passé, la tension qui s'était emparée de moi disparaît. Ce n'est que Raphaël. Ce n'est que lui. Je me surprends à réagir aussi sensiblement. Mon traumatisme est-il aussi important ? Fait chier. J'suis morte de peur. Mes yeux qui analysent ses traits. Mes yeux qui brillent alors que ma voix se brise. Je racle ma gorge. Nerveuse. Je ne pleurerai pas devant lui. J'veux pas. Il va devenir dingue quand il saura. Et je serais dans le même état si quoi que ce soit lui arrivait. Mais je voudrais tout savoir, dans les moindre détails. Alors je me dois de lui raconter l'histoire. OK.

La porte du frigo se referme sur elle même dans un bruit sourd. On oublie le soda. Je prends sa main et le conduis sur le canapé. Assieds toi. Et je l'imite. Je sens mes jambes trembler alors que je ramène mes genoux à ma poitrine. Tenter de canaliser mon angoisse. J'ai du mal à soutenir son regard, tant il est dur. Tant sa nervosité et son impatience se répercutent sur moi. Je sortais... pour aller chez Nathan. Jusque là, c'est facile. Ma voix est plutôt faible. Molle. Et j'omets volontairement de lui dire qu'on s'était engueulés à son sujet. En chemin, j'm'arrête pour boire un chocolat chaud. Parce que je suis partie trop vite. Et en sortant du café... Ma gorge se noue. Et mon regard se focalise sur ses mains. Mains serrées. Mon cœur s'accélère. Parce que je me rappelle... Il... Il m'a attrapé le bras. Comme ça. Je joue la scène. Fort. Pause. Respiration saccadée. Il m'a emmené... dans cette ruelle. Mes doigts passent sur mon front, et envoient mes cheveux en arrière. Ma jambe m'échappe et mon pied rejoint lourdement le sol. Faut pas que j'm'arrête. Et que je ne croise pas son regard. Il m'a... balancée devant lui. Ma voix prend un peu plus d'assurance. Comme si je sentais de la rage, enfouie, s'écouler progressivement dans mes veines à mesure que le film défile. J'l'ai provoqué. Parce que j'aime pas me laisser faire. Mes doigts se resserrent sur le tissu du canapé. Il voulait de l'argent et j'en avais pas. Ou du feu. J'sais plus. Je change de position, et tente de me rassoir confortablement, en vain. Et là. J'ai du mal à le dire. J'ai du mal encore à y croire. Mon regard cherche le sien. Parce que je ressens de la haine, et j'ai l'impression que lui aussi. Là, il m'a pointée, avec son arme. J'me lève. Comme ça. Avec ma main bandée qui joue le flingue, uniquement cette main, je braque mes doigts sur Raphaël, en imitant le regard de ce connard. Mes doigts tremblent. Et je maintiens la position. J'ai pas bougé. Énervement qui monte. J'pouvais pas bouger ! Respiration forte. Voix aigüe. J'perds, peu à peu, le contrôle, alors que je le vise toujours. J'ai pensé à ma famille. A Nathan. Et ma voix prend une ampleur alarmante. A toi ! Regard intense pour lui. Il était ma dernière pensée. Je recule, alors que mes mollets heurtent la table basse et me stoppent. Ouais. J'y croyais pas jusqu'à ce qu'il baisse le loquet. Et que son index se place sur la détente. J'ai cru que... Mon bras retombe contre ma hanche. Plus de force. Je l'ai vu, son doigt, sur la détente. J'ai vu, dans son regard, déterminé. A me tuer ! Ma voix raisonne dans mon appartement, parce que je hurle. Et Nathan, s'est interposé. Ma voix retombe. Nathan a reçu le coup de feu, dans le bras. Mes poings se serrent. Il est tombé sur moi. Je m'assoie, épuisée, sur la table basse, en face de Raphaël. Il m'a sauvé la vie. Une larme roule sur ma joue, alors que je suis essoufflée, comme si je venais de courir un marathon. J'suis à bout. Désappointée.
lumos maxima

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
I see you telling me I'm fine | Raphaël 1454767176-membre-gone
Raphaël S. O'Braham
Raphaël S. O'Braham
"Cause I'm a nightmare dressed like a daydream" - Gone Club
Messages : 297
Age : 27
Célébrité : Shiloh Fernandez
Pseudo internet : Clem
Arrivé le : 20/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi : I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nk4tqqRDlW1sg4aiio5_250
Est le fils du célébre Richard O’Braham, directeur de la grande multionationale de New-York ◊ Sa mère est morte à son plus jeune âge et son père s’est enfermé dans le travail, Raph a toujours été éduqué par des nourrices ◊ Il a toujours eu des comportements assez agressifs et violent, sûrement pour avoir l’attention de son père ◊ Il a prit la voiture de celui-ci à l’âge de 13 ans, ça a causé la mort de son meilleur ami, Maxime ◊ Il était en possession de stupéfiant ◊ Il a été pendant plus de 4 ans en centre fermé ◊ Son père lui à mit un ultime, se reprendre en main où il arrête de l’entretenir ◊ Raphaël ne se laisse pas faire pour autant, il suit ses cours mais reste un grand fêtard, il passe son temps à être en compagnie de l’alcool, de drogue et de femme.

Caractère
Artiste, - Attentif – Bienveillant – Colérique - impulsif – Violent – Nerveux - Curieux - Débauché – Fêtard – Désordonné – Digne – Franc - Doux – Froid – Impatient – Incertain – Indépendant – Jaloux – Possessif – Loyal – Fidèle – Protecteur – Solitaire – Susceptible - Têtu,

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nja7x5mcyJ1qc4ua9o3_250
Lindsey

****


I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_ny7yybJds21qf0bzr_500
Love I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f49e
Ariana, ses parents son influents, les tiens aussi. Une famille de riche pour une famille de riche. Ton père veut que tu entames une relation avec elle, tout comme ses parents veulent qu'elle entame une relation avec toi. Mais tu es vite enfermé dans ce centre et pourtant, elle vient te voir tous les jours. Les sentiments s'installent et finalement vous décidez d'entamer une relation, tu seras sa première fois. Mais elle prend aussi le chemin du vice de la drogue et toi, ça te plait pas. Tu mets fin à tout ça, elle sait très bien que tu seras toujours là pour elle, tu l'as protège de tout ce qui pourrait lui être néfaste bien que tu ne sois pas un bon exemple.

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nx0svwsaxO1qcgwu0_500
Family I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f46a
Zia est ta cousine, c'est pas que tu l'aimes pas mais tu ne l'as porte pas dans ton coeur. Pour toi, elle représente bien la gosse de riche et tu détestes ça.

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nxsxdgS17R1qf0bzr_500
Friends I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f46f


Liam est ton meilleur ami - et colocataire - , tu le connais depuis toujours. Vous formiez une bande avec Maxime, celui qui est décédé dans l'accident de voiture alors que tu étais au volant à l'âge de 13 ans et qui t'a permis un séjour de 4 ans en centre fermé. Flore, tu l'as connais depuis toujours, vous êtiez très proche mais quand tu es disparu sans la prévenir, elle l'a eu mauvaise. Depuis, vous êtes génés lorsque vous vous en face à face.Ella, elle t'achète de la drogue. Maria est une fille assez proche de Liam, du coup, elle est souvent fourrée à l'appartement Braxton, elle est dans ta vie depuis des années. Vous étiez voisins et bien souvent fourré l'un avec l'autre. Du jour au lendemain elle a disparu, tu lui en as voulu. Mais suite à son accident, tu es devenu bien trop protecteur avec elle. Casey c'est ton maitre, tu es son apprentis. Il t'apprends toutes les choses que tu dois savoir sur la vie, sur le trafic, sur les magouilles. Un peu une relation père fils, une grande affection. Il te prends sous ton aile et toi, tu vois en lui l'homme que tu n'as jamais eu à tes côtés. Houna Skyler

****

I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_inline_nxszv67FFi1qf0bzr_500
Hate I see you telling me I'm fine | Raphaël 1f4a3

Nathaniel


RP EN COURS

•• Ella •• Liam
(#) Lun 28 Mar - 11:52

 

I see you telling me. I'm Fine.

In the game of seduction there is only one rule :
Never fall in love
Raphsey

J’attends que ça. Qu'elle me raconte tout. Qu'elle me rassure, qu’elle me soulage. L’impatience me gagné mais je n’ai pas envie de la brusquer, je n’ai pas envie de la bousculer. Alors je n’ai qu’une chose à faire prendre sur moi et attendre qu’elle veuille bien se livrer et m’expliquer pourquoi je l’ai retrouvée à l’hôpital en sang. Je ne sais pas comment je vais réagir si j’apprends que quelqu’un au lui faire du mal et rien qu’à cette idée je sens mon poids se refermer, ma mâchoire se contracter. Je ferme les yeux une fraction de seconde pour me calmer. Je fais des suppositions sans vraiment savoir ce qui s’est passé. Autant attendre .. Elle me signale qu’elle est morte de peur. Je ressens automatiquement, de nouveau, cette vague de haine s’emparer de mon corps tout entier.

Le frigo se referme et sa bien capture la mienne. Assis dans le salon. Elle se met en position. En position de quelqu’un qui est perdure. En position de quelqu’un qui a peur. En position de quelqu’un qui est mal. Ma main vient automatiquement se poser dans son dos. Montrer ma présence. Montrer que je suis là. J’ai qu’une envie la prendre dans mes bras. Pour la bercer. Pour la calmer. Passer ma main dans ses cheveux et déposer mes lèvres sur son visage. Mais mon air est grave. Mon air est dur. Et cette impatience me fige sur place. Mon cœur se serre quand j’écoute son récit. Et encore plus quand elle me parle de ruelle. Car j’ai des tonnes de scénarios dans ma tête.. un homme.. une ruelle.. une fille… il a quand même pas.. ? Mes ongles rentrent dans la paume de ma main. Alors que mon regard se vide à l’idée de ce scénario qui prends par dans ma tête. Et puis elle l’imite. Ce connard. Ses doigts qui prennent la forme d’un fusil. Flingue pointé sur moi. Debout juste en face. Me visant. Je reste silencieux je ne dis rien pour le moment par peur de la braquer et de la renfermer sur elle-même. Elle est lancée. Je ne laisse paraître aucune émotions – du moins c’est ce que je pense. Mais je me dis qu’elle a assez à gérer les siennes alors si elle doit rajouter les miennes… Elle hurle. Elle s’énerve. Elle a la haine. De la rancœur. Et son pote qui lui sauve la vie. Son pote qui va sûrement devenir son héros. Je me lève. Ma main attrapé sa nuque pot l’attirer fermement contre moi. 《 ils l’ont attrapé ? 》 ma voix est déterminée et en même temps, faible. 《 les flics, ils l’ont attrapé ? Et comment va ton pote ? 》 Je peux pas me dire qu’il court toujours dans la nature ce connard. 《 Tu as été courageuse Lindsey. J’arrive pas à me dire que j’aurais pu te perdre ce soir ..》Et rien qu’à cette pensée mon cœur chavire.





_________________



« Never in bunches, just me and you »
A face of stone, was shocked on the other end of the phone. Word back home is that you had a special friend. So what was oh so special then? You have given away without gettin at me. That's your fault, how many times you forgiven me? How was I to know that you was plain sick of me?©️ .bizzle
http://www.theothersiderpg.org/t1077-raphael-t-es-belle-la-nuit http://www.theothersiderpg.org/t1087-raph-je-suis-pas-sure-de-si-j-ai-besoin-d-un-calin-de-shots-de-vodka-ou-de-frapper-quelqu-un http://www.theothersiderpg.org/t1088-listing-raphael http://www.theothersiderpg.org/t1090-raphael-o-braham-609-482-8429
I see you telling me I'm fine | Raphaël 1454767175-membre-cottage
Lindsey R. Wise
Lindsey R. Wise
"Kill 'em with kindness" - Cottage Club
Messages : 504
Age : 25
Célébrité : Shailene Woodley
Pseudo internet : Aekokuro
Arrivé le : 14/01/2016
Ce qu'il faut savoir sur moi :
I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_mxcfw8DZyJ1s1dmdvo5_250

Je suis bonne vivante, dynamique, franche, affective, tactile, douce, souriante, un peu folle parfois, somnambule, ouverte, optimiste, têtue, capricieuse, empathique, taquine, protectrice, très mauvaise menteuse, battante

J'aime le chocolat viennois ♥️, les sensations fortes, les trucs mignons, le bleu, mes cheveux, mon frère, le sport, passer du bon temps avec les copains, danser, la musique, les espaces verts

Je n'aime pas la violence, le sang, le noir, l'hypocrisie, m'énerver


* * *

Special Needs
I see you telling me I'm fine | Raphaël Tumblr_nskhmgo5VO1raq88po5_400

Raphaël
Le regard échangé qui nous a liés. Ma première fois avec Lui. Démence. Possession. Dépendance.


* * *

Relations
I see you telling me I'm fine | Raphaël 612566tumblrndlgnl6CUM1t30epoo9250

Nathan
Mon journal intime. Il sait tout de moi. Je serais prête à tout pour lui. Mon meilleur ami. Mon frère de cœur. Mon confident.
Blair
Je me suis liée d'amitié avec elle dans un parc d'attraction. Nous partageons le goût pour les sensations fortes. Quelqu'un pour qui j'ai de l'admiration et un profond respect.
Meadow
Ma copine de sport. On aime s'adonner à des séances de footing en extérieur ensemble. Je l’apprécie beaucoup.
Julian
Le grand frère protecteur que je n'ai jamais eu. Après mon accident, nous sommes devenus proches et complices.
James
Mon petit bol de riz avec qui je peux passer des heures entières à m'étouffer de rire. Je l'adore. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre en terme de conneries.
Aby
Je ne la porte pas dans mon cœur. Elle a une influence sur Nathan qui me déplait. Alors on s'prend souvent la tête quand il n'est pas là.
Nicolas
J'ai toujours une certaine amitié pour lui, même si c'est mon ex. Une histoire qui n'a pas duré. Je n'ai pas vibré. Il ne l'a pas oubliée.


* * *

Chronologie
I see you telling me I'm fine | Raphaël 719950tumblrnqocsjqefP1qj7ym2o5250

31/01/95 : Naissance de moi - Sacramento.
2001 : Premières crises de somnambulisme, qui deviennent de plus en plus répétitives ; preuve du stress accumulé par la violence de mon père.
2005 : On déménage en Pennsylvanie, ma mère, mon frère et moi.
Fév. 13 : J'ai attendu ma majorité pour me faire tatouer ma koï au niveau de mon bas ventre.
Sept. 13 : Arrivée à l'Université de Princeton - 1ère année. Je squatte les dortoirs du campus.
Déc. 13 : Je me fais renverser par un voiture alors que je suis en plein footing. Mon bras droit est bien amoché mais je n'en garde aucune séquelle.
Sept. 14 : Passage en 2ème année
Sept. 15 : Passage en 3ème année
Janv. 16 : J'aménage enfin dans mon propre studio à Princeton.
Fév. 16 : Je perds ma virginité.
Mars 16 : Nathan se fait tirer dessus, sous mes yeux. Expérience traumatisante, le sang, l'arrêt cardiaque, les flics, et le visage du gars qui pointe son arme sur moi.
(#) Lun 28 Mar - 19:43


avec Raphaël S. O'Braham

I see you telling me I'm fine.

Courageuse. S'il savait. J'ai été obligée de le devenir, par le passé. Mon cœur bat si vite, si fort, contre sa poitrine. Tant il me maintient contre lui, comme si je lui appartenais. Comme si j'étais devenue importante pour lui. Comme s'il ne voulait plus jamais me lâcher. Et putain, ça m'fait du bien, cette tension qu'il exerce sur moi. Elle me calme. Une étreinte qui ralentit tout mon système nerveux, et qui agit sur moi comme un tranquillisant qu'on aurait injecté dans mes veines. Alors ne te le dis plus. Chuchotement. Je sens qu'il a besoin d'être rassuré. Un sentiment qui me touche profondément, parce que je ne m'imaginais pas représenter autant à ses yeux. Mes bras encerclent sa taille. Mes doigts emprisonnent la matière de son blouson. Et je sens une certaine énergie qui me donne de la force. Tu ne me perdras pas. Je tiens tellement à toi. Murmure. Lui dire que je serais capable de tout pour lui. J'en suis certaine. Je sais. Je l'aime.

Comment va Nathan ? J'ai été contrainte de le laisser, à contre cœur. Heures de visites terminées. Il est stable pour le moment. Je prends un léger recul, juste de quoi pouvoir laisser mes yeux légèrement déboussolés s'aventurer dans les siens. Son regard aussi ferme que sa voix. Il a fait ... un arrêt cardiaque ... dans mes bras. Pause. Mon sang se glace. Je prends une grande inspiration, et j'expire toutes mes émotions confondues par mes narines. Haine. Peur. Rage. Angoisse. Je dois me raccrocher à ce qu'il se passe maintenant. Et tirer un trait sur cette journée pourrie. Mais comment faire ? Comment j'pourrais faire comme s'il ne s'était rien passé, alors qu'à chaque instant où mes paupières se ferment, je vois le visage ignoble de cet homme que j'ai envie de massacrer. Il me fait peur, j'peux pas le nier. Mais toujours cette envie de lui rendre la monnaie de sa pièce. Mes doigts ne lâchent pas sa veste. Peur qu'il m'échappe. Peur qu'il s'enfuit. Peur qu'il fasse une connerie. Les flics... me contacteront quand ils auront... des nouvelles. Sous entendu que le tireur vagabonde encore des les rues de Princeton. Raison pour laquelle je ne veux plus sortir, pas toute seule. Pas pour le moment. Et je t'interdis d'aller à sa recherche. Supplication. Interdiction. Ma voix basse se veut autoritaire. Son attitude est tellement celle que j'aurais à sa place. Je devine assez facilement ses intentions. Mais si ce gars, il est toujours armé. Si ce gars osait juste braquer son arme sur Raphaël... Non. N'imagines rien. Non. Oublies cette pensée.
lumos maxima

_________________
 
You got me.
You're making a fool of me. You got me looking so crazy. And I still don't understand just how your love could do what no one else can. Your touch, your kiss, got me hoping you'll save me.
©️ by anaëlle.
http://www.theothersiderpg.org/t982-un-petit-grain-de-folie http://www.theothersiderpg.org/t1006-hey-i-am-waiting-for-u http://www.theothersiderpg.org/t1427-around-the-world http://www.theothersiderpg.org/t1004-lindsey-r-wise-609-337-1731
Contenu sponsorisé
(#)


 :: Borough center